Connexion : supprimer Ou

Textes en ligne - Bibliothèque

Textes humoristiques, satiriques, sarcastiques...
Tous les styles sont permis, toutes les plumes s’y amusent ! Vous aimez les jeux de mots : publiez ici !
Un "Texte détente" doit faire entre 1500 et 5000 caractères.
La catégorie "Pause café" vous permet de publier des textes entre 750 et 2500 caractères.

Publier Texte N'hésitez plus, venez publier un texte détente ! Publier Texte

Parcourir Texte Encontre

Texte

A Monseigneur Du Plessis, Ce Mardy Vingt Six du moy de Septembre de l’an ..22 Monseigneur, Vous m’avez mandé à vous encontrer en ce Mardy le troisième du moy de Septembre en ce bourg dit des Sarcelles où je labore. Il me plaît d’y apenser et je m’en délite. C’est avec grand charmement que j’accepterois de faire avec vous parlement de nostre jovent. Sachez que je suy sensible à vostre chevalerie. J’ay pourpensé qu’il nous faudroit convoier en vostre carrosse à une lieue entour car ici moultes...
Parcourir Texte L’oiseau et le gratte-papier

Texte

Un minuscule oiseau - serin, moineau ? - se pose sur la rambarde de ma vaste terrasse. Il pépie. Je tousse doucement, il reste immobile. Voici qu’il sautille à présent. Ô dis-moi petit oiseau, vas-tu de rambarde en rambarde dans cette résidence, te poses-tu parfois dans son jardin ? As-tu une amie, une bande de copains ? Il n’a pas répondu, il s’était déjà envolé, il était parti, il m’avait laissé avec mes souvenirs et autres songeries. Elle m’a dit : Fais-moi l’amour si tu veux. Mon cœur et...
Parcourir Texte La Petite Vendeuse de Roses

Texte

Roselyne vous la connaissez sans doute, vous l’avez sûrement croisée. Elle vend des fleurs sur la place les jours de marché, des roses de toute beauté, fleurs des amours timides ou de la passion, des rouges, roses, blanches ou encore dans les tons orangés, reines des fleurs aux parfums envoûtants et sucrés. Elle les apporte chaque jour de Provins où son grand-père est horticulteur. Sa passion pour les fleurs est une véritable religion et dans la roseraie il fait des merveilles. Le sécateur à...
Parcourir Texte Vadrouilles et ratatouilles... ?

Texte

« Combien de marins, combien de capitaines », combien de révoltés De ténors, de tyrans, de souffrants éplorés Qui se disent rarement je veux juste m’aimer Et le demandent à l’autre sans plus se demander Si c’est bien de cela dont il faut parler Ratatouilles de maux, qui n’a jamais dit ouille, Combien pour oublier, et combien en sa houle, En sa quête de soi accepter sa vadrouille Sans définir, des autres , juste ses propres trouilles Aimer est le faire, serait-ce si difficile De parler, découv...
Parcourir Texte E T

Texte

Et ou extraterrestre, ami et étranger Téléphone mais- on, et jusqu’à l’amitié Passé la peur d’abord qui nous a fait crier Puis sourire , découvrir, puis aimer, puis aider Tu débarquas sur terre un soir dans les éclairs D’un vaisseau reparti tout bordé de lumières Et qui te laissa là, petit interstellaire Au cœur gros comme un phare, dans l’arène de la terre Serait-ce donc lui le moteur du monde Je le crois, en effet, des positives ondes Jusque à celles des retors et aux actes immondes Qui exc...
Parcourir Texte Dame Itié, Dame Our et Dame Ertume...

Texte

Trois soeurs qui ne croyaient plus en l'amour par trop de déceptions, elles décidaient un jour de faire souffrir les hommes, des beaux parleurs pour montrer à quel point ils n'ont pas de coeur... La première l'aînée, Itié qui a bien trop souffert par un manque de soutien et d'amour sincère voulut comprendre les choses où elle perdit espoir sans considération et surtout le bon vouloir ! Elle fréquentait un homme abjecte et sans scrupule il n'avait rien de poli et ignorait toutes les formules ...
Parcourir Texte Campagne

Texte

Tous issus de la même terre. Pourtant si éloignés, éparpillés Villages tant développés qu’ils en deviennent Rocades ou périphéries, agglomérations. Entre ville et campagne. Patelins, bourgs, bleds, petits paradis Des coins perdus, où la joie de vivre se cultive. Senteurs d’herbes coupées, de feux de bois. Les soirées animées pour faire connaissance. Le firmament à la nuit tombée scintille de milliers d’étoiles. Couronné de forêts de sapins où, La cime des arbres chante avec le vent. Protégea...
Parcourir Texte Sur la route de 2022

Texte

«Une bonne année répare le dommage des deux mauvaises.» Voltaire Je vous souhaite la bonne humeur et le sourire Et des rêves à n’en plus finir Je vous souhaite une santé de fer Avec vaccinations et loin des contaminations Je vous souhaite une année prolifique en écriture Il y a tant à râler, analyser, échanger Je vous souhaite un hiver pas trop rigoureux Au prix du gaz, du fuel et de l’électrici...
Parcourir Texte La Tourmentée...

Texte

Il faut que je vous parle mon ami car je souffre mes pensées me poussent vers le bord du gouffre je suis au plus bas et j'ai du mal à me concentrer je ne crains que la folie ne veuille me faire plier ! Mon coeur est si triste et je me sens condamnée de tout ce que j'ai pu vouloir et surtout jalousée j'ai eu quelques faiblesses d'un esprit en déroute je n'ai pu me convaincre d'en effacer le doute ! Des souvenirs me revienne mais je ne les vois pas je n'entends que des bruits et des mots à tou...
Parcourir Texte Juanito

Texte

Juanito était brave, il n’avait peur de rien Pas même de sa maman, qu’il maltraitait souvent. Ce sont les jeux de guerre, que p’tit Juan aimait bien, Jamais il n’avait joué, serein ou calmement. Un matin, Juanito, vit venir une fille. C’était la belle Keira, elle paraissait gentille. Mais à peine à un mètre, la sauvage attaqua, Et laissa Juanito, une douleur aux bras. Elle les avait tordus, arrachant un grand cri, Au, jadis grand guerrier, le petit Juanito. Elle aggrava son cas, en prononçan...
Parcourir Texte L'enfermatique

Texte

Si le monde était comme l'informatique ? Ce serait l'enfer !!! Par exemple, si les commerçants se comportaient comme un programme informatique, ça donnera ça: - Bonjour. Je voudrais commander une pizza s'il-vous-plait ! - Attention alerte ! Quelqu'un tente de commander une pizza à votre place ! Pouvez-vous confirmer qu'il s'agit de vous ! - Calmez-vous, oui c'est bien moi qui vous parles ! Je vous dis je voudrais commander une pizza !
Parcourir Texte Divagation sous la pluie

Texte

De gros nuages se formaient, dessinant un visage, Comme le peintre dessine une esquisse au fusain Sur le plafond d'une cathédrale, aussi haut que le ciel, aussi profond que nos âmes qui portent les prières. Puis la pluie se mit à tomber sur ce visage. Une pluie lourde qui ruisselait, Creusant des sillons sur les longs cheveux, Comme la charrue trace les sillons dans la terre épaisse des campagnes. De cette terre, arrosée par la manne céleste, surgira le blé qui dansera sous les vents d'été c...
Parcourir Texte Réversibilités miroirs

Texte

Réversibilités miroirs en trois temps passante que je suis 1 Derrière un fourneau tout plein de marrons ardents, se trouvait un homme qui hélait les passants. « Venez-vous réchauffer, bonnes gens, il fait si froid autour » Et bonnes gens d’acheter des marrons dans un papier si chaud qu’ils devaient le poser, le temps qu’il refroidisse. Hélas, quand c’était fait, les marrons étaient tièdes ou durs. Et quand on en croquait certains, la pulpe était véreuse, comme en tout marron. Certains lui fir...
Parcourir Texte Le jardin de Madame de Brice

Texte

Madame de Viarmes à Madame de Groslay En ce Samedi d’avril 17.. Je ne vous étonnerai guère en vous disant que Madame de Brice se gausse de toujours avoir les meilleures choses du monde. Elle a le meilleur coiffeur, le meilleur chausseur, les plus dévouées soubrettes, le plus exceptionnel régisseur et j’en passe. Il est cependant quelque chose dont elle ne se vante pas et pourtant … C’est son jardin. J’ose avouer qu’en cette période où le printemps s’éveille et commence à nous faire la fête, ...
Parcourir Texte La rancunière...

Texte

Vous me semblez peureuse de me voir vous approcher dois-je en conclure Madame, que vous en vouliez m'éviter je ne suis en aucun cas, un rustre ou un personnage odieux je sais me tenir et c'est bien ce que je fais de mieux ! L'estime que je vous tiens ne doit point vous surprendre et que vos funestes chagrins dont je ne peux comprendre viennent à mon discours, porter soucis et autres souffrances de quelques appas malsains en marge de ma confiance ! Est-ce à dire Madame, que derrière ce charma...
Parcourir Texte Poussin rouge

Texte

Ah ça non, Poussin rouge l’a pas peur des gros. D’ailleurs il vous le montre, là, tout de suite, l'en dribble 1, 2, 3 et hop but ! Bravo Poussin rouge. Nan c’est plutôt les petites chipies qui l’embêtent. Les petites idiotes. Chipies chipent des photos de lui avec leurs portables et, telles n’importe quels chroniqueurs/niqueuses ou journalistes people des plus basses étages, tentent avec acharnement le coup du buzz sur leur compte dramstramgram. 1, 2, 3 likes, 12, 13… 23, ça titille, 43 ça f...
Parcourir Texte Le séducteur...

Texte

J'ai cru voir dans vos yeux, une goutte de larmes voici donc un mouchoir pour l'assécher, Madame je veux me faire galant pour vous être agréable en cet instant de douceur où vous êtes confortable ! Que de voir en vous de forts beaux attraits mérite en tout point, l'éloge du portrait parmi tous les plaisirs dont j'ai à votre égard seul m'inspire la beauté de votre regard ! Laissez-moi vous séduire par quelques mots divers en récitant de mémoire de sublimes et jolis vers pour ce qui est de séd...
Parcourir Texte L'amant maudit...

Texte

Quel plaisir Madame de vous voir de si bonne humeur j'en suis heureux pour vous et m'en réjouis le coeur j'ai appris la nouvelle concernant votre fidèle mari qui, avec une autre femme, vous l'avez surpris ! Je sais que la douleur est une bien triste peine de vouloir une autre femme que la sienne c'est un peu immature de ne point le comprendre car de mon point de vue, la rumeur va s'étendre ! De vous laisser pleurnicher seule dans votre coin c'est un grave péché que de ne vous vouloir point v...
Parcourir Texte Amis poètes...

Texte

Je ne sors pas de la cuisse à Jupiter ni celle de Shakespeare ou même de Molière si j'avais en moi un semblant de leur mot j'en paierai le prix bien plus qu'il ne faut ! J'écris quelques vers qui sont sans importance mais je m'efforce tout de même avec de la patience faire parler la rime sous quelques formes que ce soit racontant des histoires de justice et de loi ! Quand j'écris un poème avec un sens moral pour en définir le sujet sans crier au scandale je veux rester honnête et ne surtout ...
Parcourir Texte Pauvre Gavroche...

Texte

Honte à vous amis et pauvres philosophes qui, par des mots salis, embellissent leur étoffe je ne suis pas dupe en la farce et tromperie car je sais que ne profite jamais un bien mal acquis ! Je pourrai envers vous, faire preuve de complaisance si l'un de vous voulait bien me laisser ma chance vous ne pouvez point nier ni même contredire que parfois vous citez des phrases qui sont sans avenir ! J'admire votre sang-froid et surtout votre audace pour vous moquer ainsi aux yeux de la populace ne...
Parcourir Texte Le plaideur...

Texte

Je suis devant cette cour non pas pour me plaindre car je sais que de vous, je n'ai nullement à craindre je viens plaider ma cause en tout bien tout honneur mais il est peu de chose que d'en sortir vainqueur ! J'ai subi des outrages par mille feux à foison par un être sans scrupule qui me haussa le ton je n'ai guère apprécié son vulgaire langage car en toute honnêteté, je pense qu'il a la rage ! J'ai commis certes, une faute, mais je l'assume mais derrière cette pensée se cache une amertume ...
Parcourir Texte Le baiser sur la mouche

Texte

Quelle abeille t’a piqué ? Pourquoi ? Pourquoi t’as fait ça ? De quoi aujourd’hui était-il fait pour motiver un acte pareil malgré la frilosité des annonceurs ? Aujourd’hui et hier et celui d’avant aussi peut-être. L’accumulation ? L’écume des jours sur le bord de la page, le livre qui ne se referme jamais, c’est ça ? Qu’est-c’ qui t’a piqué dis-moi ? Pourquoi t’as embrassé la mouche de la voisine ? La porte était pourtant fermée. Peut-être tu t’emmerdais comme un drap mort dans ta cuisine. ...
Parcourir Texte Les vendeurs de rêves...

Texte

Dans un somptueux château au coeur des Alpes où l'alcool coule à flot et aisément l'argent se palpe vit un couple prétentieux, propriétaire du domaine où la reine mère n'est autre que la Royal Ségolène ! Un jour, son fiancé François, qui revenait de Hollande avait l'air plutôt joyeux et dansait la Sarabande toujours soucieux de son bien-être et de son élégance enthousiaste dans l'idée qu'il puisse gouverner la France ! Le week-end suivant l'arrivée de son petit voyage mit au point un stratège...
Parcourir Texte Belle table et bonne chère

Texte

Petit divertissement sur l’art de recevoir Il y aura réception ce soir au château. Une trentaine de convives sont attendus et Madame va mettre les petits plats dans les grands, enfin façon de parler. Certes il y aura une sous - assiette plus grande que les autres qui en recevra de plus petites au cours du repas, mais n’allez surtout pas croire que Madame et Monsieur le Comte ont connu un revers de fortune les contraignant à offrir des mets peu chers dans la grande vaisselle restée d’un passé ...
Parcourir Texte Le pote âgé...

Texte

Une jeune paysanne nommée '' Perge '', adorait la terre elle avait construit un jardin juste à côté d'une berge un endroit magnifique dont elle était très fière elle était très douée, c'était une as '' Perge '' ! ( Asperge ) A côté de chez elle, se trouvait un champ il appartenait à son voisin très gentil, nommé '' Pignon '' il lui avait donné son nom que tout le monde trouvait charmant le dimanche, c'était la cueillette au champ '' Pignon '' ! ( Champignon ) A quelques mètres de monsieur Pi...