Connexion : supprimer Ou

Cosmos - Commentaires

Navigation : > Cosmos > Voir les commentaires
Deogratias

Deogratias Le 21-01-2024 à 21:38

Bonsoir Jenny, oui, j'ai voulu parler de ce qui se vit en moi. Dans ma bulle, je préfère dire : dans mon cosmos...J'ai essayé de dire...J'y arrive de mieux en mieux..Depuis que je suis sur DPP, il me semble que je progresse...Quant à l'école, ce fut mon calvaire...On étudiait peu les poésies...je n'étais pas très bonne en grammaire...Ce que je préférais déjà, c'était les rédactions...Jusqu'à ce qu'une prof se moque de moi en public parce que j'avais inclus dans mon texte une citation de l'évangile...Elle n'avait pas supporté...C'est vrai aussi que c'était hors sujet...Mais cette manière d'ironiser en public m'a profondément marquée...enfin j'étais tout de même meilleure en Français qu'en mathématiques où là je suis archi nulle de chez nulle...Merci d'être passée par là...Bonne semaine à venir...Sans trop vous épuiser par un excessif don de vous mêmes...Sylvie.

Jenny

Jenny Le 21-01-2024 à 21:30

Je viens de relire ton "Cosmos" ; très réussi ! Tu y as mis tout ce que tu voulais transmettre ; les images comme les messages sont transparents, pas besoin de réfléchir à des interprétations aléatoires. Je préfère les poèmes limpides comme l'eau de source aux poèmes alambiqués qui mènent parfois à des impasses. Je suis sensible à la musique mais encore plus aux images qui éclairent mon esprit. Une confidence : je détestais devoir décrypter la pensée d'un poète, en classe. Cela m'a valu quelques soucis. Mon astuce, je lisais toutes les biographies des poètes étudiés pour y parvenir. Les dates étaient comme des phares dans la nuit. In fine, je m'en sortais ainsi. @ bientôt, Jenny 🙂

Deogratias

Deogratias Le 20-01-2024 à 16:20

Merci David. Oui chaque âme humaine est un cosmos en soi. Heureuse que ce poème ne reste pas abscon pour vous... Humer des fleurs bellement sereines oui en tout cas ce n'est possible que si on les voit... Ce à quoi je m'emploie... Le souci c'est de ne pas se laisser piétiner ses fleurs par des personnes malveillantes... Heureusement j'ai un soleil qui me protège des ombres mauvaises... À bientôt ! Sylvie. .

Benadel

Benadel Le 20-01-2024 à 15:47

Sylvie, comme c’est bien formulé, selon votre habitude : chaque être humain est un cosmos en soi. Tant d’étoiles de fortunes, mais hélas aussi d’infortunes tournent autour de lui. Son soleil peut l’éclairer aux levées de ses sombres nuits. Pourtant, même durant l’obscurité de la destinée individuelle, l’humain peut être influencé par cette lune qui lui permet de rêver du bonheur. Et il suffit, comme vous le laisser brillamment entendre avec des vers bien dirigés, de prendre la terre dans les mains et humer les fleurs bellement sereines. Mes amitiés. David

Deogratias

Deogratias Le 20-01-2024 à 13:56

Merci Ronda. cela m'aide beaucoup à progresser dans l'écriture...je vous remercie beaucoup. Bon Week end. Sylvie

Ronda

Ronda Le 20-01-2024 à 13:28

C'est la façon dont vous projetez vos phrases, " Sa ronde vertige les cieux jusqu'aux rivages de l'oubli" je trouve ça si beau si bien dit et les tournures j'adore quand ça commence par un adjectif virgule et des précisions et détails en plus tel que déchirée par son énergie, ... et noyée par ses vagues irrésolues, ... je suis en profondeur c'est charmant comme tout. voilà j'espère vous avoir éclairée. Amitiés. Romane.

Deogratias

Deogratias Le 18-01-2024 à 14:02

Bonjour Ronda, merci pour ce retour...J'aurai aimé cependant de quelles tournures et de quelles images vous parlez. Votre argumentation aurait eu de l'intérêt pour moi afin de parfaire mes poésies, surtout depuis que je vous lis et me suis aperçue de votre propre talent...A bientôt de vous lire. Amitiés. Sylvie.

Ronda

Ronda Le 18-01-2024 à 12:58

Bonjour, un joli poème très nature, j'aime vos tournures et les images qu'elles engendrent! Amicalement. Romane.

Deogratias

Deogratias Le 18-01-2024 à 7:00

Bonjour Laurence, je suis contente que tu m'écrives cela. Je l'avais lu à ma meilleure amie et elle avait trouvé ce poème trop complexe. Elle ne parvenait pas à comprendre qu'il s'agissait de mon petit monde intérieur. Et que pour le décrire, j'avais voulu parler des quatre éléments ( terre, eau, air, feu)...Donc, si tu as apprécié, cela me rassure. La confiance en soi s'étiole très vite chez moi alors tout retour positif est une petite pierre à l'édifice de mon écriture...Mais je vois que c'est toujours la nuit que tu me lis. Ce qui en dit long sur ton sommeil et ta vie. Je te confie à ses anges que tu aimes tant. A bientôt. Sylvie.

Elea Laureen

Elea Laureen Le 18-01-2024 à 0:52

Bonsoir Sylvie, quel merveilleux poème ! J'ai voyagé avec toi au travers de ces si jolis vers ... Cosmos un si vaste univers ! Et cette si jolie ballerine, quelle grâce, quelle délicatesse ... C'est divin mon amie ... J'ai vraiment apprécié ce moment :) Merci à toi pour ce partage du grand art ! Bisous et belle soirée, Laureen