Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Tais-toi mon coeur - Poème

Poème "Tais-toi mon coeur" est un poème mis en ligne par "Guy".non classique, moderne, libre, prose poétique...

Venez publier un poème ! / Protéger un poème

Voilà un poème qui m'a poussé en cours de physique (ce qui est, en somme, très logique ! ^^) le 22/11/2012, et que j'ai fini dans l'après-midi (désolé pour la structure peut-etre un peu maladroite...).

 

 


Tais-toi mon coeur

 

 


Comment as-tu pu faiblir ?

Alors que je vivais dans une paix si tranquille

Et maintenant, probablement tu jubiles

En voyant ma raison défaillir

Non, je ne veux pas t'écouter, peut-être tout à l'heure.

Non, non, je ne t'offrirais point de chaleur.

Tais-toi donc, tais-toi donc, mais tais-toi donc, mon coeur !

Ma raison t'écrasait si froidement autrefois,

Toi, soumis, avançais silencieusement, pas à pas.

Et soudain, tu t'es mis à vibrer. Mais pourquoi ?

Comment ? Ce sommeil que tu dormais t'exaspérait tant que cela ?

Non, je ne veux pas t'écouter, peut-être tout à l'heure.

Non, non, je ne t'offrirais pas de chaleur.

Tais-toi donc, tais-toi donc, mais tais-toi donc, mon coeur !

Peu m'importe ton avis, tu dois t'arrêter

De battre pour quelqu'un, de t'enticher, d'aimer.

Le seul moyen de retrouver mon équilibre d'antan

Est que, de ma raison, tu redeviennes dépendant.

Non, je ne veux pas t'écouter, peut-être tout à l'heure.

Non, non, je ne t'offrirais point de chaleur.

Tais-toi donc, tais-toi donc, mais tais-toi donc, mon coeur !

Sais-tu simplement comment tu m'as dévasté ?

Tu sais pourtant bien que je ne peux pas aimer.

Avant condamné à marcher seul vers l'horizon

Tu m'imposes désormais de garder bien secrètement ma douce passion

Non, je ne veux pas t'écouter, peut-être tout à l'heure.

Non, non, je ne t'offrirais point de chaleur.

Tais-toi donc, tais-toi donc, mais tais-toi donc, mon coeur !

Comment pourrais-je te pardonner ?

Alors que c'est moi qui suis honteux.

Avançant maintenant la tête basse, sans dignité

Tu ne connaîtras rien d'autre que des airs haineux

N'as-tu donc pas de honte, n'as-tu point de pudeur ?

Non, ne me dis rien, cela me ferait encore plus peur

Tais-toi donc, tais-toi donc, tais-toi donc, mon coeur !

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+18

Auteur

Blog

Guy

27-11-2012

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Tais-toi mon coeur appartient au recueil Deuxième chute

 

Poème terminé ! Merci à Guy.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.