Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Le rêve imposible de Satan - Poème

Poème "Le rêve imposible de Satan" est un poème mis en ligne par "Marcel Moreau".non classique, moderne, libre, prose poétique...

Venez publier un poème ! / Protéger un poème

 

 

Le rêve imposible de Satan

 

Assis dans son fauteuil encore flamboyant,

Satan rêve à un monde moins insinuant.

Après des milliers d’années de loyaux services

Dans ce haut lieu de cruautés et de sévices,

Il voudrait échapper des feux perpétuels,

Sauter hors de ce domaine aux mille tunnels. 

Lassé par la souffrance de l’espèce humaine,

Il ne discerne plus gémissements et plaintes.

Dans ces ténèbres, seule la moindre clarté,

Dansant derrière l’évidence des péchés,

Permet les atrocités, les plus dépravées :

Fouetter, torturer sans limite fondée,

Mutiler, faire couler des sources de sang,

Pousser les âmes dans les oublis du néant.

Le monde « d’en haut », pour lui, n’est jamais tangible,

La conquête du ciel ouvert semble impossible.

Pourquoi sortir des labyrinthes des Enfers,

Étant le maitre puissant de cet univers,

Le pouvoir robuste du vaste sanctuaire,

Le censeur des répertoires obituaires ?

Une femme ne peut lui garder fidélité,

Ses cornes hideuses feraient mauvais effet.

Ses progénitures seraient velues, poilues

Et sentiraient l’agonie des âmes perdues.

Satan ne peut rien faire, il a le diable au corps,

Le démon dans la tête, contrôlant son sort.

Il est mêlé à jamais dans son savoir-faire

En matière de compétence sanguinaire.

 

Sachant que son rêve ne peut pas s’accomplir,

Que le monde diurne ne peut l’accueillir,

Satan entre dans une rage destructive,

Saisit sa verge en mode expéditive,

Corrige les disciples du péché mortel,

Ensanglante la lignée des grands criminels.

Il frappe, frappe dans les cohues douloureuses.

Les morts drapés dans les quenilles poussiéreuses

Se traînent vers leur second et dernier trépas :

La vidange des consciences des scélérats.

Il fouette et pousse les femmes adultères

Dans les fosses à serpents et à chiens Cerbère.

Les salives du magma, dans les profondeurs

Formant un affluent, aspirent les pécheurs.

La fournaise des Enfers est insupportable,

Mais pas pour Satan ; sa froideur est increvable.

La colère résonne dans les cavités,

Faisant trembler les colonnes de gravité.

Les échos du courroux expulsent les organes

Desséchés hors des vils épigastres profanes.

L’être démoniaque des cauchemars divins,

Reste le souverain du berceau souterrain,

Il doit garder le sadisme en grandeur nature

Détruire les racailles de la pourriture.

C’est dans les flammes ardentes qu’il va jeter

Son rêve d’exode et son infâme souhait

Qui ne s’avèrent point une issue salutaire,

Ignorant les sentiments d’amour de la Terre.

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+11

Auteur

Blog

Marcel Moreau

23-02-2017

Téléchargement

PDF Certifié Ebook gratuit
"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Le rêve imposible de Satan n'appartient à aucun recueil

 

Poème terminé ! Merci à Marcel Moreau.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.