Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Profil de Isacani

Présentation

France | Puy-de-Dôme | +50 ans Femme

Comment vous dire qui je suis autrement qu'à travers mes textes ? Tout ce que j’écris, je le dis aux autres sous cette forme-là, comme si ça ne pouvait être dit autrement.

Si j'aimais parler de moi, si je savais dire je, je n'écrirais pas de la fiction ! Or ce que j'aime est inventer des personnages qui ne sont ni tout à fait moi, ni tout à fait tel ou telle autre.

Résumé simple de ma vie ? J'ai toujours voulu être écrivain. J'ai bien publié quelques livres, mais toujours pour étudier les fictions des autres. Je l'ai fait avec plaisir, mais aussi avec frustration et un zeste d'amertume. Puis j'ai tout arrêté, et j'ai cru pouvoir me contenter de lire, et, surtout, de vivre. 

Mais vieillir est un processus étonnant. Il me semble être partie d'une toute petite province excentrique où j'aurais passé mon adolescence et ma jeunesse, avoir avancé à ma manière, sur ces "chemins qui ne mènent pas à Rome" dont parlait Brassens, pour découvrir aujourd'hui que par eux je débouche bien plus que je ne m'y attendais sur toute l'expérience humaine, que je peux aujourd'hui comprendre la phrase "rien de ce qui est humain ne m'est étranger".  

L'été dernier, le désir d'écrire de la fiction m'est revenu. J'ai commencé une grande fresque anti-sociale dans laquelle passent tous mes questionnements politiques, sociaux, écologiques, existentiels, mais aussi toute mon exérience de vie, toutes mes observations. Cette fresque raconte, selon une belle formule qui n'est pas de moi, "la fin de la société (telle que nous la connaissons)", avec des espoirs de renaissance. Chaque nouvelle constitue une histoire séparée, mais l'ensemble dessine une réalité alternative.

Depuis un mois que je suis sur le site, ma grande surprise est le plaisir que j'éprouve à découvrir et lire les autres. J'attends avec la plus grande impatience d'avoir enfin des réactions à ce que j'écris.

Mille mercis à tous ceux qui prendront le temps de lire une ou plusieurs de mes nouvelles et accepteront de me dire ce qu'ils en pensent. 

Isabelle

Hors Recueil : 1