Connexion : supprimer Ou

Les paons cacophoniques - Texte

Texte "Les paons cacophoniques" est un texte mis en ligne par "Deogratias"..

Venez publier un texte ! / Protéger un texte

21b3c273b07a59c52b2a35f5ea29899e26219860.jpg8862faa274955731b0011863bd62d81d06ec031b.jpg

Les paons cacophoniques

 

 

Il était une fois des paons qui déployaient leurs jolis plumages

A la saison des parades amoureuses c’est un bien bel hommage !

 

Seulement voilà, juste avant que les plumes ne tombent en quinze jours

C’est ainsi chez les paons, tout tombe en juillet, tout tombe après l’amour !

 

Donc, je disais,  juste avant de se déshabiller de leurs impeccables atours

Ils continuent de draguer sans jamais s’arrêter ni  faire un demi tour !

 

Oh ils sont vaniteux, eux qui dressent leurs oripeaux gonflés de suffisance !

Comme c’est curieux tout ce jargon, tous leurs discours, autant d’outrance !

 

Ils n’appellent plus : « Léoooon ! », non, ils usent d’un étrange baragouinage  !

Voici que sonne l’heure des bla bla sans fond et de vains bavardages !

 

« C'est une coalition, non pas un ralliement ! »,

« J’avais dit oui mais je dis non maintenant  ! »

« J’avais dit non, je dis oui, ou alors je dis oui et non !

Je dis non à mes oui d’antan, et oui à mes  futurs non ! ».

 

Oh là là ! Mon Dieu, les pauvres paons ! C’est une cacophonie !

Ils ont perdu le nord,  puis le sud, d’ailleurs avaient-ils une boussole ?

Au lieu de leurs jolies danses, je ne vois plus que des bêtes folles

Ils affirment le jour, ils dédisent la nuit, c'est un chaos sans répit !

 

Quel vacarme ! Que de calculs, que de bricolage !

On dirait des enfants à leurs premiers babillages !

Oh tristesse, les paons sont magouilleurs et bien peu sages !

Que de tarabiscotages,  de bidouillages, de tripatouillages !

 

Je crois que plus personne ne les admire encore !

Sauf  peut-être les vaniteux  qui se croient tout en or !

Ils sont si sots qu’ils ne voient même pas le spectacle

Qu’ils donnent à voir tout autour,  quelle débâcle !

 

Je visite ce zoo où les paons continuent de se pavaner

Ils vont à droite, puis à gauche, puis semblent tituber

Ils vont au centre, puis demi-tour, toujours à vaciller,  

Ils me donnent le tournis à  force de zigzaguer !

 

Chacun y va de ses clabauderies (*) , tous en rang pour la bataille !

A ces grands orgueilleux qui ne pensent qu'à eux et se chamaillent

Je préfère ô ma joie le beau regard des petits bichons tout blancs

Si humbles, ils savent bien qu’ils ne seront jamais bien grands !

 

 Ce serait presque drôle si ce n’était pas si grave

Ils n’ont plus rien de beau pas même leurs ramages

Sans panache ces paons aiment à lécher leur bave  

Ils ne sont que girouettes aux bien tristes présages

 

 

 

 

(Petit clin d'oeil à David. Clabauderies : médisances) 

 

 

Partager

Partager Facebook

Auteur

Blog

Deogratias

03-07-2024

Téléchargement

PDF Certifié Ebook gratuit
"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Les paons cacophoniques appartient au recueil Fables

 

Texte terminé ! Merci à Deogratias.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.