Connexion : supprimer Ou
Vous devez vous inscrire pour voir l'intégralité de ce profil

Biographie de Stephen King

Navigation : > Auteurs publics > Stephen King > Fiche Auteur
Stephen King

Statistiques

Proposé par

Briséis

Biographie

États-Unis | | Homme

Stephen King

Biographie

Stephen Edwin King est né dans une famille modeste le 21 septembre 1947 à Portland dans l’Etat du Maine. Son père, Donald Edwin King, travaille dans la marine marchande alors que sa mère, Nellie Ruth née Pillsbury, s’occupe du foyer et de son frère adoptif, David Victor King, de deux ans son aîné. En 1949, son père les quitte laissant seule sa mère élever ses deux enfants et l’obligeant à prendre tous les petits boulots qui se présentaient. Enfant solitaire et marginal, moqué par ses camarades de classe par son excès de poids, il se réfugie dans la littérature fantastique laissé par son père dans une malle du grenier de sa tante. Sa vocation était né, et dès l’âge de 12 ans, il se met a écrire des petites histoires courtes, influencé notamment par H.P. Lovecraft.

En 1970, il est diplômé de l'université du Maine, obtenant une licence de littérature et un certificat d'aptitude à l'enseignement, ainsi qu'une mention en élocution et en art dramatique. Pendant la dernière année d'université, il rencontre sa future femme, Tabitha Jane Spruce, qui lui donnera son premier enfant Naomi. Il commence, alors, à travailler en tant que concierge puis comme professeur d'anglais, sans jamais cesser d’écrire malgré les nombreux refus des éditeurs. Manquant toujours d'argent, il vit dans un mobil-home et sombre petit à petit dans l'alcoolisme. C’est à 26 ans et grâce au soutien de sa femme qui le força à terminer son roman Carrie qu’il avait jeté à la poubelle, que le succès arriva. En 1973, l’éditeur Doubleday accepte de produire ce roman. Il abandonne, alors, l'enseignement pour se consacrer uniquement à l’écriture. 

Depuis Stephen King a écrit une quarantaine de romans dont quelques recueils de nouvelles. Il a écoulé plus de 100 millions de livres dans le monde et est traduit en 32 langues, ce qui en fait le plus populaire des écrivains du genre. Il est l’un des rares écrivains dont les droits sur les livres sont achetés avant même leur publication. Plus de 35 films ont été tirés de ses œuvres dont certains par de célèbres réalisateurs comme Brian De Palma, Stanley Kubrick, George A. Romero, David Cronenberg ou John Carpenter.

Depuis 1980, Stephen King habite avec sa femme et ses trois enfants dans une demeure victorienne dans le quartier historique de Bangor dans l’Etat de son enfance, l’Etat du Maine en Nouvelle-Angleterre.

Style littéraire, thèmes et influences

La principale qualité de Stephen King, reconnue même par ses détracteurs les plus acharnés, est son sens de la narration, son talent de conteur capable de captiver le lecteur à travers une histoire rendue très rapidement intéressante. Ses personnages vivants et colorés, qui prennent une identité bien définie en quelques phrases, et son aisance à susciter la frayeur en frappant l'imagination de ses lecteurs, font également partie de ses forces en tant qu'écrivain. Le réalisme de ses personnages et des situations qui les introduisent sont d'ailleurs un facteur déterminant dans sa réussite à faire accepter par ses lecteurs l'irruption de l'horreur.

À l'inverse, il lui est régulièrement reproché d'avoir écrit des romans trop longs qui auraient été bien meilleurs sous une forme plus condensée, comme Les Tommyknockers ou Insomnie. Son style, notamment au début de sa carrière, a été qualifié par certains critiques de besogneux, voire de maladroit, et son recours à des scènes explicites pour provoquer la révulsion a également été critiqué. Sa méthode d'écriture intuitive est enfin la cause de conclusions parfois qualifiées d'assez plates. Néanmoins, le style familier, les dialogues parfois vulgaires et le recours à des scènes choquantes sont totalement assumés par King, qui les justifie par un souci de réalisme et d'efficacité.

L'œuvre de King est parsemée de références à l'histoire et à la culture américaines, et particulièrement leurs côtés les plus sombres. Elles apparaissent le plus souvent dans les histoires de ses personnages, étant un facteur d'explication de leurs peurs les plus primaires. La violence, en particulier la violence au sein de la cellule familiale, le racisme et les aspects négatifs de la nature humaine en général sont des thèmes récurrents dans ses œuvres, qui portent un regard quasiment naturaliste et dénué de complaisance sur la société américaine, et notamment la vie dans les petites villes.

Les livres de King se placent souvent dans le courant littéraire naturaliste qui part du principe que l'être humain est soumis à la destinée mais qu'il peut l'influencer dans une certaine part en prenant des décisions dictées par sa morales . L'élément le plus terrifiant, dans son œuvre, n'est pas l'intrusion du surnaturel mais le degré d'implication qu'elle exige de la part de l'humanité, ce qui met ainsi en lumière la vulnérabilité de nos institutions : le gouvernement, le système scolaire, les communautés locales et la cellule familiale

.

Stephen King a appelé Richard Matheson, « l'auteur qui m'a le plus influencé en tant qu'écrivain ». Les deux auteurs, entre autres parallèles stylistiques, intègrent régulièrement les pensées d'un personnage dans une narration à la troisième personne. La lecture de Matheson a notamment prouvé à King qu'un récit d'horreur pouvait tout à fait s'intégrer dans un cadre urbain, et même de proximité. À la suite de la disparition de Matheson, en juin 2013, King lui a rendu un vibrant hommage.

Oeuvres principales

  • Salem (1975)
  • Shining, l'enfant lumière (1977)
  • Le Fléau (1978 et 1990)
  • Dead Zone (1979)
  • Simetierre (1983)
  • Ça (1986)
  • Misery (1987)
  • La Ligne verte (1996)
  • Sac d'os (1998)
  • La Tour sombre (1982 - 2012)

sources: pochesf.com

             wikipedia.fr