Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Déclic - Chanson & Slam

Chanson & Slam "Déclic" est une chanson mise en ligne par "Clément Bonpoil"..

Venez publier une chanson ! / Protéger une chanson

 

 

Déclic

 

 





Refrain :

Je clique, j’attends et je perds la notion de temps et j’évite de penser pour vite penser au présent. La foule me transperce, j’l’aperçois. Elle se promène. J’ai les boules. Qui est-ce ? C’est le retour du chant des sirènes. Elle me semble si loin, alors que je l’ai en moi. Je la provoquerai bien, hélas je ne peux pas, Je bous de cette conscience qui m’empêchera d’aimer demain. Tout à coup je l’attrape j’entends le bruit du silence et puis soudain ----- Soudain je meurs éveillé en rêvant que je me réveillais. Passer sa vie à se cacher pour finir par prendre des cachets. Garder un sens à la sienne dans ce labyrinthe si complexe, genre de mission herculéenne et c’est pas faute d’écrire des textes. Ils m’ont dit "Cest ça le Graal", bande de mongoles, vous êtes damnés. J’vis d’la capitale au Capitole et j’vais jamais capitulé. Je m’en fous d’écrire des rimes qui seront lues par 4 personnes et, si je doute du rire des mimes c’est car j’ai peur de m’faire enrôler. ------- Refrain ------- Soudain je la perds de vue et je m’retrouve face à moi-même. Bien entendu, je vais m’éviter encore une fois fuir mes problèmes ! 2000 ans d’civilisation mais on recherche la verdure. Millésime imagination j’f’rai tout pour que ce vers dure, (eaaah) Se nourrir du rire des gens d’puis nourrisson jamais de prière et décrire et décrier l’évolution du M de Molière. Marié à l’insouciance, j’suis veuf depuis qu’j’ai vu mon ex pleurer. Mon plus beau cadeau à une fille ? C’était de la quitter

Optimiste intégriste, j’donnerai de la biafine à Belzebuth, car on a inventé l’avion, les pessimistes les parachutes. On rêve de belles histoires et au final, on compte les faits. Avant de s’apercevoir qu’en fait on a juste oublié de profiter. Je vise pas la lune même si j’ai bien souvent la tête dans les étoiles, abusé. Je mise pas de thunes, la vie des gens est ma muse et au, Musée de l’art contemporain expo d’une ère où j’suis content pour rien, mon phrasé déphasant décrit le passé des passants. Refrain

Des cliques de stylo, sans contravention, j’aime verbaliser. Flic dans mon cerveau, j’combat la contre-invention. J'me canalise et j’ai la chance de m’exprimer de façon libre et libéré. Pense à respirer, oublier le pire. Etre ou ne pas être, Shakespeare m’inspire et, zigoto dans mes peines, j’crois qu’j’suis en train de grandir. Comme les Nazis dans les Ardennes, je l’avais pas vu venir ! C’est vrai que l’amour est un jeu ? Dégaine tes armes Lucky Luke. Daltonien opiniâtre j’f’rai tout pour finir ce rubik’s cube. Sur l’autoroutine de l’ulcère, péages de maux et de peines, quand le malade accélère, à l’inverse le schizo freine. Si ce monde est un gâteau, j’voudrai goûter à tous vos morceaux de vie, parce qu’apprendre à aider les autres c’est apprendre à s’aider aussi. J’te parle du reflet du passé dans les yeux de cette maman - de ce bar, ce fou, cette soirée, qui lui a pris son enfant. Tourne les pages du livre dans nos têtes, fais la fête avec toute la clique. J’suis parti en voyage dans moi-même à la recherche du déclic.

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+8

Auteur

Clément Bonpoil

23-10-2016

Blog

Couverture

"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Déclic n'appartient à aucun recueil

 

Chanson & Slam terminée ! Merci à Clément Bonpoil.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.