Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Cette nuit-là - Chronique

Chronique "Cette nuit-là" est une chronique littéraire mise en ligne par "Paradise".. Vous aussi, n'hésitez pas à proposer vos chroniques littéraires sur l'une de vos lectures.

Venez publier une chronique littéraire ! / Protéger une chronique littéraire

 

 

4ème de couverture

 

Cynthia a quatorze ans. Elle a fait le mur pour la première fois, telle une adolescente rebelle devant l'autorité familiale. Sauf que, le lendemain, plus aucune trace de ses parents et de son frère. Et aucun indice. Vingt-cinq ans plus tard, elle n'en sait toujours pas davantage. Jusqu'à ce qu'un coup de téléphone fasse resurgir le passé... Une intrigue magistrale qui se joue de nos angoisses les plus profondes.

 

 

Résumé

Terry et Cynthia forment un couple heureux, ils ont une fille, Grace. Mais, un drame a dévasté la vie de Cynthia. Alors âgée de 14 ans, au lendemain d’une violente dispute avec ses parents, elle se retrouve seule dans la maison, les voitures de ses parents ont également disparu. Le soir venu, toujours personne… toute sa famille, ses parents et son frère, se sont définitivement volatilisés… que s’est-il passé cette nuit-là ? Sont-ils morts, l’ont-ils abandonné ? Les a-t-elle tués ? C’est ce que l’on va chercher à découvrir tout au long de ce roman.

Le roman commence, 25 ans plus tard, Cynthia décide de participer à une émission de télé-réalité pour trouver des réponses à ses questions, de nouveaux témoins et indices. Dès lors, elle commence à recevoir d’étranges mails et coups de fils anonymes, on s’introduit chez elle, elle croit reconnaître son frère, elle se sent épiée… mais elle ne sait pas encore que sa vie est menacée.

Avis

Premier point, non négligeable pour moi ! ce n’est pas du tout sanglant, c’est un livre on ne peut plus tout public ! Il est vite lu, même si le 1er quart est vraiment très, trop lent. On découvre d’abord ce qui s’est passé « cette nuit-là », beaucoup de descriptions, de retours nombreux sur cette fameuse nuit, mais aussi beaucoup de questionnements, de doutes qui sont formulés durant les 100 premières pages, par Cynthia et Terry – le narrateur. Mais, d’abord par curiosité puis mue par un irrépressible désir de savoir ce qui est arrivé, on passe au-delà et on poursuit la lecture. L’intrigue prend son envol et démarre vers le 2nd tiers. L’histoire décolle et on ne peut plus lâcher le livre. On va de nouveaux indices en nouveaux rebondissements, en nouvelles découvertes. Le mystère s'épaissit petit à petit, les doutes et les soupçons s'immiscent sournoisement, au point que tour à tour, on soupçonne tout le monde, même Terry en vient à douter de Cynthia… Les éléments (même si certains peuvent paraître prévisibles) s’enchaînent les uns aux autres ne nous laissant guère le choix de poursuivre cette lecture.

Linwood Barclay manie avec habilité le suspense, il sait distiller les informations au bon moment, et sont savamment dosées. Plus on avance, plus on veut savoir : mais que s’est-il passé cette nuit-là ?

Même si j’ai passé un bon moment de lecture et que je n’ai pu lâcher le livre avant la fin, j’ai relevé quelques points négatifs au récit et dans le style. En 1er lieu, les personnages sont quelque peu caricaturaux et leur personnalité manque de consistance. Ils paraissent un peu fades. La psychologie et les émotions des personnages ne sont à mon goût, pas assez profondes, trop simples et parfois superficielles… Peut-être cela vient-il du fait que le narrateur soit le mari et non Cynthia ; on reste spectateur, on ne vit pas les épisodes de stress, d’angoisses et de doutes (même pas celles du narrateur Terry). Certes, il y a beaucoup d'actions, là n’est pas le problème, mais certaines font trop clichés à l’américaine (pas étonnant me direz-vous pour un auteur américain… mais elles se sont heurtées à ma vraisemblance) ; par exemple : l’ensemble des passages avec le gangster.

Pour terminer, je dirai que Barclay a une écriture simple et fluide, il n’a pas vraiment de style particulier (c'est peut-être aussi l'effet de la traduction). On achève ce roman fort de son intrigue bien menée et de notre curiosité assouvie (même si, je conçois qu’on peut ne pas adhérer à la conclusion, il n’en reste pour autant pas moins un bon scénario à l’américaine (facilement adaptable au cinéma)).

Pour conclure : un bon thriller bien mené et qui m’a fait passer un bon moment de détente.

Extraits

« Je repensai alors au devoir d'écriture de Jane Scavullo. Au fait que nous sommes tous étrangers les uns aux autres, que nous connaissons souvent si peu ceux dont nous sommes le plus proches. »

« - ...... Cette histoire a toujours plané au-dessus de nos têtes. Je fais de mon mieux pour la repousser, la ranger au fond du placard, mais de temps à autre, c'est comme si j'en ouvrais la porte par erreur, et que tout dégringolait. »

« Elle était en désaccord avec la partie d’elle-même qui se résignait à l’idée de leur mort. Il lui restait une lueur d’espoir, comme la braise mal éteinte d’un feu de camp. »

 

 

Partager

Partager Facebook

Point(s)

+17

Auteur

Blog

Paradise

25-04-2014

Auteur public

Linwood Barclay

Téléchargement

PDF Certifié Ebook gratuit
"Soyez un lecteur actif et participatif en commentant les textes que vous aimez. À chaque commentaire laissé, votre logo s’affiche et votre profil peut-être visité et lu."
Lire/Ecrire Commentaires Commentaire
Cette nuit-là n'appartient à aucun recueil

 

Chronique terminée ! Merci à Paradise.

Tous les Textes publiés sur DPP : http://www.de-plume-en-plume.fr/ sont la propriété exclusive de leurs Auteurs. Aucune copie n’est autorisée sans leur consentement écrit. Toute personne qui reconnaitrait l’un de ses écrits est priée de contacter l’administration du site. Les publications sont archivées et datées avec l’identifiant de chaque membre.