Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

... des âmes qui écrivent et nous ressemblent !

De Plume en Plume est un site littéraire participatif – tout public – qui offre l’opportunité aux auteurs d’y publier leurs romans, poèmes, nouvelles, histoires, contes, fables, articles, etc.

Un site participatif est un espace où chaque auteur qui publie s’engage à lire d’autres auteurs afin de créer la dynamique utile et nécessaire à la vie du site. C’est du plaisir nourri par l’échange que perdure l’envie de partager plume et expérience.

Cette tribune vous permettra d’être lus et le cas échéant de promouvoir vos écrits qu’ils soient ou non autoédités. Saisissez la plume au vol et venez publier pour élargir votre public et communauté de lecteurs.

DPP vous offre également l’opportunité de faire de la correspondance avec les membres de votre région ou d’ailleurs.

L'espace jeune GDP, les Graines De Plume, vient compléter l'espace des DPPlumes.

De Plume en Plume vous permet de protéger vos écrits à un prix ultra compétitif. Certifiez vos romans, nouvelles, articles, textes, poésies... et partagez-les sur la toile l'esprit tranquille. Sécurisez et identifiez l'ensemble de vos écrits dans votre Salle des Archives. Consultez les tarifs de la graphiste qui vous propose de concevoir la couverture de votre roman ou autres.

Membres qui soutiennent DPP :

Dorléans cesarius GwenAlice Simple moi Donald Ghautier Ecriture Hika Serge Hervé Dutoit Guy Favregros Stéphanie Sellier Medea Yanis Laric Shovnigorath mama217 Fox Maré Didier Lemariey Fatima Alain Pattou Venusia Joaquim Miranda Alex Legrand Cath Lefebvre Cameus Demens Bob Laurence Massonnet Francis A.Denis LN-M ThomasL-L Mireille Masson Marcel Moreau Mamie Na Guilhaine Chambon Nathalie- Malie HarukoSan Julie.M Suzie A quai (Jeanne) Benadel jujuu Paulette Pairoy-Dupré Etoilefilante Berndtdasbrot lylly Manu Fox Iva Evzone Paradise Ancolies emmalys Magamy arlo Séléné Jenny Jean Didier

 

De Plume en Plume. Bienvenue !

 

 

PARTICIPATIF PUBLIEZ Participez COMMENTEZ 

 

COMMENTAIRES  Respectez vos lecteurs en y répondant.

HELLO  Répondez à vos commentaires et avertissez vos lecteurs.

REP  Réclamez une réponse à votre commentaire.

SVP  Invitez ceux que vous commentez à vous lire.

 

CHRONIQUES  Partagez et publiez vos critiques (livres, films, etc.)

DOMAINE Public  Partagez vos coups de cœur  À découvrir

RECUEIL  Classez vos textes par recueil  Allez dans éditer.

VIDEOS ♫  Une  Fin de texte – sauf chanson & chronique.

 

ESPACE BLOG  voir infos dans la F.A.Q

ESPACE MUSICIENS  Proposez vos maquettes.

ESPACE Graines de Plume  13 à 15 ans.

FB  Vous arrivez de FB, passez en mode site  clic en haut à droite.

 

Tous les SERVICES dans votre menu

MEMBRES PLUS  Créez vos ambiances sur vos espaces ←

COUVERTURE  Personnalisez vos oeuvres en ligne F.A.Q

 

PROTÉGEZ vos DROITS D'AUTEUR avec DPP

CERTIFICATIONS numériques à VIE   Changez gratuitement votre couverture.

 

 

SALLE des ARCHIVES  Archivez vos écrits & avantages  liste 

     ► Membres SDAGénérateur gratuit de couvertures.

 

WebBureau   WEB BUREAU   voir les services

Stats  STATISTIQUES vos visiteurs

Signaler  NON RESPECT DE LA CHARTE  

Pertinence   PERTINENCE Signalez un texte

  

 

De Plume en Plume

Soutenez DPP !

 

 

 

Membres qui commentent le plus :

Alain Pattou Mireille Masson Evzone Jenny Ancolies Diamantina Tina R Stéphanie Sellier Benadel Marcel Moreau Guy Favregros

Publications certifiées DPP & SDA

Dorléans
Penn ar Breiz Histoire tragique d'un bûcheron qui perdit deux fois l'amour de sa vie. Ses chausses trouées, aux semelles de vieux cuir fatigué ne lui épargnaient plus depuis longtemps les aspérités du chemin. Toutefois, malgré la souffrance que chaque pas lui causait, à raison d’un caillou tranchant ou d’une branche de ronce saillant sur le côté, il tentait d’aller plus rapidement. Son paquetage de colporteur lui pesait sur l’échine, et il allait, courbé comme un vieillard. Au clair de lune sa...suite
Ancolies
Royal Air Foutre en concert ça c'est la version live, enregistrée la Fête de l'Huma en septembre 1993, avec mon groupe Le pont de la rivière pleure. Les poussières en poussière, les soupirs les prières les excès de tristesse, les téléphones qui s' taisent j'en ai royal air foutretout peut arriver je m'en fous Dans ma poche, j'ai des ailes, je prends des vols intérieurs le temps est là où je suis, la vie ...suite
Benadel
Un couple éternel L’amour était femme Quand brûlait la flamme De notre jeunesse Avant que ne naissent Les priorités Des banalités D’une vie de couple Se montrant peu souple. L’amour devenait Un dur coussinet Posé sur un lit; Adieu la folie. L’amour en tout lieu Jaillissant des yeux, L’amour en tout temps Flattant nos vingt ans, S’était endormi Car nous l’avions mis Sur un oreiller Pour le réveiller A ce...suite
Guy Favregros
La Trifouillade II . Mesdames et Messieurs, vous avez devant vous un rescapé. Que dis-je? Un miraculé! L'affaire semblait pourtant très mal engagée. Mais revenons un peu sur les événements passés. Une guerre avait éclaté. Moi, réserviste, je fus envoyé au front parce qu’un sergent m’avait pris en grippe. Suite à quelques événements, dont la disparition de ce sergent qui eût mieux...suite
Evzone
Le grand écart . S’élever au-delà de tout ce qu’on peut croire, Plonger dans les eaux sombres d’un océan sans fond ; Éviter à tout prix les sens obligatoires Pour ne pas apeurer la foule et ses moutons. Brebis bêlantes et sottes en quête de pitance, Elles ont besoin aussi de considération; Donnons-leur quelqu' espoir, calmons leur appétence, En leur laissant au moins certaines illusions. Les pentes escarpées...suite
Mireille Masson
Symphonie Tes baisers de satin, au ciel rosé d'aurore, Effleurements soyeux de ton souffle léger, Sont fatales délices, l'ivresse de mon corps, Comme poisons ardents aux mil saveurs sucrées. Et mon âme et mon coeur, entonnant ritournelles En draperies d'arpèges et de clés en portées, Accordent leurs accents sur croches en dentelles, Et dansent en silences, dièse et bémol sacrés. Sur cette partition, j'installerai pour...suite
GwenAlice
L'ironie du couple Ce matin, en prenant ma douche tout en chantant du plus faux possible, un remix (de moi-même) de la chanson qui nous donne tous du courage pour aller bosser: je ne veux pas travailler, j'ai fait une dure découverte. La bêtise du couple. Pas la bêtise au sens propre, mais l'ironie du sort que réserve la vie de couple. Bon pour commencer, je sais que la curiosité de ma petite composition se fait sentir, alors je dévoile : Je ...suite
Hika
Je plongerai toujours, vitamine Vitamine , je plongerai toujours Je plongerai toujours dans ma vague sans glace Sans cesse remuerai la vase des fonds sereins Remonterai d’une aile jusqu’à la surface Et sonderai encore les hideurs de l’Humain. A nouveau j’affronterai la présence de la Bête Foin des mesquineries, dehors la détresse, Aujourd’hui comme hier c’est toujours la quête, Si la Bête est immonde, j’en ferai u...suite
Shovnigorath
Graine de Fragrance Graine de fragrance *** Lors de ma mise en terre, la veille d’un été, J’ai rencontré un vers qui n’avait pas six pieds. Il a parlé de moi tandis que je poussais, Il m’a parlé de soie comme pour coconner. Et j’ai percé la terre pour une vue plein ciel, Pointé ma tige fière, taquiné le soleil. J’ai respiré la vie et cette étrange odeur D’amour inassouvi emba...suite
Marcel Moreau
Shakespeare's birthplace Shakespeare’s birthplace. Lors d’un stage dans la région d’Oxford, j’ai eu l’occasion de visiter le village de William Shakespeare et sa maison à Stratford-upon-Avon avec ma responsable de stage. J’ai pris quelques notes suite aux commentaires très compréhensifs de la conservatrice du petit domaine bien entretenu. J’ai remanié ces notes et rédigé ce texte qui ne pourrait &ec...suite
Alain Pattou
Me revoilà C’est moi, me revoilà, je n’ai pas trop changé Ces rides sur mes pas s’accrochent à mon passé Mais au fond de mon cœur demeurent les mêmes mots Et les mêmes douleurs quand il bat au repos. Tu vois bien que la vie n’a pas été trop dure Elle m’a même guérie un peu de mes blessures Celles qu’un peu trop tôt tu avais entrouvertes Tout le long de ma peau de tes lèvr...suite
cesarius
Les Sept Cieux et l'Art des Muses : micronouvelle Les Sept Cieux et l'Art des Muses micronouvelle Voici l'immeuble de la Gamme, la Cité des Muses et des Sons. Ut, peu tonique, au premier, souffrait d'un ennui fondamental. Idem pour Ré, au second, qui restait enfermé. Pour Mi, au tierce étage : «Qu'on soit majeur ou mineur, pourquoi sortir quand il ne se passe rien?». Fa, au 4° se languissait de rencontres, dans cette absence de temps. Sol, bien ...suite
Stéphanie Sellier
Une lumière s'allume / La ville "délumière" Une lumière s'allume Une lumière s'allume au cœur noir de la nuit Une femme se réveille, elle a perdu les eaux Très vite à l'hôpital son mari la conduit Demain se lèvera leur jour le plus beau Une lumière s'allume au cœur noir de la nuit Le bébé crie famine et réclame son lait Les tétines sont plus dures à donner à minuit Mai...suite
Graine de plume Accédez aux Avis & DiscussionsGraine de plume

Participatifs

Benadel
Un couple éternel L’amour était femme Quand brûlait la flamme De notre jeunesse Avant que ne naissent Les priorités Des banalités D’une vie de couple Se montrant peu souple. L’amour devenait Un dur coussinet Posé sur un lit; Adieu la folie. L’amour en tout lieu Jaillissant des yeux, L&rs...suite
Evzone
Le grand écart . S’élever au-delà de tout ce qu’on peut croire, Plonger dans les eaux sombres d’un océan sans fond ; Éviter à tout prix les sens obligatoires Pour ne pas apeurer la foule et ses moutons. Brebis bêlantes et sottes en quête de pitance, Elles ont besoin aussi de consid...suite
Mireille Masson
Symphonie Tes baisers de satin, au ciel rosé d'aurore, Effleurements soyeux de ton souffle léger, Sont fatales délices, l'ivresse de mon corps, Comme poisons ardents aux mil saveurs sucrées. Et mon âme et mon coeur, entonnant ritournelles En draperies d'arpèges et de clés en portées, Accorde...suite
Ancolies
Le blouson vide J'aimerais aujourd'hui une lettre de lui une lettre de lui Je l'ouvre, je vous la lis Je t'écris de Floride ou peut-être de Madrid ça n'a pas d'importance j'ai de la chance Car même, même si, la peine est vive ça vaut, ça vaut, la peine de vivre Je t'envoie quelques lignes je t'adress...suite
Hika
Je plongerai toujours, vitamine Vitamine , je plongerai toujours Je plongerai toujours dans ma vague sans glace Sans cesse remuerai la vase des fonds sereins Remonterai d’une aile jusqu’à la surface Et sonderai encore les hideurs de l’Humain. A nouveau j’affronterai la présence de la Bête Foin des mesqu...suite

Lire - Commenter - Echanger

Mireille Masson
La Trifouillade II Vote positif" Oh, quel bonheur ! Quel régal ! Je parle du texte et pas de la trifouillade qu'il faudra que je me procure en passant à Trifouilly-les Oies. Merveilleusement écrit, digne d'un sketch de nos plus grands comiques, ou d'un film de nos grands acteurs ... des perles, des jeux de mots, de jeux de scène, tout est impeccable, je l'ai déjà dit,... "
Marcel Moreau
Lamartine, Baudelaire, Préver... Vote positif" Bonjour Mireille, La poésie : l’art de combiner les sonorités, les rythmes, les mots d’une langue pour évoquer les images, suggérer les sensations, les émotions, d'après le dictionnaire Larousse. La plume et le rêve vont ensemble... Distribuer ses rêves à l’écriture pour que le temps qui ne recule pas retienne les mots, c’est la passio... "
GwenAlice
Tentations " Bonjour Hika, je suis d'accord avec Alain Pattou sur le fait que certe les mots sont lourds de sens, que cette vérité n'est pas dessinée d'un arc en ciel, mais je ne le lis pas avec noirceur. cette vérité malheureuse est très bien exprimée. Je ne suis rien sans toi ... Oui nous nous donnons au point de plus être nous à part entière. si... "
GillesP
Le temps d'un week-end Vote positif" Voilà, j'ai terminé ma lecture. J'ai aimé la dernière page, qui explique la présence des chapitres en italiques. J'ai bien aimé aussi la pirouette finale, qui imagine que le voyage se passe bien plus tard dans la vie de Solange. En revanche, je trouve le corps de la nouvelle trop long: au fur et à mesure, je me suis lassé des dialogues... "
Alain Pattou
L'ironie du couple Vote positif" Oui mais non... j'ai bien rigolé en t'imaginant sous la douche avec une haleine de poney (ce qui n'est pas sympa pour les équidés, j'en ai parlé à mon cheval qui était outré et moi je le peux car j'en ai un, vieux et boiteux comme moi mais j'en ai un...), quoi que tu parles de café au dentifrice donc tu avais déjà un souffle mentholé..... "

Partages & Divers

Mireille Masson
La légende de Dame Carcas Cette légende existe, je n'ai fait que la mettre en vers. La vaste cité fortifiée Par Charlemagne est assiégée. Cinq ans plus tard la nourriture Faisant défaut entre les murs, Se livrer ou mourir de faim Nul autre choix, autre de...suite
Corruption
Un doux sourire Instant de joie pure, Lueur entourée ténèbres, dures ; Instant sans pleurs, de rires, Et je vois . Un sourire émerveillé, Un bonheur éveillé, Une béatitude éphémère, Mais une béatitude, tant qu'&agr...suite
Isdanitov
L'histoire du fou qui va à la pêche Il faut être un peu fêlé quand même, hein ! Moi je dis que si ! T'as vu l'heure à laquelle on se lève ? Six heures, ... souvent plus tôt ! Par tous les temps ! Qu'il pleuve, vente, que ça caille dur, ou ...suite
Guillaume Wodin
Rituel J’ai compris quelque chose, Je m’en désole, J’ai compris que la vie n’est qu’une pause, Je m’en console. Toutes les couleurs ont disparu, Tout n’est que gris, Toutes les émotions se sont tuent, Tout n’est que bruit Je fabrique qu...suite
Lucien Gambier
Le Froid Sec, tu pénètres la trame de mes tissus. Choc aride déclencheur de vibrations, Réjouissance de mon âme hors du cossu, Mon corps vivifié sort de sa prostration. Humide, tu envahis mes nerfs et mes os, Désarroi de ma parure, plus de fonction. ...suite

Publications DPP

  • Grande Nouvelle Grande Nouvelle
    Penn ar Breiz

    Grande Nouvelle terminée | Pages 6 | Vote 2

    Histoire tragique d'un bûcheron qui perdit deux fois l'amour de sa vie. Ses chausses trouées, aux semelles de vieux cuir fatigué ne lui épargnaient plus depuis longtemps les aspérités du chemin. Toutefois, malgré la souffrance que chaque pas lui causait, à raison d’un caillou tranchant ou d’une branche de ronce saillant sur le côté, il tentait d’aller plus rapidement. Son paquetage de colporteur lui pesait sur l’échine, et il allait, courbé comme un vieillard. Au clair de lune sa silhouette é...
  • Histoire Histoire
    La Trifouillade II

    Histoire terminée | Pages 1 | Vote 2

    . Mesdames et Messieurs, vous avez devant vous un rescapé. Que dis-je? Un miraculé! L'affaire semblait pourtant très mal engagée. Mais revenons un peu sur les événements passés. Une guerre avait éclaté. Moi, réserviste, je fus envoyé au front parce qu’un sergent m’avait pris en grippe. Suite à quelques événements, dont la disparition de ce sergent qui eût mieux fait justement d&...
  • Nouvelle Nouvelle
    Tout le gâteau

    Nouvelle terminée | Pages 2 | Vote 1

    Deux femmes et deux hommes se retrouvent enfermés dans une librairie lors du passage d'une manifestation dans la ville de LILLE . Une cinquième personne va changer leur destin .
  • Biographie & Autobiographie Biographie & Autobiographie
    Papa, et à ton époque ?

    Biographie & Autobiographie terminée | Pages 6 | Vote 2

    " PAPA ! ET A TON EPOQUE ?" Préambule Cette petite interrogation "papa et à ton époque ?" répétée des centaines de fois par mes enfants m'a enfin décidé à poser sur le papier quelques uns de mes souvenirs allant de ma naissance (1954) jusqu'à nos jours de 2017. Je ne me réclame en aucun cas du monde littéraire. Mon unique but ici est de raconter quelques instants de ma vie qui m'ont particulièrement mar...
  • Texte Texte
    Shakespeare's birthplace

    Texte terminé | Pages 1 | Vote 2

    Shakespeare’s birthplace. Lors d’un stage dans la région d’Oxford, j’ai eu l’occasion de visiter le village de William Shakespeare et sa maison à Stratford-upon-Avon avec ma responsable de stage. J’ai pris quelques notes suite aux commentaires très compréhensifs de la conservatrice du petit domaine bien entretenu. J’ai remanié ces notes et rédigé ce texte qui ne pourrait être une biographie. *** A...
  • Nouvelle Nouvelle
    Blues très sombre

    Nouvelle terminée | Pages 1 | Vote 2

    Certaines évidences ne transparaissent pas immédiatement à la lecture alors, autant vous le dire tout de suite pour éviter de vous incommoder plus tard, je suis ce qu’on appelle par ici, en Alabama, un "negro"! Un "gros-foutu-connard de negro"! J’ai hésité à commencer ce texte par une phrase du style "Niggers only" ou quelque chose d’approchant et puis, je me suis dit qu’on n’était pas dans un bus, que ce t...
  • Histoire Courte Histoire Courte
    Vous a-t-on déjà dit que vous n’étiez pas vo...

    Histoire Courte terminée | Pages 1 | Vote 3

    ? Dans une résidence étudiante vivaient deux colocataires plutôt particuliers. Leurs noms n’ont pas réellement d’importance, mais ce que nous savons de ces deux colocataires, c’est qu’ils étaient à la fois des némésis et des amis. Ils étaient l’exact opposés l’un de l’autre. Le premier était le plus altruiste des hommes mais le second était égoïste et &eacu...
  • Grande Nouvelle Grande Nouvelle
    Le temps d'un week-end

    Grande Nouvelle terminée | Pages 12 | Vote 8

    Le temps d’un week-end Certaines rencontres émouvantes, étonnantes, enrichissantes, nous guident et nous construisent. D’autres, nous offrent la chance d’être une 2ème fois. 1 Recroquevillée sur son cerveau, Solange comptait les dernières minutes de la nuit, une nuit encore trop courte, passée à se tourner et se retourner sur ce qu’elle allait bien pouvoir faire durant les deux jours à venir. Elle jeta un br...


  • Histoire Très Courte Histoire Très Courte
    Il faut toujours viser la lune

    Histoire Très Courte terminée | Pages 1 | Vote 2

    Il faut toujours viser la lune Car même en cas d’échec On atterrit dans les étoiles (Oscar WILDE) Jules, comme chaque soir après l’école, lunettes sur le nez regardait l’immeuble d’en face. Il réfléchissait. Comment faire pour qu’elle le remarque. Elle, c’est Clémentine, la petite brune avec ses couettes qui volent dans tous les sens et qui lui met le cœur à l’envers. - Tu veux que j...
  • Coup de gueule Coup de gueule
    Mon corps de femme et l'actualité.

    Coup de gueule terminé | Pages 1 | Vote 1

    Petit mot à tous ceux qui sont en train de juger des femmes etleurs réactions faceaux agressions sexuelles. Je vais mettre les points sur les «I» sur le ressentit de nombreuses victimes. Bon, je ne vais pas parler de la tétanisation, ça se passe pendant et si en 2017 vous ne savez pas ce que c'est, vous pouvez aller sur google. Maintenant passons aux silences des victimes et aux actualités: On a vuune enfant de onze ans se faire manipuler pour &...
  • Sketch Sketch
    Interview de Guillaume Pépin (Premier ministre)

    Sketch terminé | Pages 1 | Vote 2

    Interview de Guillaume Pépin (Premier ministre) - Aujourd'hui, notre invité est notre Premier ministre , Guillaume Pépin , bonjour ! - Bonjour ! - Votre gouvernement a été élu il y a 1 mois et demi et certains vous soupçonne d'avoir truqué les élections . - Ca ne m'étonne pas , dans chaque parti il y a des mauvais perdants . - Nous allons commencer doucement ! Seuls 19 millions d'habitants ont voté pour vous. - Vous...
  • Texte Texte
    L'ironie du couple

    Texte terminé | Pages 1 | Vote 10

    Ce matin, en prenant ma douche tout en chantant du plus faux possible, un remix (de moi-même) de la chanson qui nous donne tous du courage pour aller bosser: je ne veux pas travailler, j'ai fait une dure découverte. La bêtise du couple. Pas la bêtise au sens propre, mais l'ironie du sort que réserve la vie de couple. Bon pour commencer, je sais que la curiosité de ma petite composition se fait sentir, alors je dévoile : Je ne veux pas travailler ...
  • Tranche de Vie Tranche de Vie
    Tous les démons sont ici

    Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 1

    «Quelle aventure, quelle aventure…». Si je devais résumer la vie en un mot, le motaventureserait probablement celui que je choisirais instinctivement. Le mot aventure veut à la fois tout et ne rien dire, il revêt plusieurs facettes. L’aventure peut être un événement fortuit, singulier ou surprenant, elle peut concerner une comme une myriade de personnes. L’aventure peut être une longue ou une courte histoire. L&rsqu...
  • Coup de gueule Coup de gueule
    Stop au Slut-Shaming

    Coup de gueule terminé | Pages 1 | Vote 2

    Savez-vous ce qu'est le slut-shaming ? Je suis sûre que non, pour certains d'entre vous. Je vais revenir sur le sujet de mon propre point de vue dans quelques instants, mais je vous donne d'abord la définition demadmoizelle.com, que je trouve assez bien faite :" Je veux comprendre... Le slut-shamingLe slut-shaming est un concept assez connu aux États-Unis, mais dont on parle encore peu en France. Il existe pourtant, et vous l'avez probablement déjà rencontr&e...
  • Histoire Très Courte Histoire Très Courte
    Les Sept Cieux et l'Art des Muses : mic...

    Histoire Très Courte terminée | Pages 1 | Vote 2

    Les Sept Cieux et l'Art des Muses micronouvelle Voici l'immeuble de la Gamme, la Cité des Muses et des Sons. Ut, peu tonique, au premier, souffrait d'un ennui fondamental. Idem pour Ré, au second, qui restait enfermé. Pour Mi, au tierce étage : «Qu'on soit majeur ou mineur, pourquoi sortir quand il ne se passe rien?». Fa, au 4° se languissait de rencontres, dans cette absence de temps. Sol, bien solitaire et loin du sol, au 5° sur son balcon, av...
  • Tranche de Vie Tranche de Vie
    Un "animal particulier"

    Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 3

    Un «animal particulier» A ce qu’il paraîtrait, je serais un «animal particulier». Bon. Si, c’est confirmé par une série de médecins, des vrais, des estampillés, des confirmés. De ceux qui ont sur leur mur leur plaque cloutée. Bien. «Animal», jusque là ça va, je vois, mais «particulier» c’est qu’on a pas encore déterminé l’espèce? Vous...
  • Lettre Perdue Lettre Perdue
    Lettre à Hélène de Surgères

    Lettre Perdue terminée | Pages 1 | Vote 6

    . À Fontainebleaux, ce 28è d’octobre1577. Chère Hélène, chère amie, En ce mois d’automne qui étale son humeur d’uniformité sur nos vies, j’ai une grande pensée d’affection pour vous… Par ce beau temps, quand la pluie et le vent ne sèment pas la mésentente, nous sommes au cœur de l’apothéose. Je suis maintenant affecté à la Conciergerie pour surveil...
  • Journal intime Journal intime
    Elle

    Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 1

    . Je suis l'homme aux vices. L'homme torturé qui choisit, joue et consomme sans modération. Je suis cet homme perdu et empli de solitude que vous pourrez croiser, à qui vous parlerez, dans un bar ou dans la rue, rigolant entouré de ses amis. Ce garçon dont les envies ne sont jamais assouvies, dont les désirs sont poussés aux extrèmes, pour qui la rencontre est monnaie courante. Je suis ce goujat présomptueux sans aucun respect pou...

  • Poème Poème
    Sahara

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

    . Sahara, Sahara, berceau originel Oublie ta Nostalgie Ton hospitalité...aujourd'hui désertée Des voyageurs de ta Sérénité Tu as rétréci nos rêves perdus Dans tes immensités... Monde infini où l'on perd la raison Tes poudres caramel ensablent le Temps Sous le verre abrasé des montres Poussière de cannelle au goût évaporé Tes dunes peintes au couteau ont des courbes éoliennes E...
  • Poème Poème
    Histoire pas si banale

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

    C'est l'histoire d'un type, triste de nature, Qui recherchait du sens à son existence; Il aurait bien aimé ne pas faire de ratures, Ne pas être témoin de toute cette violence. Comme tous les matins, il ouvre le journal Pour lire, avec effroi, la misère du monde; Il voulait seulement parier sur un cheval, Ne pas recevoir toutes ces mauvaises ondes. Et le temps passe, sans que rien n'advienne, Sans que rien ne trouble ce banal quotidien; Il est bercé pa...
  • Poème Classique Poème Classique
    Écrire...

    Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 6

    llip; Écrire pour oublier le monde et sa tristesse ; Écrire en évitant l’hypocrite bassesse Qui pollue les esprits prétentieux ou minables, Imbus de leur ego, se croient incomparables. Écrire pour ne pas voir toutes les turpitudes ; Écrire en rejetant les ternes platitudes ; Rechercher avant tout le recul nécessaire Qui permet d’affronter cet ignoble adversaire : Le monstre mensonger qui semble faire accroire Que le chemin est doux ...
  • Poème Poème
    Souvenir Pour toujours

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

    Souvenir Purpura d’autrefois Mes premiers émois Tu fus celle Qui m’aima Et cruelle Me quitta Je n’ai jamais compris Ni pardonné non plus Le mal que tu me fis Pourquoi je t’ai déplu Je garde au fond de moi Comme une meurtrissure Le souvenir de toi Mais quand vient le soir Une voix me susurre Qu’il faut garder l’espoir De te revoir un jour Purpura mon amour Pour toujours Ils parcourent le monde le portable à la main Conquér...
  • Chanson & Slam Chanson & Slam
    Royal Air Foutre en concert

    Chanson & Slam terminée | Pages 1 | Vote 2

    ça c'est la version live, enregistrée la Fête de l'Huma en septembre 1993, avec mon groupe Le pont de la rivière pleure. Les poussières en poussière, les soupirs les prières les excès de tristesse, les téléphones qui s' taisent j'en ai royal air foutretout peut arriver je m'en fous Dans ma poche, j'ai des ailes, je prends des vols intérieurs le temps est là où je suis, la vie c'est aujourd'hui alors roy...
  • Poème Classique Poème Classique
    La naissance racontée aux enfants

    Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 4

    Maman a mis devant leur nezLe pleurnichard le nouveau-né.Mais comment as-tu fait maman?Demandent naturellementLes enfants ayant déjà l'âgePour en savoir bien davantageSur le ventre d’une grossesse.Les mamans, grandes poétesses,Font preuve d’imaginationEt leur content cette fiction:«Nous nous aimons comme personne,«Et parfois la dispute sonne«A la porte de notre amour.«Elle aimerait y faire un tour«Pour verser dans no...
  • Poème Poème
    Tout ce qui est difficile

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

    Demain je pars Demain je pars sans sac à dos Sereine, sans pensées Pourquoi en aurais-je besoin, d'ailleurs, Si je ne sais pas où je vais ? Demain je pars Je poserai les pieds Dans ce monde cocon Et suivrai le chemin Tel qu'il est, tel qu'ils le font Je suivrai l'horizon, les étoiles, Peut-être le soleil ? Je ne déciderai pas Non Pas de ma destination Demain je pars Pour me vider la tête Je partirai dès l'aube Et reviendrai le lendemain A...
  • Chanson & Slam Chanson & Slam
    Cette lettre d'amour

    Chanson & Slam terminée | Pages 1 | Vote 2

    ♥♥♥ Je te le disais sans le direJe te l'écrirai sans l'ecrireTrois mots ne saurait suffireCela va sans direAlors j'ai décidé de t'écrireCette lettre et te la lirePour te dire simplementTout ce que tu représentesPour te dire simplementQue ta présence me manquePour te dire simplementQue ton absence me plonge dans le néant Cette lettre d'amourUn je t'aime sans détoursCette lettre d'amourUn je t'aime mon amourCette lettr...
  • Poème Poème
    Il est Mort le Poete

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 6

    Il est Mort le Poète *** Il est mort le Poète, noyé sous une rime, Dans la nuit éventrée par un soleil matin, C’est la fin de la fête et ses idées s’abîment, Il boit son encrier aux couleurs du déclin. Il est mort le Poète ivre de son chagrin, Son amour est tombé sur des Mots à l’envers, Il s’est heurté la tête sur un ancien câlin Qu’il avait échangé...
  • Poème Poème
    La poésie et la ville (4) : Clic, clac

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

    La poésie et la ville (4) : Clic, clac Clic, clac, de la serrure le penne condamne Énergique, sans appel tel un magistrat, Ces lieux d'intimité quand sous mon simple crâne, Tel un voile léger, s'y dépose un substrat. J'appelle l’ascenseur: ascenseur, ascenseur. Suspendus dans le vide attends une secousse, Le second réveil, lourde porte, nouvel heurt. Bonjour, bonne journée; c'est tout ce que je tousse. Une porte vitrée, la f...
  • Poème Poème
    Tentations

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 7

    Je m’en irai quitter le rivage des humains Me bannir sans un bruit au bout de la jetée Me fondre dans l’eau noire par une nuit sans lune Au tout petit matin, sans rime ou lendemains. Le port s’éveillera, la ville s’allumera, Dansera l’écureuil en quête de noisette Rodera le requin, volera l’alouette Et braisera le feu tel un oeil de chouette, Orange comme un phare sous sa huppe muette,. Ce feu qui du métal arme et outil fe...

à suivre... chroniques, etc.

  • Critique de Film ou Série Critique de Film ou Série
    13 reasons why

    Critique de Film ou Série terminée | Pages 1 | Vote 1

    Dans la série, la vie de Hannah Baker est un calvaire. Non, sincèrement, qui, à la fin de la saison, s'est dit : " Je ne comprends pas pourquoi elle a fait ça " ? Sa vie, sur la période racontée, a un peu été une tragédie. Avec un crescendo, certes, mais c'était tragique. Du coup, le message que j'ai reçu, moi, à la fin, c'est : " Le harcèlement peut aller si loin, parfois, qu'on en arrive à en mourir. " " Le harcèlement bascule parfois dans de tels extrêmes qu'on peut comprendre pourquoi que...
  • Roman Roman
    Une Lilith Contemporaine

    Roman à suivre | Pages 14 | Vote 23

    Chapitre 8 Une vie trop calme, pour que ça dure. Ce regardant dans le miroir, la jeune femme était satisfaite du résultat de son travail : Elle s'était bien préparée pour aller à l'inauguration, en faisant intervenir son pouvoir. Un gilet rouge qu'elle avait modulé pour obtenir une élégante robe tout aussi rouge un peu décolleté aux bretelles larges laissant apparaitre son tatouage qu'elle portait maintenant fièrement (mais qui serait surement caché toute la soirée par sa veste noire au vu de...
  • Domaine Public Domaine Public
    La patrie allemande

    Domaine Public terminé | Pages 1 | Vote 2

    Chant millitaire conçu en 1813, tandis que l'Allemagne était encore divisée entre de multiples duchés et petits états, avec trois grands états germanophones seulement : la Prusse, l'Autriche et la Confédération du Rhin contrôlée par l'Empire français. L'auteur, farrouchement opposé à la France et pour le pangermanisme, l'unification allemande, millite à travers ce chant pour celle-ci. L'unificatio...
  • Critique de Film ou Série Critique de Film ou Série
    Un beau soleil intérieur

    Critique de Film ou Série terminée | Pages 1 | Vote 5

    Le nouveau film de Claire Denis intitulé «Un beau soleil intérieur» a rayonné sur le spectateur que j’ai été. Juliette Binoche, la cinquantaine bien portante, darde les rayons désespérés d’une étoile voluptueusement féminine. En quête d’amour absolu, Le personnage d’Isabelle qu’elle incarne étale les larmes d’un soleil meurtri sur ses yeux. Car toute sa vie senti...
  • Carnet de Voyage Carnet de Voyage
    Balade entre feu et glace

    Carnet de Voyage terminé | Pages 1 | Vote 2

    à Ana Dess, Le voyage, souvent associé au temps et à l’espace. L’instant du départ, le trajet, le moment où l’on arrive, le retour. Le voyage, obligatoirement lié à la liberté. Celle du corps mais aussi de l’esprit. La contemplation nous fait voyager, le temps n’est plus et l’espace se dématérialise. Je marche pour me perdre, je marche pour oublier, je marche pour me retrouver. Plus je m...
  • Chronique Chronique
    La poésie philosophique de William Wordsworth.

    Chronique terminée | Pages 1 | Vote 6

    Poésie philosophique de William Wordsworth. “I wandered lonely as a Cloud” Ce beau poème de William Wordsworth que j’avais appris en classe de 6ème, en cours d’anglais est resté encore dans mon esprit. En retrouvant le nom de l’auteur, j’ai traduit ses vers, et par la même occasion, j’ai ajouté sa biographie. LES JONQUILLES J’errais solitaire comme un nuage, Au-dessus monts et vallées, Quand soudai...

Publications Graines de Plume

  • Histoire Courte Histoire Courte
    Le bio-scientifique

    Histoire Courte terminée | Pages 1 | Vote 2

    "Je suis sans aucun doute le plus grand génie que cette terre ait jamais portée. Nul ne saura un jour m'égaler, et il est impensable que l'on me surpasse. J'ai révolutionné la Biotechnologie, et donc le monde de manière définitive. Né dans une famille aisée de Géménie, je fus choyé tout au long de mon enfance. Je fus même gâté, rien ne m'était refusé. Bien sûr, si vous &...
  • Poème Poème
    Monstre

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

    Mange, dévore, arrache la chair, Odieuse et horrible bête des enfers. Que la faim dévorante qui te hante Soit porteuse de ton agonie, douloureuse et lente. Horreur tombée des cieux, démon ; Creuse gueule carnassière, sans fond : Ta pensée est inacceptable, impardonnable, Car d'un grotesque, d'un malsain inimaginable. Comme il est insensé, d'une bizarreté, D'une hérésie, d'une impie stupidité Que le Dieu tout p...
  • Roman Roman
    Projet Eclipse

    Roman à suivre | Pages 2 | Vote 3

    Mon livre se passe pendant la rentrée des classes, au lycée, en suivent neuf adolescents qui vont se rencontrer là bas. Ils vont tous devenir très amis, etc etc... mais plusieurs semaines plus tard, une éclipse de soleil va soudainement apparaître sans même qu'elle ne soit prévu. Maintenant que la monde entier est plongé dans le noir, les catastrophes s’enchaînent : Plus d’électricités, les gens qui commencent à voler tout ce qu'ils trouvent, mais aussi pourquoi cette éclipse ne s'en va t'ell...
  • Histoire Très Courte Histoire Très Courte
    Copie

    Histoire Très Courte terminée | Pages 1 | Vote 2

    Pour moi , c'est une étrangère . Une vulgaire personne que l'on a , malheureusement , mise sur mon chemin. Matin , midi , soir , je la vois tous les jours. Je la déteste tellement ! Non pas que je n'aime pas les étrangers mais elle si. La voir ne serais-ce que quelques minutes me répugne et pourtant , cela me fais mal au cœur de l'admettre mais , elle me fascine , elle m'attire. Je l'ai vue grandir , rire et même pleurer mais rien n'y fais , je ...
  • Histoire Très Courte Histoire Très Courte
    Chroniques des Cités des Bas-Quartiers : L&#...

    Histoire Très Courte terminée | Pages 1 | Vote 3

    "L'heure du Jugement ! L'Extérieur vient nous prendre pour toutes nos fautes : nous n'avons pas cru en nos dieux, et voici le résultat. La Mort qui rampe entre nous tous." Le prêcheur haranguait, au centre de cette masse de toux, de vomissures, de gémissements, de cris. Au centre de cette maladive, infecté masse. Huild replaça le bout de tissus qui lui évitait le même air que les malades, et passa son chemin, voguant entre les enfants et ...
Graine de plume Accédez à l'espace Graines de PlumeGraine de plume
♫ Espace  Musiciens ♫

Romans & GN à suivre