Connexion : supprimer Ou

Histoires en ligne - Bibliothèque

Histoires humoristiques, satiriques, sarcastiques... Tous les styles sont permis, toutes les plumes s’y amusent ! Sans complexes, jeux de mots et jeux d’auteurs.

Publier Histoire N'hésitez plus, venez publier une histoire détente ! Publier Histoire

Parcourir Histoire Texte-il ?

Histoire

 ? Sandra est une belle jeune femme tissu, pardon issue d’une grande famille d’industriels du vêtement et cela n’est pas un mensonge même si parfois on se vête et ment. Son travail était de diriger le service marketing de la société de Papa avec ses deux principaux collaborateurs Marc (un jeune homme d’origine belge bien sous tous rapports et Ting, une jeune asiatique originaire du Laos ou du Vietnam, on ne savait pas trop). Mais en fait son vrai job, c’était d’être une tueuse à gage, Directr...
Parcourir Histoire Le bouffon et l’empire d’essence

Histoire

L’empire d’essence (anatomie d’un bouffon) Trop de gens ont les traits biaisés, ça percute le cervelet, désagréable... HBL voit proportionnellement monter son pantalon à mesure qu'il prend de l'âge, a-t-il pour autant besoin de prendre ses jambes à son cou? Ce soir, sa chemise est moins blanche et plus froissée, il décuve. - Voici! Montez cette valise dans ma cabine! Le bateau de croisière... formidable... Portuairement, les plans d'eau montrent un tout autre visage la nuit, éloge de l'artifi...
Parcourir Histoire Dr Robô

Histoire

Ce jour-là, Pedro a mauvaise mine, son regard est fiévreux, et il presse ses tempes de temps à autre, entre ses mains. Comme son ami, Lucas, s’en aperçoit, il lui dit : – J’ai mal au crâne ! Il faut que j’aille voir un toubib. – Pas besoin, dit Lucas. Le robot de mon pharmacien fera l'affaire. – Comment ça ? Il donne des consultations, le robot ? – Oui. Tu lui dis tes symptômes, il te dira tout net quel est ton problème. Tu dois apporter un échantillon d’urine fraîche. Il te sort un rapport ...
Parcourir Histoire A mon corps défendant

Histoire

Depuis longtemps lui et moi, nous étions en cheville ; toujours côte à côte, on était comme les deux doigts de la main. Pas sérieux pour un rond, on nous prenait tantôt pour deux bras cassés, tantôt pour deux casse-pieds. Quelques tronches de fake nous avaient dans le nez, quand d'autres faces d'oignon, bêtes à pleurer, avaient une dent contre nous. Tous ces drôles de corps là, c’étaient des mauvais œils -mauvais sangs acharnés à faire des pieds et des mains pour avoir le bras long. Dès l'he...
Parcourir Histoire La Naissance du Monde

Histoire

Il y a bien longtemps, il était une fois Dieu. Dieu était tout. Il était certes tout petit, mais il pouvait tout. Pourtant, avant la création du monde, Dieu n’avait même pas de nom. Pourquoi en avoir un, d’ailleurs, puisqu’il n’y avait personne pour l’appeler ? Le silence autour de Dieu était absolu. Dieu avait tout pour être heureux, tranquille et peinard dans son coin. Mais Il s’ennuyait, à l’étroit qu’Il était dans son infiniment petite tête d’épingle qu’était le monde avant le big bang. ...
Parcourir Histoire IVolution

Histoire

Chapitre premier : Terrorisme Virtuel « Enculé de merde de sa mère la pute ». Quoi de mieux que de commencer une nouvelle journée ouvrable avec ce genre de publication épicée. À peine ai-je eu le temps d’émerger de mon sommeil profond grâce l’Assistante Quotidienne, que je suis accueilli par « Jean-Michel Énervé », [ami] d’un [ami] d’une connaissance d’une vague personne que j’ai croisée deux minutes à la boulangerie, qui a cru bon exprimer une certaine rancœur sur Facebook². Étrangement amu...
Parcourir Histoire Cessez de m'ignorer

Histoire

Avec générosité, je vous prête mes pensées. Que vous le sachiez ou pas, vous m’adorez, moi, pâte molle odorante, alsacienne de père en fils. Vous pouvez m’aimer trempé au petit-déjeuner, étalé dans la journée ou fondu dans vos plats. Votre amour me tue mais continuez, je suis suicidaire ! Je ne vis que pour finir dans votre bouche. Seulement depuis peu, je le vois bien, vous ne m’attrapez plus aussi souvent. Actuellement dans la chambre froide d’une chaîne de boulangeries, ce n’est plus mes ...
Parcourir Histoire Roberto l'esquimau

Histoire

Lundi matin, Roberto l'esquimau avait faim. Il prit son chalumeau pour ouvrir la porte du frigo. Il rêvait d'un gros cachalot ! Malheureusement, une fois la porte ouverte, Roberto dut se rendre à l'évidence : il n'avait rien à manger. Frustré, il sortit de son igloo pour parcourir la banquise. Toute la journée il avait cherché. Roberto dut se rendre à l'évidence : les poissons avaient désertés. Frustré, il avisa un canoë et partit naviguer. *** Longtemps il rama avant d'apercevoir une côte. ...
Parcourir Histoire La dernière boite

Histoire

La dernière boite J'ai froid,faim,peur. J'ai envie de crier mais je n'ai plus de voix. J'aimerai m'enfuir mais je suis fatigué, épuisé pour ne pas dire presque mort. À force de rester seul, j'ai oublié mon nom, mon âge, mon ambition , ma famille, ma vie. À force de rester dans le noir, j'ai oublié mon visage, les couleurs, la taille de la pièce, la hauteur des murs. En vérité, je suis ici depuis si longtemps que j'en ai perdu toute notion du temps. Je ne sais pas quel jour nous sommes ni en ...
Parcourir Histoire Une souris verte

Histoire

Youpi ! Aujourd'hui enfin c'est le jour tant attendu de la fête du fromage ! J'aime le fromage ! N'y a-t-il pas de mets plus délicieux qu'un tendre emmental ou un coulant maroilles ? Je ne le crois pas du tout. Je nettoie rapidement mon museau avant de sortir de chez moi. Pour rejoindre la fête, il faut traverser le jardin des monstres géants, ceux qui font le fromage mais tuent les souris. Ils sont là, ils guettent. Par chance, je fais partie des souris caméléons : dans l'herbe, je deviens ...
Parcourir Histoire Un instant

Histoire

 Assise sur la rampe des escaliers, je regarde l’horizon. Je sais qu’il y a un homme derrière moi, qu’il me regarde passionnément et que mon charme ne le laisse pas indifférent. Mais je ne me retournerais pas, il ne faut pas que mon regard croise le sien. Alors, je regarde le coucher du soleil en faisant garde a bien penché mon visage vers les rayons... naturellement il paraîtra plus clair, mes yeux plus brillants et mes cheveux bruns auront l’air flaves. De quoi son visage a-t-il l’air, lui,...
Parcourir Histoire Le soutien-gorge de maman

Histoire

Sébastien était de très bonne humeur en cette fin de journée de mai : il venait de recevoir la nouvelle voiture de fonction que sa direction souhaitait mettre à sa disposition en reconnaissance de ses nombreux mérites professionnels. Promu superviseur de chantier dans la société de construction immobilière où il poursuivait une carrière ascendante, il appréciait et savourait cette reconnaissance qui couronnait ses longs et courageux efforts. Sa femme, Camilla, n’était pas encore revenue du tr...
Parcourir Histoire La Journée de Bob

Histoire

Quand j'ai vu Bob, j'ai su qu'il n'avait pas passé une bonne journée. Premier détail, son oeil au beurre noir. J'ai appris plus tard que cette comparaison était d'une ironie palpable. Deuxième raison, son crâne anormalement très rasé. Bob était plutôt du genre à laisser pousser long. Troisième détail, la merde de pigeon sur son épaule. "Ben qu'est-ce qui t'es arrivé vieux ? que je lui ai demandé. -Sale histoire, qui m'a répondu d'un ton las. Ce matin, je me lève, et je vois personne à côté de...
Parcourir Histoire Fil de pensée

Histoire

Le flingue est posé devant moi, sur une table de bois acheté à un producteur suédois, mal montée, mal faite, et qui me rappelle la salope que j'appelle lâchement et simplement "mon ex". Cette pute a bien daigné me laisser la table en bois de merde que j'avais (mal) faite ! Trop aimable de ta part, connasse ! C'est un bel objet, pas à dire. Le flingue, la table est dégueulasse. On sent un certain sens de l'esthétisme de la part de ses créateurs, avec ses courbes douces qui rappellent doucement...
Parcourir Histoire Pertinence Il est bon de rire parfois

Histoire

Qu’il est charmant ce Charles-Antoine. Tellement drôle aussi. C’est un plaisir de le voir tous les mercredis, quand il donne des cours de piano à ma petite dernière Marie-Caroline. Il me rappelle ma jeunesse d’étudiante à la faculté catholique. Nous savions nous amuser à cette époque : c’était le temps de la désinvolture, des rêves et des illusions. Il me rappelle tout ça, le beau Charles-Antoine. Quand il m’a proposé d’aller voir un concert de musique sérielle à la maison de la radio, je n’a...
Parcourir Histoire Esther la Fougère

Histoire

ESTHER LA FOUGÈRE Il était une fois une fougère qui gambadait dans les prés, avec ses jambes de fougères qui étaient vraiment poilues. Ses jambes étaient tellement poilues et mal rasées que l’on se faisait des égratignures lorsque l’on faisait la malheureuse erreur de caresser cette paire de gambettes vertes. souffrait du fatal syndrome du célibat, en effet Esther titillait tous les soirs son clitoris de fougère mais à chaque fois elle se coupait ses doigts de fougère à cause de ses poils piq...
Parcourir Histoire Pertinence Les p'tits bocaux

Histoire

Les p’tits bocaux Marié depuis 20 ans, j’avais la chance d’avoir une femme organisée et prévoyante, ce qui n’est pas, hélas, mon cas. Il y a de ça quelques années, elle est revenue du marché, toute souriante, fraîche et jolie dans une petite robe fleurie, et m’a dit : « Tu sais chéri ? J’ai trouvé un maraîcher un peu spécial ce matin, il vendait…. Oh ! Et puis allez mon amour ! Devine quoi ! - Heu…. Des tomates venues tout droit de Provence ? Des fraises énormes et parfumées ? - Du tout, du t...
Parcourir Histoire Au bord de l'étang

Histoire

Il s'en passe des choses Sur l'étang paisible et satiné, en ce matin d'été, il s'éveilla doucement. Le soleil fit de même qui effleura de sa douceur petit Lotus. Il déploya ses pétales, un à un, lentement, profitant du moment unique des premières blancheurs de l'aube. Sur sa corolle soyeuse, les perles de rosée glissèrent dans l'eau tranquille. Il redressa sa courte tige, l'étira vers le ciel, rose encore de l'aurore naissante. Il aimait l'ambiance vaporeuse où les contours estompés s'habilla...
Parcourir Histoire Le bourdon et le photographe

Histoire

Une belle après midi d’été, le soleil haut et l’herbe sèche, un petit photographe battait la campagne. Ce photographe, notez le bien, n’était pas un photographe ordinaire: aux femmes nues, il préférait les insectes, les racines, et autres bizarreries de la nature. Quand d’aventure, il photographiait les gens, il s’intéressait aux mariages, aux enfants, aux bébés. Mais jamais aux femmes nues. Chantonnant un petit air, ses appareils lui battant le flan, ce photographe allait bon train. Mais il...
Parcourir Histoire Mademoiselle Vermicelle

Histoire

On l’appelait Mademoiselle Vermicelle. Elle n’était pas très grande, pas très belle, et trainait son cœur au bout d’une ficelle. Il suffisait qu’elle enfile dentelles et porte-jarretelles pour que tous se retournent sur elle, son ombre arpentant les sombres ruelles. Elle vendait ses charmes en fausses aquarelles aux paumés en manque de bagatelles. Mademoiselle Vermicelle prenait leur argent contre caresses charnelles et serrait les dents pour éviter de se prendre des pelles. Or, pour qui sav...
Parcourir Histoire La Petite Chaperonne Rouge & le Loup

Histoire

Il était une fois une forêt parcourue de deux chemins reconnaissables. Le chemin des aiguillettes et le chemin des épinettes. Et quelques sentes traversières venaient, en outre, frôler l'ondoiement imperceptible des feuillages, mêlés aux épaisseurs mielleuses du soleil en voyage, et aux tombées de la nuit guillotinant ici et là quelques espoirs mal placés. Sur le chemin des aiguillettes tremblaient les aigrettes des fakirs débutants : ils se retenaient de gémir, ils fermaient les yeux et asso...
Parcourir Histoire L'oiseau, le quiproquo

Histoire

Comme beaucoup de ses concitoyens, Madame Antunes avait quitté le Portugal. Elle s’était installée à Genève et y vivait depuis deux mois. Elle n'avait eu aucune peine à trouver le poste qui lui convenait. De plus, un ami portugais qui avait ses entrées dans une importante régie de la place, lui avait trouvé un petit appartement. Afin de parfaire un français balbutiant, elle avait répondu à une annonce proposant des cours particuliers. Il s'était trouvé que l'annonceuse était sa voisine de pa...
Parcourir Histoire Pertinence Pagaille dans l'armoire

Histoire

Armoire n'était pas peu fière ! Elle aimait qu'on admire ses deux larges portes de vieux chêne sculpté finement en arabesques et volutes. Elle aimait les caresses de Cire qui laissaient sur ses veines des effluves odorants de miel. Elle aimait aussi que Chiffon vienne se frotter sur elle, magnifiant son bois d'une brillance patinée. Mais ce qu'elle préférait c'était, dans son ventre imposant, les piles de linge parfaitement alignées, ses hôtes qu'elle chérissait comme ses enfants. Elles étaie...
Parcourir Histoire La chèvre en porte-jarretelles & le loup

Histoire

La chèvre en porte-jarretelles & le loup Il était une fois une chaumine ! Percée par le vent passant entre les failles du pisé, ou - plus insidieux - refroidie par les murs érodés et moins protecteurs. Une chèvre allaitait ses chevreaux et chevrettes, et faisait du tricot, du fricot et la cambuse ordinaire des chèvres. Autant dire qu'elle en avait ras le tablier domestique, d'une vie chargée d'enfants et de soucis ! Non, le serpolet n'avait plus le goût de ses étés flamboyants de chèvre e...
Parcourir Histoire Les ballons de Fiston

Histoire

Salut les gens ! C'est moi Fiston, seul et unique rejeton du narrateur principal. Là j’ai six ans et je fais coin-coin. J' déconne. C'est parce qu'avec mon père on habite rue du Canard. Tout près y' a la place des Carmes. En bas c'est un marché, et au-dessus un parking. C'est ça, un parking aérien, je vois que vous avez compris. Des fois on passe par là, et avec mon père on s' regarde. Avec les yeux on s' dit " On y va ? ". Les yeux se mettent à rigoler et ça veut dire oui. Alors on prend l'...