Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Sahara (film d'animation 2017) - Critique de Film ou Série

Critique de Film ou Série "Sahara (film d'animation 2017)" est une critique de film ou série mise en ligne par "Darkest"..

Venez publier une critique de film ou série ! / Protéger une critique de film ou série

 

 

Sahara

(film d'animation 2017)

 

     Sahara est un long métrage d'animation franco-canadien réalisé par Pierre Coré et sorti en 2017. Ajar est un cobra bleu vivant dans un repaire de serpent au bord du désert avec son ami Pitt un scorpion. Leur vie n’est pas une partie de plaisir car ils ne possèdent rien et sont même les souffres douleur des autres serpents du repaire. Ajar envisage donc de changer de vie en entrant dans l’oasis voisine où vivent tous les serpents riches et verts. Eva qu’en a est la fille d’un riche serpent et cherche à s’échapper de l’oasis qu’elle considère comme une prison. En voyant Eva tenté de s’échapper Ajar sera d’autant plus motivé à entrer dans l’oasis. Au final Eva sera kidnappée par des humains, Ajar est prêt à traverser le désert pour la retrouver et Pitt n’a pas d’autre choix que de le suivre.

S1.jpg

 

      C’est plutôt joli au niveau des graphismes et de l’animation, la france n’a rien à envier au

reste du monde en matière d’animation de nos jours et il y a beaucoup d’autres oeuvres d’animation pour lesquelles on pourrait en dire autant, je ne parle pas que de films mais aussi de série et autres. Les graphismes ne sont évidemment pas toujours le plus important dans une oeuvre d’animation, le plus important c’est l’animation en elle-même et pour faire un “bon film” il faut aussi un “bon scénario” mais ne nous éloignons pas du sujet. On se retrouve dans un environnement peu connu en ce qui concerne le Sahara, enfin moi en tout cas je n’y connais pas grand chose, c’est un désert à priori.  C’est un choix original car le Sahara est un des endroits les plus désolés de la planète et il ne s’y passe pas énormément de chose en général. Moi je n’aurais probablement pas pensé à prendre un désert comme environnement pour un film d’animation, en tout cas ça c’est rarement vu comme choix et il n’y a pas de mal à ça. Le scénario est assez simple à comprendre mais c’est logique puisqu’il s’agit d’un film d’animation tout public et donc pour les enfants principalement.

 

     Ce que j’ai aimé dès le départ du film c’est ce dernier met en valeur un animal souvent mal vu par l’humanité, je dirais même deux animaux : le serpent et le scorpion. Ces animaux sont souvent vus comme de la vermine et comme dangereux surtout les cobras comme Ajar. Pourtant nous sommes une espèce bien plus dangereuse et des serpents nous en avons massacré en masse et ça m’étonnerait que les serpents aient pu faire autant de victimes. Je dirais même que les serpents sont des animaux assez fragiles et qu’il est donc logique que la nature leur a fourni du venin pour mieux se défendre et nous effrayer. Malheureusement nous effrayer ne garantit pas la survie de l’espèce car notre espèce est connue pour s’en prendre à ce qui peut l'effrayer, heureusement nous ne sommes pas tous comme ça.

S2.jpg

Le film s’inspire évidemment de la réalité de deux manières différentes, d’abord en se basant sur le milieu de survie des serpents qui en fonction des différentes espèces vivent dans des environnements différents. Ensuite, les serpents verts vivant dans l’oasis représentent la bourgeoisie et les cobras bleus vivant dans le désert représentent la banlieue. Ce qui fait du film une métaphore de la réalité nous rappelant que pour certains la vie est plus dur que pour d’autres. Il ne faut pas oublier que l’homme est aussi présent dans le film, d’ailleurs l’antagoniste est un homme.

 S4.jpg

    Eva est capturée par des hommes et sera ensuite utilisée par un charmeur de serpents à la flûte. Ce charmeur de serpent est aussi propriétaire d’une tannerie utilisant la peau des serpents. Le film est donc quelque part également un message contre l’abus envers les animaux tels que les serpents pour lesquels l’homme n’a que très peu de compassion et c’est un bon point je trouve. Garry, le frère d’Eva qui sera embarqué dans cette histoire contre sa volonté, est un enfant gâté dépendant au pollen qui n’a pas d’amis. Cette aventure lui permettra de changer en renonçant au pollen et en se faisant des nouveaux amis. Il est difficile d'apprécier Garry dès le début de l’histoire pourtant au final il est en quelque guéri de sa solitude. Sa soeur Eva n’est pas plus appréciable au départ, elle se plaint de sa belle vie dans l’oasis qu’elle voit comme une prison. Certes il n’y a pas toujours des avantages à être riches mais c’est tout de même toujours mieux que la vie que menait Ajar par exemple, d’autant plus qu’à la fin de l’histoire elle regrettera de s’être échappée sans avoir pris conscience du danger de l’extérieur. C’est vrai que nos vies pourraient être meilleure mais elle pourrait être bien pire, nous avons de la chance cependant le monde pourrait également être meilleur.  En ce qui concerne la relation entre Ajar et Eva, Ajar traverse le désert du Sahara pour retrouver Eva dont il est tombé amoureux. Moi je l’interprète d’une autre manière, en séduisant Eva Ajar obtiendra une vie meilleure dans l’oasis et Eva est donc plus ou moins son ticket vers une vie meilleure. Ce qui ne l’empêche pas de l’aimer justement pour cette raison en partie, je suis plutôt du genre à penser que l’amour dans le sens amoureux est une invention de l’homme voire une interprétation de l’attirance sexuelle.

 

     Pour résumer l’histoire est simple mais prenante, nous pouvons nous identifier aux personnages qui sortent grandis de cette expérience tout comme nous le sommes. Les décors sont beaux et l’animation de bonne qualité, il y a notamment un passage artistique en animation 2D très appréciable. Le tout dans un environnement riche en culture et en couleurs. Le film a été plutôt bien reçu en France et c’est assez logique, néanmoins beaucoup diront que Sahara n’est pas un film à la hauteur d’un Disney ou autres et ils n’ont pas totalement tort. Ce n’est pas non plus un des plus grands films d’animation que j’ai jamais vus mais il n’a pas été réalisé avec les moyens dont dispose Disney par exemple et j’ai pourtant apprécié le film. Il n’y a même pas de mauvaise scène selon moi mais ce n’est que mon avis. Le plus important c’est que le film devrait changer notre vision des serpents ou même des scorpions ainsi que de certains membres de notre société vivant dans de mauvaises conditions alors qu’ils n’avaient rien demandé au départ et cela les oblige à prendre des risques pour survivre.

 

S3.jpg

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+4

Auteur

Blog

Darkest

24-06-2017

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Sahara (film d'animation 2017) n'appartient à aucun recueil

 

Critique de Film ou Série terminée ! Merci à Darkest.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.