Connexion : supprimer Ou

Quand j'aurai du vent dans mon crâne - Commentaires

Navigation : > Quand j'aurai du ... > Voir les commentaires
Ancolies

Ancolies Le 21-10-2020 à 16:32

J'ai toujours beaucoup aimé ce texte et ses 2 derniers vers magnifiques, ainsi que la version musicale de Reggiani que vous avez choisie. Vian était remarquable dans de multiples domaines, de sa liberté d'expression au sens littéraire du terme dont ce texte est un parfait exemple à sa prolixité.

czerny31

czerny31 Le 24-09-2015 à 20:03

j'ai toujours bien aimé ce côté "affranchi de tous codes" qui se retrouve dans la personnalité de Boris Vian. C'est la raison pour laquelle il est difficile d'accès, il n'y a probablement rien à comprendre, qu'à déguster... ou bien le vent est-il déjà dans nos têtes ? Un grand merci aussi à toi Alain pour ta citation tout à fait à propos, mais sur laquelle on pourrait aussi débattre... Allez, promis, je ne vous ennuie plus avec ça aujourd'hui. Merci à tous pour votre participation et votre amitié. Christian

Cathou inafrica

Cathou inafrica Le 24-09-2015 à 19:46

Moi j'ai lu 103 fois, ça commence à s'éclaircir. J'espère y arriver avant Noël ! Je vais demander à Fanch dès qu'il rentre de vacances, il pourra peut être m'aider!!

Paulette Pairoy-Dupré

Paulette Pairoy-Dupré Le 24-09-2015 à 19:02

Je ne connaissais pas ce texte de Boris Vian et m'en suis régalée. Merci de nous l'avoir fait partager. Paulette

Evzone

Evzone Le 24-09-2015 à 7:27

Christian bonjour ; ce texte de Boris Vian est remarquable . Empli d'espoir également ; car le vent c'est bien connu murmure des chansons joyeuses et égrillardes qui viennent allègrement rafraîchir les neurones… Alzheimer n'a qu'à bien se tenir car il peut en devenir fou ! Allons soyons sérieux ; écoutons plutôt Épictète : « Ne sais-tu pas que la source de toutes les misères de l’homme, ce n’est pas la mort, mais la crainte de la mort ? »

Cathou inafrica

Cathou inafrica Le 24-09-2015 à 0:59

Rhhoo j'ai rien compris... au secours !

czerny31

czerny31 Le 23-09-2015 à 23:22

Oui, ehehe, comment parler de son crâne sans prendre la grosse tête...

Montagnon

Montagnon Le 23-09-2015 à 23:18

Ah, ah, ah... A lire de plein de façons. Mais la seule qui me plaise, c'est que les rimes sont idiotes et que la pensée et les idées valent que l'on triture les mots pour faire passer ce que l'on veut.