Connexion : supprimer Ou

Un sac - Commentaires

Navigation : > Un sac > Voir les commentaires
Deogratias

Deogratias Le 25-05-2024 à 12:30

Bonjour Ted, cela me fait plaisir votre retour car il n'avait pas l'air d'être apprécié ce texte...Je vais écrire une autre chronique pour ce soir...Je viens de finir de lire un livre que j'ai beaucoup aimé...Je suis assise sur une chaise longue, sur un balcon, au soleil...un peu timide ce soleil, mais bon, c'est déjà mieux que les jours précédents...Cela me fait du bien...A bientôt. Sylvie.

Ted

Ted Le 25-05-2024 à 12:20

Bonjour Sylvie, j'ai bien aimé cette histoire avec son suspense et votre imagination. Il est vrai que de nos jours je me serais demandé si ce sac ne contiendrait pas un objet bien moins inoffensif que ceux que vous avez imaginés. Bon weekend Ted

Deogratias

Deogratias Le 03-03-2024 à 0:24

Bonjour Ancolies, merci pour votre retour...La poésie m'est plus naturelle en effet. Mais j''essaie de varier un peu...Toujours le même registre peut lasser...Quant à mes réflexions métaphysiques, là, c'est souvent un peu calamiteux je trouve...en mode torturée souvent...Il en faut pour tous les goûts...A bientôt. Sylvie.

Ancolies

Ancolies Le 02-03-2024 à 20:19

Littérairement parlant, je vous trouve Deo moins à l'aise dans ce registre. Je préfère vos envolées poétiques si inspirées et vos réflexions métaphysiques. J'ai cependant pris du plaisir à lire ce texte. Bonne soirée.

Deogratias

Deogratias Le 27-02-2024 à 11:00

Ah merci David . Grand plaisir de votre réaction première...J'essaie de m'entrainer à savoir faire durer le suspens...J'essaye...et j'espère apprendre de plus en plus...En ce moment, j'ai 3 livres en prévus en lecture ! Le murmure de Christian Bobin, La vie heureuse de Foenkinos et toujours la fin du Goncourt 2023 : "Veiller sur elle"...soit en audio, soit en numérique...Oui, il y a toujours moyen de trouver de l'inspiration quelque part... Depuis hier, je laisse monter en moi le désir d'écrire une aure fable, suite à mon Tagada qui a rencontré pour la première fois hier un paon, derrière une grille du parc municipal où je vis : rencontre du troisième type ! J'ai appris entre autre que les paons mâles avait 150 plumes qu'ils perdaient chaque année en 15 jours fin juillet...et la tête de Tagada devant le paon en pamoison !!:)..J'espère parvenir à écrire une petite bafouille...Quant au sac du bus que j'ai transformé en sac sur une terrasse de café, vous voyez que toutes sortes d'aventure peuvent survenir dans la vraie vie...jusqu'au plus insolite...A tout bientôt ! Sylvie.

Benadel

Benadel Le 27-02-2024 à 10:17

J’admire toujours, chère Sylvie, votre art d’entretenir le suspens. En vous lisant, on pense être arrivé à la solution de l’énigme, mais combien de fois l’énigme repart de plus belle jusqu’à arriver à la chute. Ce personnage Amelia est fort bien décrit. Nous sommes tous, un jour ou l’autre, obsédé soit par le secret d’un ami, soit par un objet qui traîne quelque part, soit encore par une phrase que l’on a mal comprise, et qui ne cesse de nous hanter. Un grand bravo, et merci pour avoir partagé cette histoire bien racontée. Mes amitiés.