Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Membre Plus SdA Profil de Serge Hervé Dutoit

Serge Hervé Dutoit
Correspondance

Commentaires

Nous a fait découvrir

François Villon

Citation : "L'homosexualité ou l'hétérosexualité sont des concepts faux : l'on aime une personne et non des ensembles de personnes." Voir Plus

Présentation

France | Rhône | +50 ans Belier Homme

Les mots possèdent leur substance quand je leur appartiens :

je leur cède des filaments de vie, des morceaux de sentiments,

des impressions labiles, et des événements signifiants.

Quand les mots résonnent avec justesse, je me suis rendu justice.

Quand les mots sont remplis d'eux-mêmes, se relient et se combinent

tels les systèmes galactiques, alors mon tout sensible

a de la présence et une apparence pour lui-même.

Les mots me révèlent, plénitude pour plénitude,

négligence pour négligence : les mots ont du pain sur la planche.

 

Serge Hervé

Ebooks téléchargeables

Ebook Au pays des azulejos, par le passage de tes yeux

Par le passage de tes yeux, j'ai eu le droit de pénétrer au pays des azulejos ; et les faïences, leurs détails, leurs motifs, la dominante des lumières incidentes remontées depuis les ors et les bleus - les teintes fondamentales - me laissaient fréq...

Ebook Le temps est suspendu à un sourire

Au fond de la cour, entre immeuble et appentis, une porte Sous la droiture du figuier ; les branches pèsent, détachent Des feuilles, recouvrent un jardin de curé ; le vert apporte La fraîcheur, l'air s'alentit, les bagages ont des légèretés ; Il fa...

Ebook Le garçon qui ne s'aimait pas

Le garçon qui ne s'aimait pas Posait sur lui les yeux bigleux De la détestation sournoise, Et travestissait son odeur De mâle printanier en senteurs De chardons desséchés, et ses pleurs Détournaient les rieurs des boutons Noirs ; le garçon qui ne s...

Ebook Les nourrices du coeur

J'appréciais tes fleurs sèches qui me figeaient le cœur ; Et, dans la platitude, tu prêtais la caresse Où lèvent les frissons, le voyage qui presse Sous ton poil interdit, et je trainais la peur D'être un lac asséché, dépeupl&eac...

Ebook Lisbonne est une ville distincte et apparente

Lisbonne est une ville distincte et apparente Aux regards aveuglés des rayons du soleil : Son fantôme ancien à nul autre pareil, Un doré polychrome, s'apparente à la sente Illuminée du ciel ; et puis, à la descente, Les tramways tressautants faufil...

Ebook Poussières dans le vent - de Hou Hsiao-hsien

  «Poussières dans le vent», Hou Hsiao-hsien (Taïwan), 1986 UN MONDE HUMAIN Hou Hsiao-hsien, cinéaste de l'île de Taïwan (île chinoise qui n'appartient pas à la République Populaire de Chine), inaugure son film 'Poussières ...

Ebook Un sourire recherche son jumeau ; un oeil

Un sourire recherche son jumeau ; un œil Passe l'inconsistance d'un regard ; la feuille Caresse une paume asséchée ; une main luit Au cœur d'une autre main sous l’œil public ; unie Par ses feux d'artifices, l'obscurité recueille Bien des larmes essuy&...

Ebook Le langage rendu mensonger - 001 -

Le langage rendu mensonger a subi un coup de force contre sa signification usuellement acceptée. Détourné de son sens, distordu à la convenance de ceux qui mènent des guerres idéologiques, et polluent les mots crus limpides jusqu'à lors, le langage rendu mensonger s'emploie à signifier le contrai...

Ebook Dans la solitude l'arborescence du vide

Dans la solitude l'arborescence du vide Se replie, s'éclipse et laisse place à un rien Navigué des silences, sillonné du chagrin, Sondé par la mémoire ; un caillou tombe et ride Une épaisseur absente, un filet d'eau livide Venu des millénai...

Ebook Tapotements de la pluie

La transparence lisse de la vitre porte le silice des tapotements de la pluie. La trace en errance se fixe comme un chiffre de l'autrefois qui dévisse, et glisse le long des aimants du temps et de la suie. La poussière en instance d'effacement est le calibre des riens un peu triste...

Ebook L'ignorance persistante du nom des rues

Oui, ce matin, surgi du métro, d'une démarche très survoltée, je me pressais vers mon lieu de travail quand un quidam femme me héla, m'interrompit dans ma course contre la montre, et me posa la question redoutable entre toutes : 'Savez-vous où se trouve l...

Ebook Un rendez-vous banal

Un rendez-vous - peut-être sera-t-il le dernier -,Comme s'expédie et se froisse la tendresse,Comme se retient et s'exténue la caresse,Comme un sentiment ne peut pas se justifier ! Les rancoeurs s'imposant, il m'a été déniéLes mots frais et robustes...

Ebook Les traces du cheval et de la pouliche

Ce sont les galopades du cheval cosmique laissant sur ton front les longues lignes de son enfoncement dans les fondrières interstellaires. Ce sont les pas de loup habituels et lourds sur ton front, que laisse une nuit dissoute dans le noir absolu, qui enfoncent l'âge dans ton cr&aci...

Ebook La Chevalière d'Eon

Poussières des papillons, Poudroiement des lampions, La Chevalière d’Éon Traînent ses robes en haillons. Du cours du temps la contredanse N'a point d'égard à ses instances :Les rides et les maigres prestancesCheminent depuis sa naissance. Dans une m...

Ebook Le cristal coule et forme une âme en sa lumière

Le cristal coule et forme une âme en sa lumière : C'est un esprit solaire diffractant les couleurs, Comme crépite un ambre et verse les odeurs Des forêts immenses étendues à la tourbière. La clarté fait sa danse d'une volte princière E...

Ebook Vous avez quinze ans et le rire en éclats

Vous avez quinze ans et vos rires en éclats, Le corps en bandoulière et le coeur en chamade ; Vous êtes vaporeux dans cette bousculade Des sentiments peureux, des sourcilleux émois ; Vous avez le bel âge disent les hommes en voix, La vôtre est éraill...

Ebook Le langage rendu mensonger - 003 - "La fête des Lumières"

La 'fête des Lumières' est l'époque à laquelle les mécréants, les athées, les musulmans, les agnostiques, les protestants, les libres-penseurs peuvent apprendre, de source sûre, que 'Marie est la mère de Dieu'. Les hauteurs apostoliques et romaines de Fourvière, où s'alourdit la néo-byzantine bas...

Ebook Qui peut savoir ce qui mûrit dans le silence ?

? Qui peut savoir ce qui mûrit dans le silence ? Qui pourra soupçonner que le silence est mort ? Qui voit s'enraciner le mot qui devient fort ? Qui veut croire qu'un mot se donne à la naissance D'un homme ? Qui a vu le bouillon dans la stance, Le mot gonflé en bulle ir...

Ebook Que faut-il pour faire un homme ?

? Il me faut ton regard, tes yeux virant leur teinte, Ton souffle accéléré, un chemin de sueur Perlant sur ta colonne, la frisante lueur Transperçant les rideaux, ta saveur une enceinte Où ton être apparaît, ton long frissonnement De mâle au d...

Ebook La cuisine familiale

Les Grignoton, mus par des ascendances toutes méditerranéennes, mêlant le couscous et les pâtes, avec une unique embardée amoureuse du côté de la cuisine berrichone à la crème, célébraient, chaque dimanche, la rupture du R...

Ebook Dieu existe ? Ciel, vous croyez ?

Dieu existe ? Ciel, vous croyez ? Bon, voilà autre chose, il ne manque plus que ça, ça et encore ça comme les trois personnes en UN, comme les trois fictions impériales en notre monde ; 'dieu existe', disent-ils, affirmation, celle qui fait naviguer du sang en ...

Ebook Notre entrelacement

Aux destins qui se croisent, un point du temps ensemble Pour la communauté infime, et qui me dure Par la mémoire infirme ; et si je te ressemble Davantage à mesure que s'étend la fracture Entre un miroir de tes visages et cet ensemble Des traits pareils à toi, ...

Ebook L'amour est une cigogne aux ailes noires

L'amour est une cigogne aux ailes noires, aux plumes d'acier, Crevant les yeux, perçant les cœurs, raclant les sens, en vain. L'amour est un oiseau mécanique ajustant les pions Sur le quadrillé du temps : il heurte les fronts, Il confond les haleines, il évente une édentée raison, Il dissipe un a...

Ebook Le goéland sans ailes a du vent dans le plomb

Le goéland sans ailes a du vent dans le plomb : Ses rêves remuent l'air et peuplent les nuages ; Le saurien sans visage a perdu son aplomb : Il brise avec les dents invisibles et sans âges De ses prédécesseurs ; à deux mètres un plafond S'éte...

Ebook J'aime le portugais et son ruissellement

J'aime le portugais et son ruissellement Innervant de sa vibration l'aube nasale Des mots et puis du bois ; et j'apprécie l'opale, La Méditerranée à l'Extrême-Occident ! J'aime le chuintement et le désarmement Des nettetés tranchantes, enfin cette escalade Subreptice du souffle, le tremblement en...

Ebook La peur est en visite

Le vent passe et coule, il joue à passe-passe et Il étrenne les mariées dessous leurs voiles - Communes goélettes enflées comme des poires -, Les retrousse d'un zeste, et chasse le basset D'une vieille à l'arrêt, prise entre le regret Du pass&eacut...

Ebook Je signale mes attentats à la pudeur aux autorités

Je, soussigné S. D., né le 25 Mars 1961, à Saint-Chamond (Loire), et demeurant au 25, boulevard Raspail à Lyon, atteint d’érection oculaire permanente, vient, auprès des autorités compétentes, ainsi qu’il sied à tout cito...

Ebook Le sujet n'affecte aucun complément d'objet

Direct, il possède et infléchit et recourbe Un monde accumulé, et la cruauté sourde A tapissé avec des larmes, un déchet De sel agglutiné, un mur et son retrait, Un espace annulé, et son flottement fourbe, Nuageux, compressé, un clapotis d'eau lourde, Atomique et spectrale. Le sujet est un très

Ebook Le cercueil se nourrit, l'acajou est huilé

Le cercueil se nourrit, l'acajou est huilé Des suints et des ferments, et se caramélise Comme un fondant un corps, le relief s'égalise, Le scrotum s'épépine, le regard dilué Le bleu n'est plus noyé, dans une immensité Du temps éparpi...

Ebook Une larme plombée a des reflets sans teint

'Le jour décline', écrit-on : oui, le jour est un vieillard Durement enclin au fléchissement ; le lieu commun De la courbe servile et fatale et dépérissante Prolifère comme une mousse et cache une clarté Sous les vocables éteints, sous la s...

Ebook Le chemin est fuyant, et la trace idéale

Le macho, le sourire irradié par les dents, Roule par dessous les muscles le safran, la muscade, Les épices orientales ; dans son cœur, il s'attarde Les courages d'ailleurs, les longs cheminements, Les langues partagées et les traits confondants De l'amitié uniq...

Ebook Bée la bouche béante en son cri bégayé !

Bée la bouche béante en son cri bégayé ; Sourd le son sourdement dans ses leçons futiles ; Hurle le chat-huant huant les rats qui filent ; Choit le ciel charroyant ses ondes balayées ; Pousse le vent poussif par les sentes frayées ; S'enfuit le fe...

Ebook Idéalisme amoureux

Nous sommes des anges et nos intimes mélanges Éthérés, sans présence, sont partout nulle part, Infusant des frissons de pureté et d'art, Des caresses limpides où filent des mésanges Dans les crépuscules hautains. Nos bouches ont des ...

Ebook La Chevalière d'Eon, un soir

Dans le velours et ses froissements, parmi les souvenirs exsangues, quand se fourgonne le feu d'une main sentant s'épanouir les chaleurs des étés perdus, il s'élève - selon le hasard des analogies -, bruyères, foudre et vent se culbutant et se turlupinan...

Ebook Il s'entrouvre des fleurs qui sont des voix coupées

Il s'entrouvre des fleurs qui sont des voix coupées ; Sous l'avancée des cils a gelé le paraître D'une vue désarmée ayant perdu son être ; Il y a, murmurant, aux ravines escarpées Un filet d'eau subtile aussitôt transpercée ; Il reste aux fontes noires sous les rameaux des hêtres L'unique rossign...

Ebook Le langage rendu mensonger - 004 - Les champs labourés de Verdun

Choisissant des cartes postales relatives à la guerre mondiale de 1914-1918, je parlais au marchand de l'effort sans cesse repris du maire de Verdun, pour que sa commune ne soit pas seulement le lieu des célébrations officielles qui occultent les grands massacres européens ; pour que les morts in...

Ebook La jouissance est un fruit arrondi en tes yeux

La jouissance est un fruit arrondi en tes yeux, Vibrant dessus la mer, dessus la solitude Des luisances et des ombres, par la plénitudeMâle et appesantie où je soutiens un jeu Pour ta chair des hauteurs, et je passe aux aveux : Ton désir vient, s'irise comme une libellu...

Ebook Ah, mes prunelles dissoutes, en amandes taillées

Ah, mes prunelles dissoutes, en amandes taillées :Le ciel est délavé, les moments cisaillés. Vous étiez voyageuses dans le rêve éveillé, Inclinant vers les Sud vos lueurs dilatées. Les cactus sont des fleurs soudainement venues :Dans ...

Ebook F. jardins suspendus, esplanades en rivières

F. jardins suspendus, esplanades en rivières Arrêtées net au gouffre des grands vents surgissant, Et tenues en haleine au-delà des frontières Par le poids insensible des rêves réfractaires ; Dans leur étagement, étrangères au gl...

Ebook W - Ou les Bottes des Sept Lieues

Les Bottes des Sept Lieues, pour courir monts et plaines,Ont des talons de fer marquant et résonnant Sur la pierre et la terre, et vont soulevant Étincelles et poussières ; les voici les sirènes Des brumes répandant leurs voix diffuses et pleines, Leurs beaut&e...

Ebook Le langage rendu mensonger - 002 -

Le 'panier des soins'. Le Petit Chaperon Rouge, aimante enfant, soucieuse de sa grand-mère, répondait poliment au loup, tant sa gentillesse native constituait sa nature généreuse, et persistait à porter son panier sur les épines, au travers des ép...

Ebook La vie humaine se berce en transe

La vie humaine se berce en transe sous l'impulsion de la pulsion heurtée aux brisants morts des solitudes inertes (faisceaux tendus, les cheveux blancs, la verticalité, ergots rompus, le dynamisme, le battement du sursitaire au quotidien) dessus l'escalator, vie mécanique, a...

Ebook Et je verrai ton oeil obstinément figé

Et je verrai ton œil obstinément figé Par ton plaisir de mâle et ta jouissance altière,Puis la tendresse en douce ; je verrai la poussière Rassemblée dans mon homme vivement liquéfié Dans son courant opalin et un spasme érig&eac...

Ebook J'ai rêvé cet amour,  je l'ai enveloppé

J'ai rêvé cet amour, je l'ai enveloppé J'ai rêvé cet amour, je l'ai enveloppé De lèvres déposées, de ma tendresse intacte, Et du tact de mes yeux visitant l'étranger Pour le serrer au fond de mes bras écartés. Et j...

Ebook Comme l'on met les points sur les i

Comme l'on met les points sur les i le poids de mon souffle sur ma colonne d'air, les racines coupantes blanchies au soleil froid, les épis de maïs raidissant l'espace avec leurs feuilles absentes, la rosée au matin givrant la panse des vaches, ralentissant le bec des corneill...

Ebook Ma douceur ignorée et mon amour défait

Mon amant mon aimé ma flammèche enflammée, Mon retrait dévasté mon pays déserté, Ma poussière egrenée mon ancienne fierté, Mon regard refermé mon âme désarmée, Ma verdeur desséchée ma v...

Ebook C'est le temps du loup mettant en perce l'agneau

C'est le temps du loup mettant en perce l'agneau ; De sa lippe il aspire, à loisir il sirote Le fluide melliflu, et doucement il rote ; Avec onction du rouge il puise à son troupeau, Ainsi que l'on perfore et s'abreuve à un tonneau ; Humanitaires et tendres, il plante ses quenottes - Emu de pacif...

Ebook Il n'y eut pas d'adieux, il n'y eut pas de fard

Tu es parti sans dire un mot, une parole ; Ton lit gisait défait, le jour flottait blafard, Mon sentiment mentait, se déjouait un rôle ; Il n'y eut que le silence à être bavard ; Ton être évanescent, dans la cour, tel un pôle Quittait sa positi...

Ebook Mon tout mis au secret dans la gorge enrouée

Mon amour innommé au silence voué ; Mon silence endurci au fil du temps perdu ; Mon temps évanoui au rivage étendu ; Mon rivage effacé pour un chemin roué ; Ma ruse au lent regard transperçant le secret ; Mon secret maintenu par un biais contenu ;...

Ebook Ta voix s'estompe et mue et suspend un brouillard

Je te loge en mon coeur et je poursuis, têtu, L'impasse de Simon, au fil de la mémoire ; Ta voix s'estompe et mue et suspend un brouillard D'infimes accents ; je ne dirai plus jamais 'tu' ; Le temps est hors de lui, balancement obtus, Hautain et souverain délitant notre histo...

Ebook Vivace et lumineux, introublé comme un verre

Sur le cheval dogon museau flairant la terre, Manchot il trotte un homme, le sourire à la fleur Du visage étendu, et flotte vers un ailleurs Vivace et lumineux, introublé comme un verre Concentrant la chaleur - un foyer qui resserre En sa transparence un remède à...

Ebook Ta voix se retranche au silence, dans le vide

Ta voix se réserve au silence, dans le vide : M'alertant aux aguets ta paupière insipide, L'écho est divergent, en souffles propageant Les voltes insinuées les vents dépossédant. Ton regard me traverse d'un seul trait procédant, Exprime en moi tes...

Ebook Des personnages imatériels mais sensibles ???

Ah, pas de processus inconscients, pas de 'ça' chez nous qui vaille, pas de ça qui donne le la et soit présent ; Sigmund Freud ?, beûrk, ah parlez-moi de Gustav Jung et de sa métaphysique des archétypes bath et élevée, par contre S. Freud un gars se shootant à la cocaïne, un escroc qui a saisi la...

Ebook Mon amour est parti, fictif est son voyage

Mon amour est parti, fictif est son voyage sous la terre. Mon aimé silencieux ne repose pas dans un cimetière. Il se dissout et prend la fuite, les éléments le captent aux froids et aux brûlures : je ne le réchaufferai plus au contact puéril de mes...

Ebook Ton oeil glacé de calamar rapace adouci en verveine

Je ne fais que pleurer, j'ai des cils en rosée Sitôt évaporée ; j'ai des larmes à l'ancienne, Je marne dans la matière, vie érodée ; Les temps sont un sillon, les voilà débordés ; Les temps des primevères ont jeté les bois flottés Tordus, peaux mises à vif, étoiles assombries de sel, Ton corps dé...

Ebook Et encore, la constance des absences à l'un et à l'autre

Et encore, la substance des faits, des événements nous liant, des sentiments et des vacances des sentiments nous déliant pour nous donner à ressentir le manque, aura été tue,dans mon récit. Et encore, la redondance des couteaux tirés, des f...

Ebook J'ai aimé un lilas sombre, une lande

La solitude écoule en contrebande Des larmes assombries et vulgaires. Elle s'arrondissent, elles tombent, elles s'écroulent, Grossissent la tristesse, aplatissent un millier de lumières, Affirment un noir absorbant comme la houille, Apprêtent les tranchants afin de cou...

Ebook Et je module enfin les saluts insalubres

Je suis le panache et je n'ai pas d'orgueil,Je chevauche un cercueil et m'envoie outre-monde ;Je suis l'air en déroute, je n'ai pas de recueil,Le souffle vient manquer, la lune est une aronde ; Je suis le paysage que dépiaute mon œil,Je suis un vide entier pétrissant u...

Ebook Le Soleil rejaillit, Pharaon est rené, un Autre règne

Le pubis d'Anubis est un désordre noir : il s'échevèle, Au ventre du dieu Mort pesant les âmes et léchant la cervelle, Les cheveux lourds des Anges et la puanteur du chacal saurien ; Il traîne dans l'arrière-monde une odeur de végétari...

Ebook Nous faisons des amours mort-nés

Un pleur recouvre un cri, crissement, un déchirementDes tissus de mes jours ; se déplissent des fils trop viteEntremêlés tendus, imageant un mystérieux riteD'amour ; je te revois, mon Simon : mon amer ciment, A Tournon-sur-Rhône, affronte un courant &eacut...

Ebook Le garçon est velours

Le garçon est velours, une main mâle glisse Et le blasé vient fondre en incrédulité : La grande tentation, le jeu où l'on dévisse Le marquent d'un pinçon ; sa jeune vanité D'insensible velu a fichu le camp ; délice, Mon tout be...

Ebook Tu es le silence et je suis le bruit traversant

Tu es le silence et je suis le bruit traversant. Je suis le garçon inerte et me confonds au limon. Dans le limon la chaleur au travail caresse le fruit de tes testicules, je tends la main, je cueille, je goûte, tu en prodigues autant qu'un buisson ardent, j'ai la main saisonni&egrav...

Ebook J'ai aimé un gitan, un chat efflanqué au regard de zèbre

J'ai aimé un gitan, un chat efflanqué au regard de zèbre, un regard d'un instant, rapide, essentiel, chargé de lui, il lavait les vitres et portait son sexe au milieu du visage, avec la puérilité du mâle bien fait, barbu depuis trois jours, dans le...

Ebook Un rire, une fadaise ?

? La bouche en coupe ouverte, La langue lentement baratte le néant, L'iris de la salive et la lumière offerte Vainement en brillant, un coulis entêtant De souffle et battement, cicatrice déserte Du souvenir absent, un vide permanent, Un peu réduit à rien, ...

Ebook Le garçon se promène accompagné d'être seul

Le garçon se promène accompagné d'être seul. Depuis le neuvième étage (sur treize étages de HLM, à Beaulieu, Saint-Etienne, Loire, France), l'ascenseur a chuté et shooté les bruits des bébés torchés, des fi...

Ebook Les larmes esquivées au miroir

Les reflets d’un instant inaperçu. Le poids tombant des lèvres. L’oublieux va-et-vient du regard entre moi et le tain. Je suis mis dans la poche de ma lourdeur intacte, qui ne me fait pas grâce. Je suis présent à moi : c'est la fonction unique de la ...

Ebook Le mystère de l'Incarnation : un mâle

Ta présence un frisson : en catimini elle Me destine une peau, et me découpe un lot Sous mes pieds radicelles ; la filante hirondelle Me fait homme pesant ; je découvre un pivot, Mon coeur tambourinant, je ressens les crécelles Ebruitées par les vents ; mon cor...

Ebook Z., l'éclair et sa flamme grillent les pieds des anges

Z., l'éclair et sa flamme grillent les pieds des anges Impubères éternels, platement innocents Avec leur tronche en coin, recueillant les vidanges De leur dieu pinailleur incontinent - les sangs M'en tournent en boudins noirs... enfin ! - ; depuis les planches De ce plancher ...

Ebook Tu quadrillais les rues épaisses des nuits mornes

Tu quadrillais les rues épaisses des nuits mornes ;Le seul baiser reçu était celui du vent ;Les pas de ton écho allongeaient ton néant.Tu caressais ta veste imaginant les hommes - Et leurs peaux épicées -, qui pourléchaient les pommes D'Ada...

Ebook U - Le U est une vasque avec la fleur de l'eau

Le U est une vasque avec la fleur de l'eau Et la complicité que lient les doigts scellés Arrondis en leur conque, renfermant les flots celés Transpercés de mes yeux pour éprouver ta peau ; Le grand hiver opaque ne donne aucun berceau A notre vie grêl&eacu...

Ebook C - Clavicule de lune où il s'éjecte un cri

Clavicule de lune où il s'éjecte un cri Déployant tout le néant, et parcourant le vide Au plus creux de mon ventre traversé d'un livide Humain me dévidant ; dessus, il est écrit Le non-être achevé, qui germine en épi Déc...

Ebook Imprécations tous azimuts

Tu as la gueule ouverte et tu bailles à la lune, comme si tu avais le temps pour saisir, distrait, cette ombre aussitôt estompée, par les matins imprécis, quand le brouillard lâche sa vapeur. Tu es une rangée de dents, tu es un chien, ton appétit te...

Ebook Les mots sont des brisures

Tu n'as plus de toison ; l'unique lunaison De ton sourire brun rabaisse mon prestige Par ta présence douce ; tu n'es pas une tige Que je tords à loisir ; tu restes ma saison : L'attachement t'effraye ? L'amour et ma passion Se nourrissent d'eux-mêmes, je ne veux pas de niche ...

Ebook Tu flottais par la faim, tu montais dans l'absence

J'ai dénombré ton corps - mais était-ce le tien ? -, Ce lieu désaccordé, une épine dorsale Endossant un squelette, dans les hauts de Lisbonne, Dans le reflux des chairs et ton retirement, Au fil de mon regard je passais vides et creux ;Il gonflait un amo...

Ebook Tu ne visites que mes abstraits silences

Tu ne piétines plus sur le soleil en flaques ;Tu ne projettes plus la coulée étrangèreDes paroles intérieures jamais dites à personne(A peine un son vibré d'un murmure isolé) ; Tu n'escalades plus le raidillon d'hiver Par la neige fondue fe...

Ebook Cet amour il n'a pas eu lieu

Les yeux gris libanais n'ont pas touché mon corps Les touches de tendresse ne m'ont pas dessiné Son regard ne m'aura pas pénétré J'ai senti la douceur de sa carrure intime l'aplomb de son verbe et sa repartie badine son âme dialectique la présence d...

Ebook Par mon âme accolée à Ta chair qui m'affame

Mon garçon libanais tu es la royauté Des cèdres hautement droits tu hisses la grisaille Éperdument luisante au regard et travailles Les limbes de mon corps tu es ma loyauté Ma ferveur ma prière mon être est adossé A ton Levant viril - il n'e...

Ebook Une femme, aux parfums de ses hautes marés

Une femme, aux parfums de ses hautes marées Femme au parfum d'algues et de puissantes marées,Par l'écume irisée qui ta béance entaille,Par les roulis des hanches - que d'histoires narrées Sous les coulées des eaux en la chair qui défaille !...

Ebook La mémoire a sa part, mon présent a son tact

Comme un temps n'a point cours, sans toi mon vif amour ! Comme tout reste égal, comme un élan s'essouffle Ma bruyère aux yeux fauves, comme un froid m'emmitoufle Dans un chagrin de pierre, et comme un rien secourt ! Comme je suis à court, comme un temps chasse à...

Ebook J'ai appelé Simon mais où donc est le mien

J'ai bercé mon amour il ne ressent plus rien ; J'ai prononcé les mots dans l'infinie attente D'une réponse ombrée et d'une bonne entente ; J'ai appelé Simon mais où donc est le mien ; J'ai prononcé les mots dans l'infinie attente Que tu reviennes ...

Ebook Le cimetière de Loulé

Les soleils irradient l'Algarve et ses brûlures ; Ombreux, les cactus doublent leurs verticalités ; La voici consumée, la lourdeur des cités ; Le ciel est une lame écartant les fissures Où les humeurs poudreuses travaillent les natures Et donnent une coul...

Ebook Les mots sont des éléphants unijambistes

Oui, les mots sont des éléphants unijambistes fracassant à grand balancement de trompe fatidique le magasin des violentes porcelaines mises hors d'elles par la croissante perversité de l'oubli. L'oubli, aimable compagnon de la mémoire, procède à g...

Ebook Tu es parti flottant comme une âme déserte

Je pressais les visions aveuglées dans tes yeux, Je refermais presque une paupière entrouverte, Je retenais ton corps tu n'avais plus lieu d'être, Je reste à inventer les impossibles adieux, Tu demeures muet et tu n'as plus de lieux, Un dimanche au matin - ô le c...

Ebook Et s'exprime entremis les lèvres des amants

La tendresse est un fruit aigre-doux qui se presse Et s'exprime au milieu des lèvres des amants ; C'est un fluide invisible qui agace les dents, Pour que soit délaissé l'instant qui nous délaisse ; C'est un sourire franc qui met à la détresse, Il ne revie...

Ebook Tes paroles en partant "Toi, tu ne m'as jamais

Tes paroles en partant 'Toi, tu ne m'as jamais Tes paroles en partant 'Toi, tu ne m'as jamais Aimé' rebondissent en écho dans mes oreilles, Ma puce décousue ; cet automne les treilles Auront des angles durs ; je serai aux aguets Pour toi, mon Portugais, mon remords, mon tout ...

Ebook Tu paraissais marcher mais à la bouche un mors

Dans le corps à la fibre il patientait un sort, Mon premier voyage au Portugal fut l'ultime Pour toi ; le souffle court dans le ressort intime Fractionnait les parfums et tes nuits ; au-dehors, Tu paraissais marcher, et par la bouche un mors Entravait ton manger ; un mouvement infime Te m...

Ebook Je prononce le mot "amour", et il résonne

Je prononce le mot 'amour', et il résonne Je prononce le mot 'amour', et il résonne Ta voix sans me répondre ; je dessine un contour Sous mes doigts déliés, il s'écoule au pourtour Ton visage autrefois ; mon sentiment s'étonne De ne pas reconna&ic...

Ebook Exactement, qui se rappelle de ta lèvre

Exactement, qui a le rappel de ta lèvre Exactement, qui a le rappel de ta lèvre Fermée sur les regrets, grandissant les silences Conjugués, s'armant de constances et de patiences Sous le glacé voyage de ta pupille fière ? Et, de la pétulance, quan...

Ebook Vous n'avez rien à dire ? C'est faux, vous vous abusez !

Vous n'avez rien à dire ? C'est faux, vous vous abusez ! Doit-on, en premier lieu, preuve conclusive massue, produire ici la chanson de Guillaume IX duc d'Aquitaine, qui, aux aurores de la lyrique occitane, ne traite de rien, et vagabonde cependant quelque part : 'Farai un vers de dreyt n...

Ebook Les éclats et leurs lames, et les fleurs sont spectrales

Les éclats et leurs lames, et les fleurs sont spectrales, Les meubles immatériels, les moments en suspens, Disséminés les sons, dissipés les printemps, Les chairs démantelées, les sueurs hivernales, Soufflés les brins de paille, emport&eacu...

Ebook La lueur dans tes yeux / Va traverser les temps

La lueur dans tes yeuxVa traverser les temps. Quand les temps égarésSe compteront en nouvelles ères,Il y aura semblable un surgeon, un garçon,Pareil à toi avec ton regard et sa teinte,Un être animé des semblables attitudes,Avec tes chemises en quad...

Ebook Croupions des pluies dressés en l'air

On n'entend pas la mer dominer ses moutons, Capturer les sirènes et les mols crustacés.On entend les cadavres en leurs fornicationsPar leurs restes engluer les moments enlacés. On entend la saison s'exténuer, croupionsDes pluies dressés en l'air, toussotements ...

Ebook Les perce-oreilles étendent les nerfs auditifs

Les perce-oreilles effeuillent Les dépôts en lames orangées Des soleils exprimés parmi les abricots. Les perce-oreilles étendent Les nerfs auditifs, appareillent Les silences, innervent une étendue inerte. Les perce-oreilles attirent Les frissons voyageur...

Ebook Les verts nuancent l'amour rompu

Porté au pinacle et soudainement néant, Dans les feuilles je vois une aventure en voyage : Le vert s'étale en couches au cœur s’assombrissant Et le saule a des profondeurs : il encourage Au dénuement ; feuillus aux mains folles amenant Sous le vent la blan...

Ebook L'homme macho avoué recèle une douceur

L'homme macho avoué recèle une douceur, Dans ses reins de félin, dans ses regards tsiganes, Dans ses noirceurs limpides ; ses poils en caravanes, Aux oasis, recueillent sa tige avec ferveur, Et sèment des étoiles la native splendeur Sur la peau ancestrale o&ugra...

Ebook Tu me reviens tout un

J'ai déposé les mots : de nouveau ordonnés, Empaquetés en tête, seront-ils mort-nés ? Des larmes ont brisé la tranquille inertie De ce corps entassé, et j'ai planté la scie Sur la moelle épinière : des caillots color&eac...

Ebook Pour le matou à la toison subtile !

Les toisons des myriades, les filets des étoilesOnt déposé leur nasse et capturé mon âme ;Les chemins de la soie ont étendu leur charmeSur la terre et les mâles se prennent dans leurs toiles ;Le tissu très charnel, la frissonnante houleA ses ...

Ebook Mon homme a six bras, six pieds et six poils

. Un où je m'entortille, un bras où je m'emballesous l'ombre sensitive de mon brun ténébreux. Un autre où je parcours, un bras qui m'acheminesur des parfums royaux, nuancés, liquoreux. Un bras qui entrecoupe les cris de ma jouissance sidérée...

Ebook I. - Comm est long le chemin sur le fond de la combe

Autre variation sur le U, selon l'esprit des Grands Rhétoriqueurs Comme est long le chemin sur le fond de la combe ; Comme l'on se fonde en vain sur les forces en déclin ; Comme l'on s'efforce, comme est grave le chemin ; Comme on gravit la courbe, comme on arrive au comble

Ebook T. : un disque tourne étonnamment rapide

si véloce que la rotation est invisible, au bout de cet unique tige bien orphelin, planté, tendu vers l'espace monothéiste, et le plateau contient l'inanité du ciel, le retient de chuter dans son inexistence et il rend cette inconsistance positive, ce dont un dieu ne saurait rendre aucune grâce, ...

Ebook S. ou le serpentin dansé des séductions

Une avance est lancée depuis le haut des lèvres Pour captiver l'esclave ; puis les rétractations, Le recul qui empale ; les onctions et les fièvres D'amour se rengorgent en des fières rétractions ; Enfin, son avancée qui m'inspire une alerte Dissimule un repli des plus beaux horizons ; Mon coeur ...

Ebook R. a un petit air, un air de fil à plomb

R. a un petit air, un air de fil à plomb, Tête raide, vertèbres lisses comme une arête De poisson bien honnête ; le déchet est sa fête, D'une canne il tâtonne pour pique l'éjection Flanquée sur les trottoirs, il en fait collection Et la range à loisir, la met en éprouvette Et en cornue sous vide ...

Ebook Q. un atome solitaire muni d'un flagelle

un atome solitaire muni d'un flagelle hoquetait au travers des rues de la ville, ce qui est peu commode quand on est unijambiste, alors pierre qui roule n'amasse pas mousse, mais rond qui roule s'appuie de temps à autre à son unique membre, car hélas, comble de la malchance, il était né sans bras

Ebook Dorés sur tranches, des fragments de soleil

Comme un instant se pose et déploie son brillant, Et perpétue une minceur vite découpée Par le mécanisme du boucher-horloger Rigoureusement tendu, et forme et déforme Un éventail embarrassant les coups de vent. Le blanc bleuté du papier d'em...

Ebook P. est l'homme à venir, un pédestre sans pieds

P. est l'homme à venir, un pédestre sans pied, Un cucurbitacé avec une cervelle Plantée dessus la tige, et puis l’œil intégré,Viseur panoramique et sans cette hirondelle Du regard voltigeur ; l'humain très rectifié,Adossé...

Ebook O., un étonnement sinisant un visage

O., un étonnement sinisant un visage Comme deux ronds de flan ; la lune est en son plein Dans l'arrondissement et montre un paysage, L'autre face occultée ; c'est un curieux dessein Que vouloir deviner, causant le grand ravage Des secrets incessants, car l'ébahissement N'aur...

Ebook Trusta, dé penaillé, en gueux toujours emporte

Tristan, dépenaillé, en gueux toujours emporte Tristan, dépenaillé, en gueux toujours emporte - Au passage du gué, soumettant son amour, Se prêtant pour monture sous la clarté du jour Dans les jupons serré, en empruntant la porte Des jambes ...

Ebook Comme il appelle, un homme, étiré sous la lune

Comme il appelle, un homme, étiré sous la lune, prenant la teinte des citrons, se fait l'aimant des unissons.Les yeux ont les teintes astrales et sidérales d'une ambre et de son miel,au fond des tourbières inconnues. La peau, hérissement des poils, a des for&ec...

Ebook Un garçon s'étire et voilà un Dieu, mutine

Un garçon s'étire et voilà un Dieu, mutine Créature officiant dans son nuage ardent,Voilà une ferveur sur mes frissons aidantLes oraisons limpides de mon désir ultime ; - Fallait-il révéler ? - D'une arbalète intime Il projette un da...

Ebook Fabriquez donc un mâle en kit, c'est plus pratique

Fabriquez donc un mâle en kit, c'est plus pratique : La nature a du bon, mais point du premier choix ; Ralliez le bleu lagon - c'est très cher à l'achat, Certes - au velours blanc du Nord photogénique ;

Ebook K., L., M., N. - Cas : Elle aime Haine !

K. Repas à sa fin, la table est renversée, Les plateaux dispersés, voici donc la puissance - Dans les pieds hérissés - du tamis de l'absence Filtrant grain après grain ; la fureur est dressée Et aiguisent ses pointes ; la fente est menacée ...

Ebook Un abandon plénier reniant l'équivoque

Syllabe après syllabe, j'ai prononcé le mot Amour, sur le chemin du corps flairé ton âme Éclairée des frissons, et souligné la parme Robustesse du mâle, emprunté le radeau De tes cheveux flottants comme des algues en l'eau Des mers tor...

Ebook Les soeurettes électives ont les cris des violettes

Les soeurettes électives ont les cris des violettes Déversant les couleurs des pétales éventrés ; Vous avez dix ans presque, vos muscles sont rentrés Sous les fleurs carnipètes, sur vos abdos vous faites Rebondir leurs tressauts ; elles sont &agra...

Ebook G., H., I., J. - J'ai hache !!! I' gît !!!

G. le dos arrondi, et les pieds soulevés Et ramenés vers soi pour se muscler le ventre, Le gars sur un divan, le macho des névés, Des glaciers d'autrefois dans sa virile rente ? Elle fait la vaisselle, lui est un délicat Renforçant ses abdominaux, lui es...

Ebook Le passage du jour est un chat aux yeux pers

Le passage du jour est un chat aux yeux pers, Epousant d'un frisson l'humidité imbue Dans mes cils repliés sur ma peau toute nue ; Il dépose en frottant des râpements amers Incitant au voyage vers les cieux impairs Troués d'un plein soleil et de l'épaisse...

Ebook E. l'amoureux ébahi, tendu vers l'horizon

E. l'amoureux ébahi, tendu vers l'horizon Vient déplier l'espace avec ses radicelles, - Car l'amour vit d'air large et d'eau fraîche à foison -Et de ses bras il sème les rires des crécelles, Les pépiements légers dont la réputation Fa...

Ebook  C. ou le fondement, mais un u généreux

C. ou le fondement, mais un u généreux C. ou le fondement, mais un u généreux, Un golfe océanique, une outre vampirique, Un rond hyperbolique, et puis faisant la niqueAux ulcéreux agents des morales publiques ; Un appel trompeté par un souffle onc...

Ebook B - La mamelle en outrage, le corset dégrafé

En hommage au Cantique des Cantiques La mamelle en outrage, le corset dégrafé, L'opulence est de mise, et la pointe acérée S'enlise en la rondeur jumelle et avérée ; Que le mâle est tenté, comme il est attrapé ! Mais B. est une prude,...

Ebook V., l'à-pic de la vague remontée en plein ciel

V., l'à-pic de la vague remontée en plein ciel A des senteurs aiguës où le sel s'entremêle A la viscosité de cette algue rebelle Abaissée vers les fonds, et repoussée en miel Très brun, très âpre, en arrière-goû...

Ebook Mon fleuve des sueurs, mon boomerang astral, mon reflet de la lune

Mon fleuve des sueurs, mon boomerang astral, mon reflet de la lune Faudra-t-il, mon beau mâle, , Ma surprise aérienne, mon rossignol nocturne, Mon incendie du jour, mon chasseur des frayeurs, Le mât de mes douceurs, mes abruptes hauteurs, Mon ombilic du monde, mon savoureux po...

Ebook L'amour antipatriotique d'un poilu et de son amant

Mon homme est un poilu et il pointe les piques De sa toison perçante pour soutirer le sang Des badernes patriotiques et de haut rang ; Son coup de rein majeur fait taire les répliques Des hauts commandements, il encorne les triques Des généralissimes - ces tueurs - &e...

Ebook Le X prolixe et prolétaire

Dédié à Serge Koster, traducteur honnête et véridique du vert et ordurier Catulle, tant de fois émasculé par les versions universitaires négatrices du corps humain ! Tenait ce langage au bel air Anatomique et volontaire De son voisin de haute...

Ebook Un admirateur devant le dédaigneux hautain

Il est blancheur de lait et ses tétons plantés Au cœur vous portent un coup. Surtout, ne le lui dites Pas, tuez l'idéal pointant en vous, ces piques Viennent de vos émois : premières vérités Que vous négligez trop ! Ignorez les sant&e...

Ebook Mon loulou, mon marlou, chère petite frappe

Mon loulou, mon marlou, chère petite frappe Cognant au lit, convulsé de férocité,Espérant les douceurs, mon vrai mâle habitéPar les tendresses vagues, ta dureté qui frappe Le regard caressant ne claque qu'une trappe ; Un duvet de poils courb...

Ebook Entre deux pages un trèfle est mon brin crucifère

Ta peau ne revêt pas la chemise à carreaux Où le temps, pas à pas, joue à échec et mat Et tes yeux sarrasins ne voient pas dans leur rêveLa prise du château Saint-Georges et de Lisbonne ; Les carreaux ne sont pas dedans la toile indienne Les s...

Ebook Ton langage n'est plus que tes os dispersés

Ton pays n'est donc plus les fantasmagories Les fibules anciennes agrafant le manteau Des ombres souveraines les royaumes irrigués Aux fertiles Algarves les Maures bâtisseurs ; L'immaculé n'est plus aux sépulcres effondrés Qu'un blanc dénaturé et c...

Ebook Tu mimais ton absence et fondais ma présence

Mes yeux ont fait récolte des poils sur un - ton... - torse [Et tu conservais, toi, un tourbillon des cheveux Laissés par ta grand-mère, comme un legs est amer],De ton sexe vrillé, de ta peau, d'un ciel brun De Méditerranée, de ton silence enfin [Comme u...

Ebook Par ta bouche accueillante, il faut tourner ma langue

Par ta bouche accueillante, il faut tourner ma langue, Ménager le temps en ton souffle iridescent,Observer à la source au filet lactescent Hors nos dents qui s'abouchent, et puis troquer l'exsangue Vocable sans réplique contre un mot sans la gangue,Par l'haleine haleté...

Ebook Que les objets laissés cristallisent ta présence

Que les objets de tes chinages, de ta passion acheteuse et accumulatrice, mon Touthankamon aimé le temps bref d'une décennie terrestre, me délivre les moments passés avec toi, les instants de ta vie qui m'ont précédé, tes attachements à des...

Ebook J'ai contemplé le coq avec ses ailes prestes

Votre beauté adolescente est un levant Etonnant mes journées et ma forte hardiesse ; Puis, à votre couchant, la marée me délaisse, Flasque, nu, frissonnant sous l'attaque du vent ; Je me suis fourvoyé quand soufflait mon autan, Qu'il bleuissait mon ciel ...

Ebook Un  amour : extrait

Tu avais ton regard tendre et sauvage - oui, la douceur et la sagacité - tu perçais à jour les hommes endimanchés voletant par les mots et par leurs pépiements - les hommes à l'étroit dans leur fierté cambrée. Tu discernais aux lampad...

Ebook Tu fus les riens qui égrènent le tout

Je marche accompagné par ton absence ; Mes pieds s'éloignent hors du sentier frayé ; Ton fourreau élancé, l'ancien allié, Lunatique, s'éclipse en ton silence. J'ai distancé la vie sur la distance Cheminant de l'amour au mortifié Sent...

Ebook Tendresse inoubliée de tes yeux en coupelle

Tendresse inoubliée de tes yeux en coupelle, La tension du velours et la crainte égarée. A Lisbonne arrivé pour ton dernier voyage, Tu t'es couché dans notre chambre dénommée 'Alfama', sous les toits, sans te déshabiller. J'ai vu ton corps ...

Ebook Je t'ai aimé tout comme un ignorant fieffé

Je t'ai aimé tout comme au soleil une ardoise Captive, échauffe et brûle, et infuse et concentre La chaleur en veinules, comme réchauffe un ventre T'embrassant, mon garçon, mon ami et ma toise. Je t'ai aimé tout comme une écluse à Pontoise M...

Ebook J'ai le regret des lèvres appliquées chaque soir

J'ai le regret des lèvres appliquées chaque soir (tu ne demandais rien, serait-ce un brin d'amour) En un baiser collé qui ranime un contour Sur mon front délavé et chagrin de l'espoir. Tu meurs au souvenir et t'absentes au miroir De l'espace ; un rappel se r&ea...

Ebook J'irai au cimetière imaginer ta face

J'irai au cimetière imaginer ta face Parsemée aux graviers, disloquée par le temps ; J'irai dessus les dalles ignorer le printemps ; Je ne t'apercevrai pas et ferai la chasse A ton oeil qui glaçait et maintenait en place Par l'acuité, naguère, au plus ha...

Ebook Les mots de l'impuissance, les mots ont fait silence

Mon Portugais, mon âme, ma belle adversité Dans leur inexpérience, dans la grande partance Du chagrin digéré avec le vide muet Où ta face élevée errant en ricochet Patine à la paupière du temps ; le cimetière Et les st&eg...

Ebook Mon amour inutile et ma peine accomplie

Mon amour qui me tisse et ma peine accomplie Mon amour qui me tisse et ma peine accomplie Mon souvenir fuyant mon sourire éclatant Mon ramasseur de pétales et mon esprit hâtant Le battant de mon coeur mon printemps qui me plie En feuilles déployées mon tén...

Ebook La mort fait concevoir des mots qui ne seront

La mort fait concevoir des mots qui ne viendront Pas ; hors de la mesure perdure ton absence Apparentée au rien ; il bougeotte une hanse Des vocables vauriens, descendant au profond Domaine des épaves, il tourbillonne un son ; En pourléchant ma salive dans une espéran...

Ebook Ton vide me percute, sur les trottoirs exacts

Ton vide me percute, sur les trottoirs exacts Par la pluie calfeutrés, sur leur peau translucide ; Et leurs cours rectilignes te multiplient limpide Là où je glisse un pas, te présentent aux endroits De l'amitié surgie malgré les viviers froids Erigeant l...

Ebook Sur les graviers il crisse tes pas, ainsi ta face

Sur les graviers il crisse tes pas, ainsi ta face S'échappe en pointillé, et s'estompe l'espace ; Ecoulées, il demeure des larmes sidérées Dans leur impromptu, qui ne sont pas désirées ; Te voici encloué ; tes absences étirées...

Ebook Avec les doigts inertes que tu m'abandonnais

Avec la main inerte que tu m'abandonnais Avec la main inerte que tu m'abandonnais Le rappel s'alourdit, défilent les regrets, Le temps et son tempo arrêtent les progrès, Les doigts déraidis par la chaleur qui stagnait Demeurent un simulacre ; je guette ton portrait, Le...

Ebook Hiver, hiver, la plaine dresse les stylets sombres

Hiver, la plaine adresse au ciel les stylets sombres ; Le vent découd les nerfs, les feuilles argentées Surnagent dans les ors et dans les eaux hantées ; Le froid givré se glisse et pénètre aux pénombres ; Les pâleurs corrompent et massicote...

Ebook Où donc l'embarcadère afin d'abandonner

Où donc l'embarcadère afin d'abandonner Ma rancune à la mer et briser mon alarme Aux écueils plantureux ? Où trouver une lame Coupant et dispersant ce qui est ordonné ? J'ai surveillé ton corps sur le zinc ; étonné, Je n'ai pas eu le...

Ebook Ton absence est mon rythme accordé à ce vide

Ton absence est mon rythme accordé à ce vide : Je suis rempli d'obscur, mon impossible amant ; Ton parcours, distingué par un noir rémanant, Entravait ton esprit à l'impression morbide ; Je porte une lenteur, je fréquente livide, Le regard dans le vague,...

Ebook Ta gorge est rouge ardent...

e t'applique un suçon Je voyage un garçon et j'estime ses mèches Une éruption solaire : mon homme tu m'assèches. Je détourne un chemin de son tracé connu, Et parcours sous la pulpe un frissonnement nu. Je conjure un hiver et un diable cornu De cen...

La Chevalière d'Eon ou La vie en voyage : 2

Histoire Très Courte

Histoires Très Courtes

Une impossible absence : un amour : 47

Poème

Poèmes

Participations aux jeux : 1

Nous a fait découvrir : 1