Connexion : supprimer Ou

Shani - Lettre Perdue

Lettre Perdue "Shani" est une lettre perdue mise en ligne par "Deogratias"..

Venez publier une lettre perdue ! / Protéger une lettre perdue

Shani

 

Shani, je ne te connaissais pas. Tu avais juste l’âge d’être ma fille. 23 ans, la beauté, la grâce, l’avenir devant toi. Une Fleur en croissance. L’insouciance, la vie qui s’offrait et toi qui l’aimait.

 

Shani, tu as rejoint les étoiles et je suis sûre, quoi qu’on en dise, que les étoiles ne meurent pas. Maintenant, tu scintilles sur les robes des anges, tu voyages dans le cœur de ta mère et de ceux que tu aimes. Tu brilles désormais d’un éclat à nul autre pareil, bien au-delà de tout. Dans la pureté immaculée des martyrs innocents qui sont partis là-haut.

 

Shani, je ne te connaissais pas mais ce que je sais dorénavant c’est que tu es encore plus belle que sur les photos que j’ai vues de toi. Tu as pris les couleurs du jour qui ne finit pas. Tu es l’Amour blottie dans le creux d’un Ciel sans ombre.

 

Je ne veux plus penser aux tortures qui furent les tiennes, au viol, aux sévices, aux fractures, à tes cris, à tes larmes, à ta terreur. Je les ai bien trop imaginés. J’ai entendu parler de la cruauté qui s’est abattue sur toi. Jusque sur ton cadavre. Je n’en ai plus dormi. Non, je ne veux plus y penser même si ces ignominies me hantent.

 

Shani, tu as trouvé ton étoile. Je suis sûre, tu ne peux plus mourir. Toi, la belle, la douce, la virevoltante qui danse avec les autres lunes vers d’autres cieux. Tu vis désormais en sécurité.  Blottie dans le creux d’un univers sans ombre.

 

Shani, je ne te connaissais pas mais le récit de ta fin de vie ici-bas m’a glacée tout entière. Je suis une femme et j’ai pu concevoir, un peu, tout ce que as subi. J’aimerais consoler ta mère,  ton peuple et tes amis. Mais oh ! Je ne le puis !

 

Shani, tu voles pour toujours dans les bras des étoiles, les petites filantes qui vont si vite pour exaucer les vœux dans le cœur de nos amours. Te voilà revêtue de la Tendresse qu’on puise, là-bas, si loin, si près, blottie dans le creux d’une Joie sans ombre.

 

Je ne veux plus y penser à ton démembrement, à ta décapitation, à ce pogrom affreux dont tu fus l’une des victimes. Toi si atrocement mutilée. Non, N’y pensons plus, tu veux bien. Je préfère te regarder valser tout autour de la terre. As-tu vu le petit Prince en train d’apprivoiser sa rose ? Tu es pour toujours la petite danseuse du ciel, toi qui aimais tant la musique et la danse.  Ce n’est pas pour rien si tu étais à ce festival !

 

Shani, danse maintenant, danse, plus rien ne t’arrêtera. Ni la bêtise, ni la méchanceté, ni la perversité, ni la haine.  Surtout la haine, elle qui ne peut rien contre les danseuses éternelles.

 

Shani, tu es juive. Shalom ma sœur, moi qui ne le suis pas. À bientôt petite, moi qui ne te connaissais pas, mais qui jamais plus ne t’oubliera.

 

Shani, tu as la grâce des enfants innocents qu’on a tués trop tôt. À bientôt petite. Ne m’oublie pas moi non plus, moi, l’inconnue que tu n’as jamais rencontrée. Qu’importe.  Je te le dis, la haine ne peut plus rien détruire. Surtout pas les jolies danseuses aux ailes candides.

 

Shani, prions pour le monde. Que la haine disparaisse à chacun de tes pas, dans ta danse où tu m’entraînes. Je ne te connaissais pas. Certes.  Mais je le crois, dès maintenant, et pour toujours, nous serons mon amie, unies par la prière.

 

Blotties l’une contre l’autre dans le ciel d’une Paix sans ombre.

 

Partager

Partager Facebook

Auteur

Blog

Deogratias

30-10-2023

Téléchargement

PDF Certifié Ebook gratuit
"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Shani appartient au recueil Textes et poésies

 

Lettre Perdue terminée ! Merci à Deogratias.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.