Connexion : supprimer Ou

Les Demoiselles - Chronique

Chronique "Les Demoiselles" est une chronique littéraire mise en ligne par "Deogratias".N'hésitez pas à proposer vos critiques littéraires sur des Auteurs, Artistes, Artisans d'art...

Venez publier une chronique littéraire ! / Protéger une chronique littéraire

Les Demoiselles

 Anne-Gaëlle HUON

Je viens d'achever la lecture de cet ouvrage que j'ai trouvé formidable. Tout commence par une petite adolescente qui quitte son espagne natale, avec sa soeur ainée,  pour aller travailler au pays basque, en France, à Mauléon. Leur but : gagner assez d'argent pour venir en aide à leur grand mère qui les élève seule. 

Rosa arrivera à Mauléon après ce périlleux voyage  durant lequel sa soeur Alma perdra la vie. Elle se fait ensuite embaucher puis payer à la pièce pour coudre des espadrilles. Les françaises travaillent d'un côté de l'atelier, les espagnoles "les hirondelles" de l'autre.  Le travail est dur. Il faut de la toile de jute, des cordes, des grosses aiguilles et des mains expertes. L'apprentissage est difficile mais elle tient bon.

Petit à petit, on suit les péripéties de cette jeune Rosa qui va finir par s'intégrer définitivement en France. Elle habitera, après de grosses querelles avec une  autre jeune couturière et un chef d'atelier qui lui veut du mal, dans une maison où vit une petite fraternité hétéroclite : Il y a Véra, Colette, Melle Thérèse, Lupin, Marcel sans omettre le perroquet Gédéon.

Auprès de ses femmes et protecteurs, Rosa découvrira l'amour, le champagne, la liberté, la joie de vivre. Des secrets  tissent les liens entre elles, on les découvre au fur et à mesure. Par leur récit, on est  entrainés dans la vie de la Belle Epoque : Les danses, les Folies Bergères, Charlie-Chaplin, la vie des demi-mondaines.

Progressivement, après quelques aventures, des amours, des fêtes, des rencontres, quelques déceptions amoureuses des unes et des autres, on découvre Rosa et toute ses amies qui montent leur propre atelier de fabrication d'espadrilles.

Ce qui, au départ, était une simple vie d'adolescente espagnole qui désirait fuir la misère, est devenu un succès. 

Les commandes afflueront d'abord de l'Amérique. Puis, malgré un incendie mémorable, elles poursuivront, pugnaces, ce qui était devenu l'oeuvre de leur vie : fabriquer à la main des espadrilles avec des décorations, des dentelles, des perles. Mr Dior, Coco Chanel, Grace Kelly, Brigitte Bardot, toutes les stars se les arracheront et en feront l'éloge.

Avec une volonté que rien ne viendra ébranler malgré des parcours de vie difficiles et chaotiques, elles réussiront. Ni la guerre, ni les conflits, ni même un incendie qui verra brûler le fruit de leur travail harassant, rien ne les arrêtera.  Avec Rosa en première de cordée, ces femmes vont  monter cette entreprise de fabrication d'espadrilles qui sera bientôt connu du monde entier.

Je recommande vivement ce livre qui est à a fois romanesque, mais sans outrance, historique et joyeux.  Il nous mène de la Belle Epoque jusqu'à nos jours. Un récit palpitant mais aussi une leçon de vie. 

A la fin du livre, l'auteure raconte comment elle a écrit cette histoire et de quelle manière, elle fit connaissance avec les "jeunes filles âgées parfois d'à peine 12 ans qui rejoignaient clandestinement la France pour s'y constituer un trousseau. Certaines n'atteignaient jamais leur destination, emportées par la montagne. D'autres ne repartaient plus".

Je vous invite, après moi, à découvrir ces parcours de vie hors normes.

Partager

Partager Facebook

Auteur

Blog

Deogratias

10-07-2023

Auteur public

Anne Gaëlle Huon

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Les Demoiselles n'appartient à aucun recueil

 

Chronique terminée ! Merci à Deogratias.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.