Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Journaux intimes en ligne - Bibliothèque

« Journal intime » est la rubrique qui parle à nos cœurs, nos peurs, nos humeurs, nos lecteurs… Elle accapare notre plume pour livrer un bout de notre âme. C’est la rubrique qui délivre les mots de ses maux et chuchote aux oreilles qui savent écouter…

Publier Journal intime N'hésitez plus, venez publier un journal intime ! Publier Journal intime

Parcourir Journal intime Extrait d'une plume

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 6

Avertissement (+13 ans ) Ce texte peut présenter un contenu à caractère choquant. C’est la première fois que j’écris, j’aurai aimé utiliser d’autres mots, plus forts, des phrases mieux tournées mais de basse condition, je n’ai malheureusement pas la chance d’avoir le verbe facile et la prose délicate comme certains… exercice d’autant plus difficile quand il s’agit de parler de soi&h...
Parcourir Journal intime Liberté, liberté !

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 4

J'ai des envie de liberté, de crier, de rire et courir ! J'ai envie de partir loin, de m'évader, de ne plus penser a rien. J'ai envie de crier tous mes sentiments à la face de ce monde ! Je voudrais danser toute la nuit, tout voir, tout découvrir. Je voudrais chanter à m'en détruire les cordes vocales, Courir jusqu'au bout de cette Terre, jusqu'à la dernière frontière nous séparant de l'éternelle lumière. J'a...
Parcourir Journal intime Septième jour de l'automne

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 7

«_Tu ne m'avais pas dit que la nuit était à nous, par hasard?». Ah, Jen. Arrivera t'il un jour où je ne frémirai plus de tous mes atomes à tes seuls mots? Impossible. Tu es l'étincelle sur ma carapace de papier, l'huile sur le feu. (Tu es mes pépites de chocolat dans ma glace à la menthe). Dieux. Tu sais que ce journal de bord va virer en déclaration d'amour? Je suis complétement fou. Pardon. J'étais loi...
Parcourir Journal intime Mystérieuse

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 2

Enfin je sais, enfin je sais qu'elle ne sait pas ce qu'elle veut vraiment, enfin je sais ce qu'elle pense. Elle possède en elle une multitude de sentiments qu'elle ne contrôle pas toujours. Elle ressent quelque chose pour elle, elle ressent cette chose pour moi.. Ce truc différent, ce truc qui vous fait perdre la tête simplement parce que vous ne savez pas ce que cela représente exactement. Je ressens ce truc pour elle. J'ai besoin d'elle, je le sais. Je sais...
Parcourir Journal intime Pour toi

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 3

Bien plus optimiste que ma lettre perdue "A toi". Pourtant adressées aux deux personnes qui me sont le plus cher. J'aurais tant voulu qu'ils puissent se rencontrer. C'est trop bête. Je t'aime. Un peu, au tout début, quand je n'osais pas ouvrir mon coeur. Tu te souviens comment j'avais été quand tu m'avais pris la main pour la première fois ? Un feuille au gré du vent..tremblante et vulnérable... Quelle idiote ! J'avais dit que ça ...
Parcourir Journal intime Condamné

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 4

8 juin 2015 Les résultats et le verdict sont tombés. Je n'ai pas le droit à une nouvelle vie. Je suis enfermé dans cette cellule qu'est ma ville... On m'a dit que je pourrais sortir si 50 autres personnes choisissaient de commencer une nouvelle vie ailleurs, je peux aussi apparement faire un apprentissage, alors je vais saisir cet espoir. Si je réussi, une vraie vie sera enfin mienne, si j'échoue, augmentera ma haine. "Tu serais un bon él&eacut...
Parcourir Journal intime Prisonnier de l'enfance

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 4

La majorité sera d'accord sur le fait qu'il faut garder son âme d'enfant quoi qu'il arrive, tout au long de notre vie. Il est en effet bon de pouvoir échapper au monde des adultes un certain temps, aussi court soit-il. Mais là où l'administration et l'argent sont rois, ce temps doit être réduit au maximum. De plus, il faut savoir garder correctementcette âme d'enfant. On me dit de plus en plus que la solitude m'a permis de réfl&eacu...
Parcourir Journal intime L'histoire du déchirement

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 3

L'histoire du déchirement LE 28 MARS 2006 L'appel : Ce jour gravé à jamais, Cet appel qui me laissait, Mon cœur s’est déchiré, J’ai supplié de nous garder, Je ne comprenais rien, Rien n’avait de sens, rien ne comptait, Je me suis écroulais, J’ai pleuré toute la nuit, J’en pleure encore dans ma vie, Le sommeil s’est enfui, J’étais seule et abandonnée. AVRIL 2006 Première...
Parcourir Journal intime Moi, 18 ans, mes états d'âme

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 5

Moi, 18 ans, mes états d’âme Ce texte va vous parler de mon ras le bol, le ras le bol d’un jeune de 18 ans, qui étudie et qui dans le fond, a tout pour être heureux. Alors voilà, allons-y pour les présentations: Je m’appelle Alexandre et je suis étudiant, ma famille a de l’argent j’ai des amis enfin bref rien d’anormal. Il y a encore 1h j’étais heureux car aveugle, j’étais heureux car ...
Parcourir Journal intime Choisir l'ombre ou la lumière

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 1

Nous ne faisons que passer. La vie n’est qu’un éternel recommencement et nous sommes des pions qui naissons, avançons et mourrons. J’ai peur de ne laisser aucune trace de ma vie dans ce monde qui est pourtant si beau. J’ai la constante envie qu’on se souvienne de moi. Je n’ai que 17 ans et je me pose beaucoup trop de questions. Je me sens si seul, mais si heureux. La vie m’a accueilli à bras ouvert et je me tends maintenant vers ...
Parcourir Journal intime Ne plus te dire au revoir

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 3

-A Il fait pâle ce soir. J’ai tout perdu, comme je m’y attendais, comme d’habitude. Je n’ai pas envie d’entasser les arguments pour trouver la raison du pourquoi. Je t’ai perdu, j’ai perdu ton sourire, j’ai perdu ton rire dans mes oreilles, j’ai perdu nos journées passées, nos souvenirs présents et futurs. Je n’aurais donc jamais le droit à un avenir avec toi. Mon âme est noire et sombre ce so...
Parcourir Journal intime Maman, j’ai une question à te poser...

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 18

- Maman, pourquoi quand on devient adulte, on devient triste? - Pourquoi tu dis ça mon chéri? - Ben, regarde, papa est triste, toi, tu es triste souvent, mamie est triste, et puis dans la rue, les gens sont pas heureux. On dirait qu’ils ont perdu leur beauté intérieure. - C’est très beau ce que tu dis. Tu sais, quand on devient adulte, on a des bobos qui mettent parfois du temps à guérir. - Moi aussi, j’en ai des bobos, et par...
Parcourir Journal intime Le Coucher

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 1

Souvent, lorsque sonne l'heure du coucher, lorsque je suis alors paisiblement allongée sur mes draps, me viennent, sinueuses, des pensées négatives. Tenu éloignées durant tout le jour, voilà qu'au levé du soleil blanc, elles m'assaillent, assassines. Lorsque j'éprouve la satisfaction d'une fin de journée, voilà que je pense, pour tout ceux qui ne l'ont pas vécue. Cette petite fille sur son lit d'hôpital, qui d...
Parcourir Journal intime Maman, pourquoi j'suis pas jolie ?

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 5

? Ma douce maman, pourquoi m'as tu faite comme cela? Tu m'as donné ce nez rond, en patate détestable, et cette peau blanchâtre qui ne se colore jamais au soleil. Tu m'as faites trop grande et trop maigre, trop insignifiante. Tu m'as offert ces yeux ni bleus ni verts, à l'image de l'eau de notre port, au Havre. Maman, pourquoi je suis rousse?? Savais tu qu'ils m'aurais déjà brûlée il y à quelques siècles ? Les rousses sont rai...
Parcourir Journal intime La rose devenue ronces

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 6

Je suis semblable à une rose. Une fleur qui, au début, semble jolie voir même attirante aux yeux de certains. Mais si on l'approche trop et qu'on tente de s'en saisir, on finit toujours par se piquer à au moins l'une de ses épines... De plus, plus longtemps on la garde et plus la fleur fane et perd de sa beauté. À la fin, il ne reste de cette rose que la tige et ses épines... La rose est devenu ronces. Voilà pourquoi certains ne d...
Parcourir Journal intime Le jour où mon père est mort

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 4

Il est mort brutalement en une demi-heure à 49 ans, la médecine n’a jamais su de quoi. Moi j’avais 19 ans et j’étais seul à Paris avec lui. On bossait tous les 2, j’avais arrêté mes études à son grand désespoir, je faisais un boulot administratif de quelques mois chez Alcatel. Lorsque que ça c’est passé, c’était pendant des vacances scolaires et ma mère était p...
Parcourir Journal intime La richesse de l’amour

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 14

Cette nuit, alors que j’étais entre éveil et sommeil, une pensée s’est imposée à moi: «Chaque acte d’amour produit une énergie positive qui est redistribuée autour de nous». J’ai tout de suite pris mon «téléphone, radio-réveil, aide-mémoire, gps» pour y inscrire cette phrase. Ce matin, je l’ai relu. Ce que j’ai écrit réellement est ceci: «...
Parcourir Journal intime L'histoire n'est pas une fin

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 6

Réflexion : La chaleur de l’été est arrivée, Tu refais ta vie, La mienne est finie, Elle est restée dans tous nos mots, Toutes nos promesses, tous nos rêves, Nous avons communiqué longtemps, Pourquoi je t'ai autant dans la peau?. Chagrin de la nuit : Je t’ai pleuré toutes mes nuits, Mon chagrin est enseveli, Je t’ai pleuré toutes mes nuits, Mon coeur est en insomnie, J’ai la douleur de la vie, Je n’ai...
Parcourir Journal intime CDL Le blues de la quarantaine!

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 25

Je ne voulais pas… Jenny a insisté… Tant pis pour vous Message adressé au départ à quelques amis d’enfance. Le blues de la quarantaine Le crépuscule de la trentaine préparant activement l'avènement d'une nouvelle ère de "quadra régnants" a, semble t'il, beaucoup de mal à motiver ses troupes à franchir le fatidique seuil qui constate la perte d'une demi-vie. Avant, ou juste après, peu &eacut...
Parcourir Journal intime Ne plus rien ressentir

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 4

Ca tape dans ma tête. C’est un bruit sourd. Comme l’écho de ma souffrance qui me hurle de m’en aller de là. Aujourd’hui nous sommes Mercredi, je ne sais quel mois, je ne sais quelle heure. Après tout, rien ne sert de compter le temps quand la roue qui tourne m’a déjà écrasée sous son poids depuis que j’ai franchi le seuil de cette porte. Depuis que j’écris en me remémorant les souven...