Connexion : supprimer Ou

Alita Battle Angel - Critique de Film, Théatre, série...

Critique de Film,  Théatre, série... "Alita Battle Angel" est une critique de film, Théatre, série mise en ligne par "FABS"..

Venez publier une critique de film, Théatre, série ! / Protéger une critique de film, Théatre, série

ALITA BATTLE ANGEL

 

 

USA.2019.2H02.

Réalisation : Robert Rodriguez.

Adaptation : James Cameron & Laeta Kalogridis d’après le manga de Yukito Kishiro.

Interprètes : Rosa Salazar, Christophe Waltz, Ali Mahershala, Jennifer Connelly, Ed Skrein, Jackie Earle Haley.

Critique du Film :

Adaptation du manga culte de Yukito Kishiro, et référence majeure de la mouvance cyberpunk, Battle Angel Alita (plus connu en France sous le nom de « Gunnm ») est, à mon sens, une vraie réussite sous bien des points.

Contrairement à plusieurs tentatives récentes (et complètement loupées) de mise en images de mangas (Death Note, Full Metal Alchemist, Bleach,…), ce film a le mérite de respecter l’œuvre originale, même si, adaptation oblige, on peut déceler quelques petites variations, mais qui s’intègre parfaitement au récit, et lui donne même une consistance supérieure au récit original. Ce 1er film (car j’espère qu’il sera suivi d’autres) se concentre sur les 3 premiers tomes du manga et se déroule dans un monde apocalyptique, où la cybernétique est devenue courante, divisé en deux classes distinctes : la terre, peuplée par 90 % de la population, où se croisent différentes couches de la classe populaire : employés, ingénieurs, malfrats en tous genre,… et Zalem, une cité situé en orbite de la terre où vivent la « classe supérieure », celle des riches nantis, symbole d’un paradis idéalisé par ceux qui vivent « en bas ». Personne, hormis ceux qui y sont nés, ne peut aller sur Zalem, aux systèmes de protection high-tech.

C’est dans ce monde que vit Ido, un spécialiste cybernétique, qui découvre un jour les restes d’un cyborg, à qui il décide de redonner « vie ». Lui donnant le corps de sa fille décédée (plus de 80 % de la population possède des parties cybernétiques sur leur corps), il tente de lui faire retrouver sa mémoire oubliée. Au contact de Hugo, un jeune coursier, qui se révèlera être un contrebandier de pièces robotiques, elle va apprendre à gérer sa nouvelle vie. Se découvrant des capacités de combat inconnues, qui seront accentuées après s’être rendu compte de la double vie d’Ido, un chasseur de primes pour renégats en tous genres, elle va avoir peu à peu des « flashs » de mémoire, sur son ancienne vie. Suite à un combat qui verra son corps détruit, elle se verra obtenir d’Ido un corps « Berserker », sorte d’armure de combat, qui lui servira de nouveau corps, et qui va raviver encore plus sa mémoire et sa capacité de guerrière. Dès lors, elle se donnera pour mission de protéger Hugo de ses mauvaises fréquentations et de son rêve insensé de rejoindre Zalem.

 

D’un point de vue technique, le film est irréprochable : effets spéciaux soignés, photo magnifique, costumes fidèles au manga. Le côté cyberpunk, cher au manga d’origine, est parfaitement représenté, et le film grouille de détails encore plus pointus que le matériau d’origine, sans oublier l’interprétation (Rosa Salazar est fabuleuse dans le rôle de Gally/Alita), chacun des rôles étant au diapason des personnages du manga.

Les petits plus, comme l’ex d’Ido (personnage absent de l’œuvre originale) apportent un rendu à l’histoire très limpide, en renforçant les connections entre les personnages, avec une petite introduction à ce que sera le contenu d’un 2nd volet, par l’intermédiaire de la période Motorball d’Alita, couvrant les tomes 4 à 6 du manga.

Bref, un spectacle impeccable, pour une adaptation extrêmement fidèle, donnant un film d’anticipation de premier ordre, que je recommande à 100 %, que vous connaissiez le manga ou non.

Partager

Partager Facebook

Auteur

Blog

FABS

01-08-2019

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Alita Battle Angel appartient au recueil CRITIQUES CINEMA

 

Critique de Film, Théatre, série... terminée ! Merci à FABS.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.