Connexion : supprimer Ou

Edmond - Critique de Film, Théatre, série...

Critique de Film,  Théatre, série... "Edmond" est une critique de film, Théatre, série mise en ligne par "Paulette Pairoy-Dupré"..

Venez publier une critique de film, Théatre, série ! / Protéger une critique de film, Théatre, série

 

 

Edmond

 

« Cyrano de Bergerac » Qui ne connait pas ce monument du répertoire théâtral français ? Qui n’a jamais entendu, lu, appris par cœur dans ses années lycée la célèbre tirade du nez ?

Mais que sait- on de la genèse de cette pièce en cinq actes, écrite en vers, créée en 1897, l’une des plus jouées en France comme à l’étranger, interprétée par les plus grands acteurs ?

C’est ce que va nous faire découvrir Alexis Michalik dans son film « Edmond » sorti cette semaine sur nos écrans.

Edmond Rostand n’a pas trente ans quand il s’attèle à l’écriture de « Cyrano ». Il est peu connu et surtout peu reconnu pour ses pièces en vers considérées comme quelque peu désuètes par le public, épris des auteurs à la mode que sont Feydeau et Courteline, rois de la comédie de boulevard et du vaudeville et autres dramaturges en vogue tels Tchékhov ou Ibsen.

Encouragé par son épouse Rosamonde Gérard, poétesse, soutenu par la grande Sarah Bernhardt, n’ayant rien écrit depuis deux ans, et pour subvenir aux besoins alimentaires de ses deux enfants, il propose à l’acteur Constant Coquelin, une pièce dont il n’a pas encore écrit une seule ligne et qu’il sortira de sa plume nocturne en quelques trois semaines, modifiant parfois le texte au fil des répétitions, et s’inspirant des amours de son ami pour lequel il joue les entremetteurs auprès d’une jeune costumière, allant jusqu’à se lancer dans une correspondance avec cette dernière pour alimenter le texte de sa pièce.

Le film s’ouvre sur de splendides images du Paris de 1895 et le catalogue présenté en voix off des évènements politiques, sociaux et économiques de l’époque.

Puis Alexis Michalik nous fait pénétrer dans les coulisses du théâtre et de tous ses acteurs, non seulement les comédiens mais aussi les régisseurs, machinistes, éclairagistes, accessoiristes, costumières qui constituent la grande famille du théâtre avec ses exigences, ses états d’âmes, ses difficultés, ses caprices, ses jalousies.

Et nous vivons en direct la création de ce chef d’œuvre, comédie héroïque, romantique, voire farce.

La pièce sera, comme on le sait, un succès, applaudie pendant plus de vingt minutes à la première avec près de quarante rappels, ce qui vaudra à Edmond Rostand la légion d’honneur.

Félicitations aux décorateurs et accessoiristes pour la beauté des intérieurs. Sortant des théâtres à l’italienne dont nous ne pouvons qu’admirer la somptuosité, une avant dernière scène tournée au cloître de Moissac nous offre un moment de fraîcheur. Quelques images ne sont pas sans nous rappeler Renoir.

La Belle Epoque est reconstituée avec brio et Offenbach y est à l’honneur, se partageant le fond musical avec Ravel.

En marge du générique de fin sur du papier parchemin, défilent les photos des principaux interprètes de Cyrano depuis la création de la pièce.

La distribution est importante avec des talents connus tels Olivier Gourmet, Clémentine Célarié, Mathilde Seigner, Jean Michel Martial, Dominique Pinon. Thomas Soliveres incarne Edmond Rostand avec une grande sincérité et sobriété tout comme Lucie Boujenah, Jeanne d‘Alcy, inspiratrice de Roxane.

 

Un film, savoureux, pétillant, gai, comique, à ne pas manquer !

 

PPD, le 12 janvier 2019

Partager

Partager Facebook

Auteur

Blog

Paulette Pairoy-Dupré

12-01-2019

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Edmond appartient au recueil Chroniques

 

Critique de Film, Théatre, série... terminée ! Merci à Paulette Pairoy-Dupré.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.