Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Poèmes en ligne - Bibliothèque

non classique, moderne, libre, prose poétique... Précisez le choix de votre catégorie.

Publier Poème N'hésitez plus, venez publier un poème ! Publier Poème

Parcourir Poème Fais un signe

Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

Fais un signe Ô brandis tes armes et montre toi ! Que je puisse voir des mes yeux innocents Ce doux visage méconnaissant. De mon silence, je t'écoute furtivement, Mes yeux ne te diront jamais non... Ô brandis tes armes et montre toi ! Que je puisse cueillir d'une main fine Ce cœur indescriptible. De mon absence, je suis présente discrètement, Mes yeux ne te diront jamais non... Ô brandis tes armes et montre toi ! Que je puisse goûter délicatement Cette douceur parlante. De mon ignorance, je t...
Parcourir Poème Matin d'octobre

Poème terminé | Pages 1 | Vote 5

Le jour se montre à peine et mes pas sont prudents. La brume empêche encore une aurore incertaine. Le théâtre des ombres est assez confondant : campagne ensevelie où se cachent tes plaines ? Sous les arbres mouillés, les bruits sont étouffés et les doigts du brouillard enserrant les feuillages laissent imaginer un monde contrefait. Peinture inachevée, brouillon de paysage ? La lumière a dissous des lambeaux de grisaille pour ...
Parcourir Poème Dame Marie-Jeanne

Poème terminé | Pages 1 | Vote 2

*** Dans une Dame-Jeanne j’ai construit un bonheur, Un sourire de femme, couronné d’une fleur, Dans une Dame-Jeanne, j’ai créé un jardin Où des pensées profanes allaient à leur déclin. Dans une Dame-Jeanne, j’ai rencontré Marie, Gaulée comme une liane, et vêtue d’interdit. Avec la Marie-Jeanne j’ai enfermé mon cœur, Dans les yeux d’une femme, dans son sourire moqueur. A...
Parcourir Poème Dans la cave/Hivers

Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

Dans la Cave Odeurs mariées sulfurées De chêne de marc et de bouchons de liège La cave en clair obscur Sous les voûtes de pierres L'alcool s'est dissipé Dans les embruns de terre La lie qui dort dans les bas-fonds Me remonte à la tête Et revient...violacée Au ventre de la cuve Aux grappes gorgées de sucs Au coeur du grain de miel Jusqu'à la fleur de mai Qui gît vie dissolue Dans son linceul de verre Hivers L'après midi s'est glissé Comme une plaque d'acier Dans le dos minéralisé... Un brouil...
Parcourir Poème "Vies"

Poème terminé | Pages 1 | Vote 2

« Vies » Vous êtes confus, parmi toutes ces chaînes et cris Le monde en couleur s'en va et tout devient gris Ma mère m'a vu partir, poussé par la cruauté Les chaînes et les cris continuent leur aparté Certains disent que les besoins sont prioritaires D'autres racontent les affaires de la terre Et toi, tu les écoutes, rempli d'indifférence En écoutant les cris qui clament l'espérance L'oiseau ne chante plus, la vache ne mugit plus Le porc, le poulet, le bœuf et l'agneau non plus À l'unisson il...
Parcourir Poème Et je ferme les yeux / L'infirmière

Poème terminé | Pages 1 | Vote 7

Et je ferme les yeux Et je ferme les yeux et j'entends crépiter, Assise au coin du feu, lovée dans mon foyer, Les flammes en jolis chœurs qui couvrent tous ces bips De capteurs sur mon cœur qui m'assaillent et m'agrippent. Et je ferme les yeux et le parfum des prés Embaume tous mes vœux et rêves de santé, Et mes poumons s'enivrent du parfum doux amer Oubliant un instant les relents de l'éther. Et je ferme les yeux et je cueille un bou...
Parcourir Poème Le silence a des griffures, le silence a des ratures

Poème terminé | Pages 1 | Vote 5

Le silence a des griffures, le silence a des ratures ! Un cri racle une gorge, il passe inaperçu Car il est étouffé par les déconfitures D'ailes sombres et revêches, pourrissantes natures ! Le type a des grillages, il encode sa vue En détruisant ses larmes ; un lamentable mur Cadenasse sa tête ; pleurer est la bévue Des hommes droit devant, l'attaché-case est sûr D'avoir sa devanture correcte quand droite est la carcasse, Limée de dignité ; les souvenirs sont las De leur effacement - la mémo...
Parcourir Poème Rétrospective

Poème terminé | Pages 1 | Vote 4

Rétrospective *** Je suis venu au monde sous les yeux de ma mère, Nourri au micro-blonde, au sein de l’univers. Les vagues de la vie m’ont tenu dragée haute Et le creux du roulis a vu surfer mes fautes. J’ai rencontré l’amour sur l’ourlet de ses lèvres, Qui embrasaient mes jours comme on brûle des cierges, Et nous avons voué toutes nos émotions Au bonheur de s’aimer au gré de nos passions. Je suis un point de vue, un neutron solidaire Qui fait partie d’un plan beaucoup plus grand que moi, Pl...
Parcourir Poème Jugement / Attention négative

Poème terminé | Pages 1 | Vote 2

Jugement Savons nous voir au-delà de notre propre miroir ? Savons nous écouter ce que l'autre veut exprimer ? Savons nous entendre sans nous méprendre ? Souvent centrés sur nos propres pensées Nous croyons comprendre Mais ne faisons que juger. Pourquoi avoir si peur d'apprendre A regarder l'autre tel qu'il est ? Sommes-nous forcément effrayés Par la confrontation de nos idées ? Et si au lieu de nous confronter Nous prenions le temps de simplement observer. Attention négative À force d'être ju...
Parcourir Poème Noël, en vrai

Poème terminé | Pages 1 | Vote 6

Noël, c'est une drôle de fête que tout le monde s'est approprié. Mais c'est avant tout une fête chrétienne. Et pour les catholiques, cette semaine est la deuxième de l'Avent. Il y en a quatre pour préparer la fête. Voici, pour suivre le conte "Un âne et un boeuf, vite !", une petite réflexion-méditation... "Image pieuse" oblige. Noël, en vrai... Un odorant sapin vert Des boules écarlates Le scintillement des étoiles Des yeux qui pétillent Les cadeaux que l’on ouvre Sur la table La nappe damas...
Parcourir Poème La poésie et la ville (9) : En un ciel gris

Poème terminé | Pages 1 | Vote 3

En un ciel gris En un ciel gris sont montées deux étoiles Et comme un jour qui s'étire bancal Leur silhouette en la brume est fanal, Scène d'hiver qu'impromptu je dévoile. L'un s'appelait Jean d'O..., l'autre Johnny. Surfant les mots, l'écrivain philosophe Nous enchanta par les livres qu'il offre, Quand le rocker, chanta avec le coffre, Violant désir et du héros l'étoffe. L'un s'appelait Jean d'O..., l'autre Johnny. Art de l'écrit, somptueux bavardages Il nous emporte offrant de belles pages...
Parcourir Poème Puissent les rituels de la nuit de Noël...

Poème terminé | Pages 1 | Vote 10

Puissent les rituels de la nuit de Noël... Les existences manquant de sel Ont un bon goût le jour de Noël. Les bouches déversant des propos pleins de fiel Se taisent, elles prient en ce jour de Noël. Les mains repoussant les gueux, les romanichels, Leur servent un bon repas le soir de Noël. Les jambes courant après un gain personnel Se dépêchent d’offrir des cadeaux à Noël. L’orgue des chapelles Célébrant Noël, La communion des êtres charnels Pendant la sainte nuit de Noël, La portée spiritu...
Parcourir Poème Eté 1914

Poème terminé | Pages 1 | Vote 7

Une fête au château au milieu de l'été rassemble en ce beau lieu la bonne société. Dames en taffetas et sémillants messieurs entretiennent joyeux ces instants merveilleux. Un jeune homme élégant au sortir de l'enfance observe sans un mot ces éclats d'insouciance. Il émane de lui une impression étrange où tristesse et beauté font un curieux mélange. Dans la salle de bal où tournoient l...
Parcourir Poème L'étoile

Poème terminé | Pages 1 | Vote 12

L’étoile Une étoile s’est éteinte Dans la nuit qui s’achève Sans une seule plainte C’est terminé son rêve. Une étoile qui brillait Chaque soir sur nos villes Prodiguant sa clarté Pour apaiser nos vies. Une étoile disparue Parmi des millions d’autres On ne la verra plus Sauf quelques apôtres. Une étoile m’a quitté Sans se douter peut-être De toute cette gaité Qu’en moi elle faisait naitre. Une étoile sans nom Un peu de sentiment Au bout de l’horizon Morceau du firmament. Une étoile que j’aimai...
Parcourir Poème La Grâce

Poème terminé | Pages 1 | Vote 6

La Grâce Nous marchons main dans la main A la recherche d'un joyeux destin, Celui qui pourrait lier nos cœurs, Et faire se briser toutes nos peurs. Ses cheveux respirent une grâce D'un matin que le soleil embrasse. Ses yeux pétillent d'une malice Qui ô combien rime avec délice. Je suis émoustillé par son charme, Par son étrange sourire qui désarme. Respire en elle une envie d'amour Qui s'est enfin révélé au grand jour. La quiétude de ce matin hivernal Prend soin de remonter le moral. Cette f...
Parcourir Poème Entre deux crevasses envenimant le bitume

Poème terminé | Pages 1 | Vote 2

Entre deux crevasses envenimant le bitume Des trottoirs, il s'engouffre largement élancé Dans son essence mâle bien plus que l'impensé, L'oiseau vite éclipsé et sa beauté anthume. Sa peau revêt la brume brouillée de l'amertume Du citron imprégné dans l'olive racé. Son cheveu empressé dessous le doigt lassé A des aigrettes douces. Dans ses yeux l'Atlas fume
Parcourir Poème L’amour

Poème terminé | Pages 1 | Vote 8

l’Amour *** L’amour est un hazard qui flirte entre deux ponts, Il est ce doux regard maquillé de son charme, L’amour est une faim pour les petits gloutons Avides de câlins qui dévorent votre âme. L’amour est un poème, un vers qui prend son pied, Une rime en dentelle, un soupir en balade, Il a le cœur bohème, quatrains en espalier, Et le rosé pastel pour farder les naïades. L’amour est habillé dans une longue étreinte Avec autour du cou des rêves surannés, Il est aussi chaussé de diverses com...
Parcourir Poème Un regard sans détour

Poème terminé | Pages 1 | Vote 9

Un regard sans détour. D’un regard cristallin naît la source des eaux Puisées au fond d'un puits au creux d'une forêt, Tout y est silencieux sauf le chant des oiseaux, Le murmure des feuilles en leur jardin secret. Il n'est que transparence, un rayon de lumière Cueilli hors des abysses au monde virginal ; Il reflète en tout temps une force première, Noble délicatesse et grâce originale. Il est franc et loyal : sans autre concession Que celle d'exprimer une saine confiance ; Il n'attend rien d...
Parcourir Poème Montpellier

Poème terminé | Pages 1 | Vote 3

Montpellier ville farniente où le travail se terre Promeneurs sans but sans repères Devant le théâtre debout qui observe Des milliards de pas de hasard pour des riens Le café Riche avec ses chaises de rotin Des grâces immobiles coulent une eau Au son cristallin Place de la Comédie coeur houleux de la ville Porte-monnaie et mains vides Puis on se lasse du soleil Tous ces instants perdus dans les venelles Sous le gris blafard des volets austères Ombres indélébiles des années lointaines Machine...
Parcourir Poème Revenir de la mer et t'aimer

Poème terminé | Pages 1 | Vote 8

Hercule et Omphale Revenir de la mer Trouver le monde amer Rentrer dans ma coquille Jeter des pacotilles Me maquiller en gris Redéfinir l’oubli Découvrir un écrit Y lire une féérie Rechercher son auteur Y placer tout mon cœur Puis entendre sa voix Me servir un cawa Traverser l’océan Observer ton talent M’endormir dans tes bras Ne pas savoir pourquoi Me lever amoureuse D’une nuit fabuleuse Jouir d’être ta muse A en être confuse Et mourir de plaisir En goûtant ton désir Boire un verre de trop ...