Connexion : supprimer Ou

Critiques (Films, Théatre, ...) en ligne - Bibliothèque

Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Le Comte de Monte-Christo

Critique de Film, Théatre, série...

Ce film est un chef-d’œuvre. Je n’avais pas été au cinéma depuis plus de 20 ans et comme ma mère est friande de toutes les histoires qui parlent de vengeance, je l’ai donc invitée à venir avec moi au cinéma. C’est un film qu’on peut voir en famille. Tout est génial : Le décor, les dialogues et surtout les acteurs : Pierre Niney , dans le personnage principal, est fabuleux. Personnellement, j’ai trouvé que l’élaboration des vengeances d’Edmond Dantès était jouée avec plus de panache dans le fi...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Memory

Critique de Film, Théatre, série...

Le film s’ouvre sur une réunion des Alcooliques Anonymes à laquelle participe Sylvia puis se poursuit dans une réunion d’anciens lycéens que la jeune femme quitte précipitamment, gênée par le regard insistant et inquiétant d’un homme qui va la poursuivre sur le quai désert et sombre du métro newyorkais et jusque chez elle. Parvenue à destination, elle s’enferme à double tour et active son alarme. Elle passe une nuit sans sommeil, agitée et dans l’angoisse, et retrouve au matin l’homme allongé...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Inception

Critique de Film, Théatre, série...

Très recherché pour ses talents dans l’univers trouble de l’espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d’avant – à condition qu’il puisse accomplir l’impossible : l’inception. — Très bon film de SF original et intelligent. L’idée sur laquelle se base le film semble à la fois possible et insensé. Un scénario très élaboré, original et bien pensé. Un f...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Boléro, un film d'Anne Fontaine

Critique de Film, Théatre, série...

« Boléro » un film d’Anne Fontaine Un spectacle magnifique, envoûtant, explosif comme peut l’être le chef œuvre musical de Maurice Ravel ! Anne Fontaine, dote le film d’une belle distribution : Rafaël Personnaz, Doria Tillier, Jeanne Balibar, Emmanuelle Devos, Sophie Guillemin, Vincent Perez, Anne Alvaro… La réalisatrice s’intéresse à la vie du compositeur de 1928, date à laquelle il composa le Boléro jusqu’à sa mort en 1937. Elle nous invite à feuilleter les pages de sa vie : ses échecs au P...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Madame de Sévigné, un film d'époque

Critique de Film, Théatre, série...

Mais voyez plutôt ce qu’en dit Madame de Viarmes à son amie Madame de Groslay … Ma Tendre Amie, Je m'en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus miraculeuse, la plus étourdissante, la plus inouïe, la plus singulière, la plus extraordinaire, la plus incroyable, la plus imprévue qui soit. Je vous en conjure, mes facultés ne m’ont point lâchée, je ne suis guère folle. Tout ce que vous allez lire est bien vrai.
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Une Vie

Critique de Film, Théatre, série...

Si comme moi vous n’aviez jamais entendu parler de Nicholas Winton, je ne puis que vous inciter à aller voir le bel hommage que lui rend James Hawes dans son film « Une Vie » sorti récemment sur nos écrans. En 1938 Nicholas Winton alors agent de change à Londres se rend quelques semaines en Tchécoslovaquie. Il traverse des régions peuplées de réfugiés fuyant la montée du nazisme et découvre avec horreur leurs conditions de vie dans les camps, dans le froid et la misère, le manque d’hygiène. I...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Bonnard Pierre et Marthe

Critique de Film, Théatre, série...

« Bonnard Pierre et Marthe » est une réalisation de Martin Provost avec Cécile de France dans le rôle de Marthe et Vincent Macaigne dans celui de Pierre, un film qui retrace les cinq décennies de la passion fougueuse du peintre Pierre Bonnard pour sa compagne Maria Boursin alias Marthe de Méligny. Pierre Bonnard (1867-1947) est reconnu comme un grand artiste postimpressionniste fondateur avec Édouard Vuillard, Félix Vallotton, Paul Sérusier et Paul Signac du mouvement Nabi (de l’hébreu nevi’...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Complètement cramé

Critique de Film, Théatre, série...

un film de Gilles Legardinier d’après son bestseller du même nom. Andrew Blake, homme d’affaire britannique, veuf depuis peu et inconsolable quitte Londres pour retrouver en France le lieu où il avait rencontré son épouse, le domaine de Beauvillier. Alors qu’il pense avoir réserver une chambre dans une maison d’hôtes, on le prend pour un nouveau domestique. Pour rester au domaine, il se retrouve contraint d’endosser l’habit de majordome.
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Bernadette

Critique de Film, Théatre, série...

« » « Bernadette » un film de Léa Domenach sorti en salles le 4 octobre nous dresse un portrait étonnant de l’épouse de Jacques Chirac, Président de la République française de 1995 à 2007. Un chœur vous l’annonce dès le début du film : il s’agit là d’une biographie basée sur des faits réels mais qui n’en demeure pas moins une fiction. Le film est respectueux de la chronologie, intègre des images d’archives et des anecdotes drôles. Il raconte l’émancipation d’une épouse sacrificielle qui va pr...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Un Métier Sérieux

Critique de Film, Théatre, série...

A quelques semaines de la rentrée scolaire, le titre même du film, « Un Métier Sérieux » qui les met en valeur, ne peut que donner le moral aux enseignants. Dans le film de Thomas Lilti, ils ne sont en aucun cas caricaturés comme dans Profs », comédie à l’humour de potache, de Patrick Schumann et sorti en 1985. Ce film est à la fois un bel hommage aux enseignants pour les enseignants et a valeur de documentaire pour les autres spectateurs.
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... La Petite

Critique de Film, Théatre, série...

« La Petite » est un film de Guillaume Nicloux, adapté du roman de Fanny Chesnel « Le Berceau » interprété par Fabrice Luchini dans le rôle de Joseph et Mara Taquin dans celui de Rita, les deux principaux protagonistes. A leurs côtés, Maud Wyler incarne Aude, la fille de Joseph. Joseph est restaurateur de meubles anciens à Pessac, dans la région bordelaise, un métier qui demande outre des qualités artistiques, une grande habileté, de la patience et de l’acharnement. Il apparait dès la scène d...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... J'accuse - film de Roman Polanski

Critique de Film, Théatre, série...

Le dernier film de Roman Polanski « J’accuse », au titre éponyme d’un article de Emile Zola paru dans la journal L’Aurore le 13 janier 1898, est mené d’une main de maître. Rappelons succinctement ce qui avait amené ce grand écrivain à s’impliquer de telle sorte. Après la condamnation de l’officier Alfred Dreyfus au bagne à perpétuité pour haute trahison envers la France, le lieutenant-colonel Marie-Georges Picquart, promu chef de la section de statistique (service du renseignement militaire) ...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Jeanne Du Barry

Critique de Film, Théatre, série...

Jeanne Bécu dite Jeanne Gomard de Vaubernier fut la dernière favorite de Louis XV. Née d’une mère volage, couturière de son métier et d’un moine paillard, elle ne pouvait qu’être promise à une carrière de domestique. Elle entra au couvent mais en ressortit tout aussitôt car elle avait pour livre de chevet une littérature érotique. Apprentie coiffeuse, puis demoiselle de magasin, ambitieuse et vénale, elle tomba rapidement sous l’emprise du Comte du Barry, qui devint son amant et s’enrichit gr...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Solar

Critique de Film, Théatre, série...

« » Un village en bord de mer avec sa place, son café, sa boulangerie, non loin le port. Une vie animée, des gens qui se croisent : le facteur, la boulangère, la dame au petit chien, les clients du café, le curé. Le facteur, un grand timide, est amoureux de la serveuse du café. Chez les boulangers c’est la femme qui porte la culotte et lui s’exécute sans mots dire. Le curé est un homme à femmes qui courtisent toutes celles qui passent y compris la vieille dame au petit chien. Et puis assise s...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Une vie de pianiste

Critique de Film, Théatre, série...

Savez -vous jouer d’un instrument ? Voulez-vous vous amuser ? Envie de partager ? Et si je vous racontais ma vie ? A toutes ces questions vous répondez oui bien sûr ! En tous cas, lui il répond oui ! Lui c’est Paul Staïcu, pianiste, acteur et on peut ajouter humoriste. Dans un one man show musical autobiographique, sur un texte co -écrit avec Agnès Boury il nous fait voyager au pays du piano. Paul Staïcu nait en 1968 à Bucarest sous le régime du dictateur communiste Nicolae Ceausescu. D’une ...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Sage Homme

Critique de Film, Théatre, série...

Un film réalisé par Jennifer Devoldere avec Karine Viard et Melvin Boomer dans les rôles principaux. La réalisatrice nous propose une immersion dans le monde des sage-femmes, à la maternité, en salle de travail puis dans les coulisses. La sage -femme est celle qui donne la sagesse aux femmes en les aidant à enfanter. Il n’y a pas de masculin, on dit la ou le sage-femme mais la gent masculine préfère de loin le terme de maïeuticien. C’est une profession à 95% féminine, mal rémunérée, peu consi...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Mon Crime

Critique de Film, Théatre, série...

Sorti le 8 mars, le jour de la journée internationale des droits des femmes, « Mon crime » le dernier film de François OZON adapté de la pièce de Georges BERR et Louis VERNEUIL écrite et jouée pour la première fois en 1934 au Théâtre des Variétés, est une farce fantaisiste, légère, burlesque aux répliques truculentes, interprétée par une galerie de comédiens brillants. On retrouve aux côtés de deux jeunes révélations récompensées aux Césars 2022 Rebecca Marder et Nadia Tereszkiewicz, Fabrice...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Un homme heureux

Critique de Film, Théatre, série...

Un Homme Heureux Imaginez… Vous avez la soixantaine, votre compagne est à peu près du même âge. Il y a près de quarante ans que vous êtes mariés et vous êtes toujours épris l’un de l’autre. Vous avez trois enfants dont l’une mariée va bientôt être maman. Vous êtes maire d’une petite ville des Hauts de France très conservatrice. Vous êtes en pleine campagne pour un nouveau mandat. Vous êtes anti mariage pour tous et anti PMA…. Votre femme vous annonce qu’elle est un homme ! Elle s’appelle Edit...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Les choses simples

Critique de Film, Théatre, série...

C’est la rencontre fortuite (ou tout du moins le croit-on) de deux hommes aux antipodes l’un de l’autre, évoluant dans des milieux sociaux et géographiques diamétralement opposés, soupçonneux à l’égard de l’autre, qui vont apprendre à se connaître, finir par s’apprécier et modifier leur comportement. Le film s’ouvre sur une série de photos en accéléré préfigurant la vie de l’un dans sa course effrénée, dans le tourbillon de la vie citadine, avec ses foules, ses stations de métro aux heures de...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Les couleurs de l'incendie

Critique de Film, Théatre, série...

Clovis Cornillac porte à l’écran « Couleurs d’incendie », le second volet de la trilogie, « Les enfants du désastre » de Pierre Lemaître qui en a signé le scénario. A la fin des années folles, sur un fond de crise économique et de montée du nazisme, le film raconte l’histoire d’une vengeance. Il s’ouvre sur les obsèques grandioses de Marcel Péricourt, riche et respecté banquier, auxquelles assistent du beau monde des affaires et de la politique. Depuis le second étage, Paul, son petit- fils, ...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Les Femmes du Square

Critique de Film, Théatre, série...

Le film est porté par Eye Haïdara - Il était une fois Angèle, une tigresse ivoirienne, vendeuse à la sauvette sous le périphérique à la Porte de Clignancourt, au culot sans pareil, baratineuse à la langue bien pendue, affublée comme pour attirer le client. Contrainte de fuir la violence de mafieux à qui elle doit de l’argent, elle devient « nounou » du côté de la Tour Eiffel. Outrée de la manière dont sont traitées ses consœurs et compatriotes, Angèle s’impose en justicière pour défendre leur...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Mascarade

Critique de Film, Théatre, série...

Le dernier film de Nicolas Bedos - Une mascarade c’est un défilé ou une réunion de gens costumés et/ou masqués mais aussi une comédie hypocrite, une mise en scène trompeuse. Et c’est bien ce à quoi nous assistons deux heures durant. Tous évoluent dans de somptueuses villas azuréennes où tout brille d’un éclat excessif, des bijoux à la décoration intérieure, sont en permanence affublés de tenues de gala, vivent dans le faux semblant, noient leur misère affective dans le champagne, le caviar et...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... L'innocent de Louis Garrel (2022)

Critique de Film, Théatre, série...

Critique du film - La fracture entre plusieurs mondes est le thème général du film. Le film présente une mère de famille sexagénaire qui donne des cours de théâtre à des prisonniers (Anouk Grinberg). Cette dernière tombe amoureuse d’un ancien repris de justice (Roschdy Zem). Le jeune couple se heurte au rejet et à l’incompréhension du fils de la professeure de théâtre nommé Abel (Louis Garrel). Abel est conseiller scientifique dans un Accompagné de sa meilleure amie (Noémie Merlant), le fils ...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Simone, le voyage du siècle

Critique de Film, Théatre, série...

le film d’ Olivier Dahan sorti dans nos salles à la mi- octobre 2022 retrace la vie de Simone Veil (1927-2017), icône des droits des femmes. Les avis des critiques professionnels sont très controversés. Pour ma part j’ai beaucoup apprécié le film. Je l’ai trouvé très intéressant, fort bien documenté, émouvant et interprété avec brio par Rebecca Marder et Elsa Zylberstein. Rébecca Marder incarne Simone Veil jeune, de sa jeunesse à la quarantaine puis Elsa Zylberstein prend le relais pour jouer...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Une belle course - 2022

Critique de Film, Théatre, série...

Une belle course de Christian CARION, 2022 Le tandem Dany Boon/Line Renaud que l’on avait découvert dans « Bienvenue chez les Ch’tis » (2008) se reforme à l’écran pour le plaisir des spectateurs. Charles (Dany Boon) a pour mission d’accompagner Madeleine à sa dernière demeure : la maison de retraite. Il s’agit d’un film qui a la particularité de croiser les temporalités. Le spectateur est régulièrement transporté dans des flash-backs qui détaillent le passé de Madeleine Keller, 92 ans (interp...