Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Textes en ligne - Bibliothèque

Textes humoristiques, satiriques, sarcastiques... Tous les styles sont permis, toutes les plumes s’y amusent ! Sans complexes, jeux de mots et jeux d’auteurs.

Publier Texte N'hésitez plus, venez publier un texte détente ! Publier Texte

Navigation : > Bibliothèque > Toutes les Détentes > Textes > Complets
Rechercher :
Parcourir Texte Seul

Texte terminé | Pages 1 | Vote 4

Il s’était levé, marchant dans la forêt. La neige tombait, recouvrant tout de son épais manteau. Et le silence de la nuit. Si froid. Si profond. Si plein. Il ne savait pas où il allait, ni pourquoi. Mais il avançait. Touchant de sa main blanche le tronc des sapins, il continuait, le regard perdu dans les invisibles frondaisons. La nuit était d’encre, mais la neige éclatante. Quelque sentier perdu se dessinait à mesure ...
Parcourir Texte Lola

Texte terminé | Pages 1 | Vote 3

La première fois qu'elle m'a parlé c'était pour me dire de ne pas le faire, ne t'approche pas mais comme je suis trop fier j'ai fait l'inverse, j'ai fait un pas. Lola elle est comme ça, elle est bancale et elle dit pas qu'elle aime. C'est l'éclaircie après l'averse mais c'est l'averse après l'éclair. C'est comme une voiture sans frein en pleine descente, c'est complètement fou et putain ça me fait peur. C'est pas le meille...
Parcourir Texte Consomme

Texte terminé | Pages 1 | Vote 2

Au Royaume-de-Cons'Home ; Môme se nomme M-Home, Gentilhomme se prénomme Bon-Home Et Bonhomme, se dénomme Sur-prémi-Home. Voici les Hommes et le chant du Royaume-de-Cons'Home; Consomme consomme ! En somme, en somme ! Consomme en somme ; par somme, consomme ! Consomme sans GHome ; sans somme consomme. Consomme, puis, dégomme les sommes des Sommes. Môme arrive dans G-Home de son Conso'-Royaume. Doucement il s'y conditionne, mais.. bourdonne bourdonne , en ...
Parcourir Texte Vérité...Ou pas Vérité ?

Texte terminé | Pages 1 | Vote 4

Vérité… ou non vérité? Elle préférait marcher pour se diriger vers le lieu de travail. En fait la marche était une thérapie pour elle. Toute sa vie elle s’était vue en train de marcher. De telle sorte que s’il existait une encyclopédie pour compter le nombre de kilomètres avalés, elle aurait battu le record. C’était une matinée froide, voilée d’un brouillard...
Parcourir Texte les Machas attaquent…

Texte terminé | Pages 1 | Vote 29

Les Machas attaquent... Recueil : Humour libre Une rumeur circulerait qu’une organisation secrète baptisée les: MCLMF (Militants contre les Machos femelles) se réunirait fréquemment pour se débarrasser discrètement de nuisibles qu’ils croiseraient de plus en plus au détour de chaque fourré. Tapies dans l’ombre, elles avanceraient invisibles à l’œil nu, et feraient de sérieux ravages. Alert&eac...
Parcourir Texte La crise (2)

Texte terminé | Pages 1 | Vote 1

La crise (2) Un bras de fer s’est engagé entre les sidérurgistes et leur patron, un homme au caractère bien trempé… Les travailleurs d’Arcelor n’ont pas fini de croiser le fer avec le «mittalier indien». Ils se retrouvent entre le marteau et l’enclume! Il faut réagir pour que l’industrie métallurgique ne soit pas laminée… Non à la délocalisation, arrêtons de travailler ...
Parcourir Texte Biaiser n'est pas tromper !

Texte terminé | Pages 1 | Vote 27

Biaiser n’est pas tromper! (classé humour satirique) "Avoir les yeux plus gros que le ventre, ça donne des crises de mauvaise foi" Jenny Que celui qui n’a jamais eu le regard oblique me jette la première pierre! Ainsi disait l’apôtre quand il prêchait la sagesse aux animaux dont il avait la garde. Un boulot ingrat que d’élever au plus haut rang des bestiaux qui broutaient l’herbe plus verte chez leurs voisins. Nan! N&rsquo...
Parcourir Texte Le monde de William

Texte terminé | Pages 1 | Vote 3

Il est heureux, parti pour d'autres mondes. Il rêvait d'un présent autre que le nôtre. Rien ne pouvait laisser présager cette façon de penser. Jusque la dernière lueur de son être il avait changé de monde. William n'a jamais été grand. Il ne servait donc à rien de lui répéter étant jeune "quand tu seras plus grand" car même en gagnant des printemps, il restait enfant. William à 45ans a...
Parcourir Texte Ce Monde de Fous

Texte terminé | Pages 1 | Vote 2

C’est simple, nous ne pouvons rien pour rien. Mais si nous pensions ce que nous pouvons pour quelque chose. Quelque chose d’unique, quelque chose que nous ne pouvons qu’aider ou arrêter, mais que faire, la réponse... n’en est pas une. En vérité, rien de tel existe. Nous ne pouvons vraiment rien, la jalousie, qu’est-ce que c’est, c’est quelque chose qui peut nous pousser à faire des actions que nous ne ferions jamais,...
Parcourir Texte Trop conne

Texte terminé | Pages 1 | Vote 1

Y en a qui disent que j’suis trop conne pour comprendre. Moi j’pense plutôt que si j’comprends rien, c’est parce que j’suis trop intelligente et que ma vision d’voir les choses diffère des gens. M’enfin. Faut croire que les cons sont partout, surtout en moi. Pas que j’baise que des cons, non. Y en a qui sont pas pire, pas pire pantoute même, mais pas tout l’temps. Et quand j’en pogne un qui est pas si pire, disons ...
Parcourir Texte Les Frères

Texte terminé | Pages 1 | Vote 6

Je suis un autre! Tu parles, c’est bien joli tout ça, mais ça nous dit pas combien! s’exclama Frère Avisé. Je suis un autre, Je est un autre, entendu! mais ce qu’il faudrait savoir c’est combien. Combien je suis, quoi! Des pas se firent entendre dans le couloir menant au coin-cellule où Frère Avisé aimait à s’isoler de l’agitation régnant en permanence dans l’étroit tipi à 2...
Parcourir Texte Solitude

Texte terminé | Pages 1 | Vote 7

Cinq jours. Cinq longs jours, cinq longues nuits courtes de sommeil… Pendant cinq jours elle a marché, pensé, écrit. Elle a beaucoup écrit. Elle écrivait partout: dans les parcs, au café, au bord de l’eau, dans sa chambre. Elle écrivait le jour et la nuit. C’est nouveau cette soif d’écriture, ces heures passées à l’écran ou à noircir du papier. «Ecrire, c’est une fa&...
Parcourir Texte Hêtre et ne plus être...

Texte terminé | Pages 1 | Vote 5

llip; Marco marche de son pas cadencé dans le sentier feutré de feuilles mortes humides et glissantes et qui collent à ses semelles. Les mains croisées dans le dos, le sourcil froncé, l’œil bas, il avance en direction du malade. Il est inquiet. Il se poste devant lui et le toise. Il n’est pas si vieux que cela. Son écorce aux reflets argentés est encore par endroits lisse et luisante. Solitaire en son coin, iI s’impose a...
Parcourir Texte Voix basses

Texte terminé | Pages 1 | Vote 6

Une voix Tu ne fus pas sage de trouver, mais tu n’avais pas cherché. Hasard, comme on dit. Tu aurais dû oublier, ne pas voir, fermer les yeux de toutes tes forces, avec volonté. Mais tu as trouvé cette pierre, une pierre de ce tailleur-là, justement. Lumineuse, noire aussi, d’une noirceur éclatante. Toi, moi, elle, nous, vous: une grande réunion inattendue que cette pierre a formée autour d’elle. Une autre voix Disparai...
Parcourir Texte Parlons Restauration et restauration

Texte terminé | Pages 1 | Vote 5

… La Restauration est la période comprise entre la chute du Premier Empire le 6 avril 1814 et la révolution des Trois Glorieuses du 9 juillet 1830. La Restauration fut le retour de la souveraineté monarchique de la Maison de Bourbon. C’était pendant la Restauration Le 21 septembre 1822, quatre sergents du 45ème régiment de ligne basé à La Rochelle sont guillotinés à Paris, en place de Grève. Leur crime ...
Parcourir Texte Etiologie du fabuleux destin de Marianne

Texte terminé | Pages 1 | Vote 3

Je m'appelle Marianne. Je suis une jeune femme chanceuse. Je le tiens à mon cul. En effet, j’ai un cul magnifique, je n’y peux rien, je suis née avec. Tous les hommes le regardent, et même les femmes; pas un seul - sauf les aveugles peut-être - n’y échappe. Bien sûr ce coup de chance ne me monte pas à la tête, comme le disent la plupart des gagnants du loto… Mais osons le dire tout de même: avoir un cul magnif...
Parcourir Texte Préparatifs

Texte terminé | Pages 1 | Vote 3

L'autre jour, avec ma fiancée Madeline, nous discutions de la meilleure façon de partir – plus on avance en âge, plus le sujet de sa finitude se manifeste – et tout à coup, après maintes tergiversations la solutionm'est apparue: le congélateur! Nous avions passé au crible les solutions classiques pour échapper à la souffrance, mais aucune ne met vraiment à l'abri de l'acharnement médical, religieux ou mar...
Parcourir Texte L’Homme Erectus, l’Homo ça pionce et la Femme sapiens sapiens

Texte terminé | Pages 1 | Vote 6

L’Homme Erectus, l’Homo ça pionce et la Femme sapiens sapiens Me voici, homme de son état, ouvrant les yeux au petit matin blême dans le confort du lit douillet d’une chambre en plein XXIème siècle. Mais comme mon ancêtre préhistorique, je ne peux déroger à l’effet immuable d’un réveil matinal et la trique au bas ventre, je me retourne dans mon lit pour faire le constat des rondeurs suggestives ...
Parcourir Texte Des personnages imatériels mais sensibles ???

Texte terminé | Pages 1 | Vote 3

Ah, pas de processus inconscients, pas de "ça" chez nous qui vaille, pas de ça qui donne le la et soit présent ; Sigmund Freud ?, beûrk, ah parlez-moi de Gustav Jung et de sa métaphysique des archétypes bath et élevée, par contre S. Freud un gars se shootant à la cocaïne, un escroc qui a saisi la matière de ses rêves pour avoir de quoi analyser les processus inconscients du rêve, mais quel manque de quant-a-soi, quel défaut de grandeur et de scientificité, seigneur, vade retro, non la psychol...
Parcourir Texte Le grenelle de l'environnement de l'humour

Texte terminé | Pages 1 | Vote 5

L'énergie éolienne a le vent en poupe, mais ne risque-t-elle pas de s'essouffler face au vent de colère des défenseurs des paysages ? L'essence n'est pas super! L'automobile a du plomb dans l'aile... Coup de théâtre dans l'énergie nucléaire!...On a envie de crier : Arrêt acteur! L'annonce de l'accident nucléaire a fait l'effet d'une bombe... Et notre filière nucléaire "areva"...areva tant? Ah, rêve à...