Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Bibliothèque : Toutes les Détentes

Parcourir Coup de gueule Au père Noël qui m’a trahie !

Coup de gueule terminé | Pages 1 | Vote 23

Au père Noël qui m’a trahie ! C’est en CE2, eh oui… que j’ai appris par la maîtresse que tu n’existais pas ! C’est aussi ce jour-là que je me suis aperçue que j’étais la seule – cruche - qui croyait en toi ! T’exprimer ce que fut ma souffrance à ce moment est – peine – perdue tant cela fit rire méchamment la classe. Je t’en veux de m’avoir fait rêver et espérer en un monde qui n’était que poudre aux yeux. Je t’en veux de m’avoir bercée d’illusions cruelles. Je t’en veux de servir la cause de...
Parcourir Pause-Cafard Surtout le dimanche

Pause-Cafard terminé | Pages 1 | Vote 3

Surtout le dimanche Fin d'après-midi d'un dimanche de fin d'automne ou déjà d'hiver. Il pleuviotte, fait froid et déjà sombre et noir. Comme des millions d'autres, je suis seul, à tenter de ne pas perdre la raison. Personne ne m'appelle, moi non plus je n'appelle personne. Hier samedi, j'ai déjeûné avec mon fils. Joyeux et sympa. Hier soir j'ai dîné avec des amis, maladroits malgré leurs âges et mal dans leur peau. Je me suis réveillé maussade et moi-aussi mal dans ma peau. Un long et seul e...
Parcourir Inclassable Vous parlez pas

Inclassable terminé | Pages 1 | Vote 1

(Ce texte est dédié à tous, sauf aux membres de Plume en Plume). J' vous comprends pas les filles les gars. . Comment vous croyez pouvoir vous en tirer ? Vous avez des programmes radios, télés, des zagazines hebdos, mensuels, z’avez des portables, des i-phones et autres smartphones, des mails et des blogs, bref vous baignez dans les communicants et vous z'arrivez pas à exprimer la queue d'un sentiment. J' vous comprends pas, vous avez peur d'aimer, alors vous aimez sans le dire. Et vous croye...
Parcourir Coup de gueule Quelle drôle de période...

Coup de gueule terminé | Pages 1 | Vote 7

Quelle drôle de période... Je suis très étonnée et pas vraiment fière de ce pays ce matin. Johnny Halliday est mort. Grand bonhomme par sa puissance de travail, voix hors du commun, bête de scène. Qu'on l'aime ou pas, il faut tout de même rendre à César ses lauriers, il a représenté la France à l'étranger, transporté à travers le pays et dans le monde des mélodies qui permettent à tout un chacun de se réjouir, de s'amuser et même d'oublier des quotidiens sordides. Qui n'a pas hurlé le feu, f...
Parcourir Inclassable Attendre

Inclassable terminé | Pages 1 | Vote 1

Patience, patience, patience. Telle est la première des trilogies de l'expérience de la vie. Absolument nécéssaire pour ne pas devenir dingo et péter les caissons. Attendre ? Parce que le monde dort ou plutôt regarde toujours ailleurs. Pourtant cette patience elle nous mène où ? A attendre, attendre, attendre. La vie est-elle une salle d'attente ? Allons-nous passer les journées, les mois, les années à attendre pour commencer à vivre ? Attendre quoi ? Que tout aille bien, et alors c'est bon, ...
Parcourir Inclassable Hey Doc'

Inclassable terminé | Pages 1 | Vote 1

Hey Doc, des fois souvent, des fois tout l' temps, quelque chose qui m'étreint : orphelin de Fiston. Bon, je m'étends pas, ce serait gênant. Comme ma propre trahison. 11 h du mat. Lire, rêver, réfléchir, un peu créer, des fois tout l' temps chercher... 11 h du mat. Et je fous quoi tandis que Fiston aligne une matinée supplémentaire d'apprentissage et de contribution. Mon garçon, mon orphelin, ma maison (chanson à moi, zéro pt). Hey Doc, moi-aussi je me sens trahi. Je sais c'est pas une excus...
Parcourir Pause-Café Dupneu

Pause-Café terminée | Pages 1 | Vote 1

Les autorités s'étaient vachement démenées et les résultats obtenus se montraient à la hauteur des efforts consentis : dans les rues seules, les chambres seules, les édifices d'affaires seuls, sous les plafonds bas et gris, c'était la pénurie. Bon, ce genre de trucs arrivait régulièrement, avec pour conséquence une période de disette oscillant entre une semaine et un mois, un mois et demi à tout casser. A la suite de quoi tout rentrait dans l'ordre et chacun reprenait tranquillement son shil...
Parcourir Inclassable Eduquer /Le pouvoir de l'exemple

Inclassable terminé | Pages 1 | Vote 2

Eduquer Éduquer, C'est te permettre de trouver qui tu es. Éduquer, Ce n'est pas imposer Mais au contraire faire confiance. Te laisser faire des choix Même si l'erreur n'est pas loin parfois. D'ailleurs c'est une erreur pour nous mais en est-ce une pour toi ? Non, c'est une occasion d'apprendre et de réparer Pour mieux se connaître et s'aimer. Le Pouvoir de L'exemple Pour t'apprendre nos valeurs Nous devons te les montrer Car les mots n'ont qu'un pouvoir limité (Bien qu'ils soient très puissa...
Parcourir Histoire Le bois aux Lanternes

Histoire terminée | Pages 1 | Vote 4

Genre : Histoire pour enfants Je m'appelle Tom, j'ai 11 ans et je suis en 3ème année dans la classe de Mr Teller. J'ai une petite soeur Julie -elle est vraiment plus petite que moi- qui est en 1ère année. Maman est institutrice, mais elle n'a plus de classe. A la naissance de Julie, elle a été fort malade, on a du l'opérer beaucoup de fois. Papa m'a dit que si elle devait dormir si souvent, c'était à cause de sa maladie. Alors Maman ne donne plus des cours, elle reste à la maison et coud des...
Parcourir Inclassable Du jeu au piège

Inclassable terminé | Pages 1 | Vote 1

Du jeu au piège Après mainte et moult observations, nous pouvons déduire que le regard est le reflet de l'âme d'une personne. On décèle chaque sentiments d'autrui seulement en se plongeant ai fin fond de leurs prunelles. Nous parlons tous avec nos yeux et je suis bien placée pour le dire. Je dialogue par mon âme, mais celle ci est factice, complètement obscure et malhonnête. Je joue, manipule, contrefait, contrôle d'un simple coup d’œil. Je transporte la personne en lui faisant paraître des ...
Parcourir Texte Décembre s'installe

Texte terminé | Pages 1 | Vote 6

Décembre s'installe Novembre s’est essoufflé. Avec sa vague de froid, son temps gris, sa neige précoce, il passe le relais à son ami Décembre. Il en est tout gris lui-même et a les cernes sous les yeux. - Tiens, tu vas faire mieux que moi j’en suis certain. J’ai bien essayé de faire briller le soleil plus longtemps, mais il s’est cassé en morceaux. J’ai soufflé pour que les nuages n’arrivent pas trop vite et assombrissent le ciel, mais ils ont fait la course entre eux, ils ont gagné, la neig...
Parcourir Inclassable Zulu

Inclassable terminé | Pages 1 | Vote 1

Je me souviens, j’ai entendu des rythmes en Anglais, puis les premières prémisses de RAP en Français. Les premiers beats de Dynasty, les premiers mots de Lionel D. J’ai appris la formule secrète, me suis laissé envahir par les tam-tams de l’Afrique, découvert ce nouveau son venu des states, qui n’était pas encore une pompe à fric. Mais vous êtes fou ???? Le rap n’était pas qu’un intermède de danse hip hop. Les mots entremêlés de textes intelligents créaient le choc, dans mes oreilles une onde...
Parcourir Coup de gueule Société

Coup de gueule terminé | Pages 1 | Vote 4

A toi qui laisse tes enfants en pâture au monde cruel , A toi qui nous éduque par tes informations mensongères, A toi qui dénigre les honnêtes gens , A toi, celle qui engraisse ceux au sommet de tin crâne, A toi société patibulaire et superficielle, N'en as-tu pas assez de te nourrir du malheur de ta progéniture ? Celle la meme qui est née en toi ,elle qui a grandit sous le guide de tes sbires qui sont a ta merci , et cela dep...
Parcourir Inclassable Ce Poème me fit choc, et me hante aujourd'hui

Inclassable terminé | Pages 1 | Vote 4

Ce Poème me fit choc, et me hante aujourd’hui « Une nuit claire, un vent glacé, la neige est rouge» Ainsi commence « Le cœur de Hialmar», un Poème Barbare de Leconte de Lisle. Vous l’avez lu, sans doute. Je le raconte à ma manière. Nulle analyse ici. C’est juste pour rêver. Il s’ouvre dans la nuit, s’achève dans le soleil. C'est un poème d’amour et de solitude, une houle d&...
Parcourir Inclassable J'aurais mieux fait d'être comptable

Inclassable terminé | Pages 1 | Vote 6

J'ai envie d'écrire ce soir. J'ai envie de vous écrire. Quoi ? Je ne sais pas. Pourquoi ? ça je le sais. Au final on pourrait dire que si je n'ai pas écrit aujourd'hui, ma journée ne sera pas réalisée. Et j'y reviens, vous écrire quoi ?Mon inquiétude. Que je suis seul et ai quelques angoissants tracas, professionnels cette fois. Figurez-vous que j'ai été sollicité par une entreprise parisienne de consultants ...
Parcourir Inclassable Heureux les morts !

Inclassable terminé | Pages 1 | Vote 3

Qu'ils sont heureux les morts. Evidemment il faut que je précise d'emblée que je ne crois pas aux vies après la vie. Une fois c'est bon, j'ai donné. Une fois c'est bon, j'en ai à la fois bien souffert et bien profité. Mais recommencer, malgré ma curiosité développée, ah ça non ! Qu'ils sont heureux les morts, qu'il est bienheureux Paul Kantner, compositeur, guitariste et chanteur de Jefferson Airplane, groupe psych&...
Parcourir Histoire La Trifouillade IV

Histoire terminée | Pages 1 | Vote 6

. Je vais vous conter, Mesdames et Messieurs, une aventure peu banale qui m'est arrivée. Je roulais par une nuit sombre en direction de Trifouilly-les-Oies. Je cherchais un raccourci que jamais je ne trouvais et je commençais sérieusement à somnoler. Tout à coup je fus aveuglé par une lumière très vive et tournoyante. Cela ne vous rappelle rien? Si? Gagné! Je devins ce jour-là David Vincent et je venais de surprendre des en...
Parcourir Sketch Simone Veil

Sketch terminé | Pages 1 | Vote 3

Un présentateur, ou présentatrice, sur scène, coté cour, présente son journal - Personnage au destin exceptionnel elle est la femme politique dont la légitimité est la moins contestée en France et à l’étranger, et depuis longtemps. C’est une femme libre, véhémente et sereine. Nous sommes partis à la rencontre des promeneurs place Vauban, place de son dernier domicile, afin de connaitre leur...
Parcourir Sketch Le week-end au zoo

Sketch terminé | Pages 1 | Vote 9

. A – Qu’avez-vous fait ce week-end? B – Je suis allé au zoo. A – Bien!... Racontez-moi! Qu’avez-vous vu, d’intéressant? B – De magnifiques girafes. A – Combien y en avait-il? B – Beaucoup... évidemment. A – Avez-vous vu des éléphants? B – Aussi! J'en ai compté cinq sans me tromper. Ou alors, plus ou moins cinq en me trompant! Figurez-vous que le soigneur leur bandait les yeux. A &ndash...
Parcourir Sketch Entretien d'embauche

Sketch terminé | Pages 1 | Vote 2

Elle, très sure d’elle, assise à son bureau, l’accueille sans le regarder. Lui, entre timide et cherche sa place. Elle – Bonjour Monsieur… Lui – Bonjour. Elle – Asseyez-vous, je vous en prie. Elle le regarde seulement. Sourire charmeur. Bien. Je suis ravie de vous rencontrer enfin monsieur. Lui – Merci… Elle – Les collègues qui vous ont reçus ne tarissent pas d’éloges à votre égard....