Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Le Baud - Poème

Poème "Le Baud" est un poème mis en ligne par "arlo".non classique, moderne, libre, prose poétique...

Venez publier un poème ! / Protéger un poème

 

 

Le Baud

 

Assis dans le fauteuil j'observe le silence.

Le verre blanc de l'absinthe est toujours à sa place

J'entends subrepticement les mouvements extérieurs

Les roues de la carriole et le trot des chevaux

Les rires des enfants que les femmes promènent

Dans le jardin fleuri d'odeurs printanières.

Mon regard est fixé sur le tableau du maître

J'y vois comme un reflet, le double de moi même

La senteur de ma pipe m'enveloppe de brume

Je suis là,   bien las de par trop de tracas.

Le pardessus usé de l'homme de la toile

Accroché au rolon de l'échelle

Ressemble étrangement à celui de la chaise

Où j'ai posé le mien avant de m'écrouler

Dans un fauteuil qui me berce doucement, lentement.

Je fixe sans la voir l'épeire travailleuse

Qui tisse calmement son long châle transparent.

Elle ne me voit pas, elle regarde plus bas vers l'insecte à atteindre,

Ultime récompense du labeur accompli.

Le chandelier à la flamme chancelante

Dirige mon regard vers deux tableaux qu'Eugène m’a confiés,

Mon autoportrait, toile qui m'insupporte où je me vois sous un bien piètre aspect qui est pourtant le Vrai, et

“ L’atelier”, peinture réaliste sur un fond délavé de ciel écorché.

Les pinceaux croisés sur le plan de travail

Semblent attendre l’inspiration de l’artiste.

La gouache et les pastels sèchent sur l'établi

La palette tachetée de maintes et maintes nuances repose bien à plat.

La toile m’indispose comme une maîtresse intruse, impudente, impudique.

D'aucuns me nomment Le Charles aux influences néfastes

D’autres m ‘appellent Le Baud poète à l'âme perdue et au cœur dévasté

Je n’en ai que faire de ces “qu’en dira-t-on”

Je Suis... ni plus ni moins prisonnier d'un enfer

Où Maître spleen est roi des limbes de mes pensées diverses et dispersées

Où les fleurs sont reines dans le cosmos du mal des poètes maudits.

 

Je suis...

 

 

 

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+1

Auteur

Blog

arlo

09-08-2017

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Le Baud appartient au recueil Arlo à tous vents

 

Poème terminé ! Merci à arlo.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.