Connexion : supprimer Ou

Bibliothèque : Toutes les publications

Navigation : > Bibliothèque
Parcourir Roman Le nouveau club des 5 (5 pages)

Roman

Claudine, François, Michel, Annie et Dagobert, de retour aux affaires. Ils ont (un peu) changé, mais ont gardé l'habitude de se mêler de ce qui ne les regarde pas... — NDA : une re-écriture du Club des 5, en mode que sont-ils devenus, a déjà été publiée en 2016 sous le titre "Le Club", par M. Pagel. La mienne se veut radicalement différente, écrite sans consulter le livre de 2016, sans même imaginer qu'il ait pu exister. Mais je pense nécessaire d'évoquer cet auteur qui eut cette (bonne?) idé...
Parcourir Histoire Courte Jean

Histoire Courte

La pluie redoublait en ce jour printanier de 1978, Jean était sous un réverbère, dans son bleu de travail paraissant faire office de matière à infuser. De temps à autre, il haussait les épaules en observant l’ombre dans la gueule ouverte du porche de l’église qui finissait toujours par l’effrayer. Alors il rabaissait ses deux yeux sur ses godillots, regardant avec insistance ses lacets défaits et détrempés.
Parcourir Poème La forme

Poème

Comment sépare-t-on la forme d’une femme Qui se détache de la forme d’une flaque Sur l’asphalte mou où spiralent les phares Et les sirènes excitent les résonances Le mois de janvier touche à sa fin La femme touche à ses lèvres Les lèvres embouchent l’air L’air qui s’étale jusqu’aux bords d’un square Qui lui a l’air qui a l’air D’une baignoire où met la nuit venue Le moignon de son bras l’horizon nu Qu’a recouvert le joaillier de Berlin De ses arrondissements comme des guirlandes L’œuvre d’ar...
Parcourir Poème Le poème

Poème

Le poème est fait De l'encre qui noircit Le papier mais aussi Du blanc qui reste Sur la copie. Le poème harmonise les mots, Il leur donne un sens, C'est aussi un baume Qui adoucit les cœurs, Et les rend plus légers. Mais les mots alors ? Serait-il essentiel de s'en imprégner Pour faire de la poésie !? Les mots en fait, Il conviendrait de ne Les connaître qu'à certaines Heures blêmes de la nuit, Près d'un zinc, flanqué D'un grand verre de whisky. Et là on pose quelques rimes, En toisant loin ...
Parcourir Journal intime Tes bras

Journal intime

Tu es tant pour moi. Un partage, un échange en profondeur, un regard et des bras. Tes bras. Ils sont : Grands ouverts comme les ailes des grands oiseaux au moment de l'envol. Pureté souveraine tel un enfant tourné vers la grandeur du ciel. Une valise où déposer mes pesanteurs, Un ascenseur qui ne s’arrête jamais. Une grotte où cacher mes secrets, Un arc en ciel que les oiseaux traversent. Un horizon où poser mon regard. Une fenêtre illuminée par le soleil. Une oreille si grande, autant que le...
Parcourir Chronique Ce que je sais de toi

Chronique

J'ai beaucoup aimé ce livre. Je suis éblouie par la qualité d'écriture de l'auteur. C'est son premier roman mais la structure du récit, son vocabulaire, la fluidité et la grande beauté de son écriture m'ont subjuguée. Elle est toute en délicatesse, en subtilité et d'une grande richesse de style. J'aimerai écrire aussi bien. Ensuite, ce qui est magnifique c'est le déroulé de son roman. Il parle d'une histoire d'amour tumultueuse interdite au Caire. A priori, j'aurai pu être choquée et détester...
Parcourir Chanson & Slam ♪ Assez zappé

Chanson & Slam ♪

Assez zappé à / vouloir ga / gner sans li / vrer / la partie à vouloir / arriver / avant / d’être parti vou / loir tout vou / loir ici / le / paradis de la suite / dans la fuite / vite / vite / ratons nos vie a / ssez n’en as / tu pas a / ssez / de zapper de passer / à côté / n’en as tu pas / lassé n’as / n’as tu pas / assez d’a / mour / gaspillé prends de l’air / et du temps / pur / pour respirer avoir les yeux / plus grands et plus heureux / que les cœurs / quelle erreur avoir le cœur / qui...
Parcourir Roman Tutelaris: La dernière porte

Roman

Préparez vous à entrer dans un monde où la fin n'est que le début d'une grande aventure. Perdu dans les méandres de la mort, se trouve une bibliothèque millénaire. Baignée dans un épais brouillard fourmillent de terrible créature, la bâtisse sert de sanctuaire aux Tuteurs et aux enfants qui ont brutalement perdu la vie. Morts à différentes époques, ces êtres squelettiques sont condamnés à guider et protéger ces jeunes âmes dans La Lande Grise. Armé de leurs armes rouillées et d'une vielle lan...
Parcourir Poème Le chat, la souris et le petit lapin

Poème

Sous les rayons de lune pâle, Un jeune homme attend sa belle, Un cœur battant, une âme en peine, Prêt à accueillir sa reine. Comme un chat guettant sa proie, Il épie chaque bruit, chaque ombre, Espérant voir surgir sa joie, Et chasser ses tourments sans nombre. Mais la souris, craintive et rusée, Ne se montre point à ses yeux, Le laissant seul, la nuit embrumée, Avec ses soupirs et ses aveux. Un petit lapin alors surgit des bois, Bondissant avec légèreté, Ses yeux brillants, remplis d'émoi, L...
Parcourir Nouvelle Accélérateur de Bonne Humeur

Nouvelle

Anthony était las. Après quelques petits boulots çà et là, il décida d'inventer un nouveau métier : "Accélérateur de bonne humeur". Avec l'aide de sa petite soeur, il se mit à construire un engin qui pourrait bien l'aider... * * * Anthony, 27 ans, se levait le plus souvent de mauvaise humeur. Il accumulait les petits boulots depuis plus d’un an, las, il ne trouvait plus vraiment sens à sa vie. Hier encore, il lavait les vitres des magasins de sa ville pour quelques euros dérisoires. Il portai...
Parcourir Poème Ramification

Poème

Regard transparent Transperce le néant Ame vagabonde Loin de vos rangs Humeur conflictuelle Accueilli dans notre ronde Arbre enchanteur Pousse dans nos ruelles ! Mental décalé Absorbé dans l’éther Esprit enfermé D’un animal vulgaire Simple magique Partout sur cette planète Remède fantastique A tous les maux de nos êtres Humains silencieux Devant le brouha des écumes Parfois nerveux Au son du métal sur l’enclume Ere moyenâgeuse Bercé de baliverne Heureuse menteuse Parodie du réelle Force téné...
Parcourir Pause-Mélancolie Les Civilisés

Pause-Mélancolie

Dans mon regard s’est dévoilée une sinistre réalité, Une séance au ciné, une danse qui me fait culpabiliser, voir l’environnement asphyxié par les nanoparticules, les déchets Que créer l’homme & le plastique de la conserve aux textiles Autrement dit pas de panique nous les civilisés, les civilisés, On plaide tous coupables Oui, tous coupables, Puisque ce monde est fou, Puisque tout le monde s'en fout Bande d’incapables, trop bien minable Aucun irréprochable, tous responsables, On lui a m...
Parcourir Poème Pleurons les âmes vertueuses...

Poème

Le soleil noir de la haine Brille au dessus d’une mer de paix Tant d’ententes s’évaporent Sous les rayons enfiellés Elles formeront les nuages sombres Tapissant l’harmonie céleste Maintes et maintes horreurs pleuvent De l’obscurité guerrière Jusqu’à ce que les soudards se noient Dans un océan de turpitude Jusqu’à ce que l’astre ensoleillé Éclipse le soleil fourvoyé Les langues venimeuses Dardent les esprits candides de haine Ils épouseront le souffle D’un langage plein d’hostilité Qui devien...
Parcourir Pause-Mélancolie Ah...Le réveil

Pause-Mélancolie

Pourquoi hurler ? Il y a suffisamment de cabossés pour créer de nouvelles usines de recyclage, et paraît-il qu’on a besoin d’emplois. On est trop nombreux sur le front à ramasser les balles des morts, on est plus que des soldats, d’ailleurs on ne sait plus qui est qui dans ce brouillard ! Ce dissipera-il un jour ? Je l’espère moi, mais les autres ? Cela fait bien longtemps qu’ils n’ont pas vu un horizon. Demande à un pauvre type de quitter le confort insalubre de sa misère, il pensera que tu ...
Parcourir Poème De Pluie et d’Espoir

Poème

De Pluie et d'Espoir Je languis ! Le ciel bas, las, dissimule Tout : le Soleil et la Lune Nos actes et nos pensées On se croirait à la brune. Quel ennui ! Sans cesse tombe la pluie Qui martèle les feuillages Des arbres du voisinage Ainsi s’enivre la terre. Ô lumière ! Je ne vois plus au travers De la résille de pluie Qu’un cocon de nuages gris Qui feutre de lointains bruits Les on-dit Le gémissement des sirènes Les seuls cris qui nous parviennent Dans ce monde assoupi Dans cette triste gaieté...
Parcourir Poème Eden

Poème

EDEN Belle comme le jour, 20 ans à peine, De très longs cheveux, un visage fin, un regard lumineux. Une longue robe étincelante, Une danse si bien rythmée. Et toute la vie devant soi. Belle comme le jour, à l’Aurore de ce siècle, Une bien jolie chanson, en hommage, au 7 octobre. L’affreux pogrom, le terrible, le scandaleux, le massacre. Une longue robe illuminée, Un grand goût pour la beauté. Et toute la vie devant soi. Belle comme le jour, neuve comme au jardin d’Eden Un manteau de haine pou...
Parcourir Coup de gueule Bigre De Menteur

Coup de gueule

Vous avez perdu ce coup-ci, vous êtes démasqués, vous les mythomanes, les matamores, les fabulateurs, on les connaît les fausses promesses. En ce qui vous concerne, il s'agit de faire les fanfarons, plus pour en mettre plein la vue et pour dissimuler votre propre paresse. Les gens devraient donner un euro de pénalité, ou les mettre dans une tirelire, à chaque fois qu'ils mentent. J'en "ai ma claque", j'en ai ras la casquette, j'en ai ras-le-bol, des menteurs et de ceux qui se vantent. Il n’y ...
Parcourir Poème Rosière de Lumière

Poème

Vestale Enfant de Marie Belle âme Qui souvent prie Protège la flamme De cette bougie ⚘ Aucun souffle, aucun drame Sur les roses de la vie Jamais ne t'éloigne De cette douce alchimie ⚘ Si quelques larmes Te purifient Rien ne désarme Cette magie Qui enflamme Ton esprit ⚘ Vestale Enfant de Marie Belle âme Qui souvent prie ⚘ Protège la flamme De cette bougie Ascensionnel filigrane De toutes ces vies
Parcourir Texte Songe d’éternité

Texte

𝐒𝐨𝐧𝐠𝐞 𝐝'𝐞́𝐭𝐞𝐫𝐧𝐢𝐭𝐞́ En cette nuit d'encre et de velours, je me surprends à rêver d'immortalité. Moi, humble mortel à la plume ensorcelée, voilà que je m'imagine déjouer les lois implacables du temps, transcender la finitude qui signe notre humaine condition. Ô chimère que celle de vouloir durer toujours ! N'est-ce pas là le fantasme ultime, l'hybris suprême que de prétendre échapper au règne des ombres ? Pauvres créatures périssables que nous sommes, proies du grand faucheur qui nous guette à ...
Parcourir Chanson & Slam ♪ Un matin clair

Chanson & Slam ♪

Nous serons dans un matin clair, où toute chose sera nouvelle La vie nous paraîtra normale, ce qui sera irréel Plus jamais d’amitiés, d’amours qui se fêlent Les gens auront le cœur pur et fidèle Nous serons tous oiseaux dans le grand ciel Battant vigoureusement de joie nos 2 ailes Nous verrons cette terre, ce monde de haut Nous demandant comment nous faisons pour être si idiots Nous serons tous roseaux et enfants de l’eau Ondulant doucement dans la brise légère Dans le lent clapotement du mar...
Parcourir Poème Ascension 2024

Poème

La nature change sous le soleil ardent Vêtue comme un dimanche de printemps Les prairies joyeuses dans les bras du vent Et les passants ont de nouveau le temps Les fleurs changent sous le soleil brûlant Vêtues de lumière dans les yeux des amants Les rivières brillent riches de leurs diamants Et les passants sourient par ce beau temps Les paysages changent sous le soleil riant Embaumés de candeur dans les yeux de l’enfant Les chemins étourdis tournent vers l'avant Et les passants marchent d'un...
Parcourir Texte court Sourions aux dépressifs

Texte court

Sourionsaux dépressifs Dans l’abysse de la dépression, Son esprit s’ébroue à foison; A la recherche du halo Illuminant la vie fantôme Qui le transforme en un pantin Errant dans son quotidien ombreux. Hélas son esprit s’essouffle Par la poursuite éperdue D’une lumière réconfortante; Épuisé, il entre dans la léthargie Oublieuse des obligations; Insouciant de l’entourage, Dans le trépas il sommeille Jusqu’au douloureux réveil De la déchéance tourmentée. Alors, il supplie la mort De l’endormir à...
Parcourir Poème Les fruits d'un labeur impérieux

Poème

A courber l'échine sous le soleil Brûle ma peau couleur vermeille Labourer les blés au son des clochers Me rend embuée à la chaleur d'été Quant aux nombreux désagréments Mal de dos et canicule extrêmes Je me tâte à consolider doucement Mon armure d'acier sous les problèmes Il manque d'eau pour la terre Il y fait une rude atmosphère Comment s'activer sous cette chaleur Quand d'autres empochent sans sueur
Parcourir Roman À l'étude ? (3 pages)

Roman

Cette fois-ci, c'est décidé, je me lance dans ma première histoire de SF en essayant d'avoir un point de vue complètement décentré par rapport aux humains. Bien loin de nous, dans très très longtemps, un vaisseau de transport rencontre une sonde Voyager qui poursuit son trajet sans plus aucun lien avec la terre. L'analyse de cet objet non-identifié, ne venant d'aucune espèce ou race connue de l'Union InterGalactique va amener les Intels à en chercher la source. Une fois le système solaire ain...
Parcourir Poème C'est juste une obsession

Poème

C'est juste une obsession Échec de la réussite Selon le même horaire, Les mêmes secondes évoquant le passé les îles de mémoire, Des échos qui me confondent avec La dernière illusion Dans lequel je me réfugie Je me trouve, Je me compose. Ensuite, je te laisse Une simple obsession La femme à l'ombre des mots, Quand tu te caches La sémantique de la raison et celle de l'âme Tout ce que je découvre c'est un monologue Que nous vivons Comme le bruit d'une vague Remuer le sable Obsédé par les traces...