Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Stupeur et Tremblements. - Chronique

Chronique "Stupeur et Tremblements." est une chronique littéraire mise en ligne par "npai".. Vous aussi, n'hésitez pas à proposer vos chroniques littéraires sur l'une de vos lectures.

Venez publier une chronique littéraire ! / Protéger une chronique littéraire

Stupeur et Tremblements.

Résumé (quatrième de couverture):

 

Au début des années 90, la narratrice est embauchée par Yumimoto, Une puissante firme Japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l’implacable rigueur de l’autorité d’entreprise, en même temps que les codes de conduites, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie sociale au pays du Soleil levant.

D’erreurs en maladresse et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu’au rang de surveillante des toilettes, celui de l’humiliation dernière. Une course absurde vers l’abîme-image de la vie-, où l’humour percutant d’Amélie Nothomb fait mouche à chaque ligne.

Entre le rire et l’angoisse, cette satire des nouveaux despotismes aux échos kafkaïens a conquis un immense public et valu à l’auteur le Grand Prix du roman de l’Académie française en 1999.

 

Un peu plus sur le livre...

 

Il s’agit donc d’un roman autobiographique relatant l’expérience d’Amélie au sein de la prestigieuse firme Yumimoto, alors qu’elle vient de terminer ses études universitaire elle y est recruté en tant que traductrice pour sa très bonne connaissance de la langue, alors qu’elle espère briller l’expérience va s’avérer être une longue descente des échelons … Ce malgré son entrain et sa volonté de se rendre utile, allant jusqu’à s’inventer des taches (tourneuse de calendrier) … Victime de sa façon de penser et de se conduire à l’occidentale, Amélie n’en finit pas d’essuyer des déboires sous la férule impitoyable de Melle Mori. Si le récit pourrait s’avérer être sinistre par l’expérience un brin angoissante qu’il retrace, il n’en est rien, ponctué d’humour et d’autodérision, l’expérience catastrophique de la narratrice devient une réjouissance de chaque instant pour le lecteur.

 

Extrait:

 

" Récapitulons. Petite, je voulais devenir Dieu. Très vite je compris que c'était trop demander et je mis un peu d'eau bénite dans mon vin de messe: je serais Jésus. J'eus rapidement consience de mon excès d'amibition et acceptai de "faire" martyre quand je serais grande .

Adulte je me résolus à être moins mégalomane et à travailler comme interprète dans une société japonaise. Hélas, c'était trop bien pour moi et je dus descendre d'un échelon pour devenir comptable. Mais il n'y avait pas de frein à ma foudroyante chute sociale. Je fus donc mutée au poste de rien du tout. Malheureusement - J'aurais dû m'en douter - rien du tout, c'était encore trop bien pour moi. Et ce fut alors que je reçus mon affectation ultime: nettoyeuse de chiottes.

Il est permit de s'extasier sur ce parcours inexorable de la divinité jusqu'aux cabinets. On dit d'une cantatrice qui peut passer du soprano au contralto qu'elle possède une vaste tessiture: je me permets de souligner l'extraordinaire tessiture de mes talents, capables de chanter sur tous les registres, tant celui de Dieu que de madame Pipi. "

 

 

 

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+16

Auteur

Blog

npai

21-07-2012

Auteur public

Amélie Nothomb

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Stupeur et Tremblements. n'appartient à aucun recueil

 

Chronique terminée ! Merci à npai.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.