Connexion : supprimer Ou

Bibliothèque : Tous les Textes

Navigation : > Bibliothèque > Tous les Textes
Parcourir Poème La falaise et ses alentours

Poème

Sous le pied de la falaise en total éveil Se meuvent à son chevet les ondes de la mer, Venant animer une nature qui pour l'instant sommeille , Mais qui parfois daigne prouver sa colère. L'écume heurte avec douceur la falaise de roche, Accentuant par sa blancheur crémeuse la face de ces eaux dominées Par l'envergure colossale de ce dominant proche, En plein coeur de cette contrée tant fréquentée l'été. La nuit approchant, Une somptueuse lumière aux couleurs pastel S'invite de manière diffuse j...
Parcourir Texte La Goutte d'eau

Texte

Née dans de la vapeur au sein d’un beau nuage, j’ai attendu qu’enfin puisse éclater l’orage pour pouvoir me mêler à d’autres congénères et déverser sur terre une ondée passagère. Sur une surface vitrée, je me suis écrasée, n’ayant pu m’agripper, lentement j’ai glissé, les lois de l’attraction m’ont fait dégringoler , au même titre qu’une larme vers le bas j’ai chuté, remarqué une enfant chez qui se reflétait un sillon bien marqué, gorgé d’humidité, je ne saurai jamais pourquoi elle pleurait....
Parcourir Poème Sphère Hélianthine

Poème

Sous l'horizon pigmenté d'une sphère hélianthine La chaleur en halo psyché d'un magma qui s'exprime Reflets multicolores quand le soleil s'endort L'aurore alors se pare de ses accords d'or ☆ Et l'on aperçoit les sampans voiles au vent Rentrer chargés d'une pêche féconde Dans la lueur de ce fragile balbutiement La clarté du couchant caressant les ondes ☆ Dans le silence du soir, on découvre l'histoire D'une terre de mémoires arrimée à l'Orient Où traditions et vies sont au soleil levant L'art ...
Parcourir Inclassable Délivrance

Inclassable

Les boites à livres disposées à l'entrée de la bibliothèque peuvent contenir des petits trésors pour peu qu'on s'y attarde. J'aime découvrir ces bouquins en tous genres souvent anciens, d'auteurs inconnus et introuvables en librairie. Un livre ayant pour titre Délivrance, aux pages jaunies, retient mon attention. Le graphisme de la couverture, aux nuances douces, aux lignes sobres, donne une impression de légèreté rassurante et poétique qui contraste avec les premières lignes du texte. L'ima...
Parcourir Poème Le collier de perles

Poème

Pour faire un collier de perles D'abord le soleil Puis le bateau Puis l'oiseau Un grain de sable Un papillon Le ballon de l'enfant sur la plage La pomme de pin Le pin lui-même Le coquillage La roue qui tourne Tourne Puis Trois gouttes d'eau Une de pluie Une de mer Et une des larmes De la petite fille qui passe Sans son papa Envolé là-haut Comme son ballon Sans faire exprès.. Alors pour fermer le collier de perles "Calin" Le petit singe Je l'ai vu ! Le temps d'un éclair ! Je l'ai vu ! Puis ell...
Parcourir Poème A l'écoute des fontaines

Poème

J’avance J’avance lentement La vie de chaque homme est un chemin Un chemin vers lui-même Et le brûlant poème De son humanité Dans le petit matin hirsute ou dans le soir aux yeux cernés Je peuple la nuit d’étoiles et de toiles juste esquissées Du sable de mes solitudes D’oasis, de la respiration d’une eau lointaine Folie d’enfant ou homme retrouvé Je reste à l’écoute des fontaines Là… Penché à la fenêtre Eclaboussé par la lueur pourpre et mauve de l’aurore Et acclamant la vie que je couvre “d’...
Parcourir Chanson & Slam ♪ Lève-toi et aime (chercher encore)

Chanson & Slam ♪

Lève-toi et aime (chercher encore) Quitte ta zone de confort, cherche encore Tant que l’âme vive respirera Force d‘inertie, baisser les bras Je suis trop tourmenté pour ça Cherche sous la lune qui scintille d’or Cherche par-delà les splendeurs de l’aurore Cherche sous une pluie de météores Sors tête nue et cherche encore Des schémas formatés sortir Tout détruire et tout reconstruire Trouve ta propre identité Vole de ta seule liberté Beaucoup ont montré le chemin Ouvre les yeux regarde bien D’...
Parcourir Poème Le martin pêcheur et la libellule

Poème

Surplombant la rivière, l’oiseau ouvrit les ailes Il habillait le ciel de couleurs éclatantes C’était son premier vol, sa mère l’encourageait Elle avait envers lui de très grandes attentes Le jeune martin pêcheur la regardait, craintif "Lance-toi", lui dit-elle, "ne crains rien, sois confiant De tes peurs souviens-toi mais n'en sois pas captif Utilise l’énergie des courants ascendants Puis descends vers les eaux, dis bonjour au héron Rends visite au col-vert et à la blanche aigrette Observe ...
Parcourir Texte court La Carotte

Texte court

Je m'appelle Carotte. Ne croyez pas qu'on puisse me carotter, car je suis " féroce", du moins je fais peur dès qu'on me présente. Parce que j'ai une réputation à défendre. Bien qu'on m'aime bien, qu'on puisse me croquer brut de forme, raffiné en salade, ramolli en bouillon, en purée , en soupe, me boire en jus, je peux devenir douloureux pour vous. Ne pensez même pas à l'indigestion, et surtout n'essayez pas d'imaginer comment je peux faire MAL. Je vous vois venir , pas de films S.V.P. C'est...
Parcourir Texte Timidité

Texte

Sur le chemin qui mène à toi, j'y allais habité par la crainte. Trop de questions fourmillantes m'envahissaient. Ma raison n'était plus raison, ma réflexion était insensée, impossible était mon mot, avare était mon émotion. Plus j'avançais et plus je pensais, et me disais à voix basse, ce que j'aurais voulu que tu entendes. Sur le chemin près de toi, je prenais courage en moi. J'étais magnifique, sourire, parfait. Près de ta porte, j'ai toqué fort dans mon cœur, puis dans ma tête. Et lorsque...
Parcourir Poème Le Réveil

Poème

Je m'étais endormi sur une danse. Je ne dors plus mais je pense. Mon esprit est éveillé, Mon corps n'est pas reposé. Il est 5 heures, j'ouvre la fenêtre, Sur mon jardin sauvage bordé d'arbres. Et, j'écoute les chants matinaux, Des Rouge-gorge, Merles et autres oiseaux. Passe parfois quelques bruits fuyants, A l'échauffement pour le brouhaha géant. Brisant à mes oreilles l'écoute en harmonie, De cet orchestre des bois aux sons en mélodie. Ils sonnent comme une douceur au réveil, Qui apaise et ...
Parcourir Poème Dilemme

Poème

Un simple regard peut Vous faire perdre La tête et le jeu Pimenter la quête Une voix... Douce Parole, peut faire Fondre le cœur Oublier les valeurs Incontrôlables sentiments Du feeling fulgurant Ce murmure qui résonne Si les neurones s’affolent Quand lui, de votre parfum Et de vos yeux s'étonne A se sentir possédé A ne pouvoir oublier Une seule chose alors obsède Le pouvoir de ceux qui aiment Le coup de foudre idéal Mettra-t-il un point final A cette vie de couple Face à tous ces doutes Si le...
Parcourir Poème La baudruche et la balle de ping-pong...

Poème

La baudruche et la balle de ping-pong... Il était une fois Nées au début du vingtième siècle je crois Presque en même temps Mais vouées à se développer bien différemment Une baudruche Et une petite balle d'apparence minus Condamnées à se côtoyer Pensaient-elles pour l'éternité Vivant une enfance Sans maltraitance Sans exagérées chamailleries Elles envisageaient même de rester associées pour la vie De toujours plus fort s'aimer Jusqu'à ensemble faire des petits bien arrondis ! Une bien naturel...
Parcourir Inclassable Merveilleuse Infirmière / Wonderful Nurse

Inclassable

La première fois que je t'ai vu comme ca La première fois que je t'ai vu aussi mal La première fois que t'ai vu aussi effondrée J'ai vu que tu n'acceptais pas cela Even if you can't no longer talk with them anymore Even if you can't stimulate them anymore Even if you regret not being able to do more I saw that you were full of empathy Même si tu ne peux plus parler avec eux Même si tu ne peux plus les stimuler Même si tu regrettes de ne pas pouvoir faire plus J'ai vu que tu étais pleine d'emp...
Parcourir Journal intime Dimanche 3 Avril 2022

Journal intime

Ce que je veux faire. Ce que je dois faire. Listes différentes. Peut-on choisir ce que l'on place dans l'une ou dans l'autre des deux catégories ? Pas toujours... Chacun a ses priorités. Il y a des choses que l'on nous impose telles que de payer le loyer et il y a des choses que l'on s'impose comme de faire telle ou telle tâche dans la journée. On doit faire ci, on doit faire ça. Mais je voudrais faire ci et faire ça. Ce qu'on doit faire ne nous apporte pas vraiment de bonheur. Cependant, il...
Parcourir Lettre Perdue Lettre au passé

Lettre Perdue

Ecoute moi, Avec ce qu'il s'est passé j'ai repensé à mon enfance. Et je me suis rendu compte que ton opinion envers moi a beaucoup changé. Aujourd'hui, tu es fier de moi, tu n'as rien à me reprocher. Or, cela n'a pas toujours été le cas. Te rappelles-tu de la façon dont tu me regardais avant ? De ce que tu me disais ? J'ai pleuré des milliers de fois à cause de toi. Je pense que tu n'as pas oublié toutes ces fois où je pleurai, toutes ces fois où je te faisais honte. Oui, honte. C'est le mot...
Parcourir Article A propos des prix...

Article

A propos des prix (ou du pouvoir d'achat... ) Que de palabres, que de débats stériles à ce sujet ! Alors proposer d'aborder ledit sujet tout autrement, envisager que les prix des produits de première nécessité soient indexés sur les revenus du quidam concerné n'est plus une si grande ineptie aujourd'hui... L'informatique présente partout et la généralisation du paiement électronique le permettent désormais ! ... Les prix de référence restent affichés selon l'habitude, les mêmes pour tous ! Ma...
Parcourir Lettre Perdue Feue France

Lettre Perdue

Le monde crève de la méthode, des six cents treize préceptes. La langueur des temps abscons déboute jusqu’au clinamen et le plectre de la connerie décroche des uts jamais ouïs jusqu’alors. Carte écarlate sur flots bleus. Des flammes nous estreignent, des lames nous retranchent, un à un. Comme l’impression que la Terre nous conchie, que l’incurie de l’espèce requiert un mandat d’amener au carré. Les gardiens du seuil n’ont pas le chanvre récréatif, ni l’appétence pour les croisières Paquet. U...
Parcourir Poème Ta peau

Poème

Ta peau, Ta peau ma douce est un désert, Un Sahara de sable et d’or, De dunes Dont le contour sensible et fin Fut tracé par un magicien. Ta peau Chaque soir et chaque matin Abandonne ce qui de lin La vêt. Entends : ce pauvre gilet pleure L’époque où il touchait encore… Ta peau Ma douce, a caressé ma main. Légendaire velours, satin Ou soie ; C’est l’habit de quelque princesse Dont les rois envient la noblesse. Ta peau Tel un trésor qui ne saurait Supporter l’acérée lumière Du jour, Tu la protè...
Parcourir Poème Il a fait ça

Poème

Comme un oiseau sans ailes Il est resté au sol Il se pensait si frêle N’a pas pris son envol N’a pas conquis le ciel Ni trouvé son chemin La porte qui chancelle Se penche vers demain Se penche vers sa vie Telle un volcan éteint Il n’a pas cru en lui En ce joyeux lutin Portant en bandoulière Un coeur plein de promesses Qu’il laissa en jachère Comme une terre qu'on délaisse Il a fait ça Il a suivi Des chemins de traverse A baissé les volets Fermé sur lui la herse Retenu le muguet Remballé tous...
Parcourir Tranche de Vie Souvenirs de joie

Tranche de Vie

Mémoire à attention sélective sur quelques souvenirs de joie…. Sélective car une émotion est intemporelle, limbique, irrationnelle, illogique…. Une alarme permettant l’adaptation dans un contexte d’altérité…et comment dire….en prenant du recul, je prends conscience que mon attention est sélective en fonction d’un contexte actuel. Bon je me lance et j’assume ma sélection de souvenirs….chaque souvenir est doté d’images en arborescence, d’activation de mémoires auditives, olfactives, sensoriell...
Parcourir Journal intime Elle

Journal intime

Elle porte en elle l'innocence, elle ne connaît pas les beautés de ce monde, elle n'en connaît pas ses défauts. Elle dort sur une planche de bois, souris jusqu'à ne plus pouvoir quand elle nous voit. Elle a chaud, puis elle a froid. Elle se cache, puis elle vous suit à la trace. Son existence est merveilleuse. Sans rien dire, sans même le savoir, elle apporte avec elle un bonheur sans fin dans ce monde, dans mon monde. Elle a la liberté d'être enfermée. Cette liberté qui la pousse à connaîtr...
Parcourir Inclassable Dic duc fac fer

Inclassable

Quatre monosyllabes, qu’on dit propre au latin Tous exceptions aux règles, mais tellement humains, En quatre impératifs, c’est toujours quatrains Dis dic, duc mène, fais agis… c’est clair, mais « fer » ? Porter ou supporter ? Accepter ou combattre ? S’éloigner ou férir, se taire ou bien abattre ? Confond t-on tous un peu la bonté et la batte Et préjuge plus que trop, soi et l’autre, en sa hâte? Est-ce la peur pour soi qui fait vivre ou quitter ? Est-ce l’angoisse de sa mort, de sa vie, ses e...
Parcourir Poème Les Trente Glorieuses

Poème

Ha ! ces années Cinquante, Soixante, Soixante-dix ! Le cinéma d'Audiard, des dialogues au comptoir ; Le cave se rebiffe, faut pas toucher au grisbi, Surtout quand les tontons flinguent en blanc et noir. Dauphine, Quatre Chevaux, Ariane, Aronde, Déesse quelle Idée, la Frégate en Vedette. Renault, Simca, Citroën, Panhard, Estafette, Et la Deux Chevaux pour un tour du monde. Romy et Montand dans un film de Claude Sautet, Avec Vincent, François, Paul et les autres. Vian et sa trompette à St Germ...
Parcourir Poème Toujours plus ?

Poème

? Un davantage de sagesse Est devenu une humaine et essentielle politesse mon altesse ! Tu nais avec l'envie d'un bien-être assumé Espérant sur Terre une bien prospère épopée L'autorité supérieure semble d'emblée t'en avoir accordé la possibilité ! Alors tu revendiques par priorité la plus grande liberté... Mais le sais-tu, il y a, un codicille tellement inspiré Un post-scriptum trop souvent négligé ? Où il est question de l'importance à "partager" Donc aujourd'hui à combler ce fossé qui touj...