Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Solitude - Texte

Texte "Solitude" est un texte mis en ligne par "wiame"..

Venez publier un texte ! / Protéger un texte

Comite Coup de ♥ CDL

Solitude

La solitude…

Savez-vous seulement ce que c’est ? Ce sentiment si puissant, si froid, si effrayant...

Une force qui te ronge de l’intérieur pour ne rien laisser en toi…que du vide. Tu finis par tout perdre. Elle commence par te voler ton sourire, ta confiance, ta fierté, ton espoir, ta vie et finit par s’emparer de ton âme. Et puis, tu ne deviens qu’une coquille vide d’un Homme sans vie. Oui c’est ça. C’est avoir l’impression de sombrer un peu plus chaque jour dans un noir profond. Avoir l’impression de se noyer dans la tempête intense d’une vie honteuse. Tu espères trouver quelqu'un, une bouée de sauvetage à qui t’accrocher mais tu te rends compte que pour eux, tu étais devenu invisible… et ça depuis bien longtemps. Tu te renfermes sur toi même, tu t’isoles, tu pleures et tu souffres en silence.

Tu n’oses plus t’approcher de quelqu'un par peur d’être rejeté, tu n’oses plus montrer ton réel toi par peur d’être inapprécié. Tu te sens toujours inférieur à eux. Tu lis dans leurs regards de la pitié et ça te blesse profondément. Tu commences à éviter tout le monde parce que pour toi, la seule solution pour ne pas être rejeté c’est de rejeter les autres. Tu deviens personne. Tu n’es plus toi-même. Tu ne contrôles plus rien. Tu te détestes, tu te hais. Tu as peur. Tu es effrayé. Tu te dis que c’est fini. Que tu ne peux plus t’en sortir. Que c’est trop tard.

Des années passent et rien ne change. Tu deviens faible. Pour toi, ta vie est insignifiante. Tu n’as pas une raison pour vivre. Tu n’as aucun but dans ta vie, juste quelques rêves innocents.  Des rêves futiles. Et au fond de toi tu sais qu’ils ne deviendront jamais une réalité. « Pourquoi suis-je devenu comme ça ? » «  Quand est ce que tout cela avait commencé ? »  Tu te poses toujours les mêmes questions et tu te trouves incapable d’y répondre. Tu ne pleures plus, tu ne cries plus. Ca ne sert à rien. Parce que personne n’entendra tes pleurs et tes cris de désespoir. Parce que personne ne viendra te réconforter. Parce que personne ne te serrera fort dans ses bras. La douleur, elle t’a déjà apprivoisé. Tu ne veux plus rien de cette vie. Tu souhaites juste trouver cette personne spéciale qui pourra te sauver de ce que tu es devenu. Cette personne qui pourra t’écouter et qui ne t’abandonnera jamais. Tu l’attends, tu perds la moitié de ta vie à l’attendre…en vain.

 

Et le plus effrayant, c’est que tu commences à prendre plaisir de ta souffrance. Tu commences à ressentir le besoin de souffrir pour te sentir vivant. Tu te blesses volontairement, créant de nombreuses coupures au niveau de tout ton corps pour pouvoir refléter les marques de ta souffrance. On commence à te traiter d’un malade mental. On ne cherche pas à te comprendre. On n’a jamais cherché à te comprendre. On te juge. On t’insulte. Et toi, tu deviens incapable de te regarder dans un miroir. Tu te dégoûtes. Parce que tu es trop faible, beaucoup trop faible pour pouvoir te battre dans ce monde. Et c’est parce que tu n’es qu’un lâche que tu décides de mettre fin à ta vie.  Après tout, personne ne s’en apercevra. Tu t’enfermes dans ta chambre. Lors d’une nuit sans étoiles, tu décides de quitter ce monde si cruel. Tu te coupes les veines. Un sourire triste se dessine sur tes lèvres. Tu vas enfin pouvoir quitter cet enfer. Tu  contemples et profites de la belle vue de  ton sang noir qui s’échappe de tes veines coulant le long de ton bras décharné. Tes forces commencent à te lâcher. Tu sens que ta fin commence à s’approcher. Une larme roule le long de ta joue. Une seule larme. Et puis tu fermes les yeux… à jamais. 

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+17

Auteur

Blog

wiame

27-03-2014

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Solitude n'appartient à aucun recueil

 

Texte terminé ! Merci à wiame.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.