Connexion : supprimer Ou

Journaux intimes en ligne - Bibliothèque

« Journal intime » – Rubrique qui parle à nos cœurs, nos peurs, nos humeurs, nos difficultés existentielles…C'est ici qu'on y livre ses réflexions personnelles.
> 2500 signes ou publier dans la catégorie Pause Mélancolie

Publier Journal intime N'hésitez plus, venez publier un journal intime ! Publier Journal intime

Parcourir Journal intime Tes bras

Journal intime

Tu es tant pour moi. Un partage, un échange en profondeur, un regard et des bras. Tes bras. Ils sont : Grands ouverts comme les ailes des grands oiseaux au moment de l'envol. Pureté souveraine tel un enfant tourné vers la grandeur du ciel. Une valise où déposer mes pesanteurs, Un ascenseur qui ne s’arrête jamais. Une grotte où cacher mes secrets, Un arc en ciel que les oiseaux traversent. Un horizon où poser mon regard. Une fenêtre illuminée par le soleil. Une oreille si grande, autant que le...
Parcourir Journal intime Une enfance entre deuil et imaginaire

Journal intime

La découverte de la mort de mon petit frère. * Dès les premières lueurs de ma vie, le destin s'est acharné à me soumettre à des épreuves d'une cruauté insoupçonnée. Un livre, lu dans ma jeunesse, prétendait que nos âmes voyagent dans le monde des âmes après notre mort. À chaque naissance, une âme s'incarne dans un nourrisson, avec un but précis à accomplir, une mission à réaliser, un domaine à explorer qu'elle n'a pu atteindre dans ses vies antérieures. Mais pourquoi m'étendre sur ces considé...
Parcourir Journal intime L'heure à laquelle mon ressentiment s'estompe

Journal intime

A l'heure à laquelle mon ressentiment fuit, la colère, ô Prestissimo termine sa fonte sur les terres fumantes derrière moi. Je connais ce paysage par coeur, puisqu'il n'émane et ne dépend que de moi ; entre les squelettes encore chauds du passé, certains - du maintenant et très bientôt du jamais - tentent de se frayer un chemin pour libérer leur corps bien trop pesant que la souffrance mate gaiement à chaque micro seconde, pour atteindre je-ne-sais-quel-but et je-ne-sais-quelle-terre ; d'apr...
Parcourir Journal intime Sensorialité

Journal intime

(Partie I - J'écrirai une seconde partie quand j'aurai eu mon casque) Je vais pour me promener. Il fait beau. Si beau. Le soleil enfin fait son crâneur. J’aime bien. Les tulipes du jardin municipal friment elles-aussi. Et je ne vous parle même pas des oiseaux qui jouent aux artistes, ils se croient sans doute sur le podium de « The Voice ». Après tout, ils ont raison. C’est chouette la vie les jours de printemps. Ni trop chaud. Ni trop froid. Je suis en extase devant les couleurs, les chiens...
Parcourir Journal intime L'espoir est le châtiment des gens heureux

Journal intime

D'aussi loin que je me rappelle, je me suis toujours sentie en marge des autres, du monde qui m'entoure. Inexplicablement, j'aspirais à me fondre dans la masse mais le différentiel de mon être me rattrapait sans cesse. C'est si dur de contempler le monde à travers ses yeux qui semblent voir complètement différemment de ceux des autres. On est là, mais au final on se demande toujours pourquoi et ce qu'il adviendra de nous si le doute persiste. Puis, on adopte certaines techniques de "camoufla...
Parcourir Journal intime Des mouches

Journal intime

Mes pensées ce soir sont des mouches importunes, elles agacent mes nerfs. Toutes ces « mouches-pensées » volent autour de mon esprit abruti par tant de misères et de peines. On dirait un concert de bestioles incapables de stopper leurs vols brouhaha, elles se sont réunies comme une armée de petits soldats prêts à en découdre avec ma lassitude immense. Ces petits vols pleins de médisances que j’entends siffler dans l’écho de mon passé. Qu’importe le nom de ce qui monte en moi : Petits désaccor...
Parcourir Journal intime La Nuit Noire de l'Âme (23)

Journal intime

La Nuit Noire de l'Âme Volet 23 Tout est régit par l'Univers, cette puissance cosmique, céleste, emplie de vide. C'est là que tout commence et tout s'achève de l'infiniment grand à l'infiniment petit ... Mais nous ne connaissons qu'une infime partie de ce néant qui pourtant nous envoie des messages, des signes parfois insignifiants ! C'est dans cette obscurité fertile que se lèvent toutes les graines stellaires, toutes planètes confondues ... Un monde réconfortant et pourtant intimidant qui p...
Parcourir Journal intime Lettre en retard

Journal intime

Il est temps, temps d'écrire une partie de moi, une autre partie que celle que je t'ai déjà écrite. Je dirais que même que c'est une suite, car je ne renie pas ce que je t'ai déjà dit. Je suis en colère. Nous avons déjà parlé des raisons pour lesquelles ça n'a pas marché, des erreurs que nous avons fait. Mais aujourd'hui, j'ai envie de raconter quelque chose dont j'ai honte de parler : la souffrance que j'ai vécue. La dernière séance chez mon psy m'a ouvert les yeux sur le fait que j'étais en...
Parcourir Journal intime Ce n’est pas à refaire

Journal intime

- Allo Brigadier ! - J’écoute. - On m’a volé. - On vous a volé quoi Monsieur ? - Mon enfance et ma jeunesse. - Allons bon, vous n’êtes pas le premier, savez. Vous avez quel âge aujourd’hui ? - 66. Mais je n’en crois pas mes yeux. - 66 ! Y’a prescription mon vieux. Allez roulez ! Malgré toutes ces cases vides dans mon album photos personnel, je n’ai pas de regrets de ce qu’a été ma vie. Je l’ai tracée voilà tout, suivant mon instinct et mes aspirations, mais avec le recul je découvre (je le s...
Parcourir Journal intime Papa

Journal intime

Je ne pense pas que ce soit de sa faute. J’ai du faire quelque chose, mais je me demande quoi. Je sais que je n’ai pas toujours été tendre mais c’était il y a des années. J’aimerai réparer ce que j’ai cassé, mais comment ? Et qu’est ce que j’ai cassé au juste ? Il ne peut même pas répondre à cette simple question. Qu’est ce que j’ai fait pour mériter la haine. Je ne lui en veux pas, je l’aime, vraiment. Mais cette situation devient pesante. J’aimerai pouvoir lui parler sans devoir sélectionn...
Parcourir Journal intime Le mal fantôme

Journal intime

Le mal fantôme Je sais que je ne devrais pas être comme ça. On m’a assez rabâché que cela ne servait à rien de stresser pour quelque chose que je n’avais peut-être pas. Mais malheureusement pour moi, je fonctionne à l’envers. J’ai peut-être quelque chose. Et tout commence de là. Je sais que je saoule mon entourage à cause de mes «petits bobos» et je les comprends. Je comprends qu’...
Parcourir Journal intime Ma vie

Journal intime

Je suis cette fille dont le cœur est meurtri par la vie. Est-ce à cause du manque d’amour ? Oui, certainement l’absence de mon père et le rejet d’une mère à l'âge de 17 ans. Alors oui, je suis en manque d’amour de mes parents, besoin d'un repère, d’une épaule sur qui me reposer, vers qui dois-je me retourner ? Entre temps j’ai renoué avec mon père je l’aime tellement, les années que j’ai perdue avec lui bah j’ai pu les rattraper ! Il est d’un amour, vous ne pouvez même pas l'imaginer. Il est...
Parcourir Journal intime Dans ma tête

Journal intime

, Il y a beaucoup de questions en suspens, Qui ne trouve pas de réponse…. Suis je une bonne maman ? Suis je à ma place ? Pourquoi je ne rentre pas dans ce moule de la petite femme parfaite ? C’est quoi être une femme parfaite aujourd’hui ? Je dis n’importe quoi une femme parfaite ça n’existe pas… Effectivement je reprends, c’est quoi une femme heureuse ? Suis je heureuse ? Oui je crois. Comment être une femme heureuse et épanouie de 39 ans, percutée par la vie de plein fouet à 18, comblée à 1...
Parcourir Journal intime Cœur & Âme

Journal intime

Volet XX - Coeur & Âme Un soir de janvier, alors que le soleil se couchait, mon cœur, d'un coup, s'est arrêté ! Ce soir-là, à la croisée des chemins, tu as décidé de rejoindre l'autre rive et celle que tu as aimé toute une vie durant, et qui t'attendait impatiemment, depuis déjà 5 ans. Oui, ce soir-là, dans un tel désespoir, je me suis effondrée et mes larmes ont coulé avec rage, je me souviens avoir hurlé tant ma peine était insoutenable ... Comme un animal apeuré, j'étais recroquevillée...
Parcourir Journal intime Rencontre éphémère

Journal intime

Une âme insondable. Des yeux bleu foncé, glacials et sévères. Mais parfois un petit rire saccadé et bref sortait de sa potrine et ses yeux s'illuminaient d'une lueur malicieuse. Un front soucieux, un air rudement éprouvé par la vie, un écorché vif, vieilli prématurément par les vicissitudes de la vie. J'avais décidé de le prendre sous mon aile, parce qu'il m'avait touchée en mon corps et mon âme dès que je l'avais vu. Il n'était pas beau, sauf quand il plongeait ses yeux dans les miens. On s...
Parcourir Journal intime Ecrire pour son tiroir (2 pages)

Journal intime

I Das schrecklichste des Schrecken, Das ist der Mensch in seinem Wahn ! (*) {(*) La plus horrible des horreurs C’est l’homme dans son délire Johann Christoph Friedrich von Schiller}* Les gens n’arrêtaient pas de me dire que mes textes puaient le tabac froid et la bière tiède. Ils prétendaient que des relents de Voltigeurs et de binouze à douze degrés leur montaient aux narines à chaque phrase. Et bien entendu j’étais le seul à ne pas m’en être rendu compte. Pourtant le doute n’est pas permis...
Parcourir Journal intime Adieu

Journal intime

... ... Ou plutôt au revoir. On ne sait jamais vraiment quoi dire lorsqu’on essaie de se quitter sans se fâcher. Alors on fait des compromis. Du moins, on essaye de les tenir en comptant le temps qu’il nous reste à passer ensemble. En faisant semblant que tout va bien, avant de se séparer pour de vrai. On fait les comptes et les bilans sans augmenter le son de la voix, on s’évite pour ne pas se fâcher. À la place, on se fait des reproches à voix basses. Tout ce qu’on avait gardé en soi penda...
Parcourir Journal intime Anxiété et peur

Journal intime

Anxiété et peur J'ai voulu m'ouvrir les veines, m'arracher la peau. Une douleur inexplicable un mélange d'angoisse et de stress. Un sentiment glaçant alors que je n'ai pas de phobie scolaire, harcèlement ou autre. J'ai peur du contact avec les gens, leur parler, toujours l'impression d'être jugée ou traitée. En cour je me concentrais sur mon travail en début d'année maintenant je ne me concentre plus, je fais toujours aller ma jambe ou je joue avec mes stylos c'est spontané. A la maison ou su...
Parcourir Journal intime À B...

Journal intime

Six printemps ont passé. L’émotion est intacte. Je ne m’expliquerai jamais les raisons ni l’intensité des désordres que provoque ta présence, fût-elle éloignée et fugitive. Quand tu y ajoutes un sourire ou un frôlement d’épaule. Je retourne sur des terres asséchées d’obsession vaine. Ce sel si doux, ce ciel si beau. Ce ciel si bleu te sied si bien. Mes cils qui ont tant senti le goût du sel A force de pleurer la couleur du miel.
Parcourir Journal intime Jours meilleurs

Journal intime

Shakespeare disait « Il y a un temps pour s’acharner et un temps pour laisser la nature faire son œuvre » J’ai mis du temps à comprendre et accepter Il m’arrive même encore de ne pas suivre ce précepte. Patienter c’est pas mon fort et pourtant j’ai souvent la preuve que ce n’est que mieux. Cela ne veut pas dire que je ne me bas pas chaque jour pour ce que je veux pour moi mais aussi pour ceux que j’aime. Je fais de mon mieux et la vie remplira sa part… Et jusqu’à présent depuis quelque temps...
Parcourir Journal intime Le Processus (9)

Journal intime

Le Processus Volet IX Les années se sont écoulées mais les blessures du passé ne sont pas refermées... Tout au plus sont-elles enfouies dans les archives des méandres de son cerveau mais à tout moment peuvent ressurgir ! Il suffit d'un choc émotionnel pour que ces brisures se mettent à brûler et devenir incandescentes ... La maladie se fait toujours présente et s'est alourdie d'autres problèmes de santé mais elle fait bonne figure et continue son combat ! La vie nous réserve souvent bien des ...
Parcourir Journal intime Mon double malveillant

Journal intime

Il y a moi puis il y a toi, et pourtant nous ne faisons qu'un. Chacun contrôle les rênes qu'il tient. Je contrôle ce que je fais (Et encore), ce que je dis, ce que j'aime, ce dont j'ai envie, et j'en passe. Toi tu contrôles certaines de mes pensées, certains de mes comportements. Tu m'infliges des souffrances morales en m'insultant, tu m'infliges d'autres souffrances en m'affamant. Nous sommes deux dans un seul corps, et pourtant, tu en détiens le monopole. D'un côté l'idée que tu disparaiss...
Parcourir Journal intime Ainsi soit-il, pauvre de moi

Journal intime

Ainsi soit-il : un retour aux sources, à une prose simple mais pensée. La poésie, bien mais pas trop, sans être à l'aise de l'utiliser car c'est trop de mots. Mais bon, Ainsi soit-il, pauvre de moi. Pauvre de mes mots, pauvre de mes amis, pauvre de ce qui m'est cher, pauvre de mes calvaires, pauvre de mes enfers, pauvre de tout. Je perds mes amis, mes proches, mes espoirs en un monde meilleur, sans jouer le jeu du moindre mal parce qu' Ainsi soit-il, pauvre du monde qui tourne autour de la M...
Parcourir Journal intime Toi, le monstre de mon enfance

Journal intime

Elle avait quitté mon père pour être heureuse, elle l´a fait et a tenu le coup même face aux colères de mon petit frère qui lui en voulait. Ça a mis du temps mais il a fini par s'en remettre. Le temps est vite passé, la fin de l'école primaire est arrivée pour laisser place au collège. J'étais souvent triste depuis le départ de mon grand père en 2006 mais j'essayais de garder le sourire du moins d'en convaincre mon entourage. Alors je faisais le clown, je souriais tout le temps. Puis le harc...
Parcourir Journal intime Le poids de la vie

Journal intime

Le poids de la vie. En harmonie constante avec la mort. Un enfant peut naître sans avoir le temps de respirer et, l’espoir de ses parents s’éteint avec lui. Un sentiment d’impuissance envahit le personnel hospitalier présent et, l’éternel fardeau d’une perte prend vie à la place de celui qui n’a pu ouvrir ses yeux. Le poids de la vie En harmonie constante avec elle-même. Constamment en train de se débattre et d’inspirer le triomphe. Victorieuse contre toutes les calamités de la Nature. Sans c...