Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Les fantômes d'Ismaël - Critique de Film ou Série

Critique de Film ou Série "Les fantômes d'Ismaël" est une critique de film ou série mise en ligne par "Benadel"..

Venez publier une critique de film ou série ! / Protéger une critique de film ou série

 

 

Les fantômes d'Ismaël

 

      Les fantômes d’Ismaël, le dernier film de Arnaud Desplechin est une déception. Les trois personnages principaux n’y ont aucune épaisseur, faute d’un scénario élaboré.

      Le film s’ouvre sur des séquences alternant entre un café et le Quai D’Orsay. Des gens, sortant on ne sait d’où, y apparaissent, discutent confusément d’un homme dont ils ont perdus la trace. Puis soudain, lors d’un retour en arrière, celui-ci apparaît, postulant pour une place au ministère. Ensuite, Ismaël (MathieuAmalric), incarnant un réalisateur, entre en scène. On le voit au milieu de la nuit, recevoir un appel au secours de son père. En arrivant chez lui, il est devant un homme complètement retourné. Car ce dernier vient de visionner les diapositives de sa fille Carlotta (Marion Cotillard), disparue de puis une vingtaine d’année et déclarée officiellement morte. Cette scène sert de prélude aux aventures entre Ismaël et Sylvia (Charlotte Gainsbourg) qui finira par l’épouser avant que ne débarque la « trépassée ». S’ensuit alors un méli-mélo de scènes où la psychologie et la réaction des susdits protagonistes nous échappe. Alors, bringuebalé entre la mystérieuse revenante, l’insaisissable épouse, et l’halluciné réalisateur, on y perd son latin. Mais on a surtout l’impression d’assister à un spectacle tronqué.

      Par ailleurs, Arnaud Desplechin en mêlant les épisodes sommaires, tournés par Ismaël, avec sa propre narration rend le film décousu.

      Le long métrage se termine par une pirouette facile. Sylvia s’y transforme en narratrice divulguant le destin des deux autres principaux personnages.

      Dommage que le scénario diablement bancal porte ombrage aux jeux prenants des interprètes. S’entourer d’acteurs et d’actrices de renom n’est pas un blanc seing pour la réussite si l’on ne peaufine pas avec soin la trame.

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+6

Auteur

Blog

Benadel

25-05-2017

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Les fantômes d'Ismaël appartient au recueil I - Chroniques

 

Critique de Film ou Série terminée ! Merci à Benadel.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.