Connexion : Ou
Mode Application Mode Site

Bibliothèque : Tous les A découvrir

Navigation : > Bibliothèque > Tous les A découvrir
Rechercher :
Parcourir Domaine Public Zola par Maupassant

Domaine Public terminé | Pages 1 | Vote 22

( Les Chroniques de Maupassant - Le Gaulois -1882)  Émile Zola  « Il a déchiré, crevé les conventions du comme-il-faut littéraire, passant au travers ainsi qu’un clown musculeux dans un cerceau de papier. » « J’ai voulu seulement esquisser en quelques lignes la silhouette de ce grand et si curieux écrivain,  au moment où Le Gaulois va publier son œuvre nouvelle, Pot-Bouille »  Guy de Maupassant Il est des noms qui semblent destinés à la célébrité, qui sonnent et qui restent dans les mémoires....
Parcourir Chronique Comme un roman

Chronique terminée | Pages 1 | Vote 16

* Daniel Pennac Quatrième de couverture: Les droits imprescriptibles du lecteur: 1. Le droit de ne pas lire. 2. Le droit de sauter des pages. 3. Le droit de ne pas finir un livre. 4. Le droit de relire. 5. Le droit de lire n'importe quoi. 6. Le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible). 7. Le droit de lire n'importe où. 8. Le droit de grappiller. 9. Le droit de lire à haute voix. 10. Le droit de nous taire. Entre deux tomes de la saga Malaussène, Da...
Parcourir Chronique Pertinence Le premier sang

Chronique terminée | Pages 1 | Vote 18

Les plus grandes terreurs naissent dans l’enfance et prennent racine au plus profond de nous. Qu’est-ce qui les fait resurgir ? Sommes-nous capables de les surmonter ?
Parcourir Chronique Pertinence Les désarrois d'un jeune instit

Chronique terminée | Pages 1 | Vote 18

Kévin André – Récit – Editeur: JC Lattès Résumé : Diplômé de l'Essec, titulaire d'un DEA de philosophie, Kévin André décide à 27 ans d'abandonner la voie de « jeune cadre dynamique » qui lui était toute tracée pour aborder avec passion le métier d'instituteur. Après une formation surréaliste en IUFM, puis une expérience en maternelle, on l'envoie...
Parcourir Chronique Les hommes qui n'aimaient pas les femmes

Chronique terminée | Pages 1 | Vote 10

Stieg Larsson «Les hommes qui n’aimaient pas les femmes» (Stieg Larsson) Voilà un titre accrocheur pour un roman policier. Le prologue nous interpelle. Les statistiques nous laissent imaginer qu’il s’agira d’un plaidoyer contre les femmes violentées. Les premiers chapitres débutent sur un procès pour diffamation et la condamnation d’un journaliste. L’enquête semble s’annoncer comme tournant autour de la d...
Parcourir Chronique Kaamelott

Chronique terminée | Pages 1 | Vote 8

Qui ne connaît pas ? Bon, certaines personnes ne connaissent peut-être pas, alors j'explique, succinctement, ou j'essaie. Vous connaissez la légende arthurienne ? Excalibur, Merlin l'Enchanteur, la table ronde, la dame du Lac, Lancelot, Perceval, Yvain, Gauvain, Guenièvre, la fée Morgane et tout le bazar ? Normalement oui. Ces vieilles légendes bretonnes ont bercé bien des enfances grâce à Disney, ou à Chrétien de Troy...
Parcourir Critique de Film Scrubs (série)

Critique de Film terminée | Pages 1 | Vote 7

Scrubs again and again (série) Connaisez vous scrubs? certains de vos amis ont déja dut vous citer le nom de cette série, cependant vous ne vous êtes jamais vraiment mit à regarder cette tranche de vie.avant tout que savez vous de cette série; elle fut créée par Bill Lawrence en 2001, et retenez ce nom une bonne fois pour toute, cet homme est un génie. Oubliez les récits pompeux de Grey's Anatomy ou les situations Rancobole...
Parcourir Critique de Film Les Jardins du Roi

Critique de Film terminée | Pages 1 | Vote 10

«Les Jardins du Roi» «» est un film britannique, réalisé par Alan Rickman, avec Kate Winslet dans le rôle de Sabine de Barra, Matthias Schoenaerts interprétant André Le Nôtre et Alan Rickman dans le rôle de Louis XIV. L’action se passe au Louvre, à Versailles et à Fontainebleau et débute en 1682, pendant le règne de Louis XIV, en pleine construction du château de Versailles. Le N&ocir...
Parcourir Domaine Public Le remède de Fortune

Domaine Public terminé | Pages 1 | Vote 5

Le Remède de Fortune est un très long poème de Guillaume de Machaut (4300 vers). Une oeuvre poétique, importante, qui témoigne de la richesse des poètes du Moyen-âge. Elle témoigne aussi à la fois de la permanence du sens poétique, de sa diversité et de son évolution constante. Ce long poème est ponctué de 7 pièces vocales extraordinairement expressives dans leur traduction musicale. On pe...
Parcourir Domaine Public Les masques

Domaine Public terminé | Pages 1 | Vote 12

(Chronique de Maupassant publiée dans le journal Gil Blas du 5 Juin 1883) En lisant un roman nouveau, l’autre jour, je me posais cette question difficile à résoudre: «Jusqu’où va le droit du romancier de sauter par-dessus le fameux mur de la vie privée et de cueillir dans l’existence du voisin les détails souvent scabreux dont il a besoin pour ses romans.» La loi, toujours si facile à tourner, défend la m&ea...
Parcourir Domaine Public Circonspection

Domaine Public terminé | Pages 1 | Vote 9

Donne ta main, retiens ton souffle, asseyons-nous Sous cet arbre géant où vient mourir la brise En soupirs inégaux sous la ramure grise Que caresse le clair de lune blême et doux. Immobiles, baissons nos yeux vers nos genoux. Ne pensons pas, rêvons. Laissons faire à leur guise Le bonheur qui s'enfuit et l'amour qui s'épuise, Et nos cheveux frôlés par l'aile des hiboux. Oublions d'espérer. Discrète et contenue, Que l'&ac...
Parcourir Domaine Public Dors-tu ?

Domaine Public terminé | Pages 1 | Vote 7

? Et toi ! dors-tu quand la nuit est si belle,Quand l'eau me cherche et me fuit comme toi ;Quand je te donne un coeur longtemps rebelle ?Dors-tu, ma vie ! ou rêves-tu de moi ?Démêles-tu, dans ton âme confuse,Les doux secrets qui brûlent entre nous ?Ces longs secrets dont l'amour nous accuse,Viens-tu les rompre en songe à mes genoux ?As-tu livré ta voix tendre et hardieAux fraîches voix qui font trembler les fleurs ?Non ! c'est du soir la vag...
Parcourir Critique de Film Dictateur (Chaplin)

Critique de Film terminée | Pages 1 | Vote 13

Dictateur : de la guerre à l'amour Charlie Chaplin (the great dictator): conception & réalisation, 2 rôles, mise en scène scénario original, inspiré de l'actualité politique ; emploi d'une troupe Sortie en 1940 – tourné en 1938-1839: scandale satire politique, tragi-comique (sacrée documentation!) sonore mais compromis muet – parlant Avec : C. Chaplin, Paulette Goddard, Jack Oakie, Henry Daniell, Reginald Gardiner, ...
Parcourir Domaine Public N'est-ce pas ?

Domaine Public terminé | Pages 1 | Vote 11

? N'est-ce pas ? en dépit des sots et des méchants Qui ne manqueront pas d'envier notre joie,Nous serons fiers parfois et toujours indulgents.N'est-ce pas ? nous irons, gais et lents, dans la voieModeste que nous montre en souriant l'Espoir,Peu soucieux qu'on nous ignore ou qu'on nous voie.Isolés dans l'amour ainsi qu'en un bois noir,Nos deux coeurs, exhalant leur tendresse paisible,Seront deux rossignols qui chantent dans le soir.Quant au Monde, qu'il soit envers nous i...
Parcourir Critique de Film Suite Française

Critique de Film terminée | Pages 1 | Vote 9

«Suite Française» est un film de Saul Dibb, inspiré d’un roman d’Irène Némirovsky en cinq tomes. Irène Némirosvky fut déportée à Auschwitz en 1942 et n’en revint jamais. Son manuscrit retrouvé par l’une de ses filles, Denise Epstein, en 1998, fut publié et elle reçut le Prix Renaudot en 2004, à titre posthume. Le film semble rassembler les deux premiers tomes : &laqu...
Parcourir Domaine Public Elsa

Domaine Public terminé | Pages 1 | Vote 8

Suffit-il donc que tu paraissesDe l’air que te fait rattachantTes cheveux ce geste touchantQue je renaisse et reconnaisseUn monde habité par le chantElsa mon amour ma jeunesse Eau forte et douce comme un vinPareille au soleil des fenêtresTu me rends la caresse d’êtreTu me rends la soif et la faimDe vivre encore et de connaîtreNotre histoire jusqu’à la fin C’est miracle que d’être ensembleQue la lumière sur ta joueQu&rs...
Parcourir Domaine Public Blason du beau tétin

Domaine Public terminé | Pages 1 | Vote 5

Du beau tetin Tetin refaict, plus blanc qu'un oeuf, Tetin de satin blanc tout neuf, Tetin qui fait honte à la rose, Tetin plus beau que nulle chose ; Tetin dur, non pas Tetin, voyre, Mais petite boule d'Ivoire, Au milieu duquel est assise Une fraize ou une cerise, Que nul ne voit, ne touche aussi, Mais je gaige qu'il est ainsi. Tetin donc au petit bout rouge Tetin qui jamais ne se bouge, Soit pour venir, soit pour aller, Soit pour courir, soit pour baller. Tetin gauche, tetin mignon, T...
Parcourir Domaine Public Fuis l'éden des anges déchus

Domaine Public terminé | Pages 1 | Vote 8

Fuis l’éden des anges déchus;Ami, prends garde aux belles filles;Redoute à Paris les fichus,Redoute à Madrid les mantilles.Tremble pour tes ailes, oiseau,Et pour tes fils, marionnette.Crains un peu l’œil de Calypso,Et crains beaucoup l’œil de Jeannette.Quand leur tendresse a commencé,Notre servitude est prochaine.Veux-tu savoir leur A B C?Ami, c’est Amour, Baiser, Chaîne.Le soleil dore une prison,Un rosier parfume u...
Parcourir Domaine Public Un hémisphère dans une chevelure

Domaine Public terminé | Pages 1 | Vote 6

Charles Baudelaire -Le Spleen de Paris Laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l'odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l'eau d'une source, et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant, pour secouer des souvenirs dans l'air. Si tu pouvais savoir tout ce que je vois! tout ce que je sens! tout ce que j'entends dans tes cheveux! Mon âmeVOYAGE sur le parfum comme l'âme des autres hommes sur la musique. Tes cheveux contiennen...
Parcourir Domaine Public Vieille chanson du jeune temps

Domaine Public terminé | Pages 1 | Vote 7

Je ne songeais pas à Rose; Rose au bois vint avec moi; Nous parlions de quelque chose, Mais je ne sais plus de quoi. J’étais froid comme les marbres; Je marchais à pas distraits; Je parlais des fleurs, des arbres Son œil semblait dire: " Après? " La rosée offrait ses perles, Le taillis ses parasols; J’allais; j’écoutais les merles, Et Rose les rossignols. Moi, seize ans, et l’air morose; Elle, vingt; ses yeux brillaient....