Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

La dernière leçon - Critique de Film

Critique de Film "La dernière leçon" est une critique de film mise en ligne par "Paulette Pairoy-Dupré"..

Venez publier une critique de film ! / Protéger une critique de film

 

 

La dernière leçon

 

« La dernière leçon », est un film d’une bouleversante tendresse sur un sujet difficile : la fin de vie et le droit à mourir dignement,  inspiré du livre témoignage de Noëlle Châtelet et traité avec une sublime délicatesse par Pascale Pouzadoux. 

Madeleine, annonce   à  ses enfants, le jour de  la célébration de ses 92 ans, son désir de mettre fin à sa vie. « Mes enfants je vous ai toujours dit que  quand les forces viendraient à me manquer, je souhaiterai  partir. Le moment est arrivé. »

  Elle se sent diminuée, sa vie devient chaque jour un calvaire. Elle souhaite  mourir « debout » sans passer par la case « couches culotte », hôpital, et maison de retraite.

Choc pour la famille, difficultés pour tous d’accepter pareille décision,  et conflits entre ses différents membres…

Madeleine est une femme forte, militante dans sa jeunesse, pour tout ce qui touchait aux droits  et à la dignité de l’être humain. Elle était sage femme de son métier et donc donnait la vie. Aujourd’hui, si elle souhaite mettre fin à la sienne c’est qu’elle a pesé le sens du mot «  VIE ». Et la sienne n’en a plus ou presque.

En dépit du refus catégorique de ses proches, sa fille Diane et son fils Pierre, qui mettront tout en œuvre pour l’en dissuader, elle reste déterminée et mènera son projet au bout.

Le film nous conte ces derniers instants dans une vie intense auprès de Diane, dans leurs souvenirs les plus beaux, dans les moments les plus magnifiques de la vie.

Mathe Villalonga  y est remarquable, sortant de son image de mère possessive à laquelle nous étions habitués. Sandrine Bonnaire fait avec elle un excellent duo dans la tendresse, la complicité et l’échange de regards qui nous tirent la larme.

Des images fortes au service d’une histoire poignante :

- la pile de petites pièces pour acheter le journal, piles décomptées jusqu’au jour fatal,

- la Franc Comtoise dont le balancier s’arrête à la date initialement programmée,

- l’amour et le soin que Mady met dans des petits paquets souvenirs qu’elle dédie à chacun,

- la confection du gâteau de riz selon la recette de sa Maman mise en parallèle avec  la mixture qui emportera Madeleine  dans l’autre monde,

- le long couloir de l’hôpital dans la semi obscurité de la nuit, avec de chaque côté  des chambres  où sont enfermés des patients en fin de vie et dans l’attente de la délivrance, sur fond musical de « Et maintenant que sera ma vie ? »

- la complicité avec son aide ménagère,

Et bien d’autres…

Quant à la vente  du véhicule et la descente au garage, elle ne peut qu’évoquer la fin proche et le passage du cercueil vers la flamme.

Les moments de grande émotion alternent avec des scènes plus légères.

Les couleurs sont belles, vives et chatoyantes pour l’évocation des moments heureux.  Le bleu domine, surtout dans les tenues de Mady, couleur de la sagesse, de la mélancolie et de la sérénité.

Une belle leçon de vie, de dignité, de respect de soi et d’amour,

 Un excellent film !

 

9 novembre 2015

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+8

Auteur

Blog

Paulette Pairoy-Dupré

09-11-2015

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
La dernière leçon appartient au recueil Chroniques

 

Critique de Film terminée ! Merci à Paulette Pairoy-Dupré.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.