Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Monsieur & Madame Adelman - Critique de Film ou Série

Critique de Film ou Série "Monsieur & Madame Adelman" est une critique de film ou série mise en ligne par "Benadel"..

Venez publier une critique de film ou série ! / Protéger une critique de film ou série

 

 

Monsieur & Madame Adelman

 film sorti en 2017

     « Monsieur et Madame Adelman », le film de Nicolas Bedos relate la chronique d’un couple peu ordinaire. Victor Adelman (Nicolas Bedoss), un plumitif qui rêve de prix, d’éditeurs moins rétifs à publier ses écrits, entretien ses illusions en buvant à profusion. Un soir, passablement éméché, dans une boîte branchée, maîtresse Sarah (Doria Tillier) est par lui alléchée. Les ramages de celle-ci l’attirent dans son plumard. Mais lui, le lendemain, s’en va son chemin. Car au premier abord, il n’est pas attiré par cette fille volubile ayant du ressort. Il faudra qu’elle use d’astuces pour gagner le cœur d’un homme plus enclin à le confier à son psychanalyste qu’à elle. En se pavanant aux bras du frère de Victor, la jalousie envers celui-ci jettera le récalcitrant dans les mains de la belle.

     La chronique débute aux funérailles de Victor. Après la collation d’usage, un journaliste évoque avec Sarah, la veuve, sa vie avec feu son mari. Et c’est par des retours en arrière savamment distillés que Nicolas Bedos et Doria Tillier, également scénaristes, révèlent aux spectateurs les vicissitudes sentimentales des deux personnages. Saupoudrées de dialogues qui font mouche et d’un humour cinglant, les scènes sont succulentes. J’ai adoré les réunions familiales donnant lieu à des prises de bec et à des joutes verbales savoureuses. Pierre Arditi et Christiane Millet en parents bourgeois et goguenards sont d’un désuet attachant, Ronald Guttman et Bety Reicher en géniteurs prolétaires sont d’un naturel ingénu. Quant à Denis Podalydès dans la peau du psychologue, il m’a rempli d’hilarité. Son humour impassible pointe sur le ridicule nombriliste de Victor.

     La magie du septième art aiguise le contraste des âges sur un laps court de temps. J’en ai été d’autant plus ému que les deux tourtereaux qui se sont ébroués dans l’insouciance de la jeunesse, on les retrouve, ankylosés dans les rets de la vieillesse. Le film a beau être la plupart du temps enjoué, dans les scènes finales, il est pétri de d’émotion et d’inattendu.

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+7

Auteur

Blog

Benadel

26-03-2017

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Monsieur & Madame Adelman appartient au recueil I - Chroniques

 

Critique de Film ou Série terminée ! Merci à Benadel.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.