Connexion : supprimer Ou

Coups de gueule en ligne - Bibliothèque

Réflexion(s) personnelle(s) sur des thèmes divers dont le sujet vous fait vivement réagir.

Publier Coup de gueule N'hésitez plus, venez publier un coup de gueule ! Publier Coup de gueule

Parcourir Coup de gueule Il était une fois demain

Coup de gueule

Il était une fois demain. Rien n’était moins sûr mais les êtres humains faisaient comme si de rien n’était. Pourtant les guerres atomiques et le suicide collectif n’avaient jamais été aussi proches et le réchauffement climatique s’était déjà bien installé autour de la longue table garnie de gaz à effet de serres et d’émissions carbone qu’on lui avait somptueusement préparé. Bien des scientifiques avaient alerté et tenté de réveiller l’opinion publique et politique depuis des et des années, r...
Parcourir Coup de gueule Pertinence Les méchants

Coup de gueule

« La force des méchants, c’est qu’ils se croient bons, et victimes des caprices d’autrui. » Alain La confiance, elle s’acquiert difficilement et se perd facilement ! Les méchants marchent dans la lumière du jour quand leurs victimes disloquées se consument loin dans l’ombre fugitive pour se fondre dans une toile invisible peuplée d'âmes éplorées. Mais ne nous y trompons pas ; les larmes rongent leur conscience, car le sel qui s’y répand creuse des sillons cent fois plus profonds qu'ils ne l'i...
Parcourir Coup de gueule Pertinence Où sont les hommes ?

Coup de gueule

? J’avais dit que je n’écrirais plus une ligne sur le sujet et que je n’ouvrirais plus le robinet pour répandre des larmes que je méprise plus que tout. Pour me réconforter, Jenny m’avait écrit : « les larmes n’ont jamais étanché la soif. Mieux vaut pleurer des mots qui sont curateurs que de se noyer, seule, sans s’être battue. » Alors j’ai fermé le robinet, relevé le menton et j’ai suivi les conseils de celle qui dit que « cesser la lutte, c’est perdre une victoire ». Je ne sais pas s’il es...
Parcourir Coup de gueule Pertinence Les consommateurs de l'inutile

Coup de gueule

Bon, que ce soit clair d’emblée : je ne parle pas ici de ceux qui ont juste le nécessaire, ni de ceux qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté. Non je cause des consommateurs de l’inutile. Les consommateurs d’inutile ! Seigneur combien sont-ils ? Tu parles ! Comment font-ils ? Pourquoi font-ils ? No comprendo. Ché pas, c’est toutes ces pubs ou quoi ? Au passage, toutes ces putains de pubs qui sont les mêmes. Toutes les pubs de bagnole sont les mêmes, toutes les pubs de parfums sont les même...
Parcourir Coup de gueule Bigre De Menteur

Coup de gueule

Vous avez perdu ce coup-ci, vous êtes démasqués, vous les mythomanes, les matamores, les fabulateurs, on les connaît les fausses promesses. En ce qui vous concerne, il s'agit de faire les fanfarons, plus pour en mettre plein la vue et pour dissimuler votre propre paresse. Les gens devraient donner un euro de pénalité, ou les mettre dans une tirelire, à chaque fois qu'ils mentent. J'en "ai ma claque", j'en ai ras la casquette, j'en ai ras-le-bol, des menteurs et de ceux qui se vantent. Il n’y ...
Parcourir Coup de gueule Prise de bec

Coup de gueule

J'ai envie de pousser un coup de gueule, ou plus tôt un coup de bec : L'abattage systématique des canards pour cause de grippe aviaire est aberrant. Pour éviter une propagation de l'épidémie, le sinistre de l'agriculture Lefoll ( le bien nommé) et ses oiseaux de malheur ont décidé de massacrer tous les palmipèdes ; au moins par cette mesure les canards inexistants ne risqueront pas d'attraper la maladie. La prochaine étape ...
Parcourir Coup de gueule Pourquoi ne pas s'unir ?

Coup de gueule

? Un jour, un sage m'a dit, que tant que l'humanité n'est pas Unis-Vers-Elle, la paix ne sera pas Universelle Alors pourquoi ne pas s'unir? La guerre a éclaté, des victimes il y en a, Blancs comme Noirs. Alors pourquoi discriminer? Pourquoi s'attarder sur pareilles futilités ? Depuis des jours, des noirs venus d'Ukraine sont bloqués à la frontière, pourtant personne n'en parle. Et moi qui croyait que les sacrifices des leaders noirs et la contribution de certains blancs ont suffit à faire mû...
Parcourir Coup de gueule Notre Dame, un autre son de cloche

Coup de gueule

Notre Dame, un autre son cloche. Le 15 avril 2019, le ciel s’est obscurci, le feu est monté en flèche pour brûler ce monumental édifice gothique devenu flamboyant. Depuis la vie n’est pas rose sur le parvis. Le jugement dernier a basculé dans la fournaise de l’enfer… Il est maintenant temps de se mettre au chevet de la cathédrale. Mais attention, même si les « bonnes âmes » polies tiquent devant les sages conseils que leur prodiguent les spécialistes du patrimoine, il faut prendre le temps de...
Parcourir Coup de gueule Le cri du peuple

Coup de gueule

Damné.e.s de la terre, nos conditions d’exclu.e.s, nous en sommes convaincu.e.s, sont là pour nous faire taire que nous reste-t-il d’autre que de la poésie, l’amour, la vie pour détourner la peur et enfin tous LA faire! Mais la parole pure, n’est pas une sinécure, pour les actes sans fondements des paroles prophétiques et des mots hérétiques, l’histoire sera seule juge! laissons les complots à d&rsquo...
Parcourir Coup de gueule L'homme un loup pour l'homme ?

Coup de gueule

? "Parler de paix tout en répandant le sang", il n'y a que l'hypocrisie de l'homme pour faire pareille chose. Le monde se précipite vers sa perte, il foule la pente qui le condamnera. Conscience ou inconscience? Et nous, dirigeants du monde,yeux fermés, bras sur le gouvernail on crie " Ô hisse!" Devrions-nous pas être du côtés de la vie? Devrions-nous pas aider les opprimés? Assistons-nous au retour de la règne du plus fort? En tout cas l'humanité est en mauvaise posture, il tâtonne, dos au r...
Parcourir Coup de gueule Pas de titre

Coup de gueule

J’allais me promenant d’avenues en ruelles Hasard de mes pas, visages de moi-mêmes Rencontres, croisements, des échos aux querelles Savourais l’existence océan des pluriels Je vais telle une vague, une onde gonflée de vies Au rocher immobile ne suis pas asservie Quand j’éclate en écume je n’ai nulle autre envie Que finir sur les sables sans autres hiérarchies Une vague mouvante et depuis le début Vaguelette ou puissance ne mets pas au rebut Qui se mire ou me mire, je n’ai pas ces abus Et qua...
Parcourir Coup de gueule CDL Notre Père qu'en avez marre (De prière lasse)

Coup de gueule

Notre Père qu’en avez marre Hier soir dans la lumière des ombres Une seconde il a fait moins sombre J’ai vu apparaître un visage Venu délivrer un message Vous les hommes n’êtes pas raisonnables J’avais créé un monde aimable Chaque nouveau jour, chaque nouvelle aube Tout c’ que vous faîtes c’est de la daube Je vous ai laissé 100.000 chances Vous avez 100.000 fois dit non Je vous ai envoyé 100.000 anges Vous vous comportez en démons Je n’ai plus ma place parmi vous Vous êtes tous devenus fous P...
Parcourir Coup de gueule Le casque dans les villes

Coup de gueule

Au joug d’un baladeur, La gent moutonnière s’attelle ; Elle tire le char du citadin Qui parcoure l’existence A la pétarade de la vitesse, La grande roue des humains. Les oreilles infectées Des escarres de la rue Se soignent par la chanson guimauve ; Les oreilles assourdies Par l’artillerie des entrepreneurs Se bouchent à la rumeur du monde. Sous leur casque de musique, Ils marchent triomphalement Vers une besogne minable ; Sous le casque de l’euphorie, Des jeunes se baladent l’esprit nu, La ...
Parcourir Coup de gueule Compte courant de la dépression ordinaire

Coup de gueule

Vous ne voulez pas que je sois comme ça ! Comme je suis ! Alors filez-moi des médocs pour dormir. Des vrais. Pas de la gnognotte. Savez quoi ? Les médocs j’ai 45 ans de pratique. Alors ce n’est pas avec vos ordonnances pour jeunes filles que vous allez me calmer. Filez-moi du brut, du vrai, du costaud, du lourd, ouais du brut et du truand. Du dur. Je dis ça, je dis rien, comme dit l’expression courante et stupide à la mode. Je crois pas à la médecine. Nan, pas du tout. J’ai 45 ans de pratiqu...
Parcourir Coup de gueule Antivax, Antipass = Anti-démocratie

Coup de gueule

Je viens de m’apercevoir que dans l’humanité, il ne reste plus que de problèmes futiles et que des français irrespectueux du code de la route sont aussi irrespectueux du code de la santé. La Liberté tant chérie n’est pas sa petite liberté individuelle, elle fait un tout. La démocratie tient compte du plus grand nombre et les autres doivent s’incliner devant les lois. « J’ai peur devant ce vaccin », c’est du n’importe quoi, ce sont les complotistes qui se révoltent, n’oublions pas que l’extrê...
Parcourir Coup de gueule L'ambroisie ou la panade ?

Coup de gueule

L’ambroisie ou la panade ? La dure réalité est souvent corrosive ; Afin de l’éviter pour ne pas avoir peur Nous préférons les joies pures et contemplatives Capables d’occulter nos intimes frayeurs. Par manque de courage ou d’objectivité, Nous refusons de croire à la déliquescence D’un monde corrompu scabreux et sans pitié Qui génère souvent d’incroyables outrances: L’irrespect de la vie, la mort banalisée Tous les crimes sanglants, perversions inhumaines, Ignominies barbares qui donnent la na...
Parcourir Coup de gueule Un torrent de violences

Coup de gueule

Les violences sournoisement se banalisent. Notre société est défaillante et s’enlise. Tous ces maux, on hiérarchise Sans aucune logique, on fanatise. Les porcs maltraités dans les abattoirs Devient la plus atroce des violences qu’on a pu concevoir. Cet acte blasphématoire à la une des journaux Nous ayant si bien horrifiés se heurtent à nos grands idéaux. Combien de personnes décideraient de sauver leurs adorables chiens, Au détriment de la vie d’un enfant qui n’est pas le sien S’ils avaient ...
Parcourir Coup de gueule Pertinence Les belles paroles

Coup de gueule

Colloques et débats, informations diverses, Laissent dans leur sillage beaucoup d’incertitudes. Malgré les prévisions, malgré les controverses On éprouve aujourd'hui de fortes inquiétudes. Depuis un an et plus, forgeant des hypothèses, On s’égare avant tout en tergiversations. Le pour et son contraire sont mis en parenthèses Afin de persuader qu’on a la solution. L’arrivée du vaccin était inattendue, Mais d’immenses espoirs ont enfin vu le jour. Conforté par l’idée que rien n’était perdu, On...
Parcourir Coup de gueule Un monde à refaire

Coup de gueule

Dans la rue j’ai vu un vieil homme pleurer et plus loin le fleuve continuait à couler et à charrier ses alluvions, déchets toxiques, plastique, caddys rouillés d’hypermarchés jetés là par des sans-abri fatigués et sans espoir… Comment en sommes-nous arrivé là ? Inutile de répéter et paraphraser ce qui a déjà été 1000 fois dit. Dans les années 2000 des producteurs m’ont demandé d’écrire des textes pour Johnny Hallyday. J’en ai fait une demi-douzaine. Parmi eux, un dont le refrain était « On re...
Parcourir Coup de gueule La vie ne nous appartient point

Coup de gueule

• Ce coup de gueule prend le contre-pied de ceux qui prétendent que pour lutter contre le coronavirus il faut développer une immunité collective en exposant un nombre suffisant de gens au virus. • En ces temps fortement troublés Où le virus vient dérouler La camarde nauséabonde, Les immoralités abondent Pour le bien d’une immunité. "Exposons une quantité "De gens au virus fatal "Afin que celui-ci détale "Sur l’organisme qui résiste "A la bactérie qui persiste "Dans ses horribles agressions "...
Parcourir Coup de gueule Notre société malade

Coup de gueule

Notre société agonise, Elle se réorganise. Dans les difficultés rencontrées, Se gonflent les communautés. Elles grossissent et s’opposent Aux autres dans une folle névrose. Dans ce mal-être désespéré, Le racisme exacerbé Y règne, créant violence et rancœur, Oubliant l’essence même de nos valeurs, Alors que nos dirigeants placides et candides Accentuent nos différences fratricides. Les réseaux sociaux provoquant la vindicte populaire Condamnent poussés par d’acerbes commentaires, Détruisent f...
Parcourir Coup de gueule L'art de dire non

Coup de gueule

Ah, la liberté ! Un concept si simple, mais si incompris à la fois. De plus en plus, il est question de liberté dans les débats. Entre le contexte pandémique et les libertés individuelles, une ligne mince se trace entre le respect des libertés et une privation mesurée et temporaire de certaines d’entre-elles. Bien que le débat existe, certaines libertés ne peuvent tout simplement pas être brimées. Sans elles, l’homme ne deviendrait qu’un animal sans conscience propre. En observant, je remarq...
Parcourir Coup de gueule Pertinence Le français mourant

Coup de gueule

Le français c’est un velours qui habille le balbutiement des pensées. L’harmonie des mots bien ordonnés vêt d’élégance la parole. La symphonie des phrases bien écrites habille de poésie la langue. Œuvre retouchée durant des siècles, sa mélodie s’invite dans toutes les bouches. Français, tu te meurs ; on te coupe, on te défigure. Tes belles expressions sont tailladées ; le verbe dépérit faute de génie. Le pataquès a été porté au pinacle ; la médiocrité est à la page. Une marée de néologismes,...
Parcourir Coup de gueule Vous avez dit enseignant ?

Coup de gueule

 ? Le métier d’enseignant est devenu, bien difficile, il absorbe comme un marécage les manques d’éducation, des maux de notre société. Tout cela se fait de manière ingrate, a-t-on parlé du dévouement qu’ils font preuve lors de cette pandémie ? La reconnaissance sociale est dérisoire, pour prime, on leur accorde des images alors que les revalorisations sont quasiment gelées depuis des décennies. Les parents ont des difficultés à occuper, à éduquer leurs deux ou trois enfants, mais comment des ...
Parcourir Coup de gueule Le soleil est étain

Coup de gueule

Dis-moi qui tu hais, je ne te dirai rien, je m’en garderai bien. Vous n’êtes pas vos fringues, vous n’êtes pas votre voiture, vous n’êtes pas votre portefeuille, pas votre compte en banque. Vous êtes le bus en décomposition et vous avez peur de mourir. Oubliez tout ce que vous croyez savoir, vous avez juste frôlé la vie. La raison résonnait dans le vide, la maison elle-même bougeait. Nous sommes la même personne. Nous porterons des vêtements en cuir qui dureront la vie entière. Je suis le cœ...