Connexion : supprimer Ou
Vous devez vous inscrire pour voir l'intégralité de ce profil

Profil de Corruption

Corruption

Nous a fait découvrir

Albert Libertad (Joseph Albert) Ernst Moritz Arndt Howard Philips Lovecraft Emile Debraux Ramprasad Sen

Citation : Qu'est ce qui est moral dans une guerre ? Être plus fort que l'autre. La Compagnie Noire, Glen Cook Voir Plus

Présentation

Très bien, je m'appelle Mathéo, je suis en L3. J'ai découvert ce site par hasard, et je n'y publie plus rien depuis un petit moment. Du côté des commentaires, ce n'est pas plus réjouissant vous m'en excuserez.

J'écoute des genres variés, de la Cold-Wave au Punk-Rock en passant par le classique ou même parfois des vocaloids (c'est dire). Niveau lecture, de la même façon l'inconstance triomphe, avec de la fantaisie se mêlant à des essais politiques. Si je devais conseiller une oeuvre parmi la masse, pas si épaisse que ça finalement, informe de mes découvertes, je vous dirais de lire du Moorcock et du Glen Cook.

Pour vous en dire un peu plus sur moi, mes idoles et mes modèles sont les idéalistes jusqu'à l'extrême, hors-époque ou parfaitement conforme aux normes de leurs temps, qui ne s'abaissent pas à abandonner par simple constat de la "réalité".

Je suis par nature pessimiste, mais pas pour tous les sujets. Disons simplement que je ne vois pas la vie en rose (pseudo, tout ça tout ça). Néanmoins, vu que j'aime aller dans les extrêmes, mon pessimisme est allé assez loin pour basculer dans une sorte d'optimisme à tendance nihiliste : à s'attendre au pire, on ne peut qu'avoir de bonnes surprises.

Vous trouverez ci-dessous des textes complétement différents, parfois reliés entre eux, parfois non. J'avais des périodes d'écriture, je pouvais donc publier énormément dans un style un mois puis changer le mois suivant, sans lien logique. Je vous préviens, certains textes ne sont pas très satisfaisants pour moi non plus, donc vous êtes parfaitement libres de ne pas les aimer. Surtout que quand je les relis maintenant, je perçois des fautes parfois absolument impardonnables, et je me prenais parfois beaucoup trop au sérieux avec certains écrits. 

L'avertissement passé, il ne me reste plus qu'à vous dire : "Bonne lecture !"

Oh toi qui m'écoutes,

Ne permets pas à la tentation

Du mal d'infiltrer sa corruption,

Suis toujours la juste route.

Sois noble de coeur, d'esprit,

Sauve-les tous de la douleur,

Fais-leur trouver le bonheur,

Fais en sorte que le monde rit.

Oh toi qui me prête l'oreille,

Fais donc ce qui t'importe,

Et fais toujours en sorte

D'assumer, choix comme pareils.

Sois libre de tes actes et pensées

Choisis ce que tu veux être,

Pour ne jamais paraître

Déçu par ton propre reflet.

Oh toi qui m'entends,

Deviens l'Ange de la mort,

Fais leur payer tous leurs torts,

Sois le dernier châtiment.

Tue les tous, femmes,

Hommes et bien sûr enfants,

Sois la purge de tout le vivant,

Sois le récolteur d'âmes.

(Je vous l'avais dit, j'avais une tendance à un peu trop me prendre au sérieux.)