Connexion : supprimer Ou

Bibliothèque : Toutes les publications

Navigation : > Bibliothèque
Parcourir Grand Scénario ou Pièce de théâtre Maman ! (8 pages)

Grand Scénario ou Pièce de théâtre

Pièce de théatre en 4 actes Dora est une femme de cinquante ans, résolument ancrée dans une féminité à la fois contemporaine et atypique. Elle aussi mère de trois filles nées chacune d'un père qu'elles ne connaissent pas. Mais en vingt-quatre heures, Dora sera amenée à révéler à chacune de ses filles l’histoire de leur conception, à parler de leur père, mais aussi du sien.
Parcourir Poème Spleen Me

Poème

Dis-moi Toi qui as tant vécu et qui as tout connu De la jeunesse à la vieillesse Tous les chemins de traverse ☙ Dis-moi Comment combattre le spleen De tous ces chagrins qui nous minent Toi qui as connu la grande guerre Et l'ombre de cette crise sanitaire ☙ Dis-moi Comment garder le sourire Quand chaque jour, nous annonce le pire Toi qui as vu périr ceux que tu aimais Durant la grippe espagnole, consterné ☙ Tu as connu les 30 glorieuses Et mai 68, sans un sou, pour soigner ton enfant Des anné...
Parcourir Poème Voix éthérées pour sauver la planète

Poème

Un jour, les farfadets, les lutins et les fées Se réunirent tous en grand conciliabule La planète est en proie au plus grand des dangers Et ce danger c’est l’homme qui pille et qui brûle Etre s’en va-t-en guerre dans tous les génocides Avide de conquêtes, de sang et d’étripages Ne le voyez-vous pas qui mutile et trucide Sur le chemin des villes et celui des villages Fée Stive prit la parole, s’adressant à Fée Conde "Que penser de ces hommes pleins de rage et de haine Qui leur sombre venin dis...
Parcourir Poème La poésie et moi: une histoire d’amour

Poème

La poésie et moi : une histoire d’amour Quand je souffre, j’écris; Il remplace mes cris, Cris de douleur atroce, Jusqu’à avoir mal au torse. Quand je me sens triste, La poésie est pour moi refuge, Son origine, remonter au déluge, Qui raconte les aventures des touristes. Au moment de joie, La poésie est pour moi expression, Quelque soit leurs impressions, J’aime tant l’ode à la joie. La poésie et moi , une histoire d’amour sans fin, J’admire sa beauté chaque mois, J’ai trouvé le goût de la vi...
Parcourir Réflexion Auto versus démo...

Réflexion

Blanc bonnet bonnet blanc On s'entretue pour l'une comme pour l'autre depuis fort longtemps L'homme n'a pas compris qu'il lui faudrait toujours doser Entre ces deux "cratiques" extrémités Naviguer composer Equilibrer Très subtile en vérité de bien se positionner De vouloir partager et pour soi tout garder Simultanément dans le même temps Négliger de s'appliquer ce qu'on aura enseigné De la liberté dès qu'elle met en cause celle de ton alter ego accepter d'être privé... Un ordre est donc néce...
Parcourir Poème Mes madeleines à moi...

Poème

Avoir tant contemplé depuis ma dune préférée tant de beauté Vu le soleil se lever Attendre le voir se noyer D'émerger à s'immerger Depuis une ligne d'horizon D'une pureté sans concession... D'une telle splendeur jamais rassasié jamais fatigué Et pendant dix ans cela à ma portée ! Je vivrai la même félicité avec certes davantage de furtivité Venue de ce plancher au parfum d'antan tellement encaustiqué, cette si chère odeur surannée de propreté Avec ma première chambre d'hôtel en cette Touraine...
Parcourir Domaine Public A la santé

Domaine Public

Guillaume Apollinaire 1880-1918 - A la Santé Avant d'entrer dans ma cellule Il a fallu me mettre nu Et quelle voix sinistre ulule Guillaume qu'es-tu devenu Le Lazare entrant dans la tombe Au lieu d'en sortir comme il fit Adieu adieu chantante ronde Ô mes années ô jeunes filles Non je ne me sens plus là Moi-même Je suis le quinze de la onzième Le soleil filtre à travers Les vitres Ses rayons font sur mes vers Les pitres Et dansent sur le papier J'écoute Quelqu'un qui frappe du pied La voûte
Parcourir Réflexion A quoi ça sert les frontières ?

Réflexion

? T'es-tu jamais demandé A quoi ça sert les frontières ? Pense à l'oiseau qui voit cela de haut Guidé à jamais par son instinct de migrant Pense au cachalot au bélouga Qui fait de même dans l'océan ! Alors vient le cas de l'humain Cet étrange hominidé Qui s'est attribué un territoire Pour évoluer pensant se protéger et ainsi vite se différencier entre "communautés" et finalement s'agresser ... N'ayant suspecté qu'en son nom Naitraient tant de conflits comme fatalité acceptés Suivrait une hist...
Parcourir Texte Madame Dieu (le Paradis Terrestre)

Texte

 La femme de Dieu (le Paradis Terrestre) Ça, vous pouvez bien inscrire un chiffre compris entre 1 et 9 suivi d’autant de 0 que vous le souhaitez, ma réponse est non. Jamais. Jamais je n’accepterai de recommencer, de remettre le couvert, de renaître, me réincarner et recommencer une vie. Une fois c’est bon, si ce n’est déjà trop. Oh oui, j’aurai bien à la longue, arrivé au stade, pétales perdus, de me faner et me courber et ternir, trouvé deux trois trucs pour traverser ce temps immobile avec ...
Parcourir Poème C'est ainsi !

Poème

A tous ces va-t-en guerre Qui n'ont pas vraiment compris Ce qu'est la vie Pas compris l'imbécilité des conflits Pour une idéologie Ou même pour une terre dont tu ne seras jamais bien longtemps propriétaire Pas compris qu'au bout pas de mystère Rien à envier si ce n'est une grande misère Durable, lamentable... Alors combien de tués, combien de morts encore, comment te comprendre toi l'acharné Qui se pense contre vents et marées Investi d'une mission détestable in fine ? ... Rappelle-toi plutô...
Parcourir Chanson & Slam ♪ Où que tu sois

Chanson & Slam ♪

Il faut que ça me revienne, Puisqu’on se disait tout, Où bien n’est-ce qu’un trouble émotionnel, Mais qu’à cela ne tienne, car envers et contre nous, Le temps fuit mais tu restes mon essentiel, Où que tu sois, n’oublie pas, Qu’ici bas je pense à toi, Et quoi qu’il en soit, souviens-toi, Que si ça ne va pas, je suis là, Aussi vrai que cela m'entraîne, Ca me rend complètement fou, Où bien suis-je en plein délire irrationnel, Mais quoi qu’il advienne, car envers et contre tout, Le temps, lui, f...
Parcourir Chanson & Slam ♪ Maman

Chanson & Slam ♪

C'est une femme au grand cœur, Un repère lorsque l'on se perd, C'est une lumière qui illumine nos cœurs, De la plus belle des manières, C'est un sourire qui embellit nos vies, Une force qui nous apprend la vie, C'est un regard qui adoucit le temps, Un courage pour aller de l'avant, C'est pour ça qu'on l'aime Maman, Voilà pourquoi on t'aime Maman, D'un amour suprême que l'on s'aime, Et qui reste le même, toujours le même, C'est le visage de celui d'un ange, Un bonheur qui nous laisse en songe...
Parcourir Poème Classique Les anges humanitaires

Poème Classique

La méchanceté gratuite Térèbrant l’individu Surgit de façon fortuite La vipère l’a mordu Sanglote âme tourmentée Le soleil d’autrui se voile Sur l’amitié diamantée L'âme a mal jusque à la moelle Les mots sont parfois les dards Jaillissant de viles lèvres Étalant leurs étendards Empreints d’égotique fièvre Aucun homme n’est à l’abri D'un retour de manivelle Un avenir assombri Peut devenir la cervelle D’un malheur rebondissant Sur l’homme ayant engendré Des actions pleines de sang Noyant l’esp...
Parcourir Poème La feuille contre l'automne

Poème

Il était une feuille qui aimait tant la vie Le concert des oiseaux rencontrés dans les branches Ces notes mélodieuses qu’on poursuit, qu'on enlace (le coucou baryton jouait de sa contrebasse) Qu’elle dit à contralto je veux rester ici! La feuille contemplait l’automne à contre-coeur Et elle aurait voulu qu’il lui donne un contre-ordre Ou qu’il y ait par magie une pause, un contretemps Contrariée de finir sous les pieds des passants On la vit donc contrite et un poids sur le coeur Sortir de s...
Parcourir Texte court Un brin de causette

Texte court

De ce débarras où je suis enfermée depuis longtemps, j'entends que ça bouge et que ça cause de moi derrière la cloison. Il y a un remue-ménage. Je reconnais les voix de Mme Magloire et de Victorine sa fille qui l'aide à la boutique. Cette agitation m'indique que nous sommes à une date proche de Noël. D'ici peu, avec mes compagnons d'infortune prisonniers eux-aussi, « les invendus comme on nous appelle », nous allons être bousculés, malmenés, heurtés de tous côtés, mais je veux sortir de ce r...
Parcourir Poème Le chemin de l’âme 

Poème

Laisse évaporer le brouillard parasite, Retrouve le chemin inscrit en toi, Celui qui te mène à la magie sans les rites, Pour découvrir celle qui t’apporte la joie, Celle que l’on ne sait plus nommer de nos jours, Tâche difficile rendue par le mental roi, Celle que les Grands ont su nommer depuis toujours, Aujourd’hui orpheline, mais vit malgré tout sans toi, De son rôle de stocker ton infinie nature, Aide-moi à éclaircir ton brouillard, Pour que je puisse éclaircir le mien.
Parcourir Chanson & Slam ♪ La bouteille

Chanson & Slam ♪

Le temps passe comme à vau-l’eau, D’une bouteille jetée à la mer, Qui s’en va au gré des mots, Pour faire le tour de la Terre, Voyage sur les vagues éphémères, D’un message fluide au goût amer, Spitant d’une ondée de lumière, Dans le flux de cette vaste croisière, Aquarelle de douceur, peins-nous un monde meilleur, Car le climat se dérègle et notre planète pleure, Oasis du désert, éteins-nous ces torrents de flammes, Car la nature s’embrase d’autant de vague à l’âme, Escale dans les sillons ...
Parcourir Poème A quoi Bon tous ces Mots ?

Poème

? A quoi bon Tous ces mots A l'encre d'écume 🔅 A quoi bon Verser ces maux A titre posthume 🔅 Quand sur la page blanche Les larmes coulent à flots Quand la plume en silence A l'écho des sanglots 🔅 S'effiloche de papillons noirs Sous les coups de butoirs A quoi bon écrire Sa douleur, son sourire 🔅 Si nul ne perçoit La peine au fond de l'iris Laisse faire le kraken Sous les balles qui sifflent ! 🔅 Et si l'étoile se lève Et que ton cœur bat encore Tel le colosse de Rhodes Tu seras fier conquistad...
Parcourir Poème Sans viatique

Poème

La vie est un voyage Unique Sans viatique Tu nais Quelque part C'est le hasard Ballotté Emmailloté Biberonné Puis ton aventure va commencer Tu te redresses te mets à bouger Puis à penser À bouger De tous côtés Né aventurier épris de liberté A penser passant du blanc au noir Entre espoir et désespoir... En somme à suivre ta propre trajectoire ! De tes expériences tu fabriqueras des souvenirs Imaginant t'en resservir Pour ainsi mieux assouvir tes désirs à venir T'apercevant finalement Que tu n'...
Parcourir Chanson & Slam ♪ Elodie

Chanson & Slam ♪

Elodie a un visage d’ange, La peau douce aux zestes d’orange, Ornée d’un sourire éclatant, Délicieuse lorsqu’elle est aux anges, Idéal de prestige et de louange, Elodie a un charme virevoltant, Elégante Légère Optimiste Douce Intègre Emouvante, Elodie a une âme sensible, L’esprit dense et les idées fines, Osmose d’une beauté divine, Détonant ce regard irrésistible, Idylle de l’Amour et de l’adrénaline, Elodie a une voix cristalline, Elégante Légère Optimiste Douce Intègre Emouvante, Elégante...
Parcourir Chanson & Slam ♪ A l'infini

Chanson & Slam ♪

Sale temps sur ma planète, C’est l’orage au-dessus de ma tête, Comme pris dans les nuages, Il va falloir tourner la page, Les yeux rivés vers le ciel, C’est un destin ô combien si cruel, Comme pris dans la spirale, De ce tourbillon infernal, Tu passes, tu détruis tout sur ton passage, Pourquoi fais-tu tant de ravages ? Tu ne me laisses guère le choix, Que de vivre dans le désarroi, Coup de foudre qui me dépasse, C’est l’amour qui frappe et qui m'enlace, Pour vivre toute l’ivresse, D’une hist...
Parcourir Poème A qui… ce conte cette prière

Poème

Il était une fois dans le si vaste Monde Une lune, des étoiles, des êtres nés dessous Tous naissaient petits, avaient besoin de l’Onde Fluidités mouvantes, réunies et partout Tous les bruits du vivant, multiples jusqu’au silence Du bourgeon qui éclot jusqu’à l’arbre centenaire De l’escargot qui passe au fauve qui chasse en bande L’équilibre était là, ne tuait pas la terre L’humus se faisait des feuilles vertes qui tombent Jusqu’à un tapis d’ors sous le un soleil oblique Mais au fil des saison...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Les Femmes du Square

Critique de Film, Théatre, série...

Le film est porté par Eye Haïdara - Il était une fois Angèle, une tigresse ivoirienne, vendeuse à la sauvette sous le périphérique à la Porte de Clignancourt, au culot sans pareil, baratineuse à la langue bien pendue, affublée comme pour attirer le client. Contrainte de fuir la violence de mafieux à qui elle doit de l’argent, elle devient « nounou » du côté de la Tour Eiffel. Outrée de la manière dont sont traitées ses consœurs et compatriotes, Angèle s’impose en justicière pour défendre leur...
Parcourir Poème A toi l'ami qui fuit...

Poème

A toi l'ami qui fuit Retourne toi Je t'en prie ! Que je te voie Venir vers moi C'est aussi ton chemin Et en commun Nous connaîtrons l'automne Qui tonne et pleure sur ses belles couleurs Puis l'hiver Et son calvaire Que notre amour-amitié aura tellement soulagé Acceptant d'admirer ensemble la naissance du printemps Avec ces bourgeons à fleurs qui promettent tant... Avec ce soleil qui son ardeur reprend ! Avançant vers l'été Rassasiés De beautés Prêts à recommencer Ce cycle Qui nous aura tous d...
Parcourir Critique de Film,  Théatre, série... Mascarade

Critique de Film, Théatre, série...

Le dernier film de Nicolas Bedos - Une mascarade c’est un défilé ou une réunion de gens costumés et/ou masqués mais aussi une comédie hypocrite, une mise en scène trompeuse. Et c’est bien ce à quoi nous assistons deux heures durant. Tous évoluent dans de somptueuses villas azuréennes où tout brille d’un éclat excessif, des bijoux à la décoration intérieure, sont en permanence affublés de tenues de gala, vivent dans le faux semblant, noient leur misère affective dans le champagne, le caviar et...