Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Voyage en Chine - Critique de Film ou Série

Critique de Film ou Série "Voyage en Chine" est une critique de film ou série mise en ligne par "Benadel"..

Venez publier une critique de film ou série ! / Protéger une critique de film ou série

 

 

Voyage en Chine

 

Le film de Mayer Zoltan « Voyage en Chine » m'a bringuebalé entre agacement et ennui, entre le comique redondant et la lamentation esseulée. Yolande Moreau (interprétant Liliane, la mère), qui nous a souvent éblouis, est mal dirigée. Le registre émotionnel de l'actrice est étroit : elle arbore le même air égaré de bout en bout jusqu'à m'agacer. Et j'ai eu de de la peine à entrer au cœur d'un drame où j'étais totalement étranger.

Par la faute d'un scénario, je n'ai pas ressenti d'empathie envers ce fils, décédé en Chine, dont les parents ne voulaient pas entendre parler de lui et dont la mère s'évertue à rapatrier le corps. En recourant à l'écriture à haute voix, elle s'échine à distiller une émotion qui m'a laissé de marbre. En ne l'accrochant pas, par une série de retours en arrière savamment dosés, à une image ou à une scène vécue, la psalmodie de la mère s'égrène dans l'ennui. De plus, assister à l'humour à répétition créé par la barrière de la langue, et à des saynètes larmoyantes qui, détachées d'un contexte personnel, ressemblent à des instantanés d'une vie d'acteur, m'a fait somnoler au ronron de quelques vicissitudes de la vie chinoise.

Par ailleurs, maints pans du scénario paraissent irréels, difficile à imaginer. En effet, pour ne prendre que cet exemple : catapulté d'entrée dans un passé familial obscur, je suis resté pantois devant cette mère qui se rend en Chine sans avoir un interprète à ses côtés, et qui refuse d'être accompagnée par son époux. Le comble de l'irréalité est atteint avec la scène qui montre les gardiens de la morgue tentant de deviner le code d'accès permettant de se connecter au téléphone mobile du défunt.

C'est à cause de la saugrenuité de certaines situations que je ne me suis jamais identifier à ce personnage subjugué par l'Empire du Milieu qui, à la fin du film, revient d'on ne sait où. Et ce ne sont ni les clichés pointant des bribes de ce vaste pays ni les images d'une femme entourée d'amis qui m'ont permis de comprendre pourquoi elle n'est pas rentrée en France. L'amitié et la beauté pouvant attirer les humains sous toutes les latitudes, Mayer Zoltan aurait dû encore étoffer le film avec d'autres éléments pour que je comprenne pourquoi cette femme, pourtant choyée par son mari, a désiré rompre les amarres.

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+9

Auteur

Blog

Benadel

10-04-2015

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Voyage en Chine appartient au recueil I - Chroniques

 

Critique de Film ou Série terminée ! Merci à Benadel.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.