Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Tranches de Vie en ligne - Bibliothèque

Tout le monde n’a pas la fibre de « l’écrivain » mais chacun vit des situations stressantes ou cocasses. C’est pourquoi, chacun peut s’improviser auteur en partageant ses tranches de vie et ainsi, qui sait, se révéler la plume qu’il ne pensait pas être…

Publier Tranche de Vie N'hésitez plus, venez publier une tranche de vie ! Publier Tranche de Vie

Parcourir Tranche de Vie Mon endométriose (4 pages)

Tranche de Vie à suivre | Pages 4 | Vote 4

33 Mon endométriose Elle ne se voit pas parceque je ne me plains pas mais pour accepter la maladie il faut en parler... Quand je sors, je vis à 200%, résultat : une journée à Paris impliquera le lendemain au lit. Une semaine de joie avec ma famille sera suivie par une semaine de fatigue. Ce n'est pas grave car ce qui est important c'est de vivre et d'avoir le droit d'être fatiguée après. Il y a 20 ans, j'attendais avec impatience mes premières règles, signe de féminité et de maturité sauf qu'...
Parcourir Tranche de Vie Se sauter ou ne pas ?

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 2

? 4h du mat. Méprisant les risques, le train roule tout droit et enfile les rails enneigés, avale la nuit et les sentiments. Je suis debout, à l'extrémité du compartiement, tandis que mes petits camarades de jeu dorment tranquillement en leurs couchettes. Petits camarades de jeu ? Oui nous sommes une bande de joyeux ados qui avons loué un chalet à la montagne pour nous offrir quelques jours de ski. Nous arriverons à la gare destination au petit matin et grimperons dans un car direction la st...
Parcourir Tranche de Vie Etat des lieux

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 5

Tanger le 06-10-2006 Cher Monsieur, Je viens de recevoir votre lettre où vous me proposez un nouvel arrangement, dans le cadre d’un contrat d’édition à compte d’auteur, que vous vous attelez à rendre quelque peu attrayant, par ces perspectives de bénéfices, que je serais à même de soutirer, de ces vagues pourcentages, dont la nature est fonction de vos estimations propres. Pourtant, il me semble, si je ne me trompe, vous avoir déjà fait part, dans ma précédente communication, de mon option d...
Parcourir Tranche de Vie Où sont passées ?

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 1

Où sont passées ? Ce soir tu es venue dîner. Truite fumée, purée, vin rosé. Simple et sympa. Mais dis-moi où sont passées la magie, la tendresse indéfectible, l'immense complicité qui nous étreignaient chaque jour, qui nous portaient si haut, tellement haut à tutoyer le ciel, les étoiles, les incroyables cathédrales ... Oui, qu'en reste-il ? Un dîner triste et frustrant chez moi une fois par semaine. Merci cependant à ton nouveau copain qui accepte que tu viennes me voir. Ce soir comme chaqu...
Parcourir Tranche de Vie Colère

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 8

Colère Je t’écoute et tu parles. Tu hausses un peu le ton et chaque décibel supplémentaire est un coup de poing que je reçois. Un, puis un autre, et un autre encore. Je t’écoute et tu cries. Mon pouls s’est accéléré. Je sens une chaleur désagréable emplir tout mon corps. Comme une montée de tension, un afflux de sang jusque dans mon cerveau. Je t’écoute et tu hurles. Mes oreilles sifflent et bourdonnent. Je sens que le contrôle m’échappe. Je voudrai que tu t’arrêtes avant qu’il ne soit trop ...
Parcourir Tranche de Vie Boris ou les vagues de l'âme

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 8

Boris ou les vagues de l’âme Boris était sans cesse empreint d’une forme de mélancolie qui, tout bien pensé, devait venir du simple fait d’être né. Cela lui donnait, tour à tour, un caractère irritable ou, au contraire, une franche bonhommie non dénuée toutefois d’une forte dose de dérision. Il estimait en effet qu’une amère lucidité permet de mieux observer ces pans de v&ea...
Parcourir Tranche de Vie 20 ans

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 1

Je me souviens encore de cette première fois ou j'ai connu l'école, ces moments ou je jouais dehors jusqu 'au coucher du soleil, les nuits ou je me refugiais chez mes parents après un cauchemar, ou je regardais les adultes et je souhaitais en être un, ces moments ou je dormais en attendant le lendemain pour pouvoir continuer mon jeu vidéo, toutes les fois ou je stressais pour mes examens, quand je m'imaginais être atteint par une maladie incurable, quand je pensais à ce que j'allais être à l...
Parcourir Tranche de Vie De la "zébritude"

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 2

De la «zèbritude» Il souffre d’un mal que les gens considèrent comme un bien, une chance, que dis-je!, un don. De la nature ou du ciel, comme vous voudrez. Sauf que lui ça le met plutôt dans l’errance, comme disent les jeunes aujourd’hui: « en mode gros con». Enfin, en apparence… Il est donc atteint de «zèbritude» au niveau du cerveau. Il en a l’habitude mais cela n’enlève rien &a...
Parcourir Tranche de Vie La porte close

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 6

Elle sombrait dans une sorte de chute angoissée vers un abyme glauque, obscur, infernal. « C’est dur», cette phrase lui revenait tout le temps. Elle n’arrivait plus à trouver une direction, avait du mal à savoir ce qui serait vraiment bien pour elle, ce qui la porterait, redonnerait du sens. Tout l’angoissait, les travaux dans la maison qui n’avançaient plus depuis des mois, la santé de son mari, les enfants qui devenaient...
Parcourir Tranche de Vie Miskin

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 5

"" Tu pensais que j’allais le faire? Je m’appelle Léo. J’ai 20 ans, bientôt 21. Le 4 mars. Je n’ai pas hâte. Ce que je vais écrire va être chelou, inspiré et réel. Vous ne pouvez pas imaginer ce que ce texte va me faire. On va commencer par un truc inutile c’est de là où ça commence. Tu sais, on nous demande toujours où est ce qu’on est né mais on en vrai on en a rien à ...
Parcourir Tranche de Vie Rêverie

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 4

Gabriel. J'aime ce nom, le roulement qu'il produit dans mon oreille et la saveur qu'il prend dans ma bouche quand je le prononce. Je me prends à le dire tout haut alors que je suis seule, pour le simple plaisir de l'entendre résonner. J'ai alors la sensation que tu es là, pas loin, mon cerveau recrée ton odeur pour rendre cet instant encore plus vrai. Je ferme les yeux et soudain tu m'apparais devant moi, assis sur une banquette rouge, le coude appuyé sur l...
Parcourir Tranche de Vie Des ombres au pied de mon lit

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 3

Tout cela me semble si loin aujourd’hui et l’ennui finit par vaincre l’envie. L’été n’est pas commencé qu’hélas il est déjà fini, j’en pleure à l’infini. Où est donc partie ma belle amie? J’en reste transis. Les ombres de la nuit, vers minuit, me rappellent nos fous rires. Mais des ombres sombrent au pied de mon lit vide de délires. Des assassins en veulent à mon empire...
Parcourir Tranche de Vie Vroom, vroom...Sur la route "d aujourd'hui".

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 2

Sur la route d’AUJOURD’HUI… La route a été longue, semée d’innombrables embuches… D’ailleurs, d’autres m’attendent…De quoi? Ben, des embuches ! Hey ho! Vous me suivezou vous dormez? C’est important ce que je vous dis; Soyez concentrés! Je disais donc que la route a été super merdique…remplies d’obstacles. Il y en a qui m’ont fait mal. Au premier sens du terme. J’en...
Parcourir Tranche de Vie L'Exclu

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 4

L’exclu Il est celui que l’on évite pas celui que l’on invite. Il demande trop. Trop d’attention, trop de temps. C’est fatiguant. Du coup il se surnomme «l’exclu» et développe une parano dans les rues. Pour les cliniciens ça porte un nom: «phobie sociale». Cela fait rire tout le monde sur le mode:«Ah ben tu fais ton Caliméro!». C’est très drôle, rigolo. Heureusement il aime ...
Parcourir Tranche de Vie J'avais un rendez-vous

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 12

! La page rose du livre de mon enfance attendait ma visite. Quelques feuillets de soie, imbibés de soleil, imprégnés du parfum, des senteurs de Provence ; l'aimable Providence se plaisait à vouloir poser mes pas dans mes petits pas de fillette. Un moment de retrouvailles avec le village, avec la maison qui, à l'orée de ma vie, furent pour moi le cocon, le paisible berceau de ma tendre existence. La frustration me saisit dès le franchissement de...
Parcourir Tranche de Vie Je me suis dis

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 5

Bon voilà, je me suis dis… Quoi? Je sens venir les sourires, le sarcasme. Si, des fois je me dis des choses, ça m’arrive, je m’autorise à penser. Bon c’est pas évident je dois l’avouer, mais j’essaie. Et on commence pas à médire, à railler, à dénigrer. Donc, je me suis dis… Où j’en étais déjà? Et voilà avec vos conneries j’ai perdu le fil e...
Parcourir Tranche de Vie Charmant, sans être prince

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 2

Alors c'est comme ça que ça doit se terminer ? L'un part loin, rentre chez lui et ne revient pas. L'autre reste, loin de chez elle, et ne comprend pas. Si c'est de cette façon que les choses doivent se passer, alors soit. Disons que c'était juste comme ça, qu'il n'y avait pas de sentiment, seulement de bons moments ensemble. On grandit certes, mais la part d'enfance revient à grand pas quand la fille aperçoit finalement une part de prince char...
Parcourir Tranche de Vie Mon Psy

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 7

(Thérapie) L’autre face de laid lové dans son canapé Je parle demi-heure et sa sœur elle bat l’beurre L’autre face de lait derrière son carnet Qui note mes tourments en pensant «argent» En chèque ou en espèces? J’ai pas de névrose, juste du stress J’ai pas de psychose mais j’aimerai que ça cesse Une petite cirrhose …pour que je m’affaisse L’autre tête de gland...
Parcourir Tranche de Vie Le sourcier avait raison

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 4

Le collège franciscain, où j’étais étudiant dans les années soixante, comptait dans les rangs de ses religieux un frère mineur énigmatique et ténébreux (1). Physiquement déjà, il inspirait l’inquiétude: sa petite taille contrastait avec sa longue barbe frisée et grisonnante d’où émergeaient des lèvres minces et humides, toujours pincées, rarement souriantes....
Parcourir Tranche de Vie Hubert le Hibou

Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 6

Nuit d'hiver. Quelque part sur une terre. Une départementale. Il neige. Seule au monde, la petite voiture progresse. Seule, vraiment ? En fait nan ! Invisible, immobile et pas frileux juché sur sa branche, Hubert le Hibou fixe sans cligner des yeux la grêle lueur jaune des phares qui s'avance vers lui, arrive à sa hauteur et le dépasse. Hubert le Hibou qu'en a vu d'autres opère un imperceptible mouvement rotatif de la nuque pour suivre de façon...