Connexion : supprimer Ou

Viens vers Demain - Commentaires

Navigation : > Viens vers Demain > Voir les commentaires
Deogratias

Deogratias Le 03-12-2023 à 20:34

Bonjour Christiane, merci pour ton propos bienveillant...J'ai passé une journée de ...!! Plus de 22 heures à travailler sur l'illustration de mon second roman...Je me suis énervée à un point jusqu'à manquer un souci cardiaque...Finalement, ce soir j'ai réussi quelque chose mais j'aurai la réponse demain pour savoir si ça passe ou pas pour la publication de mon second roman sur un site de vente...je suis épuisée ...Ecrire un livre c'est bien...Mais tout le reste, c'est trop lourd pour moi...J'en peux plus !!...J'aurai presque envie ce soir d'écrire un truc super méchant pour faire sortir tout le stress accumulé depuis 48 heures...Je dois me reposer à tout prix maintenant...Ce poème ci est beau mais vu mon vécu, j'ai l'impression que si c'était maintenant je serai plutôt dans l''état d'esprit de prendre une tronçonneuse pour tout dégommer la forêt !! roo...Envie de tout scier, casser, jeter, crier...Bref, besoin de repos : Urgent !...Merci de m'avoir lue. Bizz Sylvie.

Christiane Bonnavion

Christiane Bonnavion Le 03-12-2023 à 20:20

Sylvie bonsoir. Belle dame que votre prose impose ! J'ai encerclé de mes bras l'arbre de la forêt et au-delà de sa force, une sérénité m'a capté du haut de la cime à la pointe de pied j'ai sentie les racines m'enlacer. Mes amitiés et continue de nous enchanter mon amie. Christiane

Deogratias

Deogratias Le 02-12-2023 à 12:57

Bonjour David, merci pour votre partage de si bonne qualité...En effet, je le crois que la forêt "berce à jamais les gourmets de la vie"..et que "la nature les restructure" : Je n'ai pas vu la forêt depuis 5 ans. C'est son souvenir qui m'a aidée à écrire ce poème. N'ayant pas mon permis et peu d'occasion de me déplacer, elle me manque énormément. J'espère la revoir au printemps prochain si une personne veut bien m'y emmener. Je sais que c'est dans la forêt que je reprends mon souffle. A tout bientôt. Sylvie.

Benadel

Benadel Le 02-12-2023 à 10:07

Je vous félicite chère Sylvie et je vous remercie pour ce poème plein d’espoir et qui projette dans les limbes de l’oubli tant de nos malheurs. Vous mettez admirablement et affectueusement, et avec des mots forts judicieux sortant de votre jardin secret, en avant ces arbres qui y sont plantés. Ces arbres protègent effectivement bien des personnes qui souffrent énormément. Derrière ces feuillus, on sent les mains maternelles, à savoir, la divinité éternelle, bercer à jamais les gourmets de la vie qui ont de nouveau envie de goûter à cette force de la nature qui les restructure. Mes amitiés. David

Deogratias

Deogratias Le 02-12-2023 à 9:09

Bonjour Charles, merci pour votre retour bienveillant. C'est délicat de répondre à tous mes commentaires comme vous l'avez fait hier soir. C'est en effet tout l'intérêt de ce site de faire des commentaires et de répondre à ceux qui nous en ont fait...D'ailleurs, j'ai du mal avec le mot "commentaire". J'aimerai mieux le mot : "Partages". C'est en effet un lieu de partage sur nos écrits . Merci de me dire que mon poème est très beau. En effet, j'essaye d'exprimer mes ressentis... Cela m'oblige d'aller puiser en moi les images, les motions, les élans, les freins...Le souci c'est que je manque parfois de vocabulaire. Il y a ici des personnes qui ont une richesse de vocabulaire extraordinaire. C'est votre cas aussi, à n'en pas douter...Alors à bientôt dans la joie du partage. Sylvie.

kiosho

kiosho Le 02-12-2023 à 8:59

chère Sylvie,On ressent bien ta quête de bonheur et de positivité, mais aussi ta situation compliquée. Tu termines en invitant à embrasser la beauté de la vie malgré les défis. Tu sais transmettre tes ressentis dans la façon dont tu écris, c'est très beau.Charles