Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

... des âmes qui écrivent et nous ressemblent !

De Plume en Plume est un site littéraire participatif – tout public – qui offre l’opportunité aux auteurs d’y publier leurs romans, poèmes, nouvelles, histoires, contes, fables, articles, etc.

Un site participatif est un espace où chaque auteur qui publie s’engage à lire d’autres auteurs afin de créer la dynamique utile et nécessaire à la vie du site. C’est du plaisir nourri par l’échange que perdure l’envie de partager plume et expérience.

Cette tribune vous permettra d’être lus et le cas échéant de promouvoir vos écrits qu’ils soient ou non autoédités. Saisissez la plume au vol et venez publier pour élargir votre public et communauté de lecteurs.

DPP vous offre également l’opportunité de faire de la correspondance avec les membres de votre région ou d’ailleurs.

L'espace jeune GDP, les Graines De Plume, vient compléter l'espace des DPPlumes.

De Plume en Plume vous permet de protéger vos écrits à un prix ultra compétitif. Certifiez vos romans, nouvelles, articles, textes, poésies... et partagez-les sur la toile l'esprit tranquille. Sécurisez et identifiez l'ensemble de vos écrits dans votre Salle des Archives. Consultez les tarifs de la graphiste qui vous propose de concevoir la couverture de votre roman ou autres.

Membres qui soutiennent DPP :

Alain Pattou Venusia Shovnigorath Guy Favregros Simple moi Joaquim Miranda Serge Hervé Dutoit Hika Alex Legrand Didier Lemariey Cath Lefebvre Hannie Cameus Demens Bob Laurence Massonnet Francis A.Denis LN-M ThomasL-L Mireille Masson Stéphanie Sellier Yanis Laric Marcel Moreau cesarius Soulyne  MacAdam Mamie Na Guilhaine Chambon Nathalie- Malie HarukoSan Lisa Puydor Julie.M Suzie A quai (Jeanne) yusei-29 Maltis Goffar Benadel jujuu Paulette Pairoy-Dupré Etoilefilante hervé houssel Berndtdasbrot lylly Manu Fox Iva Evzone Paradise Ancolies emmalys Magamy arlo Séléné Ecriture Donald Ghautier Jenny Jean Didier

 De Plume en Plume. Bienvenue !

 

 

PARTICIPATIF  PUBLIEZ partagez COMMENTEZ

COMMENTAIRESRespectez vos lecteurs en y répondant.

HELLO → Répondez à vos commentaires et avertissez vos lecteurs.

REP → Réclamez une réponse à votre commentaire.

SVP → Invitez ceux que vous commentez à vous lire.

P Signalez la pertinence d'un texte.

 

CHRONIQUES → Partagez et publiez vos critiques (livres, films, etc.)

DOMAINE Public → Partagez vos coups de cœur À découvrir

RECUEIL → Classez vos textes par recueil Allez dans éditer.

VIDEOS ♫ → Une → Fin de texte – sauf chanson & chronique.

 

ESPACE BLOG  voir infos dans la F.A.Q

ESPACE MUSICIENS  Proposez vos maquettes.

ESPACE Graines de Plume  13 à 15 ans.

FB → Vous arrivez de FB, passez en mode site clic en haut à droite.

 

Tous les SERVICES dans votre menu

MEMBRES PLUS  Créez vos ambiances sur vos espaces ←

COUVERTURE  Personnalisez vos oeuvres en ligne F.A.Q

 

PROTÉGEZ vos DROITS D'AUTEUR avec DPP

CERTIFICATIONS numériques à VIE  Changez gratuitement votre couverture.

 

SALLE des ARCHIVES  Archivez vos écrits & avantages  liste 

     ► Membres SDA Générateur gratuit de couvertures.

 

WebBureauWEB BUREAU   voir les services

Stats STATISTIQUES  vos visiteurs.

 

De Plume en Plume

Soutenez DPP !

 

Membres qui commentent le plus :

Soulyne  MacAdam Mireille Masson Sally Evzone Alain Pattou Laurence Massonnet emmalys Esnoir Guy Rau Stéphanie Sellier A quai (Jeanne) Berndtdasbrot

Publications certifiées DPP & SDA

Marcel Moreau
Ode à Sappho Ô Sappho, poétesse du temps éloigné, Sur les chemins de la nuit, de toi j’ai rêvé Tu vouais ta dévotion à Aphrodite, À celle que tu contemples en favorite. Au jour levé, tu glorifies sa pureté, Les lignes libidineuses de sa beauté, Tu chantes, tu danses devant son effigie Dans une déconc...suite
Alcor
Au hasard des flots Tourmentée par les élans de mon coeur, malmenée par les tourbillons de ma douleur et mue par d'amers sanglots lascifs, sans sourciller malgré la menace de subtils récifs, enfin soulagée, cette ultime promesse de bonheur vient, tendrement, s'échouer sur le rivage inconnu d'une contrée lointaine, évanouie. Des grai...suite
Shovnigorath
La Maison Ses paupières baissées ont fermé les fenêtres, En ne laissant que moi libre dans son esprit, La maison s'est couchée avant de disparaître Dans un rêve sans toit où nous sommes unis. Je pose les couverts sur une grande table Sans oublier les plats et la miche de pain, Je place les sous-verres, et puis de l'eau potable, Vérifie...suite
Stéphanie Sellier
L'anathaine / La chaleur de l'automne L'anathaine Paris, Londres, Raqqa, Berlin, Barcelone Hissés hauts les drapeaux, en berne les cœurs Bercés de langueur qui devient monotone Mais jamais ne cèderont à la moindre terreur Faut-il que votre vie soit à ce point infâme Pour ne prendre tout son sens que dans votre mort Vos baroudes d'horreur ...suite
Alain Pattou
Route de nuit Une route bien droite à la nuit tombée Une voiture qui roule silencieusement Des phares qui allument le bord de la forêt Et toi qui dors auprès de moi comme une enfant. La radio fredonne une musique douce Me contant tour à tour souvenirs et secrets La lune éclaire ta chevelure rousse Et je me sens si bien, si calme et apaisé. La lueu...suite
Joaquim Miranda
Le collier de Diana Se retrouvant très riche après la mort subite de son mari, Elena n'a pas hâte de se remarier, mais un scandale vient ternir sa réputation. Pour taire les mauvaises langues, elle épousa Michael dont elle découvrirait, trop tard, les intentions malhonnêtes.suite
Didier Lemariey
Randonnée au saut de la Lézarde Nous marchons depuis quinze minutes, il fait chaud. Le sentier que nous empruntons n’est pas extraordinaire. Nous sommes obligés d’être attentifs mon épouse et moi car il glisse. La végétation qui nous encercle est luxuriante, nous sommes à la Guadeloupe depuis trois jours pour notre voyage de noces. Nous vou...suite
Laurence Massonnet
J'irai cracher, Kuklos J’irai cracher… Sous des masques pointus Blanche comme un cadavre Une armée de satans Gueules distordues, Défile en hurlant. Ses figures de pierre, Damnés bas-reliefs Des voussures d’un tympan, Ses figures sont des trous, Des fours grimaçants Dégueulant des brasiers Soufflant des mots de cendres Et sa conscience ex...suite
Cameus
Ne pas abandonner Ne pas abandonner l'amourTout ce que le corps aimeC'est plus grand que les grands toursNe pas abandonner la paixSouvent bloquée par des barrièresOu soit enfouie sous la terreNe pas abandonner le savoirÀ promouvoir, à ne pas réduireÀ instruire pour pouvoir construireNe pas abandonner le pardonSi l'erreur est humaineC'est la plus belle d...suite
Joaquim Miranda
L'âge idéal L’Age Idéal Le soir ornait d’un rire jaune la façade du bois où la nuit tissait son masque troué d’étoiles. Je m’en allais au hasard sur les sentiers du songe que j’ouvrais par la force du mythe attaché à mes semelles. Mon propos était de frapper le silence sur l’oreille fermée a...suite
Iléenne
Le Mal en Vous Il y a quelque chose qui cloche à l'interieur. Coincé en quelque part, il fait peur... A cet endroit, il fait noir et ça gratte, ça ronge, ça cogne et ça brûle. ça ne fait pas tout le temps ça. Seulement quand il y a des cris, de l'énervement et des larmes. Plus les réacttions sont intenses, plus l'endroit noirci, gratte, ronge, cogne et brûle. Il fait peur et froid aussi : quelqu...suite
Guy Favregros
L'incruste . A – On s'est déjà rencontrés quelque part, non? B – Ça m'étonnerait? A – Pourquoi ça? B – Parce que je suis ici incognito. A – Comment? Cette soirée est privée. Si vous êtes invité, vous ne pouvez pas venir incognito! B – Qui vous dit que je suis invité? A – Ah?...suite
Soulyne  MacAdam
Le mythe de Balaha Le Mythe de Balaha Une ombre a rougi sur la mer des Lacquedives, Sous le ciel nacarat que dansent les démons ; Le soleil a brûlé le rameau des piémonts Et la jungle rugit ses peines maladives. Balaha caracole au-dessus des eaux rousses, Il entend Kânmegan dans les orages bruns Implorer de ses voeux la pitié des embruns, Pour ne pas que ...suite
Graine de plume Accédez aux Avis & DiscussionsGraine de plume

Participatifs

Stéphanie Sellier
L'anathaine / La chaleur de l'automne L'anathaine Paris, Londres, Raqqa, Berlin, Barcelone Hissés hauts les drapeaux, en berne les cœurs Bercés de langueur qui devient monotone Mais jamais ne cèderont à la moindre terreur Faut-il que votre vie soit à ce point infâme Pour ne prendre tout so...suite
Alain Pattou
Route de nuit Une route bien droite à la nuit tombée Une voiture qui roule silencieusement Des phares qui allument le bord de la forêt Et toi qui dors auprès de moi comme une enfant. La radio fredonne une musique douce Me contant tour à tour souvenirs et secrets La lune éclaire ta chevelure rousse Et je m...suite
Thomas Christal
Pourriture C'est étrange ce qu'on ressent lorsqu'on est tout proche de crever. Les sensations qui peuplent notre corps, alors que, d'ici une poignée de minutes on va se faire pendre en place publique. Je l'ai bien mérité, faut dire. J'suis la pire des pourritures. Toute ma vie, j'ai semé la terreur. La liste de...suite
Laurence Massonnet
J'irai cracher, Kuklos J’irai cracher… Sous des masques pointus Blanche comme un cadavre Une armée de satans Gueules distordues, Défile en hurlant. Ses figures de pierre, Damnés bas-reliefs Des voussures d’un tympan, Ses figures sont des trous, Des fours grimaçants Dégueulant des brasiers...suite
Soulyne  MacAdam
Le mythe de Balaha Le Mythe de Balaha Une ombre a rougi sur la mer des Lacquedives, Sous le ciel nacarat que dansent les démons ; Le soleil a brûlé le rameau des piémonts Et la jungle rugit ses peines maladives. Balaha caracole au-dessus des eaux rousses, Il entend Kânmegan dans les orages bruns Implorer de ses v...suite

Lire - Commenter - Echanger

Laurence Massonnet
La source Vote positif" Je trouve ce poème plein d'un espoir qui n'est point las. Ce doit être l'enfant en nous qui joue à nous plisser la peau Alain. Combien de fois renaît-on dans une vie? C'est l'envie qui nous enfante comme vous le suggérez. Joli partage Alain. Laurence "
emmalys
La secrétaire du service comm... Vote positif" Moi, j'ai de la sympathie pour cette mademoiselle B, après tout, les études le montrent, quand on est une femme avec un poste à responsabilité, il faut se battre deux fois plus pour se faire respecter. Bon cela dit, les tornades comme elle, ça booste mais ça épuise aussi pas mal, cependant, je note que la dame de fer n'en a pas moins o... "
Alcor
Le poids du glaçon grenadine Vote positif" Je m'amuse à penser que cet Allan Poe possède des pouvoirs surnaturels sur l'aspect physique des gens (vécu personnel à l'adolescence). Dans tous les cas, j'adore te lire, même si ce n'est que le deuxième texte que je parcours. Tout coule avec une telle fluidité. Je dirais que j'aimerais disposer de ce talent. Que dire lorsque le corps... "
Soulyne  MacAdam
Maman, le chat, le chien et l... Vote positif" Une histoire touchante et très amusante, qui m'a rappelé bien des gens un peu maladroits, aimant profondément leurs animaux, tout en ne se rendant pas toujours compte des bétises qu'ils faisaient avec :) Bon, au moins cette maman a acqui une solide expérience en "trucs à ne pas faire avec son animal" ! Je lui souhaite beaucoup de bonhe... "
A quai (Jeanne)
L’éternelle interrogation en ... Vote positif" Voilà résumé de façon magistrale comment décrire qui est Dieu (peut importe le nom qu'on lui donne). Certains applaudiront et seront de ton avis (comme moi qui suis une convaincue), d'autre n'y adhèreront pas et d'autres encore pourraient être en colère. Comment un poète (si, si) peut, sous prétexte d'écrire en hendécasyllabes (perso, ... "

Partages & Divers

Colibri24
Ombre et lumière Mon esprit vagabonde Désespoir amer Que jamais rien ne sonde Visage qui se fige Au profond du néant Pensées qui voltigent M'emportant doucement Dans le jardin sombre Au fond de ma mémoire Bléssures qui m'encombrent Me laissant dans le noir Puis ...suite
Shovnigorath
La Naissance du Temps Avant que le temps fut, l'harmonie se forma, Et sans l'avoir perçu, avant n'était plus là. Le tout se divisa pour se multiplier, En formulant l'alpha de son éternité. Elle eut un bout de nuit pour modeler le monde, Il prit un bout de lui et ...suite
Adenor
Je ne suis que tonnerre. Une nuit, mon existence aurait pu se trouver brisée tel un miroir et me porter malheur pendant plus de sept ans, sans nul doute. La lune aurait bien pu s'écraser sur moi comme un pied malintentionné sur un insecte et me réduire en poussiè...suite
Deplume
Les jeunes et la lecture Premier enseignement: la lecture reste une activité «importante» chez les jeunes, qu’elle soit prescrite dans le cadre scolaire (89%) ou librement choisie dans celui des loisirs (78%). En moyenne, les jeunes lisent six livres par an, dont deux dan...suite
Jenny
Enfant de Personne La cloche sonne, La tête basse, cheveux ébouriffés, Il avance nonchalant, le regard creusé Serre contre lui son sac tout griffé, Mange ses lèvres, le regard baissé Sur ses souliers depuis longtemps usés Enfant de personne N’entend plus la cloche même quand elle sonne Ses poches ...suite

Publications DPP

  • Nouvelle Nouvelle
    Le collier de Diana

    Nouvelle terminée | Pages 4 | Vote 1

    Se retrouvant très riche après la mort subite de son mari, Elena n'a pas hâte de se remarier, mais un scandale vient ternir sa réputation. Pour taire les mauvaises langues, elle épousa Michael dont elle découvrirait, trop tard, les intentions malhonnêtes.
  • Histoire Courte Histoire Courte
    Trois gouttes de vie

    Histoire Courte terminée | Pages 1 | Vote 1

    3 Gouttes de vie La fine aiguille rouge tressautait au rythme des battements de cils de l’hôtesse du guichet 9. On m'avait accordé le numéro de passage 239, hors, l'écran ne se décidait pas a passer la barre des 120. Le petit « Tanguy de 6ans et demi » désirait apparemment une chose que seul un cri de 90 décibels pourrait lui faire parvenir. Sûrement l'attention de son père, suspendu aux LED de l'écran, tro...
  • Histoire Courte Histoire Courte
    Pourriture

    Histoire Courte terminée | Pages 1 | Vote 1

    C'est étrange ce qu'on ressent lorsqu'on est tout proche de crever. Les sensations qui peuplent notre corps, alors que, d'ici une poignée de minutes on va se faire pendre en place publique. Je l'ai bien mérité, faut dire. J'suis la pire des pourritures. Toute ma vie, j'ai semé la terreur. La liste de mes victimes est plus longue qu'un bras. Jeunes, vieux, hommes d'affaires, clochards, prostituées… J'me suis bien gavé pendant toutes ces ...
  • Histoire Courte Histoire Courte
    La Solitude

    Histoire Courte terminée | Pages 1 | Vote 1

    Aujourd'hui, c'est mon anniversaire, j’ai 50 ans. Je n'ai personne à appeler, ni à qui envoyer de messages, personne à voir, à qui parler ni avec qui partager les bons comme les mauvais moments. Je me sens seul. Je suis seul, c’est un fait. Parfois je suis emporté dans le tourbillon de la société, je ne vois pas les heures passées et alors je ne pense pas à ma solitude, je ne la ressens presque pas. Des fois, je me di...
  • Histoire Courte Histoire Courte
    Ma muse

    Histoire Courte terminée | Pages 1 | Vote 2

    Elle est entrée et je l’ai suivie, un peu gêné. En réalité je tremblais de tout mon être et je ne voulais pas le lui montrer. Devant les escaliers, j’aihésité. "C’est au dernier étage, lui dis-je, trois volées à s’enfiler, désolé." Et avant que d’avoir le temps de me montrer galant et de la précéder, je ne pus faire autrement que de la voir s’élanc...
  • Nouvelle Nouvelle
    La falaise du Reynisfjall

    Nouvelle terminée | Pages 1 | Vote 5

    Lors de mon voyage en Islande, sur la falaise du Reynisfjall, le vent me hurlait de continuer...
  • Grand Scénario ou Pièce de théâtre Grand Scénario ou Pièce de théâtre
    La clé Pavot

    Grand Scénario ou Pièce de théâtre terminé | Pages 5 | Vote 10

    Décor : Une habitation en banlieue parisienne. Le bar est devant à droite de biais. Deux chaises de bars sont à gauche du bar. L’entrée est au fond à droite derrière le bar. Le mur face à la scène est décoré d’un tableau en son centre. Le bureau est côté droit du tableau. L’entrée de la chambre est à gauche du tableau. L’accès à la cave est à gauche. Au milieu, un canapé, une petite table à gauche avec un téléphone dessus et une chaise à côté. L’alarme est à droite de la porte du bureau, vers...


  • Tranche de Vie Tranche de Vie
    Randonnée au saut de la Lézarde

    Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 3

    Nous marchons depuis quinze minutes, il fait chaud. Le sentier que nous empruntons n’est pas extraordinaire. Nous sommes obligés d’être attentifs mon épouse et moi car il glisse. La végétation qui nous encercle est luxuriante, nous sommes à la Guadeloupe depuis trois jours pour notre voyage de noces. Nous voulons profiter au maximum des attraits de cette terre française plantée dans les caraïbes. C’est un dé...
  • Tranche de Vie Tranche de Vie
    La plage du vide

    Tranche de Vie terminée | Pages 1 | Vote 1

    (Les jolies colonies de vacances) Jonas était plongé dans son monde, je savais qu'il nous écoutait d'une oreille distraite. On venait d'évoquer une partie de pêche, Grégoire était enthousiaste : — M'sieur, m'sieur on peut y aller demain ? J'étais le Mono de huit gamins, âgés de neuf à dix ans. Depuis que nous étions arrivés sur l'île, nous avions eu le temps de faire connaissance. Jonas &eacu...
  • Histoire Courte Histoire Courte
    Bribes de textes

    Histoire Courte terminée | Pages 1 | Vote 1

    Tu devrais ... Tu devrais avancer la tête haute. Te dire sans cesse pour toi même, comme un refrain rassurant Je suis aussi bien que les autres Mais tu n'aimes pas ce que le miroir te renvoie Mais tu n'arrives pas à vivre les choses du quotidien de manière simple Tu devrais avoir confiance en toi. Te dire que tu arriveras à faire quelque chose de ton existence Mais il y a trop de blessures en toi Trop de coup de poing invisibles Tu t'habitues à ta solit...
  • Journal intime Journal intime
    Évolution Française

    Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 2

    Feux d'artifices. J'ai trois ans, cela est sans doute un de mes plus ancients souvenirs. Déjà tout semble loin et vague, comme ensevelli dans un brouillard épais qui n'a que faire de moi. De moi, de mes appels désespérés et de mes mains qui s'accrochent désespérément à ma mémoire. Je revois mes tout petit pieds courir sur le macadam du port perdu dans une forêt qui n'est en fait pas plus une forêt que les...
  • Texte Court Texte Court
    Le Mal en Vous

    Texte Court terminé | Pages 1 | Vote 2

    Il y a quelque chose qui cloche à l'interieur. Coincé en quelque part, il fait peur... A cet endroit, il fait noir et ça gratte, ça ronge, ça cogne et ça brûle. ça ne fait pas tout le temps ça. Seulement quand il y a des cris, de l'énervement et des larmes. Plus les réacttions sont intenses, plus l'endroit noirci, gratte, ronge, cogne et brûle. Il fait peur et froid aussi : quelque chose monte, une chose puissante emplie de rage. Elle vous envahit, s'empare de vous et vous êtes à la limite de...
  • Réflexion Réflexion
    Le choix de l'homme face au physique de...

    Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 1

    Les hommes aiment les femmes difficiles, qui ont du caractère, qui savent dire non et qui sont prêtes à les défendre. Le charme d'une femme se cache dans ce qu'elle a à apprendre à un homme. Vous qui vous habillez de manière désinvolte, qu'avez-vous à cacher? La seule chose que vous cachez, c'est votre désir d'être convoitée et votre désir de paraître comme étant convoitée. Les hommes ...
  • Histoire Très Courte Histoire Très Courte
    Au bout du Tunnel

    Histoire Très Courte terminée | Pages 1 | Vote 3

    Je me sens oubliée, seule au monde. Au loin, j'aperçois un tunnel sombre qui malgré ma peur, m'attire. Il m'attire tellement que c'est plus fort que moi, je nage vers lui puis je cligne des yeux. Au loin une lumière, j'aperçois une silhouette. Curieuse, j'avance puis, je dévisage cet homme qui ne dit mot. Il me semble beau. Joli visage aux cheveux noirs assez longs. Lorsque je le regarde dans les yeux, j'ai l'impression que son regard est comme un puits sans fin. Je frissonne de peur mais aus...
  • Histoire Très Courte Histoire Très Courte
    Ivresse

    Histoire Très Courte terminée | Pages 1 | Vote 3

    Ivresse pure, ivresse de détresse. Encore un verre, juste un, pour oublier toute la misère du monde. S’enivrer jusqu'à plus soif, jusqu'à perdre pied avec la réalité. Faire disparaître l'espace d'un soir cette douleur qui s'engouffre au plus profond de notre être, qui nous agrippe de ses doigts crochus et sadiques. Absorber l'élégant tanin, resplendissante vertu nous aguichant sans cesse. La soirée suit son cour...
  • Sketch Sketch
    L'incruste

    Sketch terminé | Pages 1 | Vote 6

    . A – On s'est déjà rencontrés quelque part, non? B – Ça m'étonnerait? A – Pourquoi ça? B – Parce que je suis ici incognito. A – Comment? Cette soirée est privée. Si vous êtes invité, vous ne pouvez pas venir incognito! B – Qui vous dit que je suis invité? A – Ah? Vous n'êtes pas invité et vous venez quand même. B – En effet. Je déteste aller da...
  • Texte Court Texte Court
    L'Absence Sans Exister

    Texte Court terminé | Pages 1 | Vote 3

    Vivre sans vie est une triste aventure sans intérêt, un envol sans but précis face au destin. Mais vivre sans toi c'est comme: le soleil sans sa chaleur la lune sans sa douceur le ciel sans état d'âme l'étoile sans clarté Je suis perdue dans le vaste monde, aux chemin tortueux. Sans jamais me nourrir d'une nuit d'ivresse à tes côtés, c'est comme: le nuage sans duvet la planète sans existence la faune sans flore le temp...

  • Chanson & Slam Chanson & Slam
    Noyé né

    Chanson & Slam terminée | Pages 1 | Vote 2

    dévot déviant dissipe la dispute suce au sens salace tu sais l'obscène enlace hélas de scène en scène résonne le même thème y'a des tonnes et des tonnes d'assommés réclamant l'anathème ça trime dans les tram'et les trom' et les crimes grondent et la grande grève crève et les rêves s'écrivent à la bombe pour oublier la tombe en trombe les cons bombent l'égo les ca...
  • Poème Poème
    Spleen

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 2

    L'on perd souvent l'espoir A savoir rester sage. Mon cœur de ces paroles m’inspire, Et sans lui, rien ne sert d’écrire D’ennui les mots se laisseraient mourir Et mes vers ne seraient qu’à vomir. Je fige en ma mémoire l’histoire de ton visage. A jamais prisonnier de mon carcan je n’en connaîtrais jamais le roman. Dans la nuit, quand tout se taisant, il sera bien temps de devenir amant. Au fil du temps mes mots se cassent, D&...
  • Poème Poème
    L'anathaine / La chaleur de l'aut...

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 4

    L'anathaine Paris, Londres, Raqqa, Berlin, Barcelone Hissés hauts les drapeaux, en berne les cœurs Bercés de langueur qui devient monotone Mais jamais ne cèderont à la moindre terreur Faut-il que votre vie soit à ce point infâme Pour ne prendre tout son sens que dans votre mort Vos baroudes d'horreur jouent leur propre drame Votre main tremble-t-elle sous l'emprise des remords? La haine radicale est une bien mauvaise graine Qui germe dans le terr...
  • Poème Poème
    Ode à Sappho

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 5

    Ô Sappho, poétesse du temps éloigné, Sur les chemins de la nuit, de toi j’ai rêvé Tu vouais ta dévotion à Aphrodite, À celle que tu contemples en favorite. Au jour levé, tu glorifies sa pureté, Les lignes libidineuses de sa beauté, Tu chantes, tu danses devant son effigie Dans une déconcertante chorégraphie. Tu meurs d’appétence pour la divinité, Tu n’as pas la beau...
  • Poème Poème
    Route de nuit

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 8

    Une route bien droite à la nuit tombée Une voiture qui roule silencieusement Des phares qui allument le bord de la forêt Et toi qui dors auprès de moi comme une enfant. La radio fredonne une musique douce Me contant tour à tour souvenirs et secrets La lune éclaire ta chevelure rousse Et je me sens si bien, si calme et apaisé. La lueur rougissante de ma cigarette Vient effleurer tes paupières qui frémissent Et tes lèvres ros...
  • Poème Poème
    Agonistique

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 2

    Manipulé de l'état fœtal à l'euthanasie Il écrit son nom sur toutes les voies de l'utopie. Cherchant à extirper les douleurs de son silence L'individu résiste contre ce monde absurde Il écrit son nom sur tous les chemins du silence Il écrit son nom sur les murailles de l'absurde. L'homme a mutilé, bâillonné, disloqué les esprits Il écrit son nom sur les routes de son agonie. Cherchant à fai...
  • Poème Poème
    Sous les ponts

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 5

    Beaucoup d’eau a coulé, sous les ponts d’une année, Mes amours ont sombré, elles se sont échouées, La rive des pêchés, les a déchiquetées. Embourbés en trios, emportés par les flots, Nos actes laids et sots, souvenirs abyssaux, Effleurent dans nos mots, heurtant nos idéaux. Aimer au pluriel, c’est tomber du ciel, Fouillant les poubelles, y trouvant gamelle, La faim n’est pas belle, elle...
  • Poème Poème
    L'éveil subtil et Paradise

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

    Passé, toi la drogue des initiés, souvenirs passagers de la mélancolie, suprême plaisir délicat et sucré, j'ai tant besoin de cette douce envie. Je glisse dans tes eaux troubles, les vagues de l'histoire me bercent inlassablement. Mes yeux se ferment, mon esprit se dédouble, subtil parfum, tu réveilles tous mes sens. Dans mon cœur les couleurs se mélangent, dans la rue monte cette brume étrange, la vie est donc un &ea...
  • Poème Poème
    J'irai cracher, Kuklos

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 6

    J’irai cracher… Sous des masques pointus Blanche comme un cadavre Une armée de satans Gueules distordues, Défile en hurlant. Ses figures de pierre, Damnés bas-reliefs Des voussures d’un tympan, Ses figures sont des trous, Des fours grimaçants Dégueulant des brasiers Soufflant des mots de cendres Et sa conscience exsangue En loques noir charbon Au bout de sa corde pend lamentablement. Kuklos Debout sur vos lèvres, Des verbes vocif&ea...
  • Poème Poème
    Stance déflorée

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 3

    Dans un drôle de castel une croisade vénielle cette nuit me harcèle. Sur un sylvestre autel odeurs obsessionnelles trébuchent en kyrielle. Maintessoies infidèles en habit de flanelle curieusement me hèlent. Saveurs musquées recèlent une folie sans appel assoiffée d'une pucelle. Moiteurs en ribambelle et pulpeuses mirabelles en mes mains s'amoncellent. Comme sur une marelle des cuisses au prunelles les beautés je déc&e...
  • Poème Poème
    Extrapoustouflant

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 4

    Quand je t'ai vue aux bras des cils de mon regard, Lovée comme un serpent à l'ombre d'une pierre, J'ai choisi de ne pas me tenir à l'écart, Et rattraper le temps, l'amour et ses mystères. C'est extrapoustouflant* d'observer ta lumière, Vibrer en harmonie avec tous ses rayons, Sur la corde du temps perdu dans sa poussière, Pour donner à ta vie le cadeau de son don. Quand je t'ai vue au bras de ma folle espérance, Au firmament des ...

à suivre... chroniques, etc.

  • Roman Roman
    La Vague

    Roman à suivre | Pages 3 | Vote 3

    3.   Minuit. Je suis couché sur le canapé, l’esprit torturé par des questions existentielles du genre : Comment réagir lorsque l’on découvre que sa mort est inscrite au calendrier ? Ou : À qui s’en prendre lorsqu’on n’a aucun pouvoir sur cette décision et qu’on ne peut rien faire d’autre que de la subir ? Je tergiverse davantage, bascule vers d’autres sujets et songe alors à ceux et celles qui attendent dans le couloir de la mort d’une prison. Je me dis qu’ils sont probablement encore dans le...
  • Roman Roman
    La fée du lac aux noyés

    Roman terminé | Pages 33 | Vote 17

    33- Le mariage Elle n’avait jamais été sur un bateau et c’était pour le moins étrange. Le navire naviguait lentement empli de voix riantes et de musique. La fée se pencha par-dessus le bastingage en espérant sentir la présence de sa mère. L’écume bouillonnait autour de la coque tandis que le navire progressait, mais les eaux opaques lui restaient silencieuses. Elle fit la moue et revint en arrière. -J’ai cru un instant que tu allais sauter. Le prince s’approchait, un sourire béat sur les lèvr...
  • Critique de Film Critique de Film
    Love Story

    Critique de Film terminée | Pages 1 | Vote 6

    Alors que la société se disloque, on recherche la nostalgie d'une époque ; où les Beatles et les Stones , nous enchantaient même en automne . C'est vrai que le parfum des fleurs , avait alors une autre odeur : et que la pollution des villes , était beaucoup moins hostille. On profitait des grands espaces, l'herbe était verte sur les grandes places : et les roses apportaient tant de bonheur, quand les grillons chantaient en choeur. On savait alo...
  • Roman Roman
    Une Lilith Contemporaine

    Roman à suivre | Pages 12 | Vote 23

    Chapitre 7 : Une jeunesse qui cherche sa place.   - Alors, cette nuit avec le beau blondinet du Mc Evans ? Demanda Caroline, alors qu'elles étaient toutes les deux au restaurant universitaire pour boire un petit chocolat avant d'aller retrouver les garçons et de débuter les cours.   - C'était cool, répondit Lilith en rougissant.   - Juste cool! Tu nous quittes en pleine soirée pour une aventure et tu reviens juste en disant « c'était cool », taquina Nathalie sur un ton faussement outré.   - O...
  • Roman Roman
    Journal d'un Tald

    Roman à suivre | Pages 3 | Vote 7

    LE JOURNAL D’UN TALD : JOUR 1 : VOLUBILIS DAHLIA J'ai trouvé un bouquin dans le sable en sortant de cet enfer. Je me permet d'écrire à l'intérieur car son propriétaire est sûrement mort.  La dernière chose qu'il eu le temps de faire c'est de retranscrire un extrait de l'autre bouquin qu'il y avait avec celui-ci. Certains s'étonneront que je sache écrire mais pas plus que pour Kaïnen. Nous avons appris ensemble d'ailleurs à une époque. Si il était un peu moins naïf et faisait plus attention, i...
  • Scénario ou Pièce de théâtre Scénario ou Pièce de théâtre
    Bourricot

    Scénario ou Pièce de théâtre terminé | Pages 13 | Vote 5

    SCENE XIII           BOUR, RICOT Comme dans la première scène, Ricot contemple le tableau qui représente une femme sortant de son bain. Bour revient sur scène par la porte latérale. RICOT (se rendant compte de la présence de Bour) - Tu me trouves l’air con, Michel ? BOUR - Non, pas vraiment. Je dirai plutôt un amant déçu qui, sur le corps d’une femme nue, contemple l’horizon vide de son existence. RICOT - Je lui aurais donné la prunelle de mes yeux. Que veux-tu ? J’étais si heureux de fréquen...

Publications Graines de Plume

  • Réflexion Réflexion
    Parlons Histoire et Géopolitique

    Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 1

    En parlant d'Europe, nous allons commencer par elle. Je vais plus la détailler, car je la connais mieux. Au cours de l'Antiquité, trois candidats se dégagent : les Grecs, les Celtes et les Romains. Mis à part au niveau philosophique et leurs magnifiques poutrages de Perses (This is Sparta !), les Grecs n'ont eu, par rapport aux deux autres, que peu d'influence, ayant été suplanté par Rome. Les Celtes ont l'avantage démographique, et leur présence sur de nombreux pays en font un candidat viabl...
  • Poème Poème
    Utopie

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

    Que des sourires, que du bonheur : Plus de tristesse, plus de pleurs. La voilà enfin instaurée, L'Utopie tant désirée. Plus de guerre, plus d'égoïsme ; Plus de communautés, de nationalisme : Plus aucune faction à tempérer, Que peut-on de plus espérer ? Plus de religions, de traditions ; Plus de haine, plus de passions. Ainsi, plus aucuns conflits : Le différence, enfin abolie. Plus de nations, plus de débats, P...
  • Coup de gueule Coup de gueule
    Notre monde pourrait être meilleur

    Coup de gueule terminé | Pages 1 | Vote 5

    L'Humanité, qu'est ce que l'Humanité, est ce que quelqu'un le sait il encore aujourd'hui? Est ce que quelqu'un, même, l'a t il su un jour...? C'est vrai, à vrai dire, qu'est ce qui définit l'être humain, hein? On veut tous, oui je dis «tous», même moi, se résigner à classer ce qui nous entoure. Je dis cela parce que je trouve amusant de voir ceux qui écrivent un texte sur «l'humanité» et qui se p...
  • Coup de gueule Coup de gueule
    "L'espoir"

    Coup de gueule terminé | Pages 1 | Vote 2

    "L'espoir" Lumière synonyme d’espoir... L’espoir, mais a quoi sert donc l’espoir, a nous faire vivre ? Mais si vivre nous détruit ? A quoi bon vivre, hein ? Je ne crois pas aujourd'hui que quelqu'un en détienne la réponse... Et si quelqu'un l'avait et qu'il la partageait alors celle ci ne voudrait plus rien dire, et tout recommencerai. Je suis une fille comme les autres, je me suis faite manipuler par un homme, peu de temps certes, 1 mois... Dite...
  • Poème Poème
    La jetée

    Poème terminé | Pages 1 | Vote 5

    Du haut d'un rocher Je contemple la mer Mon esprit se libère Je peux enfin m'évader Une rencontre banale Devenue vitale Sans toi comment vivre Je ne peux survivre Les secondes qui restent Sont dédiées à nos souvenirs Mais la brise d'un geste Les fait s'évanouir Un sentiment éternel Au-delà du réel Me fait vivre un cauchemar Et pleurer chaque soir Mes cheveux au vent La mer m'attend Pour accueillir cet amour Perdu pour toujours &A...
  • Journal intime Journal intime
    Paradoxe

    Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 3

    Si j'étais un mot, je serais paradoxe. Parce que paradoxe est le mot qui résume mes pensées, mes humeurs, mes sentiments. Paradoxe résume bien toutes ces émotions contraires qui m'envahissent. Par exemple, cette furieuse envie de vivre seule alors que je sais pertinemment que je ne peux supporter la solitude. Autre exemple, ce profond désir d'avoir toujours plus de temps pour écrire alors que je sais très bien que plus j'ai de temps, plu...
Graine de plume Accédez à l'espace Graines de PlumeGraine de plume

♫ Espace  Musiciens ♫

Romans & GN à suivre