Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Textes en ligne - Bibliothèque

Textes humoristiques, satiriques, sarcastiques... Tous les styles sont permis, toutes les plumes s’y amusent ! Sans complexes, jeux de mots et jeux d’auteurs.

Publier Texte N'hésitez plus, venez publier un texte détente ! Publier Texte

Navigation : > Bibliothèque > Toutes les Détentes > Textes > Complets
Rechercher :
Parcourir Texte Ma foi, la bonté n'est pas divine

Texte terminé | Pages 1 | Vote 1

Ma foi, la bonté n’est pas divine Il est coutume dans ce genre de texte de commencer par dire sur quoi on a envie d’écrire et d’expliquer pourquoi nous avons choisi d’en parler. Je me plierai donc à cet exercice pour la première fois en rédigeant ce texte qui peut porter des noms aussi divers que essai ou chronique aussi je vous laisse le soin de mettre un mot qui qualifie l’écrit qui suit. Inutile de vous rappeler le suj...
Parcourir Texte A vos marques

Texte terminé | Pages 1 | Vote 4

Trois... deux... un... PARTEZ ! Un coup de feu, une impulsion, une résistance des premiers instants puis... L'envol ! Ce moment très précis où l'on sait qui l'on est, On sait où on on doit aller, Et on s'élance Sentir le vent nous porter vers cet horizon que l'on connait bien mais qui nous attire toujours autant. Droit devant moi je sais que le monde s'ouvre Que le temps s'arrête et que ma course s'achève Mais je savoure les pleines enja...
Parcourir Texte Le monde de William

Texte terminé | Pages 1 | Vote 3

Il est heureux, parti pour d'autres mondes. Il rêvait d'un présent autre que le nôtre. Rien ne pouvait laisser présager cette façon de penser. Jusque la dernière lueur de son être il avait changé de monde. William n'a jamais été grand. Il ne servait donc à rien de lui répéter étant jeune "quand tu seras plus grand" car même en gagnant des printemps, il restait enfant. William à 45ans a...
Parcourir Texte Ce Monde de Fous

Texte terminé | Pages 1 | Vote 2

C’est simple, nous ne pouvons rien pour rien. Mais si nous pensions ce que nous pouvons pour quelque chose. Quelque chose d’unique, quelque chose que nous ne pouvons qu’aider ou arrêter, mais que faire, la réponse... n’en est pas une. En vérité, rien de tel existe. Nous ne pouvons vraiment rien, la jalousie, qu’est-ce que c’est, c’est quelque chose qui peut nous pousser à faire des actions que nous ne ferions jamais,...
Parcourir Texte Trop conne

Texte terminé | Pages 1 | Vote 1

Y en a qui disent que j’suis trop conne pour comprendre. Moi j’pense plutôt que si j’comprends rien, c’est parce que j’suis trop intelligente et que ma vision d’voir les choses diffère des gens. M’enfin. Faut croire que les cons sont partout, surtout en moi. Pas que j’baise que des cons, non. Y en a qui sont pas pire, pas pire pantoute même, mais pas tout l’temps. Et quand j’en pogne un qui est pas si pire, disons ...
Parcourir Texte Les Frères

Texte terminé | Pages 1 | Vote 5

Je suis un autre! Tu parles, c’est bien joli tout ça, mais ça nous dit pas combien! s’exclama Frère Avisé. Je suis un autre, Je est un autre, entendu! mais ce qu’il faudrait savoir c’est combien. Combien je suis, quoi! Des pas se firent entendre dans le couloir menant au coin-cellule où Frère Avisé aimait à s’isoler de l’agitation régnant en permanence dans l’étroit tipi à 2...
Parcourir Texte Solitude

Texte terminé | Pages 1 | Vote 6

Cinq jours. Cinq longs jours, cinq longues nuits courtes de sommeil… Pendant cinq jours elle a marché, pensé, écrit. Elle a beaucoup écrit. Elle écrivait partout: dans les parcs, au café, au bord de l’eau, dans sa chambre. Elle écrivait le jour et la nuit. C’est nouveau cette soif d’écriture, ces heures passées à l’écran ou à noircir du papier. «Ecrire, c’est une fa&...
Parcourir Texte Hêtre et ne plus être...

Texte terminé | Pages 1 | Vote 5

llip; Marco marche de son pas cadencé dans le sentier feutré de feuilles mortes humides et glissantes et qui collent à ses semelles. Les mains croisées dans le dos, le sourcil froncé, l’œil bas, il avance en direction du malade. Il est inquiet. Il se poste devant lui et le toise. Il n’est pas si vieux que cela. Son écorce aux reflets argentés est encore par endroits lisse et luisante. Solitaire en son coin, iI s’impose a...
Parcourir Texte Voix basses

Texte terminé | Pages 1 | Vote 4

Une voix Tu ne fus pas sage de trouver, mais tu n’avais pas cherché. Hasard, comme on dit. Tu aurais dû oublier, ne pas voir, fermer les yeux de toutes tes forces, avec volonté. Mais tu as trouvé cette pierre, une pierre de ce tailleur-là, justement. Lumineuse, noire aussi, d’une noirceur éclatante. Toi, moi, elle, nous, vous: une grande réunion inattendue que cette pierre a formée autour d’elle. Une autre voix Disparai...
Parcourir Texte Parlons Restauration et restauration

Texte terminé | Pages 1 | Vote 5

… La Restauration est la période comprise entre la chute du Premier Empire le 6 avril 1814 et la révolution des Trois Glorieuses du 9 juillet 1830. La Restauration fut le retour de la souveraineté monarchique de la Maison de Bourbon. C’était pendant la Restauration Le 21 septembre 1822, quatre sergents du 45ème régiment de ligne basé à La Rochelle sont guillotinés à Paris, en place de Grève. Leur crime ...
Parcourir Texte Etiologie du fabuleux destin de Marianne

Texte terminé | Pages 1 | Vote 1

Je m'appelle Marianne. Je suis une jeune femme chanceuse. Je le tiens à mon cul. En effet, j’ai un cul magnifique, je n’y peux rien, je suis née avec. Tous les hommes le regardent, et même les femmes; pas un seul - sauf les aveugles peut-être - n’y échappe. Bien sûr ce coup de chance ne me monte pas à la tête, comme le disent la plupart des gagnants du loto… Mais osons le dire tout de même: avoir un cul magnif...
Parcourir Texte Préparatifs

Texte terminé | Pages 1 | Vote 2

L'autre jour, avec ma fiancée Madeline, nous discutions de la meilleure façon de partir – plus on avance en âge, plus le sujet de sa finitude se manifeste – et tout à coup, après maintes tergiversations la solutionm'est apparue: le congélateur! Nous avions passé au crible les solutions classiques pour échapper à la souffrance, mais aucune ne met vraiment à l'abri de l'acharnement médical, religieux ou mar...
Parcourir Texte L’Homme Erectus, l’Homo ça pionce et la Femme sapiens sapiens

Texte terminé | Pages 1 | Vote 6

L’Homme Erectus, l’Homo ça pionce et la Femme sapiens sapiens Me voici, homme de son état, ouvrant les yeux au petit matin blême dans le confort du lit douillet d’une chambre en plein XXIème siècle. Mais comme mon ancêtre préhistorique, je ne peux déroger à l’effet immuable d’un réveil matinal et la trique au bas ventre, je me retourne dans mon lit pour faire le constat des rondeurs suggestives ...
Parcourir Texte Des personnages imatériels mais sensibles ???

Texte terminé | Pages 1 | Vote 2

Ah, pas de processus inconscients, pas de "ça" chez nous qui vaille, pas de ça qui donne le la et soit présent ; Sigmund Freud ?, beûrk, ah parlez-moi de Gustav Jung et de sa métaphysique des archétypes bath et élevée, par contre S. Freud un gars se shootant à la cocaïne, un escroc qui a saisi la matière de ses rêves pour avoir de quoi analyser les processus inconscients du rêve, mais quel manque de quant-a-soi, quel défaut de grandeur et de scientificité, seigneur, vade retro, non la psychol...
Parcourir Texte Le grenelle de l'environnement de l'humour

Texte terminé | Pages 1 | Vote 5

L'énergie éolienne a le vent en poupe, mais ne risque-t-elle pas de s'essouffler face au vent de colère des défenseurs des paysages ? L'essence n'est pas super! L'automobile a du plomb dans l'aile... Coup de théâtre dans l'énergie nucléaire!...On a envie de crier : Arrêt acteur! L'annonce de l'accident nucléaire a fait l'effet d'une bombe... Et notre filière nucléaire "areva"...areva tant? Ah, rêve à...
Parcourir Texte Un doux réveil

Texte terminé | Pages 1 | Vote 1

Tout commence par un doux sifflement. Puis une sensation de fraîcheur sur la joue, et comme une légère caresse au niveau de la nuque. Mes sens s'éveillent peu à peu, mais mon esprit semble encore incapable d'analyser la nature des stimuli que mon corps reçoit. Pour le moment, ceux-ci sont encore trop discrets. Un fourmillement part du bas de mes jambes et irradie jusqu'à mi-dos, engourdissant cette surface de mon corps et réduisant sa se...
Parcourir Texte Le bavard et la femme taciturne

Texte terminé | Pages 1 | Vote 3

Il y a les bavards et les gens taciturnes. Très peu d'indulgence et de tolérance des premiers vis à vis des derniers. Ces derniers sont incompris ou pris pour des fous. Certes, l'amour peut rendre fous mais raisonnables les plus sombres de nous. Monsieur : Est-ce que tu veux me parler? Madame I: J'aimerais mais je ne saurais (pas) Certains s'expriment avec des mots d'autres le font autrement. Monsieur: Est-ce que tu veux en parler? Madame I: Je voudrais mais je ne pourra...
Parcourir Texte Humour noir: pathétique...

Texte terminé | Pages 1 | Vote 2

Humour noir : pathétique mais presque Humour noir Un gars de droite parle à un pote à lui "Évites de me bourrer le mou avec tes fadaises, on connait la chanson. T’as fait une manif une fois, et tu claironnes que t’es un anarchiste. Je vais pas te causer du système car tu vas te prendre pour un accordéoniste.Et puis, on voit bien ce que sont devenus les fameux soixante-huitards.Des bourgeois libertins et démagos qui se prennent pour...
Parcourir Texte Chez Joha !

Texte terminé | Pages 1 | Vote 6

Les six copains de notre héros avaient l’habitude de s’inviter les uns les autres à un petit» festin». Ils se le partageaient joyeusement, une façon de changer de toit et de tuer la monotonie de la grisaille quotidienne. Le tour de rôle presque épuisé, il ne restait plus que Joha pour le boucler. - « Alors bonhomme, lui suggèrent-ils, il est temps que tu nous fasses l’honneur de déguster ton plat, &laq...
Parcourir Texte Conseil extraordinaire

Texte terminé | Pages 1 | Vote 1

conseil extraordinaire entre quelques pignoufs qui nous gouvernentfrancois a l'huissier qui lui ouvre la portefrançois_ils sont tous là? l'huissier_non monsieur ,le président, en revanche mr sarkozy à encore essayé de pénétrer en douce par les cuisines! François_encore?c'est maladif chez lui!bon collez le dansla salle de jeux , apportez lui un téléphoneet jouez avec lui " à je suis encore président" dé...