Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

L' ascension sociale de l'oiseau... - Conte, Légende ou Autre

Conte, Légende ou Autre "L' ascension sociale de l'oiseau "bikcha"" est une histoire du Domaine Public mis en ligne par "Fatima"..

Venez publier une histoire du Domaine Public ! / Protéger une histoire du Domaine Public

L' ascension sociale de l'oiseau « bikcha »

         

                                                                            

                                                       

 "bikcha" ou le bruyant striolé 


C'est un conte berbère que je viens de découvrir par hasard et dont voici la traduction. J'espère qu'elle vous plaira :)



Amusante histoire, que celle que racontent les mères à leurs enfants.
On prétend que « bikcha », avait trouvé, un jour, une graine de fève sèche sur une natte de l'une des maisons. L'oiseau avait voulu la garder pour l'un de ces jours de grande disette. Aussi avait-il pensé à la confier à une femme du village. Mais cette dernière avait trahi sa confiance. Elle méconnaissait les circonstances de la disparition. Qu'elle avait déposé la graine dans une terrine vide, c'était tout ce qu'elle savait. Ça se pouvait qu'une main étourdie( non-responsable), l'ait prise.
Pour épargner, donc, toute longue dispute risquant de se dérouler entre elle et « bikcha », la femme lui offrit, comme compensation, la terrine." Bikcha" répéta le même comportement en confiant la terrine en argile à une autre femme. La deuxième femme, comme la première, n'ayant pas pu préservé la terrine en son dépôt, avisa donc l'oiseau qu'un gars l'avait cassée !
Pour qu'il n'y ait pas d'accrochage entre la femme et « bikcha » elle lui avait offert le gars.
Et « bikcha » répéta encore le geste et pour la troisième fois. Il avait confié le gars comme dépôt dans la maison d'une troisième femme.
Un jour, un cheval tua le gars. Et « bikcha » avait obtenu, finalement, le tueur comme compensation. Et l'immense joie fit roder « bikcha » dans les rues du village provoquant ainsi les trois femmes et chantonnant :
Une graine de fèves a donné naissance à une terrine.
Et la terrine a donné naissance à un garçon
Et le garçon a donné naissance à un cheval
Khaw, khaw...( le son que produisent les pas d'un cheval)
Une cavalière, « bikcha » devint du jour au lendemain. Et nombreux, sont ceux qui pensent, en se référant à cette histoire, que Satan est là où il y a les dépôts. Et nous ajoutons dit le chercheur Lahssen Ait El Fakih – qu'il y a dans cette histoire ce qui montre la traîtrise des femmes et leur absence de maturité.
 Sans omettre que le passage de possesseur d'une graine de fèves à celui d'un cheval, en un clin d'œil, est possible avec un peu d'effort et de malice- ajoute le même chercheur du grand Atlas Est.

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+5

Auteur

Blog

Fatima

19-12-2013

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
L' ascension sociale de l'oiseau "bikcha" n'appartient à aucun recueil

 

Conte, Légende ou Autre terminé ! Merci à Fatima.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.