Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Réflexions en ligne - Bibliothèque

ATTENTION : Une réflexion doit ouvrir – le débat – et permettre aux lecteurs de → rebondir sur vos arguments.
Penser est vital, réfléchir est nécessaire. Publiez ici vos réflexions pertinentes pour solliciter des avis.
Réfléchir pour mieux s’interroger et peut-être moins juger !

Publier Réflexion N'hésitez plus, venez publier une réflexion ! Publier Réflexion

Navigation : > Bibliothèque > Tous les Textes > Réflexions > Complets
Rechercher :
Parcourir Réflexion Pertinence Être dans le « Je »

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 12

Être dans le «Je» Être dans le «Je» n’est pas être dans un jeu, c’est être soi-même, vivre en harmonie avec son âme, sans masque et sans artifices. Vivre pour vivre et non survivre dans une réalité qui n’est pas sienne. - Comment être dans le «Je» lorsque nous nous identifions à nos parents depuis la plus tendre enfance? Ce reflet d’une image que nous vénéro...
Parcourir Réflexion CDL Ces questions restées sans réponses

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 13

''Silecerveau étaitsuffisammentsimplepour que nous le comprenions,nous serions si simplesd'espritquenous nelecomprendrions pas.'' Lyall Watson Il est dans notre nature de nous poser des questions. C’est sans doute une des plus grandes choses qui nous différencie des autres animaux. Après tout, pouvoir s’interroger sur son milieu, c’est prendre conscience de ce dernier, de ce qui nous entoure, de l’endroit dans lequel nous vivons et des êtres...
Parcourir Réflexion CDL Pour peindre le dimanche

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 11

Nous aimons à mettre la nature sous cloche, en musées, en zoos, en spectacles. Nous la reproduisons de toutes les manières. Il importe que nous nous extasions sur elle alors même que nous lui tournons le dos chaque jour un peu plus. Nos sculptures, nos peintures, nos romans mettent à l'avant-plan la beauté du monde et en même temps le ruinent à travers les frasques humaines mises en scène de mille façons. Très souvent...
Parcourir Réflexion La peur de vivre

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 5

Tout le monde à peur du noir. Le noir n’est pas apparenté à une couleur, ici elle représente tout ce qui nous fait peur. La peur est universelle, propre à chacun et présente en chacun de nous. Tous nous avons peur de quelque chose: la peur de l’échec, la peur de s’attacher, la peur d’être seul , de ne pas être à la hauteur. Toutes ces peurs convergent vers un point , celui de l’autre. L’Aut...
Parcourir Réflexion Pourquoi ??

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 5

??L'égalité qu'est-ce donc censé représenté? Voici la question posée et ce depuis des milliers d'années, depuis Choderlos de Laclos jusque dans nos sociétés en apparence si modernisées où la femme est paraît-il si libérée. Mais avant de vous donner le fond de ma pensée, laissez-moi la définir. Égalité, parité, on sait le dire mais comment agir? L'égalit&e...
Parcourir Réflexion Les obsédés

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 8

Chacun a ses manies, voire délirants .T.O.C, ainsi que ses envies fantasques et irrépressibles comme cet exemple de points en avant des initiales. Je me demande si mes obsessions me compliquent la vie ou au contraire me fixent quelque règles afin de m'accrocher à un ordre harmonieux et rassurant. Dieu a Lui-même des obligations strictes qu'Il nous a léguées. Six jours de travail intense, le dernier pour ce que bon nous semble. Œil pour &o...
Parcourir Réflexion CDL Solidarité

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 15

Pour le sociologue Francesco Alberoni, la solidarité n’existe pas. Seule existe une coalition d’égoïsmes où chacun reste avec les autres pour se sauver soi-même.Ce matin, en roulant avec une collègue dans l’une des innombrables artères d'une grande capitale africaine, nous tombons, comme à l’accoutumé, sur des personnes démunies faisant l’aumône à un feu rouge."Spectacle" malheureusem...
Parcourir Réflexion La joie de vivre

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 5

Finalement la joie de vivre, sourire, qu'est-ce que c'est? C'est vivre pleinement. C'est ne plus avoir peur pendant ce moment précis et se laisser vivre... L’émerveillement devant les choses les plus ordinaires sont pour moi le signe que je vis vraiment et pleinement, au risque de passer pour une naïve optimiste qui ne sait pas ce que la vague de la vie pourrait lui apporter. On ne sait jamais ce que la vague de la vie pourra nous apporter ou non. Son flot de bonheur ...
Parcourir Réflexion Les autres...

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 10

ou Mais pourquoi le monde est il ainsi ? Il y a des guerres, c'est les méchants qui font les guerres! Il y a de la famine, c'est les méchants qui ne veulent pas partager! Il y a des abus, c'est les méchants qui abusent! Il y a des horreurs, c'est les méchants qui les font! ... Mais c'est des gens, même les méchants et c'est les gens qui font le monde? J'ai donc demandé à beaucoup de ces gens si ils étaient méchants pour savo...
Parcourir Réflexion Prémices d'une passion

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 9

Ma fascination pour l'Univers naquit dès l'instant où, au gré de mes lectures, une époustouflante image de nébuleuse me tomba un jour sous les yeux. De cette hasardeuse et magique rencontre naquit rapidement une source d'intarissables interrogations, de réflexions qui ont trouvé, maintenant depuis plus de dix années, leur discret exutoire par le biais de la peinture, en parallèle à une aventure littéraire qui m'amen...
Parcourir Réflexion Pour un peu d'eau

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 9

L'eau est bien plus nécessaire à nos existences que tout le pétrole que peut encore receler la planète. Mais, au train actuel de nos gaspillages, l'eau viendra à manquer que l'on trouvera encore du pétrole pour faire tourner nos millions de moteurs sur les routes. Du travail et des vacances... Nous sommes sauvés ! Bientôt, nos guerres, toutes plus inutiles (car toujours à recommencer !) les unes que les autres, toutes plus injuste...
Parcourir Réflexion Pris dans le désir...

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 2

Pris dans le désir... Lorsque vous êtes amoureux, comment voulez-vous passer pour quelqu'un de ferme ?Vous êtes pris dans le piège du désir. Comment voulez-vous être ferme lorsque vous êtes une personne de désir ?Cette réfléxion est relativement simple à comprendre : Il est impossible de céder aux caprices de sa bien aimée lorsque nous sommes amoureux. En effet, si nous sommes réellement amoureux, nous somm...
Parcourir Réflexion La e-communication ou comment ne pas se comprendre

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 12

Je vais agrémenter ma réflexion par deux exemples imaginés mais qui ne doivent pas être loin de certaines réalités. Ensuite, j'argumenterai mes idées. Ce sont deux exemples écrits de façon humoristique mais dont le fond ne doit pas être pris à la légère;-)La messagerie sur le téléphoneEn plein travail, alors que je rédige un rapport que je dois rendre dans l’heure, mon té...
Parcourir Réflexion L'élaboration de nos principes

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 4

Il est vrai qu'on apprend tous les jours. Souvent, lorsqu'on fait le bilan de sa journée on remarque qu'on n y'a rien apprit. Pourtant apprendre c'est naturel et si ça l'est, alors on devrait user de tout ce qu'on apprend pour vivre dans ce monde. Ignorant les jours où l'on apprendrait rien, on devrait faire l'effort d'apprendre quelque chose. Si la connaissance ne vient pas vers nous alors c'est à nous d'aller vers elle. Un jour sans apprendre devrait etre simul&...
Parcourir Réflexion La normalité

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 11

Hier en maths, j'étais encore en plein délire (ça finit par devenir une habitude) et là je sors à ma voisine. - Excuse-moi, je suis pas très normal. Et la, elle me répond: -Mais qu'est ce qu'être normal ? *Bam* Une colle. Je réfléchis vite fait, mais sans trop avoir de réponse. Une lueur d'intelligence (enfin) me parcourt et je réponds philosophiquement: -Tu as raison, selon la majorité des gens, ê...
Parcourir Réflexion CDL Si j'écris sur du sable, seul le vent me lira

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 18

La mécanique de l'écriture je ne la connais pas vraiment.Beaucoup plus simplement, je pense que je n'ai que du coeur. Cela doit être utile, puisque je continue à apprendre à écrire à chaque nouveau texte. J'écris comme je me parle en silence, secrètement, comme j'aurai, ma vie durant, voulu m'exprimer de vive-voix à autrui, en ne craignant plus les mots.Les petites choses griffonnées, tapotées, noir sur blanc,...
Parcourir Réflexion Nous sommes tous des puzzles

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 6

Tout le monde croit être unique, être plus qu’un pantin dans ce monde, non ? Devinez-quoi ? Tout le monde a raison, mais en même temps tout le monde a tord. Une personnalité n’est jamais vraiment unique, et prend souvent un temps énorme, des décennies, avant d’être complète, si elle le devient un jour. Cela peut être rapide pour certain, plus long pour d’autre, et presque impossible pour certaines personnes. Le...
Parcourir Réflexion Marions- nous ! ou pas....

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 9

Personnellement je me pose la question de savoir quelle utilité ou quel intérêt retirons nous du mariage ? En d'autres termes le mariage est-il nécessaire ou pas ? Certains prononcerons inexorablement le "Oui" fatidique sans jamais se poser cette question. D'autres, ne franchirons jamais le pas pour la même raison, une chose est certaine d'après moi : le mariage est une affaire toute personnelle. On peut y voir un rempart solennel séparant l'ado...
Parcourir Réflexion Le bonheur est une attitude

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 7

Ma seule certitude est que je ne suis qu'un des 100 milliards d'êtres humains qui ont vécu sur Terre depuis la nuit des Temps et qu'il n'y a de ce fait mathématiquement AUCUNE chance pour que je découvre un jour moi-même la clef universelle du bonheur, quand elle nous est encore inconnue après 16 000 ans de civilisation. Ainsi tout ce que je dirai pourra être retenu contre moi. Mais ça ne me fera pas fermer ma gueule. C'est une faço...
Parcourir Réflexion Réflexion au coeur d'une vibration

Réflexion terminée | Pages 1 | Vote 1

... Un être vivant est traversé par des millions de vibrations, partant des doigts de pied et montant en un éclair jusqu'au sommet du crâne. Ainsi, lorsque deux personnes ayant des vibrations qui se font échos se rencontrent, il se produit comme un choc électrique. Une énergie folle. A ce stade, les gens parlent d'amour, mais c'est tellement naïf, voir stupide de vouloir mettre un terme sur ce phénomène. Ils cherchent un moyen ...