Connexion : supprimer Ou

Textes en ligne - Bibliothèque

Textes humoristiques, satiriques, sarcastiques...
Tous les styles sont permis, toutes les plumes s’y amusent ! Vous aimez les jeux de mots : publiez ici !
Un "Texte détente" doit faire entre 1500 et 5000 caractères.
La catégorie "Pause café" vous permet de publier des textes entre 750 et 2500 caractères.

Publier Texte N'hésitez plus, venez publier un texte détente ! Publier Texte

Parcourir Texte Madame Dieu (le Paradis Terrestre)

Texte

 La femme de Dieu (le Paradis Terrestre) Ça, vous pouvez bien inscrire un chiffre compris entre 1 et 9 suivi d’autant de 0 que vous le souhaitez, ma réponse est non. Jamais. Jamais je n’accepterai de recommencer, de remettre le couvert, de renaître, me réincarner et recommencer une vie. Une fois c’est bon, si ce n’est déjà trop. Oh oui, j’aurai bien à la longue, arrivé au stade, pétales perdus, de me faner et me courber et ternir, trouvé deux trois trucs pour traverser ce temps immobile avec ...
Parcourir Texte Histoire imaginaire de l'espace... vert

Texte

Un jour extraordinaire, je me promenais au bord de la route, quand, soudain, j'aperçus un camion qui s'engouffrait dans le flux de la circulation. Cette dernière formait une sorte d'entonnoir. Il grilla la politesse à tous les autres véhicules en mordant sur la bande d'arrêt d'urgence, sans demander son reste. "Imbécile !!! Ca devient la norme maintenant de dépasser effrontément de manière aussi cynique les limitations de vitesse", pensais-je. D'ailleurs, non loin de là, je remarquais une ca...
Parcourir Texte Un mariage sans amour

Texte

Plus ça va et vient, plus hier devient chaque jour qui passe plus vaste que demain, plus l’impitoyable horloge égrène ses imperturbables mesures, plus la forme de ma pensée prend celle de l’écriture. Près des deux tiers de mes pensées apparaissent comme le début d’un texte, vers libres ou prose. C’est dire dans quelle prison rose je me suis seul enfermé. C’est dire le vélodrome de ma névrose. C’est dire aussi l’ordre des choses, tandis que ma vie durant j’ai défendu le désordre des choses. L...
Parcourir Texte Paix, Pets...

Texte

Est-ce de la science fiction ? Sous prétexte que certaines lois de la physique nous coincent nous ne pourrions pas agir ? Ici mes amis, je vous propose une petite séance de gymnastique, parfaitement adaptée pour les jeunes, les rouillés, les cassés, les tristes et les joyeux. Aimez-vous les statistiques ? Moi non. Sauf quand celles-ci me mettent en joie, dans ce cas, je les ressors à tout bout de champ, je les adapte dans mes récits, je m’en sers pour convaincre Sirius à qui j’apprends que t...
Parcourir Texte Le cadeau promotionnel

Texte

(gogos à gogo) Quoique publicités et promotions déroulassent leurs promesses impies dorénavant majoritairement sur la Toile, Corinne et Julien reçurent un courrier nominatif de propagande commerciale dans leur boîte aux lettres. S’ils se rendaient le dimanche 13 avril au magasin d’ameublement de l’avenue Daumesnil indiqué, un cadeau leur serait remis sans obligation d’achat. Quoique la première réaction de Julien qui avait relevé le courrier fût de le bazarder aussitôt dans la poubelle bleue...
Parcourir Texte Dissertons sur les chats sans prêchi-prêcha

Texte

. Dans la vie, il y a des cactus, Il faut rester vigilant avec le "Coronavirus", Les canards solitaires dans la mare dormante ont l'air doux, Eux, ils sont délaissés, mais au moins ils ne risquent pas de choper une quinte de toux. Les chats ne sont pas logés, À la même enseigne, eux. Ils sont habitués à être choyés, Par la maisonnée, bande de paresseux! Ce sont des félins, Mais attention, ils sont malins. Ils font mine de ne pas faire attention aux humains, Mais ils aiment bien recevoir des c...
Parcourir Texte Nom d’une pipe ! (que sont-ils devenus ?)

Texte

Nom d’une pipe ! (que sont-ils devenus ?) Nom d’une pipe de nom d’une pipe, c’est catastrophique ! songea Tintin regardant le cendrier, comme d’habitude plein à craquer. Putain, si Olivia voyait ça, elle allait encore une fois en faire tout un plat. Le vider vite fait bien fait d’accord mais forcément son appart puait à mort le tabac. Aérer n’y changerait quasi rien, l’odeur était partout, sur les tissus du canapé, des rideaux, sur ses fringues... Et Olivia était trop finaude pour se laisser ...
Parcourir Texte Encontre

Texte

A Monseigneur Du Plessis, Ce Mardy Vingt Six du moy de Septembre de l’an ..22 Monseigneur, Vous m’avez mandé à vous encontrer en ce Mardy le troisième du moy de Septembre en ce bourg dit des Sarcelles où je labore. Il me plaît d’y apenser et je m’en délite. C’est avec grand charmement que j’accepterois de faire avec vous parlement de nostre jovent. Sachez que je suy sensible à vostre chevalerie. J’ay pourpensé qu’il nous faudroit convoier en vostre carrosse à une lieue entour car ici moultes...
Parcourir Texte Pertinence les Machas attaquent…

Texte

Une rumeur circulerait qu’une organisation secrète baptisée les : MCLMF (Militants contre les Machos femelles) se réunirait fréquemment pour se débarrasser discrètement de nuisibles qu’ils croiseraient de plus en plus au détour de chaque fourré. Tapies dans l’ombre, elles avanceraient invisibles à l’œil nu, et feraient de sérieux ravages. Alertée, je m’empresse d’expédier mes papiers de moindre intérêt pour passer à l’économe tout ce qui concerne le sujet. Mais qui sont donc ces créatures ? J...
Parcourir Texte L’oiseau et le gratte-papier

Texte

Un minuscule oiseau - serin, moineau ? - se pose sur la rambarde de ma vaste terrasse. Il pépie. Je tousse doucement, il reste immobile. Voici qu’il sautille à présent. Ô dis-moi petit oiseau, vas-tu de rambarde en rambarde dans cette résidence, te poses-tu parfois dans son jardin ? As-tu une amie, une bande de copains ? Il n’a pas répondu, il s’était déjà envolé, il était parti, il m’avait laissé avec mes souvenirs et autres songeries. Elle m’a dit : Fais-moi l’amour si tu veux. Mon cœur et...
Parcourir Texte La Petite Vendeuse de Roses

Texte

Roselyne vous la connaissez sans doute, vous l’avez sûrement croisée. Elle vend des fleurs sur la place les jours de marché, des roses de toute beauté, fleurs des amours timides ou de la passion, des rouges, roses, blanches ou encore dans les tons orangés, reines des fleurs aux parfums envoûtants et sucrés. Elle les apporte chaque jour de Provins où son grand-père est horticulteur. Sa passion pour les fleurs est une véritable religion et dans la roseraie il fait des merveilles. Le sécateur à...
Parcourir Texte Pertinence Gare aux surprises !

Texte

Il faut bien le reconnaître, les surprises, les vraies, les bonnes ne nous surprennent que rarement. Les mauvaises, je n’ai jamais su pourquoi, nous poursuivent le gourdin à la main. Il faut cavaler très vite pour les semer. Aussi, ai-je décidé de leur filer le train. Ces bestioles ne souffrent pas l’inversement des rôles. Se faire surprendre par-derrière, oblige à pédaler plus durement ! Eh oui, tel est pris, qui croyait prendre – ainsi réplique la cruche qui en a marre d’aller à l’eau ! Si ...
Parcourir Texte Pertinence Biaiser n'est pas tromper !

Texte

Biaiser n’est pas tromper ! (classé humour satirique) "Avoir les yeux plus gros que le ventre, ça donne des crises de mauvaise foi" Jenny Que celui qui n’a jamais eu le regard oblique me jette la première pierre ! Ainsi disait l’apôtre quand il prêchait la sagesse aux animaux dont il avait la garde. Un boulot ingrat que d’élever au plus haut rang des bestiaux qui broutaient l’herbe plus verte chez leurs voisins. Nan ! N’allez pas brouter l’herbe de la voisine, elle est chasse gardée par son ...
Parcourir Texte Vadrouilles et ratatouilles... ?

Texte

« Combien de marins, combien de capitaines », combien de révoltés De ténors, de tyrans, de souffrants éplorés Qui se disent rarement je veux juste m’aimer Et le demandent à l’autre sans plus se demander Si c’est bien de cela dont il faut parler Ratatouilles de maux, qui n’a jamais dit ouille, Combien pour oublier, et combien en sa houle, En sa quête de soi accepter sa vadrouille Sans définir, des autres , juste ses propres trouilles Aimer est le faire, serait-ce si difficile De parler, découv...
Parcourir Texte E T

Texte

Et ou extraterrestre, ami et étranger Téléphone mais- on, et jusqu’à l’amitié Passé la peur d’abord qui nous a fait crier Puis sourire , découvrir, puis aimer, puis aider Tu débarquas sur terre un soir dans les éclairs D’un vaisseau reparti tout bordé de lumières Et qui te laissa là, petit interstellaire Au cœur gros comme un phare, dans l’arène de la terre Serait-ce donc lui le moteur du monde Je le crois, en effet, des positives ondes Jusque à celles des retors et aux actes immondes Qui exc...
Parcourir Texte Dame Itié, Dame Our et Dame Ertume...

Texte

Trois soeurs qui ne croyaient plus en l'amour par trop de déceptions, elles décidaient un jour de faire souffrir les hommes, des beaux parleurs pour montrer à quel point ils n'ont pas de coeur... La première l'aînée, Itié qui a bien trop souffert par un manque de soutien et d'amour sincère voulut comprendre les choses où elle perdit espoir sans considération et surtout le bon vouloir ! Elle fréquentait un homme abjecte et sans scrupule il n'avait rien de poli et ignorait toutes les formules ...
Parcourir Texte Campagne

Texte

Tous issus de la même terre. Pourtant si éloignés, éparpillés Villages tant développés qu’ils en deviennent Rocades ou périphéries, agglomérations. Entre ville et campagne. Patelins, bourgs, bleds, petits paradis Des coins perdus, où la joie de vivre se cultive. Senteurs d’herbes coupées, de feux de bois. Les soirées animées pour faire connaissance. Le firmament à la nuit tombée scintille de milliers d’étoiles. Couronné de forêts de sapins où, La cime des arbres chante avec le vent. Protégea...
Parcourir Texte Sur la route de 2022

Texte

«Une bonne année répare le dommage des deux mauvaises.» Voltaire Je vous souhaite la bonne humeur et le sourire Et des rêves à n’en plus finir Je vous souhaite une santé de fer Avec vaccinations et loin des contaminations Je vous souhaite une année prolifique en écriture Il y a tant à râler, analyser, échanger Je vous souhaite un hiver pas trop rigoureux Au prix du gaz, du fuel et de l’électrici...
Parcourir Texte La Tourmentée...

Texte

Il faut que je vous parle mon ami car je souffre mes pensées me poussent vers le bord du gouffre je suis au plus bas et j'ai du mal à me concentrer je ne crains que la folie ne veuille me faire plier ! Mon coeur est si triste et je me sens condamnée de tout ce que j'ai pu vouloir et surtout jalousée j'ai eu quelques faiblesses d'un esprit en déroute je n'ai pu me convaincre d'en effacer le doute ! Des souvenirs me revienne mais je ne les vois pas je n'entends que des bruits et des mots à tou...
Parcourir Texte Juanito

Texte

Juanito était brave, il n’avait peur de rien Pas même de sa maman, qu’il maltraitait souvent. Ce sont les jeux de guerre, que p’tit Juan aimait bien, Jamais il n’avait joué, serein ou calmement. Un matin, Juanito, vit venir une fille. C’était la belle Keira, elle paraissait gentille. Mais à peine à un mètre, la sauvage attaqua, Et laissa Juanito, une douleur aux bras. Elle les avait tordus, arrachant un grand cri, Au, jadis grand guerrier, le petit Juanito. Elle aggrava son cas, en prononçan...
Parcourir Texte L'enfermatique

Texte

Si le monde était comme l'informatique ? Ce serait l'enfer !!! Par exemple, si les commerçants se comportaient comme un programme informatique, ça donnera ça: - Bonjour. Je voudrais commander une pizza s'il-vous-plait ! - Attention alerte ! Quelqu'un tente de commander une pizza à votre place ! Pouvez-vous confirmer qu'il s'agit de vous ! - Calmez-vous, oui c'est bien moi qui vous parles ! Je vous dis je voudrais commander une pizza !
Parcourir Texte Divagation sous la pluie

Texte

De gros nuages se formaient, dessinant un visage, Comme le peintre dessine une esquisse au fusain Sur le plafond d'une cathédrale, aussi haut que le ciel, aussi profond que nos âmes qui portent les prières. Puis la pluie se mit à tomber sur ce visage. Une pluie lourde qui ruisselait, Creusant des sillons sur les longs cheveux, Comme la charrue trace les sillons dans la terre épaisse des campagnes. De cette terre, arrosée par la manne céleste, surgira le blé qui dansera sous les vents d'été c...
Parcourir Texte Réversibilités miroirs

Texte

Réversibilités miroirs en trois temps passante que je suis 1 Derrière un fourneau tout plein de marrons ardents, se trouvait un homme qui hélait les passants. « Venez-vous réchauffer, bonnes gens, il fait si froid autour » Et bonnes gens d’acheter des marrons dans un papier si chaud qu’ils devaient le poser, le temps qu’il refroidisse. Hélas, quand c’était fait, les marrons étaient tièdes ou durs. Et quand on en croquait certains, la pulpe était véreuse, comme en tout marron. Certains lui fir...
Parcourir Texte Le jardin de Madame de Brice

Texte

Madame de Viarmes à Madame de Groslay En ce Samedi d’avril 17.. Je ne vous étonnerai guère en vous disant que Madame de Brice se gausse de toujours avoir les meilleures choses du monde. Elle a le meilleur coiffeur, le meilleur chausseur, les plus dévouées soubrettes, le plus exceptionnel régisseur et j’en passe. Il est cependant quelque chose dont elle ne se vante pas et pourtant … C’est son jardin. J’ose avouer qu’en cette période où le printemps s’éveille et commence à nous faire la fête, ...
Parcourir Texte La rancunière...

Texte

Vous me semblez peureuse de me voir vous approcher dois-je en conclure Madame, que vous en vouliez m'éviter je ne suis en aucun cas, un rustre ou un personnage odieux je sais me tenir et c'est bien ce que je fais de mieux ! L'estime que je vous tiens ne doit point vous surprendre et que vos funestes chagrins dont je ne peux comprendre viennent à mon discours, porter soucis et autres souffrances de quelques appas malsains en marge de ma confiance ! Est-ce à dire Madame, que derrière ce charma...