Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Poèmes en ligne - Bibliothèque

non classique, moderne, libre, prose poétique... Précisez le choix de votre catégorie.

Publier Poème N'hésitez plus, venez publier un poème ! Publier Poème

Navigation : > Bibliothèque > Tous les Textes > Poèmes > Complets
Rechercher :
Parcourir Poème Ailleurs

Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

Ailleurs, cette immensité de possibles, Cet infini peuplé de mes rêves démesurés, Ailleurs des yeux, des sens, du coeur Qui apaiserait toutes mes faims, toutes mes soifs Et n'existe encor qu'au creux de mes espoirs. Quitter enfin cette vie étriquée, l'habitude, Les chemins tout tracés, les horizons réduits, Les prisons hypocrites d'apparences et de codes D'un monde qui se dit pourtant civilisé Et découvrir l'ailleurs,...
Parcourir Poème Les hommes d'aujourd'hui

Poème terminé | Pages 1 | Vote 2

Les hommes d'aujourd'hui ne se préocupent plus de l'immensité qu'est le monde qui les entoure. Les rêves et l'ambition semblent proscrits. Il n'y a plus d'émotion qui se dessine dans leurs yeux. Ils sont déchûs de tout désir, de toute envie. Mais est-ce vraiment eux qu'il faut punir? C'est cette société disfonctionnelle qui nous fait grandir trop vite. Comme cette fille pourrie par l'argent : elle est jolie mais vis dans l´ab...
Parcourir Poème Soupir

Poème terminé | Pages 1 | Vote 3

Te quitter sur un point d’orgue Sans trop savoir où se finit La mesure triste et morne Qui me pousse jusqu’à la nuit. Si mon amour chromatique Te procure bien des frissons De cet art qui est musique Je te donnerais des leçons. Va ma belle, ritournelle Que tu fredonnes en ton majeur Tu es celle, ensorcelle De ce qui reste de mon cœur. Quand ma peine bien trop folle Au départ de cette gamme Se parsème de doux bémols Pour tout ce qui e...
Parcourir Poème Passion

Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

La tempête de mes sens qui explose en un tout Au cœur du tourbillon fait me mettre à genoux Face à l’ébullition de tous mes sentiments Il ne sait comment faire pour renaître, l’indécent Grâce à toi je succombe à mes facettes sombres Et quand malgré moi je ne sais plus comment Te parler sans crier tous mes ressentiments Ceux du désir ardent, de l’ivresse de l’amour Et ceux de la colè...
Parcourir Poème Fin

Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

J'entends le mélodieux chant de l'oiseau lointain La blanche colombe du nocturne matin Les douces cymbales du ciel amoureux L'indifférence du jais de ses profonds yeux Et la lente mélodie se poursuit ainsi Détruit le silence d'un infini univers Se mêle au rythme de ma triste nostalgie S'acharne sur la petitesse de mes vers Et mes quatrains ont le parfum de mon destin Et mon destin est la parfin de mes quatrains Lorsque à la fin de la symphonie se produ...
Parcourir Poème Infiniment petit

Poème terminé | Pages 1 | Vote 8

Infiniment petit, je traverse l'espace, Anonyme gluon, un rien juste une trace. Ma voix ne porte plus, j'ai perdu mon ego, Je ne sais si je suis, cogito sans ergo. Tout me semble trop grand, limite désertique, Des carrés et des ronds, un tout mathématique, Une inhumanité, sans goûts et sans saveurs, Où de maigres photons édictent les couleurs. Avant j'étais humain, un gars un peu pénible, Le genre à mélanger religion ...
Parcourir Poème En hurlant sous un ciel sans étoiles.

Poème terminé | Pages 1 | Vote 2

e lève les yeux, mais je ne vois rien.Sans la moindre envie, je regarde au loinMes yeux se seraient-ils fermés ?Non, c'est le ciel qui m'a abandonné.J'ai passé tellement de temps dans le noir.Tant d'heures à pleurer, je n'ai plus d'espoir.Enfermé au fond de ma cage, je crie.Mais dans ma bouche et mes yeux rien ne brille.Je me suis tant battu pour le soleil.Tellement de fois, j'ai tenté l'éveil.Tellement de fois, on m'a coupé les a...
Parcourir Poème Il s'entrouvre des fleurs qui sont des voix coupées

Poème terminé | Pages 1 | Vote 3

Il s'entrouvre des fleurs qui sont des voix coupées ; Sous l'avancée des cils a gelé le paraître D'une vue désarmée ayant perdu son être ; Il y a, murmurant, aux ravines escarpées Un filet d'eau subtile aussitôt transpercée ; Il reste aux fontes noires sous les rameaux des hêtres L'unique rossignol s'élançant jusqu'aux faîtes Des silences arrêtés, de la note épanchée
Parcourir Poème Larmes de Sang

Poème terminé | Pages 1 | Vote 4

Spontanément mes larmes coulent Bien que vainement je les refoule. Il semble que je n'aie aucun contrôle Simplement de ma main je les frôle. J'ignore même la raison de ce torrent Il doit provenir de mes sentiments Qu'aujourd'hui je ne sais exprimer, Mon coeur semble être saturé. Par moments, avec fluidité Je les couche sur le papier; Par moments, comme à présent Mon esprit erre dans le néant. Je les laisse couler à foiso...
Parcourir Poème Rose de sang

Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

De beaux yeux bleus, Presque violets, Pétales de roses d’amour colorées, Parfumées de vertus, Innocente candeur, Sacrifice parfait, De sang toute empourprée, Au sang du Christ se mêle, Si mignonne, si frêle, La jeune colombe étend ses deux ailes, Sans faillir, sans trembler, Brûle sa flamme, Du bourreau, sur son cou passe la lame Comme une hostie que l’on brise, Au souffle de Dieu Son âme se joint sans méprise, Phi...
Parcourir Poème L'oiseau de fer

Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

Ô bel oiseau de fer toi qui as pris ma bien aimée un soir d'hiver par la grâce de ton vol et de tes ailes d'acier durant son voyage, puisses-tu la bercer Au sein de ton nid douillet loge une hirondelle ; inonde là de rêve et de merveille à travers toi, à l'horizon, ne cessera point d'être émerveillée Vol aussi rapidement que tu le souhaites et du céleste ciel, pourfends les nuages sur un air de fête Un mois n'est ...
Parcourir Poème Les héros

Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

Les gens de l'ombre Ne sont pas sombres Ces anonymes, tu ne les vois pas Mais ils sont là Ils œuvrent dans l'humilité Ne cherchent ni pouvoir, ni vanité La seule lumière recherchée Etant celle de ton visage éclairé Par cet échange de regard spontané Ce sont cette infirmière, ce pompier, ce fermier... Qui Relèvent chaque jour Le défi de leur vie avec fierté et générosité ; Ce ...
Parcourir Poème Fresques

Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

Partie I Si la mort s'achève Elle ne laisse que des goutes d'un doux désespoir Il me suffit d'y penser De ce malheur assommant Pour y croire D'y penser A cette souffrance d'amants. Noir Pour pouvoir écrire Créer Retranscrire : Je ne mérite que le rythme des saisons qui viennent m'achever. Non le courage et l'enthousiasme de cette mort délicieuse à mon chevet. (Je ne mérite que les fantasmes de ce monde achevé.) Celui que je conna...
Parcourir Poème Prends soin de toi

Poème terminé | Pages 1 | Vote 3

Tout Seul dans la salle d'attente, Ta naissance était déconcertante, Ton tout premier regard, d'une forme étincelante, M'a figé comme la vue d'une étoile filante, Toutes les questions m'ont emparé, Serais je un bon père? émerveillé.. Je ne puis que m'essayer, Et donner tout ce que je sais, Une vie d'une belle union, On te fera prendre de bonnes décisions, Le monde est bien sûre confusion, Accepte les sages opinions, ...
Parcourir Poème La Chevalière d'Eon

Poème terminé | Pages 1 | Vote 5

Poussières des papillons, Poudroiement des lampions, La Chevalière d’Éon Traînent ses robes en haillons. Du cours du temps la contredanse N'a point d'égard à ses instances :Les rides et les maigres prestancesCheminent depuis sa naissance. Dans une malle un éventail Qui soudain lui rappelle My- lord... ce lointain épouvantail Qui dans la fougue amoureuse - "Aïe" - Lui lâchait au creux de l'oreille, Comme une envolé...
Parcourir Poème Passager noir

Poème terminé | Pages 1 | Vote 3

Le passagé noir Je t'écris à toi noirceur de l'âme Présent dans chaque quidam Tu nous accompagnes dans la vie Et pourtant nous ne t'avons pas choisi Tu es la voie de nos plus bas instincts Présent dans chaque dessein Depuis que le monde et monde Tu parcours la terre féconde Les hommes ont souffert de ta cupidité Tu leur as donné ce foyer Chair de convoitise Empreint de traîtrise Aujourd'hui tu es l'ami qui me sert de limite G...
Parcourir Poème Au fond des yeux

Poème terminé | Pages 1 | Vote 5

J’ai comme une pierre au fond des yeux Qui me rend parfois si malheureux Que je ne sais plus quoi regarder Tel sur un récif abandonné Un vieux bateau sans équipage Echoué après le naufrage. J’ai les mains tendues vers l’avenir Qu’il me fasse juste un seul sourire Et je m’embarque voiles au vent La longue attente d’un court instant Qui m’emporte au large d’un rêve Où jamais le bonheur s’ach&e...
Parcourir Poème I. - Comm est long le chemin sur le fond de la combe

Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

Autre variation sur le U, selon l'esprit des Grands Rhétoriqueurs Comme est long le chemin sur le fond de la combe ; Comme l'on se fonde en vain sur les forces en déclin ; Comme l'on s'efforce, comme est grave le chemin ; Comme on gravit la courbe, comme on arrive au comble
Parcourir Poème Z., l'éclair et sa flamme grillent les pieds des anges

Poème terminé | Pages 1 | Vote 2

Z., l'éclair et sa flamme grillent les pieds des anges Impubères éternels, platement innocents Avec leur tronche en coin, recueillant les vidanges De leur dieu pinailleur incontinent - les sangs M'en tournent en boudins noirs... enfin ! - ; depuis les planches De ce plancher des vaches, des coups bien fort claquants Viennent mordre aux fesses absentes des anges, aux hanches Qui font l'écroulement de mes goûts bienséants ; Z. unit ciel et terre en des n...
Parcourir Poème T. : un disque tourne étonnamment rapide

Poème terminé | Pages 1 | Vote 1

si véloce que la rotation est invisible, au bout de cet unique tige bien orphelin, planté, tendu vers l'espace monothéiste, et le plateau contient l'inanité du ciel, le retient de chuter dans son inexistence et il rend cette inconsistance positive, ce dont un dieu ne saurait rendre aucune grâce, car il est un champion en fait d'ingratitude,