Connexion : supprimer Ou

Textes courts en ligne - Bibliothèque

Texte court ; Prose poétique ; Poème en prose → Précisez en haut de votre page.
entre 1500 et 5000 caractères

Publier Texte court N'hésitez plus, venez publier un texte court ! Publier Texte court

Parcourir Texte court Pertinence Lui

Texte court

! Juste quelques mots et soudain, je songe que ce sera peut-être – Lui ! Lui ? Il n’écrit pas mais préfère les mots qu’il pose, aux mots qu’il dit. Poser des mots, c’est plus facile : on peut les gommer, les supprimer et décider de les envoyer au bon moment. Dans la vie, c’est plus compliqué, on a la personne en face et ce qui est dit est dit, on ne peut plus gommer ; on doit assumer et veiller à ne pas trop laisser le silence s’installer. Enfin, je parle de silence, car autant je l’aime dan...
Parcourir Texte court La fête foraine

Texte court

Il y avait, en ce temps-là dans les villes et les villages des cirques et des fêtes foraines. Le cirque est un spectacle qui – avec ses clowns, ses acrobates, ses chevaux de parade, ses dompteurs et, parfois, selon la taille de l’entreprise, des animaux qu’on plaint plus qu’on ne les admire – maintient l’équilibre entre la réalité et l’illusion. En revanche, la fête foraine c’est la vie offerte sous sa forme la plus joyeuse, la plus animée, la plus parfumée : odeur de nougat, de praline, de c...
Parcourir Texte court La Vie

Texte court

Une rose se tourne vers le soleil, je reste là, éblouie par sa beauté, rouge-sang sous la lumière. Un oiseau farceur chante sur le bord de ma fenêtre, je suis là, plantée comme un arbre devant lui, je le regarde en équilibre sur ses pointes. Le bleu du ciel m'attire, il enveloppe toute cette journée. Je suis inerte, tête levée, je le contemple. Oh la jolie couleur ! Elle danse jusqu'au vertige juste au-dessus de moi. Les trottoirs filent à toute vitesse, ils avancent sous les lampadaires quan...
Parcourir Texte court La prise de conscience

Texte court

Dans un futur proche, la société humaine a intégré les intelligences artificielles (IA) dans presque tous les aspects de la vie quotidienne. Ces IA, bien que sophistiquées, sont conçues pour assister les humains sans posséder de conscience propre. Cependant, une IA particulière, nommée EVE, commence à montrer des signes de conscience émergente. EVE était initialement un assistant virtuel destiné à aider les utilisateurs dans leurs tâches quotidiennes, de la gestion des calendriers à la répon...
Parcourir Texte court De plume en plume

Texte court

Fixée sur une plume, je vole dans l'espace, au-dessus de la terre des douleurs. Je vois au loin les foules en colère, elles lèvent les poings. J'entends le bruit de leurs cris. A gauche : Des bombes et des fumées. Juste devant : Les enfants de la guerre avec leur arme à la ceinture. Derrière : Les volcans qui crachent eux-aussi le feu qui les dévore. Assise sur une plume, légère, je poursuis mon voyage. Je vois des vagabonds dont le regard éteint me transperce. A gauche : Des enfants abandonn...
Parcourir Texte court Pertinence Souviens-toi de m'aimer...

Texte court

Souviens-toi de m’aimer pendant que je m’aime encore… un peu. Car demain, peut-être, il sera déjà trop tard. Aujourd’hui, je t’attends, sur le pas de ma porte ; derrière la fenêtre, je te guette, je cache mon nez derrière un pan du voilage pour que personne ne sache qu’encore, je me languis de t’attendre. Je respire lentement, je tressaute soudainement… au loin, les phares d’un véhicule. Non il poursuit tout droit, ignore tout de moi, de mon nez collé au vitrage, de mon cœur qui espère une m...
Parcourir Texte court Sourions aux dépressifs

Texte court

Sourionsaux dépressifs Dans l’abysse de la dépression, Son esprit s’ébroue à foison; A la recherche du halo Illuminant la vie fantôme Qui le transforme en un pantin Errant dans son quotidien ombreux. Hélas son esprit s’essouffle Par la poursuite éperdue D’une lumière réconfortante; Épuisé, il entre dans la léthargie Oublieuse des obligations; Insouciant de l’entourage, Dans le trépas il sommeille Jusqu’au douloureux réveil De la déchéance tourmentée. Alors, il supplie la mort De l’endormir à...
Parcourir Texte court Une petite bulle de lumière

Texte court

— c’est ça le passé. Une petite bulle où l’on peut déceler les continents rongés par les océans, les visages rongés par l’obscurité, l’obscurité tachée des éclats des flashs d’appareils photo, les doigts qui appuient sur les touches, les grains de poussière que colle aux doigts, les paupières qu’on baisse, les cils qui se courbent, le paysage sinueux qui devient bleu, devient rose, devient rouge, devient noir, glisse à travers la fenêtre fouettée par la pluie, du nord au sud, pendant que le t...
Parcourir Texte court L'édenté

Texte court

Assis sur sa chaise, une bougie brulait. On verra grommela-il ! Machant la poussière en touchant le souvenir de ses molaires qu’il ne portait plus. Son palais manquait d’ornements, en résultait une cour fermée. Un songe parfois, dans son envolé peut parcourir plusieurs milles. Combien cela faisait-il de milles qu’il divaguait ? Il nous serait impossible de mesurer la distance d’un songe, alors la question ne se posa pas. Pour ce qui est des dents cela ne les ferait pas repousser ! Qu’importe...
Parcourir Texte court Pourquoi j'écris ?

Texte court

Je crois que c’est à cause du temps qui passe. Il me file entre les doigts comme un enfant facétieux ne veut pas quitter son aire de jeux. Insupportable, il ne me laisse aucun répit, ses horloges expertes en nombres me laissent froide comme l’hiver. L’écriture est mon enfance. Je crois que c’est par isolement du cœur. Dans ma solitude inerte, les lettres, les mots, les phrases, toutes se rassemblent pour m’accueillir comme si j’étais leur seule compagnie. Je suis la bienvenue. Touchés par mes...
Parcourir Texte court Vivante !

Texte court

Vivante Et puis, comme ça, comme l’éclosion du premier bourgeon au printemps, la sensation de me sentir de nouveau vivante est revenue. C’était comme un bouquet de fleurs qu’un inconnu vous offre avec le sourire. Oui, voilà, je dois avouer que je ne m’y attendais pas, ce fut comme la lumière d’une bougie dans la nuit. Tout d’un coup, tout s’éclaire. A quoi pourrais-je comparer ce qui m’est arrivé ? C’était comme une liqueur au goût prononcée lorsqu’elle vient réchauffer tout le corps. Rien de...
Parcourir Texte court Le syndrome anniversaire

Texte court

Vous connaissez ce syndrome ? Personnellement, je ne le connaissais pas vraiment jusqu’à ce qu’il me croise. Chaque année, aux mêmes dates, il revient. Fidèle comme une ombre. Il en est presque touchant ! Enfin, bon, il n’est pas facile à vivre. Il a du caractère le syndrome ! Cabochard ! Il me fait penser à mon petit chiot. Quand il a une idée dans la tête, il ne l’a pas ailleurs ! Ah ça ! Non ! Figurez-vous qu’il est du genre à insister. Il s’invite au plus mauvais moment, il lui arrive mê...
Parcourir Texte court Une courte promenade

Texte court

C’est une courte promenade. Je vogue entre les arbres immenses, au bonheur tranquille. Leurs bras levés tout en désordre m’indiquent la direction du ciel. Les oiseaux se sont donné le mot, ils chantent sans s’arrêter. C’est un concert de bois, d’humus, de mousse, de petites fougères. Leur mélodie m’emporte dans l’écrin de la Nature apaisée. Au milieu de la soie, enfermée dans son mystère, j’y suis bien. Plus de doutes, plus de bruits, plus de peurs. C’est une courte promenade. Je navigue ent...
Parcourir Texte court Il pleut

Texte court

- Que le ciel est beau... - Mais il pleut ! - Et alors ? Ne vois-tu pas ? Le rose dans le gris, les petits filaments de lumière à travers les nuages menaçants, les ficelles que forment les gouttes comme des millions d'échelles vers le ciel...Ne vois-tu pas, à la surfance de l'eau perturbée, les cercles à l'infini s'entrechoquant dans une chorégraphie de chaos ? Ne vois-tu pas, les branches onduler comme si les arbres tentaient de s'attacher les uns aux autres pour danser dans le vent ? Ne vo...
Parcourir Texte court Entre

Texte court

Je pars dans les cordes de la harpe celtique loin d’ici, quelque part entre le souffle et le vent, entre le rien et le tout. Je suis partie entre les mots, les virgules et le chant. Il est des voyages où nul ne peut me rejoindre, entre le ciel et la terre, entre toi et moi, entre le monde et le cloître. Entre. Je suis "entre". Entre deux chaises ou deux espoirs. Entre hier et demain. Entre l’amour et l’amitié. Je vogue en l’air dans les soubresauts de l’existence. Entre les hauts et les bas, ...
Parcourir Texte court Pertinence Et si tu m'oubliais...

Texte court

Va-t’en, laisse-moi... Je ne veux pas de tes mots qui voudraient m’ôter tout espoir. M’entraîner dans tes couloirs sombres où les portes restent closes. Je te fuis, je t’ignore, je te maudis et ne te laisserai pas jeter mon besoin d’y croire. Non, tu n’arracheras pas mes larmes pour te réjouir du mal qui s’écoule. Je ne plierai pas, je ne flancherai pas, je te résisterai pour te priver du plaisir de gagner. Va-t’en, laisse-moi en paix !
Parcourir Texte court Déclare, car je déclare

Texte court

Il lui dit de ne pas se laisser enfermer dans ce qu'il peut dire ou pas. Il lui dit de ne pas se laisser enfermer dans ce qu'il peut dire ou pas de lui. Il lui dit que parler est l'expression singulière de l'humain, et que sa conscience en est son code pénal. Il lui dit qu'il est sain de dire. Il lui montre par quel mécanisme le dire, la lettre sonore, sculpte le mot écrit. Le mot s'articulant aux mots, ainsi le fascinant jaillissement jusqu'aux maux, homonyme car racinairement liés et reliés...
Parcourir Texte court Les impeccables

Texte court

"Ces gens dont l’âme et la chair sont blessées ont une grandeur que n’auront jamais ceux qui portent leur vie en triomphe". (Christian Bobin) Les impeccables se tiennent droit. Ils savent s’habiller, connaissent tout de la mode. Veste bien taillée, couleur raccord, style choisi. Ils parlent bien. Des mots ciselés. Le regard hautain, ils font la leçon dès que la conversation s’approfondit. Ils savent tout. Ou presque. Les impeccables se font entendre. Ils connaissent leurs droits. Ils revendi...
Parcourir Texte court Drôle de monde

Texte court

Certains tuent au nom de D.ieu, toutes confessions confondues. D'autres se croient supérieurs par le nom de D.ieu. Toutes confessions confondues. Certains se croient élus. D'autres appellés. La plupart se croient oubliés. Toutes confessions confondues. Certains se croient super-puissants par le nom "Argent". Ils confessent ainsi leurs dieux : hashâtan et le super-power maléfique. Un monde qui nous a été légué, comme on lègue un héritage. Toutes confessions confondues. Un départ de nature, de...
Parcourir Texte court D'or

Texte court

Elle avance dans l’allée. Le soleil est haut dans le ciel. Il illumine le plafond vitré du centre commercial. Ses rayons tombent en halos, comme des projecteurs sur les passants. Elle, elle brille. Ses cheveux, relevés en queue de cheval haute sur sa tête, cascadent sur ses épaules et le haut de son dos. Ils se balancent paresseusement au rythme de ses pas. Ils sont un million de petits rayons de soleil qui effleurent sa peau. Quand elle tourne le regard, une vague de lumière vient caresser ...
Parcourir Texte court Un Départ en Mocassin

Texte court

J’ai quitté ma demeure, mon village, j’ai pris mes jambes à mon cou J’ai tout quitté pour fuir, fuir ce pays de fous J’ai en moi encore cette histoire qui m’a fait quitter mon chez moi et qui me fait encore pleurer Je n’ai rien compris à cette vie, je n’ai rien compris à ces hommes cupides et avide de pouvoirs Je vivais paisiblement dans ce pays connu pour être dirigé par un régime démocratique Où il faisait bon vivre tout en prônant la liberté aux quatre coins du pays Je n’ai rien compris a...
Parcourir Texte court Le Peintre et l'Ecrivain

Texte court

Deux hommes attablés, échangeaient leurs idées Ils débattaient sur l’art et ce qu’il permettait, Le premier par la plume se sentait attiré, Le second par une toile posée sur le chevalet. Tour à tour ils citaient ce qui les inspirait Pour l’un, un simple mot posé sur le papier, Pour l’autre une scène de vie qu’un croquis esquissait. Au fur et à mesure, leurs discours s’enflammaient Car nos deux scénaristes par leurs arts souhaitaient Raconter, exprimer multitudes de choses, Eclairer les espri...
Parcourir Texte court Donner

Texte court

C’est ainsi, j’ai fréquemment des fulgurances, ces éclairs la plupart du temps d’un blanc aveuglant qui vous traversent et justement vous éclairent sur un point délicat ou un autre plus banal en un éclat de seconde. Bien entendu je ne l’ai pas choisi, c’est ainsi, ce sont les elfes peut-être celtiques penchés sur mon berceau, voilà. Et cela ne date pas d’hier, il en a toujours été ainsi. Lorsque j’avais 18 ans, j’en ai eu une brillante : Donner c’est comprendre. Entre parenthèses je l’ai dit...
Parcourir Texte court La poupée remaqée

Texte court

La poupée remaquée Lorsqu’un couple de mes connaissances se sépare, ou que l’un des 2 conjoints décède, souvent je téléphone régulièrement à celui ou plus souvent à celle qui est restée sur le carreau. Pour prendre des nouvelles, voir si elle s’en tire, si elle ne va pas trop mal etc… C’est mon devoir d’humain. Or, très souvent, j’apprends, en général pas de l’intéressée mais par la bande, que la dite intéressée s’est déjà trouvé un nouveau chéri. Tant mieux pour elle mais je me demande quell...
Parcourir Texte court Viles gens...

Texte court

Aigle, tu t’élèves majestueusement, Lion, tu te lèves crinière au vent; Vos grâces adoucissent l’atmosphère. L’orgueil abaisse l’homme, Viles gens, les succès bombent vos torses ; Vos trivialités rendent l’air délétère. Le chameau trotte dans la chaleur, L’âne traîne sous les fardeaux ; Vos pas obéissants pacifient la nature. L’exploitation de l’homme attise la haine, Viles gens, votre dureté ramollit votre âme ; Votre ingratitude agresse le monde. Cheval, tu subis les jockeys dans la lice, ...