Connexion : supprimer Ou

Tranches de Vie en ligne - Bibliothèque

Tout le monde n’a pas la fibre de « l’écrivain » mais chacun vit des situations stressantes ou cocasses. C’est pourquoi, chacun peut s’improviser auteur en partageant ses tranches de vie et ainsi, qui sait, se révéler la plume qu’il ne pensait pas être…

Publier Tranche de Vie N'hésitez plus, venez publier une tranche de vie ! Publier Tranche de Vie

Parcourir Tranche de Vie Souvenirs de joie

Tranche de Vie

Mémoire à attention sélective sur quelques souvenirs de joie…. Sélective car une émotion est intemporelle, limbique, irrationnelle, illogique…. Une alarme permettant l’adaptation dans un contexte d’altérité…et comment dire….en prenant du recul, je prends conscience que mon attention est sélective en fonction d’un contexte actuel. Bon je me lance et j’assume ma sélection de souvenirs….chaque souvenir est doté d’images en arborescence, d’activation de mémoires auditives, olfactives, sensoriell...
Parcourir Tranche de Vie Résilience (7)

Tranche de Vie

Chapitre 7 ; Résilience Au cœur d'un silence, le vague à l'âme s'épanche, comme si toute la souffrance, gardée en permanence, lâchait toute résistance pour une délivrance. C'est dans l'intolérance de délivrer nos sens à cette fleur d'existence comme un droit de défense, que l'intime confidence devient puissance d'essence ! Alors coulent les larmes, perles de spasmes au diaphragme, qui sous le poids s'enflamme, sur la trame du drame qui désarme... Des années d'errance en totale impuissance, se...
Parcourir Tranche de Vie L'étrangère

Tranche de Vie

L’étrangère Pourquoi je viens ? Par devoir je suppose. Ou peut-être par ennui ? L’ennui, tous les chagrins sont gris, c’est bien ça, oui. Non, je n'éprouve pas de chagrin. De la joie alors ? Ah ça non plus, la joie et moi ça fait au moins 3, la joie je crois que je n'ai jamais connu. Non, rien, je n'éprouve rien. Du trottoir je sonne et attend que la préposée à l’accueil m’ouvre la porte à double-battant. Ça y est. Je pénètre dans le hall et me dirige vers les ascenseurs, croisant au passage ...
Parcourir Tranche de Vie La vie n'est pas un jeu

Tranche de Vie

Comment trouver la sérénité, même au-delà de la colère. Faire un saut en arrière peut nous aider à voir plus clair sur le dysfonctionnement de nos vies. N’hésitons pas à déraciner les maux qui ont fait que ! On vient d’emménager dans un nouvel appartement, au deuxième étage en plein centre-ville. La chambre que je partage avec mes frères est utilisée comme frigo l’été, tandis qu’en hiver, le froid s’infiltre dans le moindre recoin. Il est impossible de se réchauffer, à trois dans le même lit...
Parcourir Tranche de Vie A fleur de peau

Tranche de Vie

Chercher à comprendre le pourquoi du comment ou inversement. On se heurte à des non-dits. Revisiter les moments clefs qui ont fait dériver. 1972 : devant le bureau des entrées de l’hôpital, j’aperçois une ambulance qui vient de la ville où mon père habite. Je guette l’apparition du chauffeur pour me permettre de lui demander, sans même le saluer : -Vous connaissez Monsieur M ? Au vu de sa réaction, je ne me suis pas trompée, il connaît mon père. - C’est un ami de longue date, on se voit tous...
Parcourir Tranche de Vie Pardon Papa pardon Maman

Tranche de Vie

Seigneur, qu’est-ce que j’ai dû faire souffrir mes pauvres parents. Notez qu’ils l’avaient bien mérité, ma mère perverse narcissique de premier plan, mon père être faible successivement étouffé par sa mère puis par sa femme, mais on va dire qu’on va être indulgent, les malheureux traînant les névroses de leurs enfances respectives. Vous allez me rétorquer qu’ils auraient pu travailler dessus et s’en débarrasser ou tout du moins les réduire mais ce n’était pas les mœurs de l’époque. Enfin, je...
Parcourir Tranche de Vie Vie brisée

Tranche de Vie

A la faveur d’un récent déménagement, j’ai réalisé à travers d’incessants rêves tourmentés qui datent de ce simple changement d’endroit beaucoup de choses remontant 50 années en arrière. J’imagine que ces choses étaient enfouies dans mes habitudes, mes repères, le confort que j’avais créé dans mon ancien logement que j’occupais depuis 20 ans, et dans les activités qui étaient miennes les encore 30 ans précédents. Ces "choses" concernent les différents abus sexuels émanant de pédophiles lors ...
Parcourir Tranche de Vie Un vieil hôtel

Tranche de Vie

Depuis 3 mois je crains la nuit. Ou plutôt le sommeil. Car le mien manque furieusement de ciel bleu et soleil pour laisser plutôt la place à des rêves extrêmement malaisés et malsains, me laissant moitié k.o. moitié mal en point au petit matin. C’est très curieux d’ailleurs et montre une nouvelle fois si besoin en était combien fragiles nous sommes. En effet j’ai déménagé il y a 3 mois et ces rêves remontent à cette époque - hormis un récurrent qui me poursuit depuis longtemps : je suis à un...
Parcourir Tranche de Vie Admirabilis

Tranche de Vie

Avec le visage de ma mère en permanence présent dans ma tête, j’ai toujours un atout dans ma manche. Je suis la fille ainée, celle à laquelle on a dit depuis ses 15 ans qu’elle avait un cœur de pierre. C’est exact. J’ai une case en moins, celle-ci, celle du cœur. Et 50 années plus tard c’est toujours vrai, couplé au fait que les très rares avisés me désignent maintenant également comme psychorigide, ce qui est parfaitement exact aussi. Aux autres, notamment aux jeunes, je dis qu’ils se tromp...
Parcourir Tranche de Vie Merci Papa merci Maman

Tranche de Vie

Il se trouve qu’à 13, 14, 15, 16 ans j’étais mignon, que voulez-vous. Ce qui me valait les faveurs d’innombrables pédophiles que j'attirais comme des mouches. Il m’était déjà arrivé plusieurs désagréables aventures lorsqu’une culminante eût lieu. De bonne famille aristocratique, j’étais naturellement dans un collège privé catholique. Je passe les détails et les épisodes précédents mais à 2 mois d’intervalle, un élève de terminale et un gars, laïc, médecin de son état, de 35, 40 ans qui s’occ...
Parcourir Tranche de Vie Leçon ou cadeau ?

Tranche de Vie

? Je pensais que je t’en voudrais éternellement d’avoir disparu soudainement et d’avoir eu ce comportement envers moi. Je t’ai traité de lâche, je t’ai haïs, j’ai voulu te revoir pour avoir une explication, j’espérais te croiser à chaque sortie, j’ai attendu un message, puis j’ai arrêté d’espérer, j’ai pleuré, j’ai essayé de me convaincre que cette histoire n’a jamais eu lieu et pour finir, j’ai interdit à quiconque de mentionner ton existence… Je me suis longtemps demandé ce que j’avais fai...
Parcourir Tranche de Vie Le vide intérieur

Tranche de Vie

Le vide intérieur Je suis là à regarder le plafond en me demandant où est ma place dans ce monde, pourquoi m'a t'on mis au monde, je ne l'ai pas chosis. Mais pour autant je dois en affronter ses vicissitudes et ses souffrances pour en contrepartie vivre des moments de "joie" sont qui sont en réalité des bribes infimes de ma vie. Je me sens vide, et je me sens seule quand je rendre chez moije, et que la nuit tombe l'anxiété augmente, les ruminations fusent c'est donc souvent l'insomnie . Je me...
Parcourir Tranche de Vie Le Pont de la Rivière Pleure

Tranche de Vie

live au Gibus Le Pont de la Rivière Pleure, késako ? Bah, rien que le nom d'un groupe rock de plus, à Paris 20 ème arrondissement, fin du 20ème siècle. Une petite singularité quand même : ce groupe c'est le mien. Bizarre comme nom ? Mais qui sait si c'est le pont ou la rivière qui pleure ? Ou vous peut-être ? Et puis quoi : il est pas beau mon logo ? Et le Gibus, késako bis ? Une salle de concert place de la république, toujours à Paris, le temple des purs et durs du real punk et du no futur...
Parcourir Tranche de Vie Une vision d'ennui

Tranche de Vie

Une vision d’ennui Nous sommes mardi ça je le sais, mais quelle heure est-il ? J’ai perdu la notion du temps. Ce cours de biologie qui n’était censé durer qu’une heure me semble pourtant bien long. Il est entre quinze et seize heure, c’est la seule certitude horaire dont je dispose. Piètre scientifique de mon état, je me suis logiquement reclus au tout dernier rang de la salle à gauche. Mon voisin de table et d’infortune s’est endormi je n’ai donc personne à qui parler. Les possibilités de di...
Parcourir Tranche de Vie Au commencement

Tranche de Vie

Quand suis-je apparu ?... Depuis quand suis-je celui qui est actuellement ?... J’existe depuis si longtemps, j’ai dû prendre de nombreuses décisions, faire d’innombrables choix, de sacrifice… Tout cela m’a amené à évoluer, que ce soit physiquement ou mentalement. Je ne compte plus les embranchements de la vie qui m’ont fait douter et sur lesquelles je doute encore… Juger les décisions et les actes passés est si aisé, mais est-ce juste ?... Au fil du temps je me suis certainement trompé plus ...
Parcourir Tranche de Vie La Magie de la Création (4)

Tranche de Vie

La Magie de la Création Volet 4 J'ai tant de fois abandonné de peur de ne pas y arriver et tant de fois recommencé jusqu'à ce que ce soit parfait ! Car je suis perfectionniste dans l'âme. Tant que l'oeuvre présentera un défaut, une griffe, une légère tâche, je me remettrai à l'ouvrage encore et encore jusqu'à ce que mon cœur soit satisfait du résultat. Parfois, je peux passer des heures pour une vidéo. L'art demande d'être précis et précieux. J'aime et je savoure, chaque instant de ces moment...
Parcourir Tranche de Vie Je

Tranche de Vie

Alors que je rentrais chez moi, elle était déjà partie, elle avait disparu sans préavis. Je m’assis sur le fauteuil en rotin de l’entrée, abattue par l’évidence d’une angoisse qui ne tarderait pas à me saisir. Rapidement cet état de panique laisserait la place à une profonde tristesse, un désespoir qui émerge des abysses, qui remonte d’abîmes insoupçonnées. Je regardais furtivement autour de moi à la recherche d’un je ne sais quoi auquel me raccrocher, un objet, un signe en guise d’espoir. C...
Parcourir Tranche de Vie Révolte ou insouciance ?

Tranche de Vie

? Sans doute suis-je un casuiste Car si je fais la liste Des grands chambardements Que subissent les gens. Je n’y comprends plus rien Et vis au quotidien Au milieu d’une bulle En trouvant ridicule L’univers utopique Des réseaux tyranniques ; Du « wokisme », de ses codes Des concepts à la mode… …La doxa délirante Prescrivant le transgenre Aux jeunes adolescents Enseignants et parents. Aux petits impubères Afin qu’ils se libèrent Des multiples complexes En rejetant leur sexe. … Le monde se disl...
Parcourir Tranche de Vie Comme un besoin d'évasion

Tranche de Vie

Rêver de la mer… S’évader de la morosité des jours en suivant la mouette - rieuse - pour se chercher enfin un sanctuaire plus joyeux, plus serein après la dictature infligée à nos choix, infligée à nos sens avec une obstination insolente. Médias et autres oiseaux de si mauvais augure... Rupture! Brisure! Héler cette mouette chassant la moue nous prenant de si bon matin. Courir, ayant à peine la force d’arrondir le temps (soudain si brutal), pour finalement arriver sur la côte avec une ferveu...
Parcourir Tranche de Vie Et toi, Qui es-tu ?

Tranche de Vie

? & Maintenant, T’as envie de faire quoi ? D'être libre, De respirer jour après jour la douceur des journées, Celles mếlées aux chants d’été et aux cris de la pluie, Traverser les vagues, Sans peur ni attache, sans projection ni attente, Marcher pendant des heures dans les couleurs dégradées de l’automne, N’en avoir que faire que toutes ses feuilles jonchent le sol, Car pour elle ce n’est pas une fatalité, L’automne lui annonce simplement qu’un nouveau jour est né, Celui ou la liberté de...
Parcourir Tranche de Vie Courage & Ténacité

Tranche de Vie

Courage & Ténacité Volet 3 La vie n'est pas un long fleuve tranquille, Si c'était le cas, on le saurait déjà ! Bien du contraire ... Chaque jour est différent alors quand elle se lève, sa première pensée est de savoir ce qui l'attend ... Sera-t-elle bien ou mal aujourd'hui ? Pourra-t-elle profiter ou devra-t-elle encore faire semblant ? Oui, chaque jour est différent et pourtant ils se ressemblent dans l'ensemble car la maladie ne la quitte pas ... Les douleurs constantes, invalidantes et...
Parcourir Tranche de Vie Non merci l'ami (Madagascar)

Tranche de Vie

C’était quand ? Y’a 2 mois. Croyait me rendre service, le bon ami, le con. L’a tapé le 17 et m’a envoyé les flics. La police amicale il a appelé ça. Z’ont débarqué à 8 ou 10 et tout fouillé de mes 30 mètres carrés. M’ont taxé mon chouette .22, que je reverrai jamais j’avais pas de permis. Merde. Z’êtes un ex-toxico ?
Parcourir Tranche de Vie Récompense

Tranche de Vie

J'en avais juste vingt Mon hôte avoisinait cinquante... Premier voyage seul à Paris Pour la meilleure des causes Puisque le sort m'avait permis d'atteindre le rang d'alpha... Comprenne qui pourra ! Ainsi pré-sélectionné C'est dans notre belle capitale qu' il me fallait confirmer avant d'accéder à l'une de ces formations alors très enviées... Paris allait m'inspirer Et j'y gagnais mon ticket pour une formation vers un métier Dont j'ignorais tout... Tenants comme aboutissants ! ... Venue en fam...
Parcourir Tranche de Vie Réminiscence...

Tranche de Vie

Je suis là Devant ma télé Fasciné Plongé dans mon passé Revivant ces brefs moments tellement marquants Que j'ai eu le bonheur de vivre au pays du soleil levant Immergé dans une nature, une culture qui allaient me combler Et qu'aujourd'hui de m'y replonger je remercie ARTE M'offrant un come back bien émouvant Enrichissant des souvenirs toujours très vivants De tant de pans d'une culture par moi restés jusque là insoupçonnés Et qui encore davantage vont desormais mon âme impressionner... A mes ...
Parcourir Tranche de Vie Pertinence L'Invisible

Tranche de Vie

« Ce qui dure, c'est l'indifférence. Rien ne tient mieux à l'arbre qu'une branche morte » H. de Montherlant Il était là assis sur la berge, les pieds dans le vide, occupé à contempler la Dordogne. Ce fleuve n’était pas le sien, il n’y avait pas pêché enfant comme ceux qui de l’autre côté se fabriquaient des souvenirs prochains ; non il n’était pas du coin, il ne faisait que passer sans savoir où vraiment se poser. Accoudé sur son sac, il fixait un point que de ma fenêtre je ne pouvais deviner...