Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Le grenier - Texte Court

Texte Court "Le grenier" est un texte court mis en ligne par "Tiki"..

Venez publier un texte court ! / Protéger un texte court

Le grenier

Dans le grenier de notre histoire, des sacs sont entassés les uns contre les autres à l’abri des regards. A chaque seconde, une graine tombe dans un des sacs jusqu’à le charger à ras bord. En fonction de nos actes et de nos pensées, ils se remplissent plus ou moins rapidement.

Les plus légères sont les graines vertes du manque de maturité, d’expérience ou de compréhension, elles ne sont pas encore prêtes. Elles sont jeunes et mûriront en changeant de couleur avec le temps. Ne sachant comment agir ou réagir face à une situation, nous restons spectateurs devant les évènements.

D’autres, comme éclairées par la lumière, sont jaunes et brillent de mille feux, illuminées de nos réjouissances, nos petits bonheurs, nos actes de bienfaisance. L’altruiste emplit de bonté et de compassion les accumule tout au long de sa vie. Elles n’encombrent pas l’esprit et permettent de gravir les marches vers la sagesse.

Les carmins sont rouges des colères contenues, de l’amertume et des regrets. Elles sont prêtes à se fendre pour éclater et laisser le fiel s’écouler sur le plancher, le rendant si poreux et si fragile qu’il finira par céder. Il n’en tient qu’à nous de les transformer en perles d’or couleur de soleil ou de les voir se consumer et finir carbonisées.

Les plus néfastes et les plus lourdes sont les graines noires, calcinées par nos sentiments obscurs et nos actions malsaines. Elles renaîtront par la volonté et la détermination à vouloir modifier ses pensées et ses actes. À vouloir le bien plutôt que le mal. Ainsi, la transformation s’opèrera évitant leur pourrissement et leur lourdeur pesante.

En n’y prenant pas garde, à mesure que le temps passe, les sacs les plus lourds feront céder le plancher de notre conscience. Ainsi, toutes les graines seront mélangées, les mauvaises en surnombre enseveliront les bonnes et notre conscience sera perdue.

Pour alléger ce plancher et recouvrer la sérénité, il faut de la détermination.  Par une indéfectible volonté accompagnée de force spirituelle, il faudra descendre les sacs les plus lourds dans la cour des réconciliations, en renverser le contenu à la vue de tous sans avoir peur du jugement de soi ou d’autrui.

Ainsi répandues au grand jour, les graines rouges et noires attireront l’attention et la réflexion. Face à elles, à nous-même et à nos pensées, tous ces sentiments personnels qui nous pèsent parfois, nous mesurerons l’importance de changer notre comportement et notre vision du monde qui nous entoure.

En utilisant le pouvoir de la sagesse spirituelle, en montrant de l’amour et de la compassion pour les autres, mais aussi pour nous-mêmes, nous nous rendons maîtres de notre destin. Nous pouvons changer chacune des graines maléfiques de notre conscience et les rendre aussi légères qu’une plume.

Une fois ce travail réalisé, nous pourrons repartir le cœur léger et l’âme aussi brillante qu’un lampyre dans les ténèbres.

Fin

© 2014

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+7

Auteur

Tiki

04-07-2014

Blog

Téléchargement

PDF Certifié Ebook payant
"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Le grenier appartient au recueil Poussières de vies

 

Texte Court terminé ! Merci à Tiki.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.