Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Poèmes classiques en ligne - Bibliothèque

classique, néo-classique... Précisez le choix de votre catégorie.

Publier Poème Classique N'hésitez plus, venez publier un poème classique ! Publier Poème Classique

Navigation : > Bibliothèque > Tous les Textes > Poèmes classiques > Complets
Rechercher :
Parcourir Poème Classique Réveille-matin

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 3

Le matin me pénètre.Une lueur blanchâtreSe transforme en pénombre,S’engouffre par les stores.Elle vient dérangerLe repos de mon être.Hier, mon lit près de l’âtreMe murmurait dans l’ombre:«Allez, viens mon cher, dors!Je suis ton berger,Demain tu vas renaître.Je rendrai moins saumâtreTon existence sombreLe temps que tu sois horsDe ton corps ravagé».J’ai hâte de me mettreDans ma cou...
Parcourir Poème Classique Le mythe de Balaha

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 4

Le Mythe de Balaha Une ombre a rougi sur la mer des Lacquedives, Sous le ciel nacarat que dansent les démons ; Le soleil a brûlé le rameau des piémonts Et la jungle rugit ses peines maladives. Balaha caracole au-dessus des eaux rousses, Il entend Kânmegan dans les orages bruns Implorer de ses voeux la pitié des embruns, Pour ne pas que les flots sa gourabe éclaboussent. Cinq cents marchands sont là dans la barque inondée, Maudits pa...
Parcourir Poème Classique Pertinence La Magicienne de Britannie

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 16

J'ai suivi la flâneuse aux doux yeux vermillon, La Rhiannon, une aile blanche en opaline ; Mélusine livrant l'empreinte sibylline, Son butinage exquis, filant sur un sillon Sous un grain d'autrefois perlant de confidences, A bâbord des mouillages, au Port-Maria, Enlaçant son pays, Pasionaria, Chevauchant en fourreau, sondant les brumes denses.
Parcourir Poème Classique L’éternelle interrogation en hendécasyllabes

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 5

Cet homme déjà quand il était petit Était toujours dévoré par l’appétit De la suprême et divine connaissance, Celle qui l’éclaircirait sur sa naissance. Quel était le but de sa venue sur terre? S’interrogeait le chérubin solitaire. Malgré la grande finesse de ses traits, Il n’avait pour ses copains point d’attrait, Car un handicap le marginalisait Vis à vis des copains qui ...
Parcourir Poème Classique Une nuit

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 3

Distance et passion se fondent en un élan Le jeu de nos étreintes, l’ivresse de nos corps L’illusion qui opère, l’abandon est plus fort Un voile flotte entre nous, le gouffre des amants Nous sommes des acteurs, des clowns amoureux Trompés par nos caresses et par nos gémissements Dans la nuit sensuelle on s’égare bruyamment Le piège se referme, on s’y méprend tous deux Nos corps entremêlés, aimo...
Parcourir Poème Classique Un Père

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 10

« » Être Père, ce n’est pas toujours facile Garçon rangé ou bien chef de bande On ne sait pas que pour les filles C’est toujours la vie qui commande. On voit le jour dans les yeux de sa mère Et l’on grandit à l’ombre d’un trône Sans savoir que cette image du Père Est le reflet de notre vie d’homme. Sur la route semée de pièges On rencontre une jeune femme A qui l’on donne...
Parcourir Poème Classique La Prophétie de Ragnarök

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 8

Un soir, s'est élevé du ciel crépusculaire, Le démon tout de blanc, un dénommé Sleipnir. Son encolure allait et venait pendulaire, Il était fort et grand comme l’est un menhir, Chassant le temps qui passe en géant séculaire. Les mystères du sang en faisaient un vampire Au galop, sépulcral, dans un clair cauchemar ; Il buvait dans mon cou, façonnait son empire, Me défiait, pénétrant de ses lames, - kandjar Dont le destin cruel contre le bien conspire.
Parcourir Poème Classique Aux pôles

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 5

Des journées en fil indienne Éclipsent les méridiennes Sous les uniformités Des mois sans obscurité. Sous le ciel azuréen, L’océan céruléen Voit le jour sous la banquise; Elle est au bel astre acquise. Se brisant pour l’astre roi, Elle fait le désarroi De tant de navigateurs Arrivant à sa hauteur. Des nuits à la queue leu leu Soustraient le soleil huileux Aux aurores écarlates. Durant six m...
Parcourir Poème Classique Le grand oubli

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 12

Ils sont partis au loin les rêves merveilleux Ces heures qui filaient loin de toute contrainte ; Tous ces envoûtements innocents et joyeux Bâtissaient l’avenir en gravant nos empreintes. Le printemps était là entourant de mystères Nos pensées romanesques, nos rêves chimériques ; Ne restaient en présence que le ciel et la terre Les guidant au grand large vers des plages idylliques.
Parcourir Poème Classique Le temps

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 6

L'incessant balancier, Tempo de l'Autrefois, Le disciple asservi, soumis au Dieu suprême : Le Temps et ses mesures : cadences et quantièmes, Rythme nos destinées, nous impose sa loi. Le Temps, tout comme l'eau, se hâte entre les rives Du fleuve de la vie que nous voyons passer Onde timide et sage ou torrent indompté, Emportant dans son lit notre mémoire, captive. Dédaigneux fantaisiste, le Temps change de face : Insaisissable, il fuit, nul ne pe...
Parcourir Poème Classique L'émotion

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 10

Lorsque vient l’émotion, plus rien n’a d’importance ; Le cœur se met à battre et le corps s’alanguit. Que l’on soit dans l’extase ou dans l’indifférence, L’étonnement survient et l’on se sent "groggy". Les membres deviennent gourds, et la joie nous inonde D’un baume bienfaisant aux vertus inédites Que l’on cherche partout en parcourant le monde Sans jamais les trouver tant elles sont insolites.
Parcourir Poème Classique Monde Bancale

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 5

Ma dernière cigarette, fume dans le cendrier Ses volutes jettent, des brumes à mon passé Le soleil s'écarte, loin derrière l’horizon D'une ligne plate, qui n’est qu’un grand rond. Et le monde s’endort, dans ce drôle de silence Où bourdonnent les remords, de guerres et de danses Quand les gens d’ici, boivent pour oublier Ces enfants qui ont fui, pour retrouver la paix. Mais que puis-je faire, je ne suis que du vent ...
Parcourir Poème Classique Prendre le large

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 6

Prendre le large. S’en aller au hasard en suivant le sillage D’un voilier invisible hanté par les sirènes ; Se jeter dans la mer, affronter le naufrage D’intimes convictions que l’on croyait pérennes. Lutter contre-courant au risque de s’égarer Dans un flot d’immondices, d’exhalaisons affreuses ; Ne voir que la lumière sur un fond chamarré Et se dire qu’après tout la fougue voyageuse Que l’...
Parcourir Poème Classique Oh canicule

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 6

La chaleur s’écoule En flots chatouilleux Sur les téguments Les pigeons roucoulent sous l’arbre orgueilleux D’un été dément La chaleur de plomb S’abat sur la terre Le temps d'un été Les chants des frelons Près du presbytère D’enfer sont hantés La chaleur roussit L’été des prairies Verdies au printemps Les grillons assis Sur les fleurs meurtries Stridulent tous temps La chal...
Parcourir Poème Classique Un doux songe

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 1

Perdu dans mes songes, j'observe un paysage Où aucun mensonge, ne cause de ravages Dans cet univers-ci, je suis encore humain Ici en paix je vie, intactes sont mes mains Et je vois gambader, un fier chevreuil Devant moi alignées, des rangées de cercueils Il semble bien heureux, courant à travers prés Un liquide visqueux, coule dans la tranchée Je vois arriver père, il doit vouloir parler Encore de guerre, surtout m'en écarter Je vois gic...
Parcourir Poème Classique Tiré du film "Le concert"

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 3

Tiré du film "Le concert" Ils t’ont recueilli, pauvre fille,A l’âge de six mois à peine.Ils connaissaient bien ta maman.Leur magnanimité scintilleSur une fille, un phénomène,Qui nous émeut profondément.Ils ont soustrait ton originePour préserver ton grand talentD’une douleur qui te nuirait.Tes parents, tu les imaginesMorts atrocement en roulantVite et percutant un cyprès.Tes bienfaiteurs t’ont prot&e...
Parcourir Poème Classique Et alors ?

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 3

Entre mars et avril 1959, Miles Davis enregistra ce qui deviendra son plus grand album, et sa meilleure vente, "Kind of blue", avec le légendaire John Coltrane. Le premier titre, intitulé "So what" en reste le symbole, celui d'une Amérique à deux vitesses, en noir et blanc. ? Et alors ? cria-t-il au bavard de service, Un bourgeois attifé de tous ces oripeaux, Les signes plaqués toc, clinquants et pas très beaux, Des hommes de trente ans au mauv...
Parcourir Poème Classique Bonne Maman

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 10

Une vieille dame, toute vêtue de noir Portant deux vieux peignes, dans ses cheveux tous blancs Avec dans le regard, cette lueur d’espoir Qui n’appartient qu’à ceux, qui aiment les enfants. Vivant seule et fière, dans sa grande maison Remplie d’amour, de silence et de souvenirs Alors que ronronne, sans vraiment de raison Le vieux poêle à charbon qui la verra mourir. Vieille dame aux rides, creusées par tout ce temps Qui passe et ...
Parcourir Poème Classique Du goudron plein les plumes

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 2

Le bitume levé, que piquent les marteaux, Jette une fumée acre, où des gouttes d'acide, Les larmes de la ville, attaquent les cerveaux D'un peuple parisien et bientôt apatride. Les nappes de goudron mangent les caniveaux Et les rares trottoirs, prévenant l'intrépide, L'étranger et le fou, de finir en morceaux, Repas du macadam, une bête putride. La cité se transforme en monstre de béton, Un requin avalant sa dose de plancton ...
Parcourir Poème Classique Charles Baudelaire - florilège

Poème Classique terminé | Pages 1 | Vote 5

Charles Baudelaire - florilège J'ai rencontré l'âme de Charles Baudelaire ; J'allais, bien loin d'ici, en voyage à Cythère, Dans les brumes et pluies, au crépuscule du soir, Et j'ai vu un fantôme, en lutte avec l'espoir. Au coeur du ciel brouillé, aux ténèbres soudaines propose causerie, le vin de la fontaine, Convie des femmes damnées et Don Juan aux enfers Parés de leurs bijoux, leurs parfums chauds dans l'ai...