Connexion : supprimer Ou
Vous devez vous inscrire pour voir l'intégralité de ce profil

Biographie de Enheduanna

Navigation : > Auteurs publics > Enheduanna > Fiche Auteur
Enheduanna

Statistiques

Proposé par

Elea Laureen

Biographie

Irak | | Femme

Enheduanna - 𒂗𒃶𒌌𒀭𒈾 

aussi translittéré en Enheduana , En-hedu-ana, un nom qui signifiait en sumérien « Noble ornement du dieu Ciel ».

Enheduanna, est la première personne identifiée à avoir produit une œuvre littéraire et dont le nom ainsi qu'une part significative de l'œuvre nous soient parvenus, donc peut-être la plus ancienne écrivaine qui nous est aujourd'hui connue. Elle est aussi la seule autrice connue parmi les grands auteurs de la littérature mésopotamienne. 

Fille de Sargon d’Akkad, roi fondateur de l’empire d’Akkad ou empire d’Agadê en Mésopotamie au 23° siècle avant JC, Sargon témoigne à sa fille une grande confiance. Pour mieux contrôler les populations sumériennes du sud, il l’envoie dans la cité d’Ur, une des plus importantes villes mésopotamiennes, pour en faire la grande prêtresse de Nanna, de la déesse féminine de la lune Ningal et de la déesse de l’amour et de la guerre Inanna.

Enheduanna est la première à porter ce titre de haute prêtresse, que d’autres princesses porteront à leur tour par la suite. Son nom, adopté avec son nouveau rôle de grande prêtresse, signifie peut-être « Noble ornement du dieu ciel».

Elle continue à assumer sa charge après la mort de son père, avant d'être exilée pendant le règne de son demi-frère Rimush, peut-être pour des raisons politiques, puis réintégrée dans ses fonctions. Cet exil est évoqué dans son poème le plus fameux L'Exaltation d'Inanna. Il est aussi possible qu'elle ait été divinisée après sa mort.

Les contributions d'Enheduanna à la littérature, qui lui sont définitivement attribuées, comprennent plusieurs dévotions personnelles à Inanna et une Inanna et une collection d'hymnes connus sous le nom de "Sumerian Temple Hymns". D'autres textes supplémentaires lui sont attribués. Cela fait d'elle le premier auteur nommé dans l'histoire du monde.Elle a été la première femme connue à détenir le titre de EN, un rôle d'une grande importance politique qui était souvent tenu par les filles royales.

Elle est aussi la seule autrice connue parmi les grands auteurs de la littérature mésopotamienne.Lui sont également attribués une suite de 42 poèmes figurant sur 37 tablettes retrouvées à Ur et à Nippur datant essentiellement de la troisième dynastie d'Ur, copies de tablettes plus anciennes. Cette suite e-u-nir est connue comme Les Hymnes de temple sumériens.

Source ; Histoire par les femmes

 

Hors Recueil : 1

Domaine Public

Domaine Public