Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Journaux intimes en ligne - Bibliothèque

« Journal intime » est la rubrique qui parle à nos cœurs, nos peurs, nos humeurs, nos lecteurs… Elle accapare notre plume pour livrer un bout de notre âme. C’est la rubrique qui délivre les mots de ses maux et chuchote aux oreilles qui savent écouter…

Publier Journal intime N'hésitez plus, venez publier un journal intime ! Publier Journal intime

Navigation : > Bibliothèque > Tous les Textes > Journaux intimes > Complets
Rechercher :
Parcourir Journal intime Prisonnier de l'enfance

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 4

La majorité sera d'accord sur le fait qu'il faut garder son âme d'enfant quoi qu'il arrive, tout au long de notre vie. Il est en effet bon de pouvoir échapper au monde des adultes un certain temps, aussi court soit-il. Mais là où l'administration et l'argent sont rois, ce temps doit être réduit au maximum. De plus, il faut savoir garder correctementcette âme d'enfant. On me dit de plus en plus que la solitude m'a permis de réfl&eacu...
Parcourir Journal intime Moi, 18 ans, mes états d'âme

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 5

Moi, 18 ans, mes états d’âme Ce texte va vous parler de mon ras le bol, le ras le bol d’un jeune de 18 ans, qui étudie et qui dans le fond, a tout pour être heureux. Alors voilà, allons-y pour les présentations: Je m’appelle Alexandre et je suis étudiant, ma famille a de l’argent j’ai des amis enfin bref rien d’anormal. Il y a encore 1h j’étais heureux car aveugle, j’étais heureux car ...
Parcourir Journal intime Choisir l'ombre ou la lumière

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 1

Nous ne faisons que passer. La vie n’est qu’un éternel recommencement et nous sommes des pions qui naissons, avançons et mourrons. J’ai peur de ne laisser aucune trace de ma vie dans ce monde qui est pourtant si beau. J’ai la constante envie qu’on se souvienne de moi. Je n’ai que 17 ans et je me pose beaucoup trop de questions. Je me sens si seul, mais si heureux. La vie m’a accueilli à bras ouvert et je me tends maintenant vers ...
Parcourir Journal intime Ne plus te dire au revoir

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 2

-A Il fait pâle ce soir. J’ai tout perdu, comme je m’y attendais, comme d’habitude. Je n’ai pas envie d’entasser les arguments pour trouver la raison du pourquoi. Je t’ai perdu, j’ai perdu ton sourire, j’ai perdu ton rire dans mes oreilles, j’ai perdu nos journées passées, nos souvenirs présents et futurs. Je n’aurais donc jamais le droit à un avenir avec toi. Mon âme est noire et sombre ce so...
Parcourir Journal intime Maman, j’ai une question à te poser...

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 18

- Maman, pourquoi quand on devient adulte, on devient triste? - Pourquoi tu dis ça mon chéri? - Ben, regarde, papa est triste, toi, tu es triste souvent, mamie est triste, et puis dans la rue, les gens sont pas heureux. On dirait qu’ils ont perdu leur beauté intérieure. - C’est très beau ce que tu dis. Tu sais, quand on devient adulte, on a des bobos qui mettent parfois du temps à guérir. - Moi aussi, j’en ai des bobos, et par...
Parcourir Journal intime Le Coucher

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 1

Souvent, lorsque sonne l'heure du coucher, lorsque je suis alors paisiblement allongée sur mes draps, me viennent, sinueuses, des pensées négatives. Tenu éloignées durant tout le jour, voilà qu'au levé du soleil blanc, elles m'assaillent, assassines. Lorsque j'éprouve la satisfaction d'une fin de journée, voilà que je pense, pour tout ceux qui ne l'ont pas vécue. Cette petite fille sur son lit d'hôpital, qui d...
Parcourir Journal intime Maman, pourquoi j'suis pas jolie ?

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 5

? Ma douce maman, pourquoi m'as tu faite comme cela? Tu m'as donné ce nez rond, en patate détestable, et cette peau blanchâtre qui ne se colore jamais au soleil. Tu m'as faites trop grande et trop maigre, trop insignifiante. Tu m'as offert ces yeux ni bleus ni verts, à l'image de l'eau de notre port, au Havre. Maman, pourquoi je suis rousse?? Savais tu qu'ils m'aurais déjà brûlée il y à quelques siècles ? Les rousses sont rai...
Parcourir Journal intime La rose devenue ronces

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 6

Je suis semblable à une rose. Une fleur qui, au début, semble jolie voir même attirante aux yeux de certains.Mais si on l'approche trop et qu'on tente de s'en saisir, on finit toujours par se piquer à au moins l'une de ses épines... De plus, plus longtemps on la garde et plus la fleur fane et perd de sa beauté. À la fin, il ne reste de cette rose que la tige et ses épines... La rose est devenu ronces.Voilà pourquoi certains ne dev...
Parcourir Journal intime La richesse de l’amour

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 12

Cette nuit, alors que j’étais entre éveil et sommeil, une pensée s’est imposée à moi: «Chaque acte d’amour produit une énergie positive qui est redistribuée autour de nous». J’ai tout de suite pris mon «téléphone, radio-réveil, aide-mémoire, gps» pour y inscrire cette phrase. Ce matin, je l’ai relu. Ce que j’ai écrit réellement est ceci: «...
Parcourir Journal intime Ne plus rien ressentir

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 4

Ca tape dans ma tête. C’est un bruit sourd. Comme l’écho de ma souffrance qui me hurle de m’en aller de là. Aujourd’hui nous sommes Mercredi, je ne sais quel mois, je ne sais quelle heure. Après tout, rien ne sert de compter le temps quand la roue qui tourne m’a déjà écrasée sous son poids depuis que j’ai franchi le seuil de cette porte. Depuis que j’écris en me remémorant les souven...
Parcourir Journal intime Vivre sa vie ou attendre de mourir ?

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 3

? Ecrire me semble être la dernière solution pour enfin connaitre qui je suis réellement. J’ai un esprit assez .. comment dire… complexe. Je peux être parfois heureux comme je peux sentir un chagrin aussi lourd qu’une enclume. C’est bizarre de sentir le fait que je ne suis qu’un humain «qui ne fait que passer», je change constamment mais malgré cela, jamais je ne pourrais renier ce qui me passionne. Après tout...
Parcourir Journal intime Ehlers Danlos

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 3

Octobre 2011 - Juin 2015 ; 44 mois. Il a fallu tout ce temps là avant de poser un réel diagnostic sur mes douleurs : ehlers danlos. Drôle de nom, "de l'air dans l'os ?" me dit-on régulièrement, ah non pas du tout ! En réalité c'est un syndrome qui atteint les tissus conjonctifs soit 80% du corps. Le collagène est de mauvaise qualité alors les capteurs envoie des messages nerveux erronés au cerveau qui ensuite lui crée...
Parcourir Journal intime Ecrire...

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 10

On m'a toujours dit que la vie se faisait hors les livres. Qu'ils n'étaient là que pour divertir, pour nous faire passer un temps que parfois nous avons du mal à employer. Lire ? Quelle stupidité ! Ecrire ? Tu as d'autres choses plus intéressantes à faire ! Voilà par quoi j'ai été bercée, dès que j'ai eu 10 ans. Presque comme si on me disait "Deviens adulte !", alors que je n'étais qu'une enfant. Alors j'ai l...
Parcourir Journal intime Ne plus être la seule.

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 1

Ne plus être la seule C’était comme une explosion à l’intérieur de moi. Le souffle court, coupé. Comment-vous décrire ce que je ressentais? De la haine, l’ivresse de l’innocence de mon jeune âge. C’était majestueux, des couleurs, des rondes de couleurs qui dansaient autour de moi, des lumières qui valsaient comme voulant m’emmener avec elles et je les suivais mais une petite voix dans ma têt...
Parcourir Journal intime Coup de foudre

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 2

Je n'ai jamais cru aux coups de foudre.. à vrai dire je me suis plutôt juré de ne plus y croire. Enfin c'est bien souvent comme ça que ça se passe.. on se promet de ne jamais refaire les même fautes. Et on rencontre une personne qui change la donne. Alors peut être que ce ne sont que des sourires, ou des regards, mais ça retourne le cerveau quoi qu'il arrive. Le pire dans tout ça, tu as une parfaite inconnue en face de toi.. la seul...
Parcourir Journal intime Ne plus m'appartenir

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 1

Ça commence doucement, et ça vous monte le long de l’échine. Ça vous blesse en votre plus profond vous. En réalité c’est à vous de savoir si vous voulez que ça continue ainsi, mais ça vous ne le savez pas encore, comment pourriez-vous le savoir sans même vous rappelez quand est-ce que tout ça à commencer? Ça fait combien de jours que je ne suis pas sortie? Je ne saurais même pas vous di...
Parcourir Journal intime Ode à mon vieux

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 5

Ode A Mon Vieux Si je dois parler de mon enfance, comment oublier celui qui l'a forgée? Mon grand père. On entend souvent parler de la figure du grand père dans les histoires populaires. Cet homme barbu, qui n'est pas vraiment la préoccupation principale de ses enfants, et encore moins des rejetons de ces derniers. Mais je n'ai jamais vu le mien de cet façon. J'ai été fascinée par ce dernier, du début à la fin. Né en...
Parcourir Journal intime Malsain

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 6

21ème jour. 25ème? Peut être... Je sais plus. j'ai perdu le compte entre le 4ème & le 7ème jour, alors je sais plus. Je sais seulement que j'ai tout essayé. Enfin... nan, reste encore le coup de pelle derrière le crâne mais malgré ma rigueur au yoga, je ne suis toujours pas assez souple pour pouvoir m'en caler un bon coup à l'arrière de la caboche. Bof, pas fort hein... juste assez pour que mes globes oculaires vi...
Parcourir Journal intime Rencontre

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 7

C'est une maison abandonnée, posée comme ça, quelque part dans la campagne. On pourrait tout aussi bien, la déplacer et la poser ailleurs ; comme ces villes fantômes, sorties de nulle part, qu'on monte et qu'on démonte, comme un décor de film...C’est une maison repliée sur elle-même, une porte qu’on ouvre sur un monde irréel, car celui qui pénètre en ce lieu bascule inexorablement dans "l'intemporel...
Parcourir Journal intime Voyage de l’Indicible Vague

Journal intime terminé | Pages 1 | Vote 4

Ça ne se voit pas, cela s’entend encore moins. Impossible de le sentir, de la toucher ou de la goûter. Pourtant, il y a comme un goût amer, un non-dit, un non vécu qui fait mal. C’est une douleur mais pas physique. C’est pour cela que les autres ne savent pas et qu’aucun sens ne peut vraiment l’appréhender. Seul le corps va finir par le dire à travers un mal de ventre, un manque d’appétit ou autre chose. En at...