Connexion : supprimer Ou

Fables en ligne - Bibliothèque

Parcourir Fable Le jeune fou et le vieux sage

Fable

Je suis un innocent qui vis dans la forêt ; Je me nourris de feuilles, de fruits et de pépins. Je chante la journée, la nuit je cours après Les renards, les serpents, les taupes et les lapins. J’ai rencontré un jour un vieil homme curieux ; Sa barbe était si longue qu’elle traînait par terre. Son visage épanoui, son regard silencieux Semblaient me regarder d’un air triste et sévère. Voulant mieux l’approcher pour faire connaissance, Je me mis à mimer « la danse de Saint-Guy ; » Devant mes con...
Parcourir Fable L'enfant et le glacier

Fable

L’enfant et le glacier Remontant aux sources du fleuve de vie fertile, La végétation se raréfiait et se repliait sur elle-même. Elle réussissait péniblement à survivre entre deux rochers. La vie s’accrochait de toutes ses forces en ces lieux stériles. Escaladant, m’agrippant, je parvins à la divine source. Devant moi, un glacier entre deux craquements, sanglotait. Ses larmes formaient un ruisseau qui vers la vallée poursuivait sa course, Empruntant des chemins escarpés où poussait la vie. Ma...
Parcourir Fable Lorsque les hommes ont déserté les villes

Fable

Le roi des rats comprit que le temps était venu. Les hommes avaient déserté les villes sans prévenir, Pensant que là, en ces lieux pestilentiels, il n’y avait pas d’avenir. Alors les rats occupèrent sans vergogne toutes les rues, Semant désordres et infernales maladies, Festoyant dans les restaurants étoilés délabrés, Et profitant des spectacles d’opéra, assis sur les meilleurs sièges usagers. Ils trinquèrent au roi pour ces territoires conquis. Les hommes avaient fui dans les campagnes Pour ...
Parcourir Fable Pertinence Le renard et le blaireau

Fable

Dans l'aurore claire d'un frais matin d'automne, Quand l'herbe ploie sous son poids de perles d'argent, Le long d'une prairie traversée d'un charmant Ruisseau au cours tranquille, à l'onde qui frissonne, Un renard, la queue en panache, hume l'air Qui se réchauffe sous les rayons d'un soleil Blafard filtré par une brume sans pareil, Il cherche une proie que lui donnerait la terre. Il va, vient au gré de ses folles aventures, Selon ce que dame nature lui accorde. Mais en ce jour une forte odeur...
Parcourir Fable Le ver de terre et la luciole

Fable

L’un se disait utile l’autre bien “éclairée” Ils se croisèrent un jour, ce fut inespéré. Car en se rencontrant pour la première fois, Ils voulaient tous les deux faire entendre leur voix. La luciole pimpante toisa d’un air hautain Le lombric circulant comme un long serpentin ; Le regardant à peine, elle garda ses distances Craignant qu’il ne lui fît une quelconque avance ! On peut aimer quelqu’un de beaucoup de manières, Par sa grâce apparente et sa douce lumière, Tant pis si l’on prétend n'...
Parcourir Fable La fable aux longues oreilles

Fable

Jeune lapereau, cesse tout ce zèle. Calme-toi, tends tes longues oreilles. L’histoire qui suit ne date pas de la veille. Pourtant tout y est presque pareil. Les lapins y courent déjà. Rêvant, s’amusant, foisonnant, etcetera. Mais des monstres sont pourtant là. Qui chassent, dévorent, et c’est comme ça. Pour les épier, jouer la sentinelle On nous confia nos longues oreilles. Et nous reconnaitre, dépassant vers le ciel Ou écouter, quel organe exceptionnel ! Mais parmi les monstres, le plus redo...
Parcourir Fable Le sapin et le bûcheron

Fable

Un bûcheron, bel homme de son état, muscles saillants, moustache frisée Partit un beau matin d'automne, hache sur l'épaule, vers la forêt voisine, Dans le but respectable d'abattre un arbre pour en faire un meuble de cuisine Que sa chère et tendre moitié lui avait commandé l'été dernier. Sur le chemin, il aperçut au loin un sapin au tronc droit et énorme Ce sapin est magnifique, pensa-t' il, aucune branche ne le déforme. Arrivé au pied de l'arbre centenaire, il le toisa puis levant sa hache I...
Parcourir Fable Le colibri en mouvement

Fable

En pleine forêt, un bel incendie Contre lequel luttait un colibri : Tout seul, il allait et venait encore Goutte d’eau au bec, belle métaphore Que faisaient tous les autres animaux ? Ils se traînaient, chacun d’eux, bien des maux, Des excuses ou quelques bonnes raisons Pour ne pas bouger de leur paillasson : Les fourmis avaient déjà fort à faire : Nourrir les larves dans la fourmilière. Les chenilles se sentaient impotentes : Ces bien jeunes larves étaient dans l’attente. Les pélicans ? C’es...
Parcourir Fable Le loup émancipé (subir ou choisir)

Fable

Le loup émancipé (subir ou choisir) Une scène fréquente et malgré tout tragique : Un loup est tourmenté dans sa propre famille, Constamment harcelé par un parent sadique Qu’il finit par quitter comme une vraie torpille Devenu un adulte il se décide à vivre, Choisir ses relations plutôt que les subir, Se recréer des liens qui toujours lui délivrent Un bonheur, une paix, le meilleur, non le pire. Il est des maux cachés, profondément enfouis, Dont la source se masque et montre un beau visage, Q...
Parcourir Fable L’auteur

Fable

Il était une fois un fabuleux pays Menacé par une vaste calamité Dont la cause est futile à notre récit Mais que tous ignoraient avec placidité Le royaume voisin, en ayant connaissance, Y envoya son plus rapide destrier Pour avertir l’allié en grande diligence ; Il choisit donc un jeune et léger messager Celui-ci arriva, disons-le, promptement Cependant personne ne crut à son discours : L’on dit bien que la valeur n’attend pas les ans, Mais à ses sottises puériles on coupa court… Le bon roi ...
Parcourir Fable Le mandala tibétain

Fable

Un moine bouddhiste réalise une fresque. De sable coloré, cet harmonieux lacis Est grand en précision car chaque grain, ou presque, Est un à un posé en grande minutie… Un touriste l’observe avec admiration Car jamais il n’a vu une beauté pareille. Sa surprise éclate quand, à la finition, Le moine se lève et son ouvrage il balaye ! « Mais que faites-vous donc ? Vous avez tout détruit ! - Oui. Car dès le départ je l’avais projeté Et sans mon action, le vent l’aurait fait aussi : Une fresque de ...
Parcourir Fable Pensées somnotoxiques du moustique / Les ...

Fable

Pensées somnotoxiques du moustique Un vulgaire petit moustique S’agite et vole, survolté. Une pensée folle le pique : Il veut, sur le monde, influer Il réfléchit tant et si fort, Faisant un « dzzz » de tous les diables, Qu’il réveille l’homme qui dort, De son bruit si désagréable ! Vous croyez être trop petit Pour changer les choses ? Nenni ! Pensez au tout petit moustique Et à son bruit somnotoxique ! Car l’humain qui, le lendemain De cette chaude nuit d’été, Devait écrire son destin, Ne le ...
Parcourir Fable Avec ou sans coquille ? / Un bien joli paon

Fable

Avec ou sans coquille ? Un escargot qui portait sur son dos Sa belle maison, solide spirale, Croisa la limace à l’humide peau, Rampant toute nue, exposée au mal… Il se dit alors : « Je suis bienheureux : J’ai toujours sur moi une protection ! Si j’étais né sans, ce serait fâcheux ! Ma belle coquille, ma bénédiction ! » Une limace sans spires à son dos, Pouvant avancer, ramper lestement, Vit un escargot dont colle à la peau Une charge qu’il traîne lentement… Elle dit alors : « Je suis bienheu...
Parcourir Fable La promesse

Fable

La grande fourmi reine, en entière empathie, Sentit l’intense famine des ouvrières Qui de la sécheresse estivale ont pâti. Elle s’exprima donc, en souveraine fière : « Mes ouvrières… Que dis-je ? Mes chères filles, Vous avez tant souffert, toutes dans vos quartiers. L’extrême rudesse de l’été vous titille, Mais soyez heureuses de votre beau métier ! Je vous l’affirme fort : pour vous ragaillardir, Gardez vos ambitions et restez bien « focus ». Non, votre implication ne doit jamais faillir : ...
Parcourir Fable L’aquarium

Fable

En aquarium il y avait Des poissons aux belles écailles Que chacun pouvait contempler Dans un grand décor de rocaille Un jour un poisson-chat tout rouge Y perdit toute sa raison : Il trouva en tout ce qui bouge De quoi faire une collation Il décima donc sans façon, En les croquant, les nettoyeurs, Ces poissons et colimaçons Lavant la vitre en profondeur Quand l’eau de l’aquarium vira Et prit une couleur verdâtre, Notre poisson-chat déchanta Et voulu quitter l’eau saumâtre Vite ! Il s’empress...
Parcourir Fable Des écureuils et des glands

Fable

Des écureuils très gourmands De la forêt prenaient les glands Ils les gardaient en collection Pour en avoir tout à foison Un jour leur vint un gros coup dur : Les hommes allaient, de source sûre, Couper leur chênaie adorée Pour la mettre dans leur parquet Alors les petits compagnons Se mirent en tête une mission : Sauver la forêt de sa perte En chérissant les fruits inertes Ils pourront au moment voulu Semer les graines défendues Et faire repousser au plus vite Cette chênaie qui les abrite Q...
Parcourir Fable Pertinence Deuil et consolation

Fable

Elle crie son désarroi : « Mère n’est plus là ». Le silence pesant de l’outre tombe Plombe sa voix. Sous la douleur elle chevrote : Orpheline, je suis ; mère où t’es-tu enfuie ? Elle se cramponne à la défunte Le sanglot étouffe sa prière : « Temps, revient en arrière ». En larmes, la fille supplie : « Il faut que tout le monde sorte, « Non, mère n’est pas morte. L’enfant s’oublie et psalmodie : « Dans ma folie, mère je te vois ; « Tu resteras toujours avec moi ». Fille, la terre m’enlace ; J...
Parcourir Fable Le Requin Sans Dents

Fable

Voici le conte au demeurant étonnant D’un modeste mais néanmoins puissant Requin n’ayant plus la moindre dent A cause d’un âge déjà imposant Ce qui lui cause bien évidemment Moqueries et tourments à chaque instant C’est à peu près au même moment Alors qu’il est en proie à de vifs questionnements Sur ce que sa vie sera à présent Qu’il rencontra un jeune poisson fort élégant Qui, au lieu de fuir en le voyant Lui demanda service tel un inconscient Dis-moi Grand Requin Blanc Toi qui as par le de...
Parcourir Fable Les citoyens malades de l'U.E

Fable

Un mal qui répand la terreur Que l'Amérique en sa fureur Inventa pour essayer de dominer l'Europe L'U.E. (puisqu'il faut bien l'appeler par son nom) Capable d'enrichir en un jour les patrons Faisait aux citoyens la guerre. Qu'une majorité fit connaître son refus D'une constitution si longtemps débattue, Rien ne pouvait y faire! Et par un subterfuge Nous n'eûmes que les larmes en guise de refuge! De traités en traités, de dictats en dictats Il ne resta plus rien, plus un semblant d'État! Auto...
Parcourir Fable Fable d'Esope: la tortue et lièvre

Fable

Fable d'Esope : la tortue et lièvre Un jour, un lièvre se vantait de la vitesse à laquelle il pouvait courir. Il se vantait, se vantait et riait même de la tortue, qui était si lente. La tortue étendit son long cou et défia le lièvre à une course, qui, bien sûr, fit rire le lièvre. "Mon Dieu, quelle blague !" pensait le lièvre. "Une course, en effet, une course. Oh! quel plaisir! Mon, mon! une course, bien sûr, M. Tortue, nous courrons!" dit le lièvre. Les animaux de la forêt se rencontrèrent...
Parcourir Fable Le Boeuf qui vit la Grenouille...

Fable

Une Grenouille vit un Boeuf Qui lui sembla de belle taille Elle, qui n’était pas grosse en tout comme un oeuf Envieuse, s’étend, et s’enfle, et se travaille. Le Boeuf qui remarqua le batracien Dans son entreprise ridicule, S’approcha, l’air de rien Et lui adressa ces quelques formules: « Puis-je vous demander, ma bonne amie Ce qui vous prend de vouloir gonfler ainsi? Votre corps, bien qu’extensible, Risque fort de ne pas résister A la manière dont vous le traitez! -En avez-vous une preuve tan...
Parcourir Fable Les farces du destin

Fable

Un cheval de bataille juchait en son creux l’oiseau de mauvais augure, son écuyer de coup fourré. Le fil d’Ariane sur lequel trottinait le duo les mena à l’orée d’un lieu où il ne se passait rien. Monsieur ni pour, Madame ni contre y entretenait un fauteuil à bascule pour édile. - Entends-tu compagnon ce chant muet, faux jumeau du silence ? - Je reconnais la contre symphonie de la monotonie. -Dame Fortune, maitresse de notre chemin, nous a conduit en ce pays où l’ennui est une couleur primai...
Parcourir Fable Pertinence L'écureuil et le bouton-d'or

Fable

Une fleur sous la mousse, léthargique, repose ; (Elle avait mal dormi dans son lit de verdure.) De plus il faisait froid, peut-être son arthrose La faisait-elle souffrir malgré la couverture ! Courageuse cependant elle souleva la feuille Qui l’empêchait de voir la lumière au dehors ; Elle aperçut alors un petit écureuil Qui frottait son museau tout près d’un bouton-d’or… Susceptible, notre fleur, en observant la scène ; Réagit tout à coup et se mit en colère. La nature se dit-elle est quelque...
Parcourir Fable Moustique

Fable

histoire d'un moustique .
Parcourir Fable Le Corniaud et le Conard

Fable

Je tiens à préciser, pour que ce soit bien clair, qu'effectivement La Fontaine m'a dicté le cadre de cette fable. Un très grand merci. J'ai gardé la structure, et la morale... Maître Corniaud sur un arbre perché Tenait en sa main une scie Maître Conard par la blague attiré Lui dit à peu près ce qui suit : "Hé bonjour monsieur Le Corniaud Que vous semblez stupide et que vous semblez sot Sans mentir je peux vous changer A l'instant en homme éclairé Si vous pouvez scier un bon morceau de bois" ...