Connexion : supprimer Ou

Blog littéraire de Deogratias

Navigation : > Accueil > Deogratias > Blog de Deogratias
Blog bannière
Suggestion

De plume en plume

De plume en plume Fixée sur une plume, je vole dans l'espace, au-dessus de la terre des douleurs. Je vois au loin les foules en colère, elles lèvent les poings. J'entends le bruit de leurs cris. A gauche : Des bombes et des fumées. Juste devant : Les enfants de la guerre avec leur arme à la ceinture. Derrière : Les volcans qui crachent eux-aussi le feu qui les dévore. Assise sur une plume, légère, je poursuis mon voyage. Je vois des vagabonds dont le regard éteint me transperce. A gauche : De...

... lire la suite

Recueil : textes Catégorie : Texte court
Suggestion

Sh'ma Israël

Sh’ma Israël (Ode contre l’antisémitisme) Ecoute Israël, console-toi mon peuple, console-toi, la vie vaincra Les méchants tomberont aussi sûr que le soleil les soirs d’hiver Ecoute Israël, sèche tes larmes, je t’entoure de mes bras Les méchants perdront la face, près de moi, reste blotti et fier Ecoute Israël, mes paroles sont dans ton cœur, sur le bandeau de ton front A l’entrée de ta maison, aux portes de ta ville, et dans le creux de mes bras Ecoute Israël, toute chair est comme l’herbe de...

... lire la suite

Recueil : poésies Catégorie : Poème
Suggestion

Morphée

Morphée « Je suis tombée dans les bras de Morphée ! ». Le nombre de fois où j’ai entendu cette expression dans ma vie sans jamais m’interroger sur qui était réellement ce « Morphée » dont les bras sont si connus et si attirants ! Il doit être très sympathique ce type de la Mythologie grecque ! Alors cette nuit, lasse, j’ai regardé sur le net et voilà ce que j’ai trouvé : « Morphée est un homme. Il s’agit plus exactement du fils d’Hypnos, dieu du Sommeil, et de Nyx, déesse de la Nuit...Morphée...

... lire la suite

Recueil : Textes et poésies Catégorie : Texte
Suggestion

La censure

La censure Chut ! C’est la censure ! Toujours aller dans le sens du vent L’émotion : rien de plus sûr ! Pas de vagues, pas de boniment N’allez pas, surtout pas contredire Ce qui est érigé contre vents et marées Tous les débats ne sauraient en pâtir La plus petite et basse contrariété N’allez pas changer ce qui est établi Rien ne vaut tant que la majorité Si tous courent vers la fontaine amie Pourquoi donc ne pourrais-je m’y jeter ? Quitte à devenir bête comme ses pieds Mouton de panurge bien ...

... lire la suite

Recueil : Textes et poésies Catégorie : Coup de gueule

Le renard, les coqs et la gazelle

Le renard, les coqs et la gazelle Il était une fois des coqs dans la verte basse-cour Qui cherchaient à tout prix à prendre le pouvoir Or, d’autres bêtes à la ferme voulaient aussi leur tour Pas question de laisser leur place où bien s’asseoir Vu la tournure des évènements, on fit voter A l’unanimité nul ne pouvait être départagé Chacun voulait sa part pour enfin gouverner La pauvre basse-cour chaotique était bien divisée Alors, de réunions en réunions, tout fut organisé « On va exclure, damn...

... lire la suite

Recueil : Fables Catégorie : Fable

Assise sur mon banc

Assise sur mon banc J’aime bien me promener dans le centre-ville chaque après-midi de la semaine. Je flâne au milieu de la foule. Malgré le brouhaha, toute cette vie autour de moi me fait du bien. Je me sens vivante avec les vivants, c’est une bonne sensation. Depuis que je ne travaille plus comme secrétaire à cause de ma santé, j’ai l’impression d’être un peu mise de côté de cette société. Pour ne pas garder ce sentiment négatif, je cherche à me rendre utile. D’abord auprès de mes voisins, e...

... lire la suite

Recueil : Tranches de vie Catégorie : Tranche de Vie

La Vie

La Vie Une rose se tourne vers le soleil, je reste là, éblouie par sa beauté, rouge-sang sous la lumière. Un oiseau farceur chante sur le bord de ma fenêtre, je suis là, plantée comme un arbre devant lui, je le regarde en équilibre sur ses pointes. Le bleu du ciel m'attire, il enveloppe toute cette journée. Je suis inerte, tête levée, je le contemple. Oh la jolie couleur ! Elle danse jusqu'au vertige juste au-dessus de moi. Les trottoirs filent à toute vitesse, ils avancent sous les lampadair...

... lire la suite

Recueil : textes Catégorie : Texte court

Signature d'écriture

Signature d'écriture La plume glisse sur le papier l'encre coule avec douceur Le stylo caresse la page tandis que les mots défilent. La feuille est un podium chaque lettre fait sa crâneuse Habillée de sa graphie unique Chacune avance sans rature Cest un défilé de mode Je les vois qui s'assemblent Leur inconscient s'affole tandis que ma main peine à les suivre J'avais oublié le plaisir de la plume Le clavier jaloux se voit remplacé Mes deux hémisphères cérébraux travaillent à nouveau La scienc...

... lire la suite

Recueil : Réflexions Catégorie : Poème

Ramasseuse

Ramasseuse Petite fille s'en va ramasser les feuilles des arbres. Elle veut juste rendre l'allée où elle se trouve encore plus belle et plus lisse. Ramasseuse de feuilles, quelle belle occupation ! Petite enfant au milieu des champs en ce joli mois de juin. Les coquelicots partout lui tendent les bras. Toutes ces petites taches rouges, beauté de ce qui passe. Ramasseuse de coquelicots, quel beau métier ! Petite princesse assise sur l'herbe des prés. Elle contemple les pâquerettes qui frémisse...

... lire la suite

Recueil : Textes et poésies Catégorie : Pause-Mélancolie

L'année des pâquerettes

L'année des pâquerettes Ce matin, j’ai cueilli des petites pâquerettes qui inondaient de leur blancheur immaculée la pelouse autour de moi. Je me suis accroupie pour ramasser ces petites fleurs si nombreuses en cette période de l’année. J’ai cueilli aussi des boutons d’or, des myosotis et des pissenlits. Si près du sol, éblouie par un rayon du soleil, une émotion m’a saisie. De façon soudaine, je n’avais plus mon âge, non, en une fraction de seconde, j’avais de nouveau 12 ans. J’avais la vie ...

... lire la suite

Recueil : textes Catégorie : Texte

Les désenchantées

J'avais déjà remarqué combien cette écrivaine était souvent citée dans les ouvrages beaucoup appréciés par de nombreux lecteurs. Au début de ma lecture, j'étais peu enthousiaste. Je trouvais l'écriture tout à fait quelconque. Il faut bien avouer qu'après le premier roman très réussi que je venais de lire, (Eric Chacour), c'était juste normale comme impression. Puis, après quelque chapitres, j'ai été emportée dans cette histoire, sans pouvoir lâcher mon livre avant la fin.

... lire la suite

Recueil : Hors Recueil Catégorie : Chronique

Défi de Plumes 4 - Les mots oubliés

Dans un récit ou un poème riche à la base, au langage courant et/ou soutenu, je vous invite à y glisser quelques mots dits “ familiers - vieillots” ou de l'argot. Lire un texte avec un zeste de langage moins raffiné serait une expérience où tous les mots ont leur place, car même oubliés - en carton - au placard, certains mots sont pourtant très beaux et intéressants à employer. Venez tenter le jeu, l’expérience est assez fructueuse :)

... lire la suite

Recueil : Défi de plumes Catégorie : Défi de Plumes

Une île

Une île Une île perdue au milieu de nulle part Je la croyais arrimée, ancrée dans l’océan Etrangère pour mes amis, inconnue pour les autres Je n’ai plus le goût de la rencontre, Je veux juste m’allonger sur le sable Regarder les cimes des arbres s’agiter Et ne plus rien penser. Une île sauvage au milieu de ma solitude J’avais laissé la porte ouverte, j’invitais qui veut entrer Invisible pour mes amis, refermée sans même une poignée Je n’ai plus d’attrait pour le bruit des mots Je veux juste ...

... lire la suite

Recueil : pause mélancolie Catégorie : Pause-Mélancolie

Tes bras

Tu es tant pour moi. Un partage, un échange en profondeur, un regard et des bras. Tes bras. Ils sont : Grands ouverts comme les ailes des grands oiseaux au moment de l'envol. Pureté souveraine tel un enfant tourné vers la grandeur du ciel. Une valise où déposer mes pesanteurs, Un ascenseur qui ne s’arrête jamais. Une grotte où cacher mes secrets, Un arc en ciel que les oiseaux traversent. Un horizon où poser mon regard. Une fenêtre illuminée par le soleil. Une oreille si grande, autant que le...

... lire la suite

Recueil : textes Catégorie : Journal intime

Ce que je sais de toi

J'ai beaucoup aimé ce livre. Je suis éblouie par la qualité d'écriture de l'auteur. C'est son premier roman mais la structure du récit, son vocabulaire, la fluidité et la grande beauté de son écriture m'ont subjuguée. Elle est toute en délicatesse, en subtilité et d'une grande richesse de style. J'aimerai écrire aussi bien. Ensuite, ce qui est magnifique c'est le déroulé de son roman. Il parle d'une histoire d'amour tumultueuse interdite au Caire. A priori, j'aurai pu être choquée et détester...

... lire la suite

Recueil : Hors Recueil Catégorie : Chronique

Accélérateur de Bonne Humeur

Anthony était las. Après quelques petits boulots çà et là, il décida d'inventer un nouveau métier : "Accélérateur de bonne humeur". Avec l'aide de sa petite soeur, il se mit à construire un engin qui pourrait bien l'aider... * * * Anthony, 27 ans, se levait le plus souvent de mauvaise humeur. Il accumulait les petits boulots depuis plus d’un an, las, il ne trouvait plus vraiment sens à sa vie. Hier encore, il lavait les vitres des magasins de sa ville pour quelques euros dérisoires. Il portai...

... lire la suite

Recueil : Mes Nouvelles Catégorie : Nouvelle

Eden

EDEN Belle comme le jour, 20 ans à peine, De très longs cheveux, un visage fin, un regard lumineux. Une longue robe étincelante, Une danse si bien rythmée. Et toute la vie devant soi. Belle comme le jour, à l’Aurore de ce siècle, Une bien jolie chanson, en hommage, au 7 octobre. L’affreux pogrom, le terrible, le scandaleux, le massacre. Une longue robe illuminée, Un grand goût pour la beauté. Et toute la vie devant soi. Belle comme le jour, neuve comme au jardin d’Eden Un manteau de haine pou...

... lire la suite

Recueil : Hors Recueil Catégorie : Poème

Ascension 2024

La nature change sous le soleil ardent Vêtue comme un dimanche de printemps Les prairies joyeuses dans les bras du vent Et les passants ont de nouveau le temps Les fleurs changent sous le soleil brûlant Vêtues de lumière dans les yeux des amants Les rivières brillent riches de leurs diamants Et les passants sourient par ce beau temps Les paysages changent sous le soleil riant Embaumés de candeur dans les yeux de l’enfant Les chemins étourdis tournent vers l'avant Et les passants marchent d'un...

... lire la suite

Recueil : poésies Catégorie : Poème

L'amour en corps

L’amour est une fleur à la beauté fragile Je contemple ses pétales aux formes si graciles Dieu que c’est bon l’Amour avec nos mains habiles Qui vont de découvertes à nos joies si fébriles J’aime les mots des belles chansons d’amour J’écoute leur récit qui n’a rien de vulgaire Rien n’est plus beau et ce serait contraire De changer les paroles pour d’autres faux-détours L’amour scelle au divin pour qui aime vraiment Ni de gros mots ni rien de bas pour le cœur des amants Rien n’est plus sacré qu...

... lire la suite

Recueil : poésies Catégorie : Poème

Angelo

Floriane se promenait souvent le long du boulevard non loin de chez elle. Pourtant, c’était étrange, elle ne reconnaissait pas les lieux. Tout était différent, les voitures défilaient toujours à toute vitesse, dans un brouhaha coutumier, les arbres les saluaient, les immeubles gris n’avaient pas changé leurs façades, mais rien n’était comme d’habitude. Que se passait-il donc ? Elle ne comprenait pas. Non, vraiment. Elle trouvait tout plus beau, plus doux, plus tendre aussi. Sa ville semblait ...

... lire la suite

Recueil : textes Catégorie : Texte

Les yeux de Mona

Il est vrai, en effet, que ce livre est magnifique. C’est un cours magistral d’histoire de l’Art. Pour quelqu’un comme moi qui n’aie aucune culture dans ce domaine, j’ai adoré ce livre. Les photographies des œuvres commentées dans le livre sont réparties sur la couverture. (Voir mes photos). On y apprend énormément de choses tant sur la vie des peintres au travers des siècles que sur les peintures qu’ils ont réalisées. J’ai eu l’impression de partir en voyage dans le temps mais aussi dans les...

... lire la suite

Recueil : Hors Recueil Catégorie : Chronique

A mon amie imaginaire

Chère amie imaginaire, Tu n’existes pas. C’est pour ça, je ne te connais pas. Toi, tu ne m’as pas encore déçue. C’est le côté pratique. Je peux t’inventer. T’imaginer. M’ouvrir à toi sans risque et sans peur. C’est bien n’est-ce pas ? Ma chère amie inconnue, puisque tu ne vis pas « pour de vrai », j’ai donc tout loisir pour me confier à toi. Ce qui est fort, vois-tu, c’est que je peux être audacieuse avec toi. Je n’aurai pas de retour négatif, imprévisible ou même agressif. Je ne connaitrai p...

... lire la suite

Recueil : Lettres Catégorie : Lettre Perdue

Et vous serez si bien !

J’aimerai vous emporter avec moi dans le ciel Par la voix d’une sœur à l’âme souveraine. Une fois là-haut, j’embrasserai les étoiles qui jamais ne se perdent, et vous serez si bien. Ce sera si bon. Si grand. Si simple. J’aimerai vous prendre avec sa voix, Loin des chagrins qui nous entrainent vers le bas. Une fois là-haut, je regarderai la terre prisonnière de ses barbelés de haine. Je la déposerai sur Son cœur en mal de notre amour éteint, ça lui fera du bien. Ce sera si beau. Si haut. Si si...

... lire la suite

Recueil : Textes et poésies Catégorie : Pause-Café

Pas un son. Pas un bruit !

Pas un son. Pas un bruit ! Je me réveille, 3 heures du matin. Pas un son, pas un bruit. Tout est calme. Mon petit chien dort près de moi. Je n’entends à cette heure que le rythme de mon cœur. Le noir de l’obscurité envahit tout décor. Je ne vois rien. Rien d’autre que des formes autour de moi. Pas un son. Pas un bruit. Pas même un pas, pas un murmure, pas d’agitations, rien. Dans ce désert de la nuit, j’entends le chant du silence à jamais vierge de toute souillure. J’écoute la mélodie de mes...

... lire la suite

Recueil : textes Catégorie : Tranche de Vie

Je le voulais tout blanc

Je le voulais tout blanc Pourquoi avoir choisi un chien tout blanc ? Parce qu'il est blanc justement. Couleur de la pureté. Celle de la neige, celle de l'hiver. C'est si bon la pluie du silence quand les flocons tombent du ciel ! Quand tout est recouvert puis scintille sous le soleil ! Quoi de plus lumineux que ces diamants venus d’en haut à vous brûler les yeux ? Blanc, je le voulais tout blanc. C’est la couleur de la virginité, de l'inviolé. Celle du coeur quand rien encore n'est venu le br...

... lire la suite

Recueil : textes Catégorie : Tranche de Vie